ELMS 2015. TRISTAN GOMMENDY, LE SUCCES D’UN PILOTE DE MONOPLACE PASSE A L’ENDURANCE

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-TRISTAN-GOMMENDY-Portrait


24-HEURES-DU-MANS-2014-TRISTAN-GOMMENDY-Portrait

 

TRISTAN GOMMENDY RÊVE DE GAGNER LE MANS

 

A ses débuts en sport automobile, après un apprentissage classique en karting, où il a appris ses gammes et le pilotage à haut niveau, le Tourangeau Tristan Gommendy, était considéré comme l’un des meilleurs espoirs, excellent pilote en monoplace, en témoigne sa victoire décrochée en 2002, lorsqu’il remporta le très prisé et mondialement réputé Grand Prix de Macao de Formule 3, l’épreuve-reine de la discipline, et tremplin vers l’accession aux Formules  phares.

Du coup, il est invité rapidement à rejoindre l’équipe de France soutenue par la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) formée pour promouvoir les jeunes talents Français sous le capitanat de Jean Alesi.

 

  Superleague-Gommendy-porto


Superleague 2011 -Gommendy au volant de la monoplace aux couleurs du FC Porto

 

Après un certain nombre de saisons en World Séries Renault en Formula 3.5, en GP2, en Superleague et aussi aux Etats-Unis en Champcar, Tristan va alors orienter sa prometteuse carrière vers l’endurance.

 

 TRISTAN-GOMMENDY-en-CHAMPCAR-en-2007-avec-le-Team-KV


TRISTAN-GOMMENDY en CHAMPCAR en 2007 avec le Team-KV de Kalkhoven-Vasser

 

Cette discipline, en plein renouveau après des années de disette, ne cessant au fil des saisons de retrouver tout son lustre d’antan et attirant de plus en plus de constructeurs, de teams, de sponsors et naturellement de jeunes pilotes en devenir.

 

 MAGNY-GOMMENDY


SUPERLEAGUE 2010  -MAGNY Cours  Tristan -GOMMENDY au volant de la monoplace du FC GALATASARAY

 

Il faut bien reconnaître que la renaissance du Championnat du monde d’endurance WEC au début de la saison 2012, grâce aux efforts conjugués de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) et de la FIA (Fédération Internationale Automobile) a bien contribué au moment, où la Formule 1 devenait, elle, inaccessible à la meute des jeunes talents, à attirer vers elle, tous les regards.

Avec naturellement dans son calendrier, les très prestigieuses 24 Heures du Mans, épreuve mythique et au fil des ans et de ees éditions, toujours considérée à travers le monde comme ‘’ LA ‘’ plus grande compétition automobile au monde !

Le WEC, compétition mondiale devenant le sommet de la pyramide endurance, en complément des Championnats Européens ELMS (European Le Mans Series) et Américain ALMS (American Le Mans Series).

 

24-H-DU-MANS-2013-ALPINE-de-Tristan-GOMMENDY

24 Heures du MANS 2013-ALPINE de Tristan GOMMENDY-Nelson PANCIATIXCI et Pierre RAGUES

 

Tristan nous explique :

« Au cours des dernières années, j’ai de plus en plus axé ma carrière sur l’endurance, participé à un certain nombre d’éditions des 24 Heures du Mans avec des écuries de renom et célèbres comme Dome, WR, Alpine et Ligier, lors des deux dernières éditions en 2013 et 2014.»

 

TRISTAN-GOMMENDY-AUX-24-Heures-du-MANS-en-2010-avec-la-WR-des-freres-SALINI.

TRISTAN-GOMMENDY AUX 24-Heures du MANS en 2010 avec la  WR-des frères SALINI.

 

Après avoir eu le bonheur de piloter lors des 24 Heures du Mans 2013, l’Alpine de l’équipe Signatech de Philippe Sinault, écurie sous l’appellation Signature avec laquelle il avait douze ans plus tôt le Grand Prix de Macao, Tristan rejoignait au début de la saison dernière, un autre Team tricolore, le très réputé Thiriet by TDS, avec lequel il a disputé la totalité du Championnat ELMS et naturellement Le Mans.

 

ELMS-2014-SILVERSTONE-VICTOIRE-pour-la-MORGAN-du-Team-THIRIET-by-TDS.j

ELMS-2014-SILVERSTONE-VICTOIRE-pour-la-MORGAN-du-Team-THIRIET-by-TDS.j

 

Et dès la manche d’ouverture, la Morgan de l’équipe Héraultaise brillait, l’équipage composé de Tristan associé à Ludovic Badey et Pierre Thiriet, remportant la course de Silverstone.

Tristan se souvient :

«  C’était vraiment magique d’entamer la saison avec un succès. Surtout en Angleterre devant toutes les équipes britanniques (Jota-Greaves-Murphy) dont Silverstone est la piste d’entrainement permanente.»

 

ELMS-2014-IMOLA-La-MORGAN-THIRIET-by-TDS-Photo-Max-MALKA.

ELMS-2014-IMOLA-La-MORGAN-THIRIET-by-TDS-Photo-Max-MALKA.

 

Quelques semaines plus tard lors de l’épreuve d’Imola, La Morgan de l’écurie Thiriet by TDS, alors bien placée pour renouveler sa victoire Anglaise, rencontrait des soucis, quand victime d’une crevaison, la n°46 devait rentrer aux stands et remplacer un disque de frein endommagé. Après une intervention rapide et efficace des mécaniciens, la voiture reprenait la piste n’ayant perdu que deux petits tours. Pour les vainqueurs de la première course 2014 à Silverstone, le podium s’était éloigné… le trio se classant finalement cinquième

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Pesage-La-LIGIER-JS-P2-du-Team-THIRIET-Photo-Thierry-COULIBALY

24-HEURES-DU-MANS-2014-Pesage-La-LIGIER-JS-P2-du-Team-THIRIET-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Arrive  » LA  » course de l’année, les 24 Heures du Mans. Tristan signe la pole et la Ligier se classe seconde à l’arrivée.

Alors quel Bilan, dresse-t-il de sa saison 2014 ?

« Satisfaisant. Oui, une année très positive. Avec un formidable souvenir, celui des 24 Heures du Mans et de ma pole décrochée avec une  voiture, la Ligier, toute neuve. Un défi sportif passionnant et humain fantastique. Le Team n’ayant reçu cette Ligier P2 que quelques jours auparavant.  Le staff à l’atelier a drôlement bien travaillé et vite et bien. Après un rapide déverminage à Magny cours, on la met sur la piste du grand tracé des 24 Heures et résultat, je signe la pole LMP2 ! Ce fut pour tout le Team un immense bonheur et une sacrée satisfaction que ce meilleur temps de notre catégorie LMP23. En course, avec cette Ligier toute neuve, on finit finalement second a 28’’  de la très performante et éprouvée Zytek du Team Jota.

 

 

TRISTAN GOMMENDY 2éme des 24 HEURES DU MANS 2014 en catégorie LMP2 avec la LIGIER du Team THIRIET by TDS avec Ludovic BADEY et Pierre THIRIET

TRISTAN GOMMENDY 2éme des 24 HEURES DU MANS 2014 en catégorie LMP2 avec la LIGIER du Team THIRIET by TDS avec Ludovic BADEY et Pierre THIRIET

 

Et, il lâche:

Il nous a manqué un rien pour décrocher la victoire. Au dernier relai, je rentre en tête avec 30’’ d’avance sur Thincknell et Turvey prend la suite. Ce sont deux jeunes très talentueux, deux pilotes professionnels. Ludo m’a succédé dans le baquet de la Ligier et ne pouvait lutter, moins rapide que ces deux espoirs de la course en Angleterre et passé par la monoplace à haut niveau. Mais obtenir ce podium aux 24 Heures reste néanmoins un formidable souvenir. »

 

ELMS-2014-SILVERSTONE-le-trio-du-Team-THIRIET-by-TDS-Victorieux-Pierre-THIRIET-Ludovic-BADEY-et-Tristan-GOMMENDY

ELMS-2014-SILVERSTONE-le-trio-du-Team-THIRIET-by-TDS-Victorieux-Pierre-THIRIET-Ludovic-BADEY-et-Tristan-GOMMENDY -Photo Autonewsinfo

 

Et pour ce qui concerne, l’ELMS ?

« Naturellement, notre victoire à Silverstone dès la 1ère épreuve où on découvrait pourtant, là aussi la voiture – comme au Mans avec la Ligier – la Morgan après l’Oreca03 la saison précédente reste un moment fort. Car, on gagne d’entrée. Ensuite, énorme frustration à Imola  car on casse un disque de frein. Au Red Bull Ring, un porte moyeu cède suite à un défaut alors qu’on était second. Puis, au Paul Ricard, j’ai même pas roulé, car un triangle inférieur attache du carter de boite lâche. Enfin, pour la cinquième et ultime manche au Portugal, à  Estoril, on était devant mais subitement le radiateur d’huile casse. Donc au bilan,  l’ensemble au niveau des performances était excellent mais on a connu un peu de scoumoune, à cause du manque de fiabilité.      »

 

ELMS-2014-IMOLA-STAND-THIRIET-by-TDS.

ELMS-2014-IMOLA-STAND-THIRIET-by-TDS.

 

Et, comment était l’ambiance au sein du Team ?

« Très pro. Il n’y a eu aucune erreur de faite par l’équipe Thiriet. Au niveau stratégie et préparation, tout était top.»

Pourquoi avoir choisi cette équipe Thiriet by TDS ?

« Trois ou quatre teams m’intéressaient. Et parmi eux, il y avait OAK et TDS. Deux structures qui me semblaient les meilleures options en LMP2. Thiriet comme moi s’est vite montrée intéressé et était demandeur. On s’est vite retrouvé sur la même longueur et le programme qu’il me proposait était complet comprenant la totalité de l’ELMS avec Le Mans. Ce qui n’était pas le cas partout. »

 

 ALPINE-2013-les-3-noms-des-pilotes-PANCIA-RAGUES-GOMMENDY-Photo-Bernard-Bakalian


ALPINE-2013-les-3-noms-des-pilotes-PANCIA-RAGUES-GOMMENDY-Photo-Bernard-Bakalian

 

Pourquoi avoir quitter Signatech ?

Au départ du projet de l’aventure du renouveau d’Alpine, Philippe  Sinault m’en a parlé dès l’été 2012. Mais il recherchait des pilotes apportant un budget  pour l’arrivée en ELMS. Donc, la seule opportunité dans la longue liste des  pilotes prétendants restait Le Mans 2013.  Après Les 24 Heures 2013, pour monter le programme Alpine 2014, chez Signatech, ils avaient besoin de budgets et de soutiens nécessaires. Que je ne pouvais garantir. Depuis plusieurs années, je suis plutôt payé pour courir. Même si je suis soutenu par plusieurs partenaires, comme le Groupe Haulotte – un fabricant de nacelles à Lyon – et AMParis – l’entreprise de photocopieuses d’Eric Truchot- un pilote gentleman qui roule dans le Championnat VdeV. On avait pourtant envie de poursuivre mais cela s’est révélé malheureusement impossible pour la raison évoquée plus haut. »

Désormais, nous voilà en 2015. Quels Objectifs ?

« Sincèrement, nous devons viser la victoire finale en ELMS et aussi Le Mans. »

 

 ELMS-2015-ORECA-05-Team-THIRIET-by-TDS


ELMS-2015-ORECA-05-Team-THIRIET-by-TDS

 

Comment se sont passés les 1ers essais ?

«  J’ai procédé seul au déverminage de notre nouvelle voiture, l’Oreca05 ce mardi 17 mars au Paul Ricard mais sur le circuit école. Hélas, je n’ai pu couvrir que peu de tours, assez peu, tout au plus une petite quinzaine car il pleuvait à verse, des trombes d’eau ! En fait, on a pu tester l’essuie-glace. » 

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-La-LIGIER-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-La-LIGIER-Team-THIRIET-Photo-Max-MALKA

 

Alors, quels premiers enseignements, quel est ton opinion sur cette dernière-née, l’Oreca05, toi qui a tout conduit (Oreca03-Morgan-Alpine-Ligier) ?

«  Franchement, difficile de s’exprimer, vu la météo et ce temps exécrable. Pas vraiment pu me rendre compte du potentiel réel de l’auto. Mais ce qui est facile à se rendre compte, c’est la très grande qualité de travail et la conception de cette 05. On voit vite qu’il s’agit d’une vraie voiture de course.»

Comment, vois-tu la saison 2015 en ELMS ?

« Nos rivaux, les plus sérieux seront un peu toujours les mêmes. Avec dans l’ordre, les Anglais de Jota qui reste une super équipe, toujours aux avant-postes, les Irlandais de Murphy. A observer, l’arrivée de l’équipe Américaine Krohn qui dispose d’une Ligier. Ne pas sous-estimer les Morgan, non plus car cette voiture possède un niveau de performance très élevé »  

Et au Mans ?

«  On prend les mêmes plus les écuries qui participent au Championnat du monde WEC, cela fait donc au bas mot, dix équipes qui peuvent prétendre à la victoire  aux 24 Heures. »

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET


24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-Preliminaire-LIGIER-Team-THIRIET

 

Quel est ton rêve cette année ?

« En conclusion, mon but, l’objectif N°1 est de me battre, de tout mettre en œuvre pour gagner Le Mans. Oui ? mon rêve c’est de remporter les 24 Heures. »

 

ELMS-2015-Les-pilotes-du-Team-THIRIET-BADEY-GOMMENDY-THIRIET

ELMS-2015-Les-pilotes-du-Team-THIRIET-BADEY-GOMMENDY-THIRIET

 

Que pensent ses équipiers,  Pierre Thiriet et Xavier Combet ?

Pierre Thiriet, se prête au jeu et livre quelques mots sur la saison 2015 :

« 2015, c’est une année que je sens bien, tant au niveau des hommes que de l’auto. J’ai confiance dans le bureau d’études d’Oreca pour nous faire la plus belle voiture et quand je dis belle, je pense évidemment à la plus performante. Je suis très content que Tristan reparte avec nous ! Il est fiable, rapide et possède de vraies qualités humaines. Avec lui à nos côtés, je pense que nous avons un des équipages les plus performants du LMP2. Nous savons que le niveau en ELMS et aux 24 Heures du Mans sera de nouveau très relevé mais nous sommes prêts pour ce nouveau défi ».

Pour Xavier Combet, Team-principal, la continuité a du bon.

 « On a débuté une collaboration avec Tristan en 2014 qui a été très positive. Je citerais simplement sa pole position aux 24 Heures du Mans et le fait qu’il ait battu le record du tour lors des qualifs. Je retiens également son étonnante faculté à mettre au point un véhicule et son état d’esprit très « team spirit ». Donc pour moi il était naturel et important de faire le maximum pour que Tristan soit des nôtres en 2015 ! ».

 

Tristan Gommendy : Fin prêt après une intersaison sportive

ELMS-2014-TRISTAN-GOMMENDY-Team-THIRIET-by-TDS.

ELMS-2014-TRISTAN-GOMMENDY-Team-THIRIET-by-TDS.

 

Depuis la fin de la saison, Tristan a suivi un programme sportif intense :

« Outre mon programme d’entrainement quotidien avec Patrice Camozzo de France Fitness – Champion du monde vétéran de judo – je suis parti une dizaine de jours à Chamonix pour suivre l’entrainement sportif de Cédric Kuentz, le préparateur de l’équipe de France FFSA depuis 2003 et grand Champion de patinage de vitesse. Au programme ? Du sport. ».

 

 ACO-2015-Presentation-Presse-24-H-DU-MANS-ELMS-WEC-jeudi-5fevrier-Hugues-de-CHAUNAC-et-Tristan-GOMMENDY-Photo-Max-MALKA


ACO-2015-Présentation Presse-24 Heures du MANS-ELMS et WEC le jeudi 5 fevrier -Hugues-de-CHAUNAC et Tristan-GOMMENDY- Photo Max MALKA

 

Dès le début de la semaine prochaine, lundi et mardi 23 et 24 mars, cette Oreca05 de l’écurie Thiriet by TDS, sera en piste sur le tracé du circuit Paul Ricard, pour les essais collectifs d’avant-saison.

Il sera alors intéressant de comparer les performances de cette nouvelle LMP2 en phase de développement, face aux nouvelles Gibson, remplaçantes des Zytek, aux Morgan, Ligier et autres Oreca 03 déjà éprouvées et bien développées, elles !

Mais, rappelons qu’une autre Oreca05, a déjà pris la piste sur le grand tracé du Paul Ricard, il y a quelques semaines, avec à son volant, le très solide et très expérimenté Stéphane Sarrazin, celle du Team de Hong Kong, KCMG et qui dispute, elle, le Championnat du monde d‘endurance WEC.

Depuis, l’ingénieur en chef d’Oreca, Floury et son staff technique, poursuivent la préparation de cette dernière née Oreca! Voiture destinée à devenir la reine de sa catégorie, celle des LMP2, visant titre mondial, Européen et aussi évidemment la victoire au Mans cette année!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA- Eric REGOUBY- Antoine CAMBLOR- Bernard BAKALIAN- Thierry COULIBALY

 

24-Heures-du-MANS-2014-La-LIGIER-de-léquipe-TDS-by-THIRIET-Photo-Max-MALKA.

24-Heures du MANS 2014-La LIGIER-de l’équipe THIRIET by TDS -Photo : Max MALKA.

 24-H-DU-MANS-2014-La-LIGIER-Team-TDS-by-THIRIET-photo-MARTINOLI.


24-Heures du MANS-2014-La LIGIER du Team THIRIET by TDS – photo Patrick MARTINOLI.

 TRISTAN-GOMMENDY-Victoire-en-ELMS-a-SILVERSTONE-pour-la-MORGAN-du-Team-THIRIET-by-TDS-de-l-equipage-THIRIET-BADEY-GOMMENDY


Victoire en ELMS a SILVERSTONE pour la MORGAN du Team THIRIET by TDS de l’équipage-THIRIET-BADEY-GOMMENDY

TRISTAN-GOMMENDY-24-HEURES-DU-MANS-2014-LIGIER-Team-THIRIET-by-TDS

-24-HEURES-DU-MANS-2014-LIGIER du Team THIRIET by TDS

ELMS Sport

About Author

gilles