WSBK 2015. A CHANG EN THAÏLANDE, DOUBLÉ POUR LA KAWASAKI DE REA

HASLAM,  DEUX FOIS DEUX, APRILIA SUPERBE MAIS MANQUE DE VITESSE

HASLAM, DEUX FOIS DEUX, APRILIA SUPERBE MAIS MANQUE DE VITESSE

 

Comme en 1963, Bob Dylan pourrait se remettre à chanter « THE TIMES THEY ARE A-CHANGIN‘ « , et en effet le monde a changé.

En 2015, en WSBK c’est une révolution (d’hommes, pas de marques) qui se profile à l’horizon, en gros, Kawasaki et Aprilia continuent de se battre en tête.

Mais chez les Italiens, Haslam et Torres ont pris les guidons de Guintoli (passé chez Honda) et de Melandri (passé en MotoGP avec les chronos les plus dégueulasses) et chez les verts, si le théoriquement imbattable Tom Sykes est resté en place, son coéquipier Loris Baz es parti en MotoGP chez Forward Yamaha et a été remplacé par Jonathan Rea, ex Honda.

Or les résultats des deux premières courses, en Australie et en Thaïlande, sont terrifiants pour les vieux, Rea aura gagné en tout trois des quatre courses roulées, Haslam une seule,  mais les deux jeunes champions ou en tous cas jeunes arrivés sont largement en tête du championnat.

 

 SUPERBIKE-2015-THAILANDE-22-Mars-Podium-1er-REA-3éme-SYKES.


SUPERBIKE-2015-THAILANDE-22-Mars-Podium-1er-REA-3éme-SYKES.

 

Au point que même s’il reste une tétrachiée de courses à rouler, on peut légitimement se dire que Rea est bien parti pour le titre et que Haslam est pour l’instant le seul pilote qui arrive, de temps à temps, à aller le chercher.

C’est simple, en première manche, chaque course de WSBK en comporte deux, Haslam, pole position, est parti en tête, a pris jusqu’à six secondes d’avance à l’arrivée sur Haslam…

Derrière, on s’est battu mais à peine pour les places d’honneur, Haslam a toujours été deuxième et c’est Sykes qui a dû ferrailler ferme pour monter sur le podium, à huit secondes du leader.

 

TOM SYKES

TOM SYKES

 

Les résultats complets sont en bas de reportage, mais le trio de tête est entièrement anglais…

Guintoli a réussi une cinquième place miracle, derrière l’Aprilia de Torres, et grâce à une chute de Lowes sur sa Suzuki dans les derniers tours, quant aux autres Français, De Puniet est treize et Barrier quatorze.

 

 

SYLVAIN GUINTOLI

SYLVAIN GUINTOLI

 

Si la course de WSBK est décevante,  on pouvait avoir de gros espoirs en Supersport, où la MV Agusta du Français Jules Cluzel, qui a gagné en Australie, pouvait doubler, raté là encore!

Jules avait brillamment pris la tête de la course au troisième tour, se payait même le luxe du record du tour en course, mais la MV a rendu l’âme à trois tours de l’arrivée et c’est finalement le Thaïlandais Wilairot qui l’emporte, le public de Chang a dû être en extase, mais du coup, Jules n’est plus en tête du Championnat, Wilairot a six points d’avance sur le Turc Sofuoglu, et neuf points sur Jules.

 

JULES CLUZEL,SUPERBE ET TRAHI PAR LA MECANIQUE

JULES CLUZEL,SUPERBE ET TRAHI PAR LA MÉCANIQUE

 

Luca Mahias, autre Français, brillant quatrième de la course – il n’y en a qu’une par week end en Supersport –  est classé 9ème au général à vingt-trois points du leader.

En deuxième manche du WSBK,  puisque l’on va se cogner un nouveau triplé anglais, « Same players shoot again », ça c’est du flipper pas du WSBK,  Rea part devant, reste devant et finit cinq secondes devant Haslam.

Au général du mondial, les deux pilotes sont donc séparés de dix points.

 

ALEX LOWES

ALEX LOWES

 

Lowes, pilote Suzuki, a bien tenté de se battre un peu mais les deux autres sont vraiment des missiles, Alex Lowes termine certes trois, mais à huit secondes du vainqueur.

Jordi Torres est quatre, sur l’Aprilia, et Sykes est cinq mais loi, à quatorze secondes de Rea!

Oui, Dylan a raison, les temps changent…

Guintoli a eu un soucis technique qui l’a obligé, en seconde manche, de partir dernier sur la grille.

Il remonte malgré tout six, derrière Sykes, devant son coéquipier Van Der Mark, ce qui est tout simplement fabuleux, mais en partant de la dernière place, le résultat final est forcément peu gratifiant.

 

LE CIRCUIT DE CHANG

LE CIRCUIT DE CHANG

 

Au classement général du Championnat, après ces deux courses d’Australie et de Thaïlande, Rea est donc seul en tête avec 95 points, devant Haslam 85, Sykes est troisième avec seulement 50 points.

Guintoli est encore avec son vieux complice, pas complice du tout d’ailleurs, il faut dire que Sykes est un mec détestable et que ses résultats dégueulasses derrière son nouveau coéquipier ne vont pas lui rendre un soupçon d’humanité, Guintoli donc est quatre au général mais avec seulement 41 points.

Dans cette deuxième manche, Barrier a terminé treize, De Puniet n’est pas allé au bout, problème technique.

Prochaine manche le 12 avril en Aragon, où l’on retrouvera aussi les catégories Superstock, en particulier en 1000 où l’on sait que deux Yamaha R1 sont engagées par un Team Français.

Et l’on espère que la moto de Cluzel va tenir jusqu’au bout.

Et que Guintoli cesse d’avoir la scoumoune, mais même, les deux de devant vont tellement vite que j’ai bien peur que nous soyons à l’orée d’une saison façon « duel »…

Ce qui reste intéressant.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK

RÉSULTATS MANCHE 1 WSBK 2015 A CHANG 

http://resources.worldsbk.com/files/results/2015/THA/SBK/001/CLA/Results.pdf?version=2015-03-21.r00-c49b8397

 

RÉSULTATS MANCHE 2 WSBK 2015 A CHANG

http://resources.worldsbk.com/files/results/2015/THA/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=2015-03-21.r00-c49b8397

CLASSEMENT CHAMPIONNAT DU MONDE WSBK 2015 APRES DEUX ÉPREUVES

1. J. REA KAWASAKI : 95 points
2. L. HASLAM APRILIA : 85 pts
3. T. SYKES KAWASAKI : 50 pts
4. S. GUINTOLI HONDA : 41 pts
5. J. TORRES APRILIA : 39 pts
6. C. DAVIES DUCATI : 38 pts
7. A. LOWES SUZUKI : 32 pts
8. M. BAIOCCO DUCATI : 30 pts
9. N. TEROL DUCATI : 26 pts
10. L. MERCADO DUCATI : 21 pts
11. M. VD MARK HONDA : 20 pts
12. D. SALOM KAWASAKI : 15 pts
13. T. BAYLISS DUCATI : 15 pts
14. L. CAMIER MV AGUSTA : 14 pts
15. R. DE PUNIET SUZUKI : 12 pts
16. S. BARRIER BMW : 10 pts
17. R. RAMOS KAWASAKI : 9 pts
18. S. BARRAGÁN KAWASAKI : 3 pts
19. L. PEGRAM EBR : 2 pts
20. J. METCHER KAWASAKI : 2 pts
21. C. PONSSON KAWASAKI : 1 pt

Sport Superbike

About Author

jeanlouis