RALLYE DU TOUQUET : VICTOIRE DE JEAN MARIE CUOQ DEVANT SALANON ET ROCHE

 

 RALLYE-DU-TOUQUET-2015-LA-C4-de-JEAN-MARIE-CUOQ-Photo-PIERRE-SIMENEL.


RALLYE-DU-TOUQUET-2015-LA-C4-de-JEAN-MARIE-CUOQ-Photo-PIERRE-SIMENEL.

 

Le pilote Ardéchois Jean-Marie Cuoq renoue avec la victoire au Rallye du Touquet.

Victoire finale de l’équipage composé de Jean-Marie Cuoq et de Jérôme Degout, avec leur Citroën C4 WRC au Rallye Le Touquet Pas-de-Calais, la manche d’ouverture du Championnat de France 2015.

Jean-Marie Cuoq est le premier vainqueur du cru 2015 du Championnat de France des Rallyes. Il renoue ainsi avec la victoire sur cette épreuve qu’il avait déja remportée et à deux reprises, en 2006 et en 2007 mais qui, depuis, ne lui souriait plus!

Le duel au sommet pour la seconde place entre Pierre Roché et David Salanon, augure également d’un Championnat 2015 animé.

Le pilote Ardéchois Jean-Marie Cuoq, confirme ses bonnes dispositions sur cette 55éme édition de la seule épreuve Nordiste du calendrier du Championnat de France, qu’est Rallye Le Touquet Pas-de-Calais.

 

RALLYE DU TOUQUET 2015 - LA FORD FIESTA de DAVID SALANON - Photo PIERRE SIMENEL.j

RALLYE DU TOUQUET 2015 – LA FORD FIESTA de DAVID SALANON – Photo PIERRE SIMENEL.j

 

Au volant de sa Citroen C4, il a remporté presque toutes les spéciales de la journée, ne laissant que deux meilleurs temps  aux autres protagonistes de l’épreuve, à savoir Pierre Roché et David Salanon, tous deux au volant d’une Ford Fiesta WRC. Si Salanon a tenté de revenir sur son rival, Roché,  a bien résisté et grimpe sur la deuxième marche du podium de l’épreuve Nordiste.

 

RALLYE DU TOUQUET 2015 - LA FORD FIESTA de DAVID SALANON - Photo PIERRE SIMENEL.

RALLYE DU TOUQUET 2015 – LA FORD FIESTA de DAVID SALANON – Photo PIERRE SIMENEL.

 

Belle course du Francilien Charles Martin qui termine à une trés belle 4éme au classement général pour sa première participation au volant de la Peugeot 208 T16.

Marc Amourette, qui a lui aussi su se mettre en valeur tout au long de la journée au volant de sa Citroën DS3, complètant, lui, le Top 5.

A noter encore, la bonne performance du ‘ pistard’ Pierre Ragues!

 

 RALLYE-DU-TOUQUET-2015-LA-DS3-de-PIERRE-RAGUES-Photo-PIERRE-SIMENEL


RALLYE-DU-TOUQUET-2015-LA-DS3-de-PIERRE-RAGUES-Photo-PIERRE-SIMENEL

 

Pilote habituellement engagé en circuit et plus particuliérement dans les épreuves d’endurance et aux 24 Heures du Mans, épreuve de prestige qu’il a déjà disputé à plusieurs reprises, le Caennais sacré Champion d’Europe de la discipline en 2013, en compagnie de Nelson Panciatici, s’est lancé au début de la saison 2014, également en rallye.

Emballé par sa 1ére saison, Pierre Ragues remet cela cette année et aprés avoir entamé la saison tout récemment par un podium au Rallye de la Cote Fleurie, chez lui en Normanie, du côté de Deauville-Trouville, il se classe ce week-end au Touquet, à une trés belle septième place, avec sa DS3 Citroen, navigué désormais non plus par son pére Marcel Ragues mais par Thibault Gorczyca.

Chez les Féminines, la Franc-Comtoise Sophie Laurent qui conduit une Peugeot 207 RC, a poursuivi sa chevauchée triomphante en Championat de France féminin, en remportant aisément toutes les épreuves spéciales. L’Alsacienne Charlotte Reibel est à l’arrivée de son tout premier rallye. Elle a acquis une belle expérience au volant de son Opel ADAM de la Cup. Coralie Desaint Bouville avec sa Citroën AX GTi, a également ramené sa voiture au parc fermé à l’issue de la spéciale spectacle du front de mer.

 

 RALLYE-DU-TOUQUET-2015-CITROEN-JOHAN-ROSSELL

RALLYE-DU-TOUQUET-2015-CITROEN-JOHAN-ROSSEL

 

Le Rallye Le Touquet – Pas-de-Calais a consacré Yohan Rossel et Laurent Pellier, vainqueurs respectivement en Citroën Racing Trophy et en Citroën Racing Trophy Junior.

Si Rossel a pris la tête dans l’ES2 avant de creuser un écart conséquent, Laurent Pellier a mené durant toute la course. Les deux hommes se sont montrés solides d’un bout à l’autre de cette épreuve.

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE JUNIOR

RALLYE-DU-TOUQUET-2015-PELIER-CITROEN

RALLYE-DU-TOUQUET-2015-PELIER-CITROEN

 

Laurent Pellier a parfaitement mené sa course pour s’installer en tête du Championnat de France Junior. Comme annoncé la veille, il a attaqué fort en début de journée (trois scratchs en quatre spéciales) pour pouvoir gérer la fin de la journée. Romain Di Fante, fort de ses quatre scratchs aujourd’hui, est deuxième de cette épreuve devant Antoine Massé, victime de problèmes de freins dans la matinée et auteur d’un temps scratch. Loic Astier, 4e, s’est lui aussi emparé d’un meilleur temps.

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE TEAM

 

La première manche de l’année voit d’emblée le Team 2B Yacco inscrire le score maximum possible de 30 points. Mais rien n’a été simple pour autant pour l’équipe championne en titre, devancée vendredi soir par le Team 2HP Compétition, hélas décimé le lendemain. Les ‘verts et blancs’ s’imposent grâce au parcours une nouvelle fois très impressionnant de Sylvain Michel avec la Porsche 997 GT2 en GT10 et de Gilles Nantet, vainqueur en GT+ à l’issue d’une bagarre de tous les instants.

Pierre Roché, superbe dauphin au scratch avec sa nouvelle Ford Fiesta WRC et Maxence Maurice, bien en jambes avec sa Peugeot 207 S2000, permettent eux au Team FJ – Elf, de devancer le Saintéloc Junior Team et le Team 2HP Compétition, bien malheureux après le retrait de ses deux leaders, Patrick Rouillard sortie avec sa Porsche 997, sortie et Jean-Nicolas Hot dont la Subaru Impreza, a été victime d’un début d’incendie dans le compartiment moteur !

TROPHEE MICHELIN

Marc Amourette (Citroën DS3) a confirmé ses bonnes dispositions en dominant cette première manche du Trophée Michelin. Romain Martel a manqué de chance, alors qu’il visait une deuxième place de ce Classement Promotion, moteur cassé dans l’après-midi sur sa Peugeot 207 S2000. Pierre Ragues (Citroën DS3) en profite pour récupérer le fauteuil de dauphin sur cette manche, devant Sylvain Michel (Team 2B Yacco).

 

 PAROLES DE PILOTES

 2015-JEAN-JACQUES-CUOQ-ERIC-BRUNSON-PIERRE-RAGUES

2015-JEAN-JACQUES-CUOQ-ERIC-BRUNSON-PIERRE-RAGUES

 

Jean-Marie Cuoq – Jérôme Degout (Citroën C4 WRC), vainqueurs : « Depuis 2007, j’étais venus en 2012, 2013, 2014 mais il a fallu attendre 2015 pour gagner à nouveau. L’auto va bien, j’avais un bon feeling avec la voiture comme avec les pneus. Ce fut un rallye presque parfait. J’ai débuté prudemment, puis j’ai empilé les scratchs jusqu’à compter plus d’une minute d’avance. Tout a bien fonctionné, je voudrais continuer à connaitre d’aussi bons week-ends.».

Pierre Roché – Martine Roché (Ford Fiesta WRC), deuxièmes au scratch : «Il y a eu une super bagarre avec David. Jean-Marie était intouchable. J’ai eu un coup de mou hier soir, mais j’ai rectifié aujourd’hui. J’avais de bonnes sensations, j’espère confirmer au ‘Charbo’.»

David Salanon – Catherine Derousseaux (Ford Fiesta WRC), troisièmes au scratch : «L’objectif était de rallier l’arrivée au Touquet pour bien envisager la suite du Championnat. J’ai fait de bons chronos, pas trop loin de Jean-Marie (Cuoq) et devant Pierre (Roché). J’ai tenté de revenir sur lui au début du deuxième tour, mais Pierre a très bien roulé. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un Championnat avant tout, pas juste d’une course. La prochaine fois ce sera au Charbo, chez moi, et j’aurai à cœur d’honorer la mémoire de Michel Périn. Je remercie toute mon équipe et surtout la sportivité de mes adversaires au moment du début d’incendie»

Marc Amourette – Gwenola Marie (Citroën DS3), vainqueur de la manche du Trophée Michelin : « Le mérite en revient à mon équipe qui a bossé dur pour finir la voiture. Le but était de montrer que l’auto est fiable et performante. On ne termine pas si loin des WRC. Cette victoire va m’obliger à disputer une deuxième manche, probablement le Rouergue, une épreuve que j’apprécie particulièrement. »

Laurent Pellier – Benoît Neyret-Gigot (Citroën DS3 R1), vainqueur du Championnat de France Junior : « C’est une revanche sur le sort de l’an dernier. On a créé l’écart et on a su gérer pour l’emporter. La concurrence s’annonce rude. C’est bien de prendre de l’avance. J’ai trouvé une auto performante. Cela fait longtemps que je n’ai pas conduit une auto aussi performante.»

Sophie Laurent – Sylvie Faivre (Peugeot 207 RC) : « Pour un premier Championnat de France, c’est plutôt bien de terminer première féminine. Je suis super contente. Il y a juste eu un petit fait de course quand une voiture était en panne devant moi, ça m’a un peu gêné. C’est une bonne mise en jambes. Pourvu que ça continue ainsi. »

Yohan Rossel – Benoît Fulcrand (Citroën DS3), vainqueur du Citroën Racing Trophy : «Ca ne pouvait pas mieux commencer. En début de course, j’ai montré ma pointe de vitesse et j’ai ensuite su gérer tout le week-end. Je remercie toute l’équipe qui a fait un super boulot. On avait tout pour gagner. Le set-up était idéal pour Le Touquet. »

Florian Bernardi – Sébastien Poujol (Opel ADAM), vainqueur de la manche de l’Opel ADAM Cup : « C’est ma première victoire en cinq participations au Touquet. J’ai connu trois podiums ici. Je suis content de démarrer la saison par une victoire. Hier, j’avais super bien roulé et aujourd’hui j’ai fais quelques erreurs qui ont failli me couter cher. Je me suis remobilisé et je suis remonté très fort sur mes camarades. J’ai fini par l’emporter. Il va y avoir de belles bagarres tout au long de la saison, car les concurrents suivants ont réalisé de bons chronos ».

Johan Vancon – Tom Vanson (Mitsubishi Lancer Evo X), meilleur pilote régional : « Le titre de meilleur régional me fait plaisir. Cette récompense est une bonne idée. Pour le gain du groupe N, ce fut compliqué avec Jean-Nicolas Hot. Ce fut une bagarre à coups de secondes, voire de dixièmes. C’est dommage qu’il ait eu un problème mais ça n’enlève rien à la bagarre. Mon copilote a fait du bon travail avec les notes. Mon objectif reste la qualification pour la finale. Il va falloir que je peaufine les réglages, Jean-Nicolas m’a promis de revenir et maintenant, il connait bien les réglages sur ce type de terrain. »

Jean Bourgoin (responsable communication du Team 2B Yacco) : « Nous sommes particulièrement heureux d’avoir réussi à enlever cette première manche au départ de laquelle tout le monde nous donnait vainqueur haut la main… La course a prouvé le contraire. Et il a vraiment fallu que nos pilotes soient combattifs jusqu’au bout pour que le Team 2B Yacco s’impose. Sylvain Michel a de nouveau été exceptionnel en GT10 avec sa Porsche 997, justifiant ainsi de nouveau le choix de l’équipe de le compter dans ses rangs ! Durant tout le rallye, Sylvain a régulièrement devancé Patrick Rouillard et Gilles Nantet, deux très gros clients en GT16. Lequel Gilles Nantet, après avoir eu un peu de mal à trouver les bons réglages sur la 997 Cup, est parvenu à s’imposer. Enfin, nous sommes déçus pour Olivier Ponthieu qui a endommagé assez fortement l’avant de sa Porsche Cayman après avoir croisé un chevreuil… »

 

LE BILAN

16 épreuves spéciales

Meilleurs temps : Cuoq, 12 – Roché, 3 (dont 1 ex-aequo) – Brunson, 1 (dont 1 ex-aequo) – Salanon, 1

Leaders : ES1, Brunson et Roché – ES2 à 16 (arrivée), Cuoq.

 

Christian COLINET

Photos : Pierre SIMENEL et TEAMS

 

LE CLASSEMENT GENERAL FINAL

 RALLYE-DU-TOUQUET-2015-Jean-Marie-CUOQ


RALLYE-DU-TOUQUET-2015-Jean-Marie-CUOQ

 

 

  1. Cuoq/Degout (Citroën C4 WRC) en 1h36’52 »4
  2. Roché/Roché (Ford Fiesta WRC) à 1’09 »3
  3. Salanon/Desrousseaux (Ford Fiesta WRC) à 1’20 »2
  4. Martin/Salva (Peugeot 208 T16) à 2’43 »9
  5. Amourette/Marc (Citroën DS3 R5) à 3’15 »1
  6. Tanghe/Perrard (Toyota Celica GT4) à 4’49 »
  7. Ragues/Gorczyca (Citroën DS3 R5) à 5’48 »3
  8. Michel/Gordon (Porsche 997 GT2) à 6’14 »4
  9. Nantet/Murcia (Porsche 997 Cup) à 6’39 »7
  10. Mauffrey/Houssin (Peugeot 208 T16) à 6’52 »3
  11. Guigou/Gieu (Renault Clio R3) à 7’19 »4
  12. Vanson/Vanson (Mitsubishi Lancer Evo8) à 8’2 »8
  13. Rossel/Fulcrand (Citroën DS3 R3) à 9’12 »5
  14. Maurice/Marien (Peugeot 207 S2000) à 9’31 »7
  15. Dubert/Coustenoble (Citroën DS3 R3) à 10’02 »9

 

PRINCIPAUX ABANDONS

Brunson (Ford Fiesta WRC), tonneau ES2 – Philippon (Porsche 997, Team 2B Yacco), surchauffe moteur après ES2 – Millet (Citroën DS3 R3), sortie de route ES2 – Garcia (Citroën DS3 R3), mécanique après ES2 – Bayard (Toyota Corolla WRC), embrayage ES5 – Pruvot (Subaru Impreza WRC), triangle ES5 – Raynal (Ford Fiesta R5), triangle ES5 – Vaillant (Opel Astra), mécanique après ES5 – Lemonnier (Mitsubishi Lancer EvoX), mécanique après ES8 – Beaubelique (Ford Fiesta WRC), touchette arrière – Léandri (Peugeot 208 T16), embrayage après ES12 – Vaillant (Opel Astra), mécanique ES12 – Rouillard (Porsche 997), sortie de route sans gravité ES13 – Martel (Peugeot 207 S2000), moteur après ES14 – Hot (Subaru Impreza), début d’incendie compartiment moteur.

 

CLASSEMENTS PROVISOIRES DES CHAMPIONNATS DE FRANCE

 

Championnat Pilotes

  1. Jean-Marie Cuoq, 25 points – 2. Roché Pierre, 21 – 3. Martin, 20 – 4ex. Salanon et Amourette.

Championnat Junior

  1. Laurent Pellier, 30 points – 2. Romain Di-Fante, 23 – 3. Antoine Massé, 20 – 4. Loïc Astier, 15 – 5. Jérémy Voglimacci, 15.

Championnat Team

  1. Team 2B Yacco, 30 points – 2. Team FJ – Elf, 28 – 3. Saintéloc Junior Team, 28 – 4. Team 2HP Compétition, 11.

Championnat Féminin

  1. Sophie Laurent, 13 points – 2. Charlotte Reibel, 12 – Coralie Desaint Bouville, 11.

Trophée Michelin

  1. Marc Amourette, 15 points – 2. Pierre Ragues, 13 – 3. Sylvain Michel, 11 – 4. Gilles Nantet, 10 – 5. Eric Mauffrey, 9.

 

RALLYE DU TOUQUET 2015 - ERIC MAUFFREY.

RALLYE DU TOUQUET 2015 – ERIC MAUFFREY.

Sport

About Author

gilles