F1. TAMBAY DEVOILE : CHEZ FERRARI, ON MURMURE QU’ALONSO A PRIS UNE DECHARGE ELECTRIQUE

 

 

F1 - GP SAN MARINO a IMOLA le dimanche 1er mai 1983- Victoire de la FERRARI de Patrick TAMBAY -Photo Bernard BAKALIA

F1 – GP SAN MARINO a IMOLA le dimanche 1er mai 1983- Victoire de la FERRARI de Patrick TAMBAY -Photo Bernard BAKALIAN

 

Ancien pilote Ferrari en 1982 et 1983, écurie avec laquelle il a remporté ses deux victoires en Grand Prix, le GP d’Allemagne à Hockenheim, le 8 aout 1982, au lendemain du dramatique accident de l’autre pilote Ferrari, Didier Pironi et celui de San Marino à Imola en 1983, Patrick Tambay rentre de Maranello, où il a été invité à visiter les toutes nouvelles installations des usines Ferrari modernisées par l’architecte Français, Jean-Michel Wilmotte.

Au cours de son séjour en Emilie-Romagne, Patrick Tambay a pu converser avec des membres de la Scuderia, présents sur le circuit de Catalunya le dimanche 22 février, jour de l’accident de la McLaren-Honda de l’Espagnol Fernando Alonso,  pilote Ferrari jusqu’en 2014

Et, voilà ce que le Cannois, a raconté sur les ondes de RMC/BFM TV :

« Je suis allé en Italie pendant trois jours. J’ai été invité par Ferrari pour visiter la nouvelle gestion sportive, les nouveaux bâtiments. Ils ont fait quelque chose d’extraordinaire en ce qui concerne la chaîne de montage commerciale et les bâtiments hautement gardés pour la gestion sportive. »

Et, Tambay poursuit :

« Mais là-bas, tout le monde parle de l’accident de Fernando Alonso, et de ce qui s’est qui passé chez McLaren, pendant les essais à Barcelone. Et chez Ferrari, son ancienne écurie, on parle d’une fuite électrique. »

Patrick enchaine :

« Fernando aurait pris une décharge électrique importante dans les virages très rapides, à un endroit qui précède celui où il est sorti de la piste. Il a tapé à environ 15 g dans le mur, pas de quoi être très inquiet. La décharge électrique peut avoir causé des dégâts. C’est pour cela qu’il aurait perdu la mémoire. La télémétrie a été analysée. Chaque camp essaie d’amenuiser les causes, les circonstances. Mais il y a beaucoup d’inquiétude pour lui. »

 

F1-26-février-FERNANDO-ALONSO-quitte-l-hopital-Photo-DR

F1-26-février-FERNANDO-ALONSO-quitte-l’hopital-Photo-DR

 

Pour l’heure, depuis sa sortie de l’hôpital général de Sant Cugat del Vallés et son retour chez lui à Oviedo, ni McLaren, ni non plus, l’entourage du pilote Espagnol ne communique….

Son manager et porte-parole, Luis Garcia Abad, reste désespérément muet.

Tout comme son préparateur physique et coach,  Fabrizio Borra !

Une chose est sure, ce qui s’est réellement passé n’est pas franchement ordinaire…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA –Bernard BAKALIAN – Antoine CAMBLOR –DR 

 

 F1-2015-MONTMELO-ALONSO-HELIPORTE-pour-controle-a-l-hopital-apres-son-accident-sans-gravite-toutefiois-le-dimanche-22-fevrier.


F1-2015-MONTMELO-ALONSO-HELIPORTE-pour-controle-a-l’hopital-apres-son-accident le-dimanche-22-fevrier.

 F1-2015-.ESSAIS-DE-MONTMELO-Peu-avant-accident-de-la-McLAREN-HONDA-de-FERNANDO-ALONSO-le-dimanche-22-fevrier-Photo-Antoine-CAMBLOR


F1-2015-.ESSAIS-DE-MONTMELO-Peu-avant-accident-de-la-McLAREN-HONDA-de-FERNANDO-ALONSO-le-dimanche-22-fevrier-Photo-Antoine-CAMBLOR

  F1-2015-La-MCLAREN-HONDA-de-Fernando-ALONSO-Photo-Max-MALKA


F1-2015-La-MCLAREN-HONDA-de-Fernando-ALONSO-Photo-Max-MALKA

Evenements F1

About Author

gilles