F1. DOUBLE DES MERCEDES AVEC HAMILTON ET ROSBERG ET LA FERRARI DE VETTEL SUR LE PODIUM!

 

F1-2015-MELBOURNE-1ére-victoire-de-la-saison-pour-LEWIS-HAMILTON

F1-2015-MELBOURNE-1ére-victoire-de-la-saison-pour-LEWIS-HAMILTON

 

Sans réelle surprise, les pilotes de l’équipe Mercedes ont largement dominé le GP d’Australie, première manche du Championnat du monde de Formule 1 de la saison 2015.

Des trois séances des essais libres, à ce facile doublé en passant par la séance des qualifications, l »équipe Mercedes, n’a laissé que des miettes à la concurrence, outrageusement dominée en cette entame du calendrier 2015, comme elle le fut tout au long de la saison 2014 !

 

 F1-2015-MELBOURNE-1er-doublé-des-pilotes-MERCEDES-en-2015-avec-HAMILTON-1er-et-ROSDBERG-second


F1-2015-MELBOURNE-1er-doublé-des-pilotes-MERCEDES-en-2015-avec-HAMILTON-1er-et-ROSBERG-second

 

Et c’est le Champion du monde en titre et déja poleman, le Britannique Lewis Hamilton qui l’a emporté devant son équipier Allemand Nico Rosberg.

Et qui décroche sa 34éme victoire en F1.

Démonstration de force de l’équipe Mercedes, imperiale, souveraine et à nouveau comme en 2014, INTOUCHABLE pour la concurrence.

 

F1-2015-MELBOURNE-FERRARI-de-Sebnastian-VETTEL-3éme-pour-son-premier-GP-chez-les-ROSSO

F1-2015-MELBOURNE-FERRARI-de-Sebastian-VETTEL-3éme-pour-son-premier-GP-chez-les-ROSSO

 

Superbe performance AUSSI de la Ferrari de l’ancien quadruple Champion du monde Sebastian Vettel, lequel débute brillament chez les rouges, complétant le podium devant la Williams-Mercedes du Brésilien Félipe Massa, et qui fut longtemps pilote de la Scuderia.

 

 F1-2015-MELBOURNE-SAUBER-FERRARI-de-FELIPE-NASR


F1-2015-MELBOURNE-SAUBER-FERRARI-de-FELIPE-NASR

 

Suivent, l’étonnante Sauber-Ferrari du ‘Rookie ‘ Brésilien ‘ Félipe Nasr et la Red Bull-Renault de l’Australien Daniel Ricciardo, le 3éme du Championnat 2014.

Ensuite, on pointe dans l’ordre, la Force India-Mercedes de Nico Hulkenberg, la seconde Sauber-Ferrari de Marcus Ericsson, la seule Toro Rosso-Renault à l’arrivée, celle de l’Espagnol Carlos Sainz Junior, la deuxième Force India-Mercedes du Mexicain Sergio Perez  et étonnamment la McLaren-Honda de l’ancien Champion du monde Britannique, Jenson Button qui parvient à rallier l’arrivée !

 

 F1-2015-MELBOURNE-LOTUS-MERCEDES-de-ROMAIN-GROSJEAN


F1-2015-MELBOURNE-LOTUS-MERCEDES-de-ROMAIN-GROSJEAN

 

Abandons des deux Lotus-Mercedes de Romain Grosjean et de Pastor Maldonado. Abandon aussi du debutant Max Verstappen suite à un ennui mécanique survenu sur sa Toro Rosso.

Et enfin de la seconde Ferrari du Finlandais Kimi Räikkonen et sur ennui moteur !

 

F1-2015-MONTMELO-Team-MERCEDES-NICO-ROSBERG-Photo-Antoine-CAMBLOR

F1-2015 -Team-MERCEDES-NICO-ROSBERG-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

A l’arrivée, Nico Rosberg, lâchait laconiquement :

« Que pouvais-je faire ?  Mettre la pression sur Lewis pour qu’il fasse une erreur mais Lewis a bien roulé ! »

 

F1-2015-MELBOURNE-ROSBERG-et-HAMILTON-sur-le-podium-avec-ARNOLD-SHWARTZENEGGER

F1-2015-MELBOURNE-ROSBERG-et-HAMILTON-sur-le-podium-avec-ARNOLD-SCHWARTZENEGGER

 

Lewis Hamilton félicité sur le podium par l’acteur-intervieweur, Arnold Schwarzenegger et qui lançait à la foule au pied du podium :

« Eh, vous vous rendez compte, c’est Arnold Schwarzenegger !»

 

F1-2015-MELBOURNE-La-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON-quitte-so-stand-et-file-vers-la-victoire-ce-dimanche-15-mars

F1-2015-MELBOURNE-La-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON-quitte-so-stand-et-file-vers-la-victoire-ce-dimanche-15-mars

 

Et d’enchainer :

« C’est fantastique de continuer sur l’élan de l’année dernière et de débuter par une victoire.»

Et il poursuivait, taquin :

« Je vous imaginais plus grand ! »

‘Terminator’ à la fin de l’interview sur le podium, concluant par sa fameuse phrase restée célèbre :

« I’ll be back ! » ce qui en Français signifie  (Je reviendrai)

Phrase culte employée par Arnold Schwarzenegger, qui l’a utilisé dans le film de science-fiction Terminator en 1984.

 

HOTO

F1-2015-SEB-VETTEL BRILLANT 3éme pour sion prelier GP chez FERRARI Photo Antoine CAMBLOR

 

Pour sa part, Vettel, expliquait, lui :

«  C’est vraiment génial et réellement un immense honneur d’être sur ce podium pour Ferrari. Je suis très heureux de démarrer la saison aussi bien. Evidemment, ce n’est pas une victoire, mais c’est tout comme après la terrible saison de Ferrari la saison dernière. Savoir avec ce podium que la voiture est dans le coup et que l’équipe a fait du super boulot sur le châssis et côté moteur, c’est déjà une victoire. Nous avons vecu une bonne inter-saison et je tiens à remercier tout le staff  de l’équipe. Nous pouvons être très fiers car nous avons une bonne base de notre nouvelle monoplace, même si beaucoup de travail nous attend encore si nous voulons battre Mercedes et ces deux pilotes. »

 

G.P. AUSTRALIA F1/2015

 

Le Champion du monde en titre, Lewis Hamilton débute la défense de son titre mondial à la perfection, en battant son coéquipier Nico Rosberg pour signer son deuxième succès en Australie et le 34éme de sa carrière. Les deux Mercedes se sont élancées en gommes soft pour passer en medium aux 25éme et 26éme tours.

Hamilton convertit pour la septième fois sa pole position en victoire, tandis que Sébastien Vettel s’octroie un podium dès son premier Grand Prix chez Ferrari, grâce à une stratégie identique, avec un arrêt au 24éme tour. Les performances relevées en course confirment les prévisions de Pirelli, qui a pour l’occasion développé un nouveau pneumatique arrière.

En piste, en dépit de chronos plus rapides d’environ deux secondes par rapport à 2014 sur cette piste peu abrasive et exigeante pour les pneumatiques, la plupart des pilotes se sont élancés sur une stratégie à un arrêt. Un choix devenu plus pertinent encore lors de l’apparition du safety car qui, s’il rallongeait la durée des premiers relais en piste, réduisait également la quantité d’énergie supportée par les Formule 1 avec leurs réservoirs pleins.

Certains pilotes avaient toutefois persévéré sur le choix de deux arrêts. Marcus Ericsson, le pilote Sauber, le mieux qualifié d’entre eux s’offrait la huitième place en toute fin d’épreuve. Du côté de Kimi Raïkkönen, que l’on retrouvait aux avant-postes en début d’épreuve, il conservait  lui aussi une stratégie à deux arrêts, théoriquement plus rapide de quatre secondes mais abandonnait malheureusement en vue de l’arrivée.

Enfin, on notait l’incidence positive des températures très douces (environ 20 °C) et du ciel couvert qui entraînaient une longévité pneumatique supérieure et permettaient aux leaders de rouler dans une fourchette maximale de deux secondes au tour pendant l’essentiel de la course.

 

 F1 2014 - Paul HEMBERY patron de PIRELLI Motorsport


F1 2015 – Paul HEMBERY patron de PIRELLI Motorsport

 

Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport analysait le résultat :

“Comme nous nous y attendions, l’Australie fut l’occasion d’une épreuve très éprouvante pour les teams, mais les pneumatiques Pirelli ont véritablement répondu à toutes les attentes. Les conditions météo clémentes et l’apparition du Safety Car en course ont transformé les stratégies à deux stops en un seul, pour les plus rapides. On peut aussi remarquer qu’en plus des performances attendues des meilleurs teams et pilotes, nous avons assisté à des Grands Prix remarquables, réalisés par les rookies qui ont, d’entrée de jeu, maîtrisé à la perfection ces pneumatiques 2015 et les options stratégiques qui vont avec, en très, très peu de temps. Chapeau ! ”

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : MAX MALKA-Antoine CAMBLOR  – FERRARI – DAIMLER AG et PIRELLI

 

  LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX D’AUSTRALIE

 F1 2015 -MELBOURNE GP AUSTRALIE- MERCEDES de LEWIS HAMILTON.


F1 2015 -MELBOURNE GP AUSTRALIE- MERCEDES de LEWIS HAMILTON.

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes W06), les 58 tours, en 1h31’54″067

2 – Nico Rosberg (Mercedes W06) à 1″360

3 – Sebastian Vettel (Ferrari SF15-T) à 34″523

4 – Felipe Massa (Williams FW37-Mercedes) à 38″196

5 – Felipe Nasr (Sauber C34-Ferrari) à 1’35″149

6 – Daniel Ricciardo (Red Bull RB11-Renault) à 1 tour

7 – Nico Hulkenberg (Force India VJM08-Mercedes) à 1 tour

8 – Marcus Ericsson (Sauber C34-Ferrari) à 1 tour

9 – Carlos Sainz (Toro Rosso STR10-Renault) à 1 tour

10 – Sergio Perez (Force India VJM08-Mercedes) à 1 tour

11 – Jenson Button (McLaren MP4/30-Honda) à 2 tours

 

ABANDONS

Kimi Raikkonen

Max Verstappen

Romain Grosjean

Pastor Maldonado

 

NON PARTANTS

Daniil Kvyat

Kevin Magnussen

Valtteri Bottas

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

1.Hamilton : 25 pts –  2.Rosberg : 18 pts – 3.Vettel : 15 pts–  4.Massa : 12 pts – 5.Nasr : 10 pts – 6.Ricciardo : 8 pts – 7.Hulkenberg : 6 pts– 8.Ericsson : 4 pts – 9.Sainz : 2 pts – 10.Perez :1 pt.

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES TEAMS

1.Mercedes ; 43 pts – 2.Ferrari : 15 pts – 3.Sauber-Ferrari : 14 pts – 4.Williams-Mercedes : 12 pts – 5.Red Bull-Renault : 8 pts – 6.Force India-Mercedes : 7 pts – 7.Toro Rosso-Renault : 2 pts.

 

 F1-2015-MELBOURNE-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG.


F1-2015-MELBOURNE-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG.

F1-2015-La-WILLIAMS-MERCEDES-de-FELIPE-MASSA-termine-4éme

F1-2015-La-WILLIAMS-MERCEDES-de-FELIPE-MASSA-termine-4éme

 F1-2015-MELBOURNE-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO


F1-2015-MELBOURNE-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO

 F1-2015-MELBOURNE-FORCE-INDIA-MERCEDES-de-SERGIO-PEREZ


F1-2015-MELBOURNE-FORCE-INDIA-MERCEDES-de-SERGIO-PEREZ

F1-2015-MELBOURNE-TORO-ROSSO-RENAULT-de-CARLPOS-SAINZ-Junior

F1-2015-MELBOURNE-TORO-ROSSO-RENAULT-de-CARLPOS-SAINZ-Junior

F1-2015-MELBOURNE-McLAREN-HONDA-de-JENSON-BUTTON.

F1-2015-MELBOURNE- SURPRISE : La McLAREN-HONDA-de-JENSON-BUTTON est ben à l’arrivée !

F1

About Author

gilles