RALLYE DU MEXIQUE OGIER FILE VERS LA VICTOIRE APRES L’ABANDON DE LATVALA !

 

 

 

 

 

Ogier puissance 3

Toujours leader au terme du 3éme jour, le pilote Français, secondé par son fidèle navigateur Julien Ingrassia, pourrait signer ce dimanche soir sa 3éme victoire d’affilée en Mondial 2015.

Le compte est bon pour aussi pour son équipier Andreas Mikkelsen: 3éme… le 3e jour et en passe de pouvoir offre doublé au Team Volkswagen !

Mais, chaud et froid pour l’équipe Volkswagen, avec l’abandon de Latvala, qui occupait  justement, lui, la 2éme place…

Pouce levé pour les Doubles Champions du monde et pour les « Jeunes » :

Volkswagen est toujours en tête du Rallye du Mexique, grâce à son équipage déjà leader du Championnat 2015, la paire, Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, au terme du troisième des quatre jours de l’épreuve.

Dans cette troisième manche du Championnat du monde des rallyes 2015, Le tandem Français, qui a continué à imprimer le tempo, a porté son avance à 1’ 15’’ 2.

Et le duo, Ogier-Ingrassia, est le seul à s’être classé dans les trois premiers des dix-huit épreuves spéciales disputées jusqu’ici dans ce Rallye du Mexique.

Les Norvégiens Andreas Mikkelsen-Ola Fløene, qui font pour la première fois la paire ici sur la Polo R WRC, ont eux aussi signé une solide performance, troisièmes au classement général, ils ne sont qu’à 4’’5 de la deuxième place, occupée actuellement par la Citroen DS3 de leur compatriote par Mads Østberg, navigué par Jonas Andersson.

Avant les trois dernières épreuves spéciales ce dimanche – dont la plus longue de toutes, Guanajuatito, 55.82 km – ils peuvent caresser l’espoir de faire mieux encore…

 

 RALLYE-DU-MEXIQUE-2015-LATVALA-hors-course-malheureusement


RALLYE-DU-MEXIQUE-2015-LATVALA-hors-course-malheureusement

 

Cette troisième journée s’est hélas malheureusement terminée prématurément pour les Finlandais Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila, qui repartiront cedimanche soir, conformément au règlement Rally 2. Ils occupaient la deuxième place au général, lorsque, dans l’ES 12, ils ont heurté un talus de l’arrière, endommageant la suspension de leur Polo R WRC.

C’était l’abandon pour les dauphins d’Ogier-Ingrassia au Championnat 2014, les seuls visiblement à pouvoir rivaliser avec les doubles Champions du monde à ce stade du Rallye du Mexique.

Confiée aux soins experts des mécaniciens du Team Volkswagen, la Polo R WRC n° 2 sera fort heureusement en mesure de repartir ce soir.

 

 

DEUXIÈME PLACE EN LIGNE DE MIRE POUR MADS ØSTBERG

 WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-MADS-OSTBERG


WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-MADS-OSTBERG

 

Mads Østberg et Jonas Andersson continuent de jouer aux avant-postes lors du Rallye du Mexique.

L’équipage nordique du Citroën Team abordera donc la dernière étape en deuxième position du classement général.

Repartis ce matin en Rallye 2, leurs équipiers, Kris Meeke et Paul Nagle, ont ainsi pu parfaire leur expérience sur terre avec la DS 3 WRC.

Les pièges restaient nombreux tout au long du parcours de cette deuxième journée du Rallye du Mexique. Et si Mads Østberg se montrait performant lors des deux passages dans Ibarrilla (30 kilomètres) et Otates (42 kilomètres), le Norvégien était néanmoins victime d’un tête-à-queue dans El Brinco.

Pour les autres concurrents, l’épreuve était toujours aussi compliquée. Jari-Matti Latvala, on l’a dit, jetait l’éponge à l’arrivée de l’ES12, laissant la deuxième place à Mads Østberg. Le Norvégien confortait sa position avec un meilleur temps dans l’ES16 pour défendre son classement face à son compatriote Andreas Mikkelsen.

Trois spéciales sont encore à disputer ce dimanche, dont Guanajuatito et ses 55,82 kilomètres… Deuxième, Mads se retrouve impliqué dans un nouveau duel entre Norvégiens. Il prendra le départ avec 4’’5 d’avance sur Mikkelsen !

 

WRC-2015-Team-CITROEN-DS3-de-MEEKE

WRC-2015-Team-CITROEN-DS3-de-MEEKE

 

Sortis hier vendredi, Kris Meeke et Paul Nagle étaient autorisés à repartir ce matin après l’intervention de l’équipe technique. Troisième sur la route, le pilote Britannique devait balayer la trajectoire pour continuer son apprentissage du Rallye du Mexique. Malgré 49 minutes de pénalité, il restait en position de marquer quelques points au Championnat des constructeurs.

 

 WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-Stephane-LEFEBVRE


WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-Stephane-LEFEBVRE

 

Neuvième du WRC2 après la première étape, Stéphane Lefebvre engrangeait de l’expérience aujourd’hui. Après être entré à plusieurs reprises dans le Top 5 de la catégorie, le jeune Français arrêtait sa progression dans l’ES16, suite à un tonneau à basse vitesse, fort heureusement !

Le programme de la dernière journée du Rallye du Mexique est réduit à trois spéciales. Ouverture du parc fermé à 9h00 – local time – pour affronter Guanajuatito et ses 55,82 kilomètres. Sans assistance, les équipages iront ensuite à Derramadero (11,59 km), puis El Brinco (8,25 km) qui servira de Power Stage.

 

FILM DU RALLYE

 RALLYE-DU-MEXIQUE-2015-MIKKELSEN-FLOENE-VW-POLO-WRC.


RALLYE-DU-MEXIQUE-2015-MIKKELSEN-FLOENE-VW-POLO-WRC.

 

ES11 – Ibarrilla 1 (30,27 km) – Pour commencer la journée, les organisateurs proposaient l’une des spéciales les plus redoutées par les concurrents. Mads Østberg, qui avait connu une série de mauvaise fortune dans ce chrono ces dernières saisons, voyait l’arrivée avec soulagement. Il signait le troisième temps derrière Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala. Troisième sur la route, Kris Meeke faisait face à des conditions bien plus délicates et se contentait de la neuvième place.

ES12 – Otates 1 (42,90 km) – Jari-Matti Latvala terminait avec une suspension cassée et abandonnait. Mads Østberg récupérait la deuxième position grâce à un deuxième temps, juste derrière Sébastien Ogier. Septième performance pour Kris Meeke.

ES13 – El Brinco 1 (8,25 km) – Au terme de la spéciale télévisée, le scratch revenait à Dani Sordo. Avec un tête-à-queue dans le premier virage, Mads Østberg cédait 18,3 secondes. Huitième, Kris Meeke remontait doucement au classement.

ES14 – Street Stage León 2 (1,37 km) – Le second passage dans le chrono tracée à proximité immédiate du parc d’assistance permettait à Robert Kubica de signer un temps de référence. Les sept premiers, dont Mads Østberg, se tenaient en 0,3 seconde.

ES15 – Ibarrilla 2 (30,27 km) – Après l’assistance, les équipages retrouvaient le même parcours, avec une meilleure adhérence que dans la matinée. Derrière Sébastien Ogier, toujours leader, un duel se dessinait pour la deuxième place entre les Norvégiens Mads Østberg et Andreas Mikkelsen. Avantage Mikkelsen dans ce chrono. Il revenait à 4,9 secondes de son compatriote.

 ES16 – Otates 2 (42,90 km) – Meilleur temps pour Mads Østberg dans cette longue spéciale. En devançant Mikkelsen, il reprenait 6 secondes d’avance au classement général. Kris Meeke signait le septième temps.

ES17 – El Brinco 2 (8,25 km) – Second passage dans la spéciale qui servira de Power Stage demain. Scratch pour Sébastien Ogier devant Andreas Mikkelsen et Mads Østberg. Kris Meeke bouclait le chrono au cinquième rang.

ES18 – Super Special 3 (4,60 km) – Avec le meilleur temps de la dernière spéciale du jour, Andreas Mikkelsen pointait à 4,5 secondes de la deuxième place de Mads Østberg. Sébastien Ogier conservait plus d’une minute d’avance.

 

PAROLES DE PILOTES

Rally Mexico 2015

 

Sébastien Ogier :

« Du point de vue du pilote, ce week-end est clairement l’un des meilleurs de ma carrière – je suis très heureux de mes performances. Avec Julien, nous n’avons pas commis d’erreur, et nous avons encore eu une journée parfaite. Nous avons mis la pression sur nos concurrents. Même si je n’ai plus besoin de prendre de risques depuis l’abandon de Jari-Matti Latvala, rien n’est encore acquis. J’ai toujours dit que je n’avais quasiment aucune chance de gagner ici, excepté dans le cas où mes adversaires subiraient un revers, et c’est apparemment ce qui pourrait bien se produire. Mais il nous reste encore à faire face à la plus longue et à la plus difficile épreuve spéciale de ce rallye. Et je peux m’engager sur un point : malgré notre avance, nous ne commettrons pas l’erreur de lever le pied : le danger de perdre la concentration serait bien trop grand ! »

 

WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-MADS-OSTBERG

WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-MADS-OSTBERG

 

Mads Østberg :

« Tout se passe bien. Nous avons perdu un peu de temps avec un tête-à-queue ce matin, mais nous avions un bon rythme toute la journée. Il faut rester concentré et conserver la même cadence jusqu’au bout. Je me sens bien dans la DS 3 WRC. Ce sera un beau duel avec Andreas, tout en gardant à l’esprit qu’il faudra être à l’arrivée du rallye. »

 

WRC-2015-MEXIQUE-portrait-MIKKELSEN

WRC-2015-MEXIQUE-portrait-MIKKELSEN

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Nous suivons notre tableau de marche et nous n’allons rien changer. Notre politique est de piloter à notre rythme, d’éviter les pépins, et de rejoindre le terme de chaque spéciale sans dommage. Nous n’avons pas une grosse expérience de ce rallye, de nombreuses spéciales sont inédites en ce qui nous concerne. C’est pourquoi notre premier passage dans les quatre chronos de la journée a été moins bon que le second. Nous nous sommes ménagé une certaine marge de manœuvre, en attendant l’après-midi pour attaquer un peu plus. Je suis très heureux de la manière dont les choses tournent pour nous. Jusqu’ici tout va bien, mais dimanche sera une autre dure journée, avec des spéciales difficiles. Quoi qu’il en soit, nous ne modifierons pas nos plans.»

 

WRC-2015-Team-CITROEN-KRIS-MEEKE

WRC-2015-Team-CITROEN-KRIS-MEEKE

 

Kris Meeke :

« Nous savions que cette journée allait être très difficile pour les premiers sur la route. Malheureusement, avec le Rallye 2, nous étions en position de balayer la route. L’objectif est d’être à l’arrivée, rien de plus. On ne peut plus se battre au classement général, il faut juste s’appliquer à marquer des points au championnat constructeurs. »

 

 WRC 2015 MEXIQUE portrait LATVALA


WRC 2015 MEXIQUE portrait LATVALA

 

Jari-Matti Latvala :

« Quand on veut gagner, il faut mettre le leader sous pression. Je savais que ne ne pouvais pas risquer le tout pour le tout. Dans cette 12éme spéciale. Mon rythme était bon. Il y avait un nid de poule à l’intérieur d’un virage, et j’ai légèrement modifié ma trajectoire pour l’éviter. Du coup, je me suis retrouvé sur une partie meuble, dans un passage vraiment très étroit. J’ai heurté le talus de l’arrière gauche et cassé la suspension. Nous espérions pouvoir réparer après la spéciale, malheureusement, nous n’avons rien pu faire. »

 

WRC-2015-SUEDE-Andreas-MIKKELSEN-et-Jost-CAPITO

WRC-2015-SUEDE-Andreas-MIKKELSEN-et-Jost-CAPITO

 

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Aujourd’hui, Volkswagen a vécu le chaud et le froid dans le Rallye du Mexique. Une fois de plus, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont étalé toute leur classe, augmentant leur avance sans rencontrer d’opposition. Andreas Mikkelsen et Ola Fløene ont parfaitement mené leur affaire tout au long de la journée, spéciale après spéciale. Ils se retrouvent désormais en lice pour le podium, et la deuxième place paraît même à leur portée. Malheureusement, nous avons aussi subi un revers. Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila ont abîmé leur voiture en tentant de mettre la pression sur leurs collègues, anéantissant de ce fait leurs chances de victoire. Nos mécaniciens ont travaillé dur pour leur refaire une Polo R WRC parfaite, de sorte qu’ils puissent repartir ce dimanche, pour tenter de récolter quelques points au championnat du monde. »

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS- DPPI

 

LE CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE

 WRC-2015-MEXIQUE-OGIER-file-vers-la-victoire-avec-sa-VW-Polo-WRC.


WRC-2015-MEXIQUE-OGIER-file-vers-la-victoire-avec-sa-VW-Polo-WRC.

 

  1. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC), en 3h33’27’’4
  2. Mads Østberg – Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC), à 1’15’’2
  3. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC), à 1’19’’7
  4. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC), à 2’28’’6
  5. Dani Sordo – Marc Marti (Hyundai i20 WRC), à 4’10’’6
  6. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC), à 4’39’’6
  7. Nasser Al-Attiyah – Matthieu Baumel (Ford Fiesta RRC), à 10’43’’9
  8. Nicolas Fuchs – Fernando Musano (Ford Fiesta R5), à 18’34’’5
  9. Jari Ketomaa – Kaj Lindtröm (Ford Fiesta R5), à 19’39’’5
  10. Abdulaziz Al-Kuwari – Marshall Clarke (Ford Fiesta RRC), à 19’49’’9

 

MEILLEURS TEMPS

Sébastien Ogier 8, Mads Østberg, Thierry Neuville et Jari-Matti Latvala 2, Kris Meeke, Andreas Mikkelsen, Dani Sordo et Robert Kubica 1.

 

LEADERS

ES 1 : Thierry Neuville

ES 2 à 18 : Sébastien Ogier

 

 

 WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-de-MADS-OSTBERG.


WRC-2015-MEXIQUE-La-DS3-de-CITROEN-de-MADS-OSTBERG.

WRC

About Author

gilles