JEM MARSH LE FONDATEUR DE LA MARQUE MARCOS EST MORT

 

JEM MARSH  fondateur de MARCOS

 

Jem MARSH, l’homme qui fonda la célèbre marque automobile Marcos est décédé ce jour à 84ans.

C’est en 1959 que le tandem Jem Marsh et Frank Costin construit la première voiture de course Marcos.

D’où l’origine du nom MAR – COS, lequel est issu des patronymes de Jen Marsch et de Frank Costin.  Ce dernier, frère aîné d’un certain  Mike Costin, le cofondateur avec Keith Duckworth, de la prestigieuse marque de moteurs  Cosworth dont les fameux V8 régneront pendant des années sur les GP de F1.

Comme toutes les Marcos le châssis était en bois en utilisant des techniques employées sur le bombardier Mosquito au temps de la guerre.

1961 et 1962: Les versions révisées de la petite voiture de course (Gullwing et roadster) sont concues par Dennis Adams.

 

 MARCOS-Usine-de-montage.


MARCOS-Usine-de-montage.

 

Jem Marsh, brillant ingénieur né à Bristol était devenu une légende dans les milieux de l’automobile après la naissance de la firme  Marcos, sa propre entreprise de fabrication de voiture, et depuis de nombreuses années ses lignes de production ont été les seuls à produire des voitures dans le Wiltshire, longtemps avant que BMW, Rover ou Honda ne s’installent dans le comté.

Même si la production s’arrêté il y a sept ans quand la firme Marcos, a été placée en liquidation, de nombreux pilotes continuent de gagner des courses sur tous les circuits autour du monde au volant des voitures construites dans l’usine de Bradford on Avon, près de Westbury.

On n’oublie pas que c’est aux volants des Marcos que Jackie Stewart, futur triple Champion du monde de F1  (1969-1971-1973) et Derek Bell, quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans, lui, ont faits leurs premières armes en course sur les meetings des courses britanniques!

MARCOS 600 aux 24 Heures du MANS en 1995.

MARCOS 600 aux 24 Heures du MANS en 1995.

 

Par la suite, on la découvre aux 24 Heures du Mans, en 1966. Pilotée par le duo Claude Ballot-Léna et Jean-Louis Marnat, l’étonnante Marcos parviendra à se rallier l’arrivée et à terminer à une plus qu’honorable 16éme et dernière place, à la moyenne honorable de 144,6 km/h.

L’année suivante, toujours au Mans, une Mini, pilotée cette fois par Chris Lawrence et Jem Marsch, le fondateur de la marque, sera beaucoup moins heureuse en abandonnant dès la 3éme heure.

De nombreuses années plus tard et à partir de 1994, sous l’impulsion du pilote Hollandais Cor Euser, qui en assure la préparation et l’engagement, Marcos va retrouver les pistes.

 

 

 MARCOS-LA-TS500-de-2003


MARCOS-LA-TS500-de-2003

 

La Marcos LM 500, équipée d’un V8 Chevrolet, empoche le titre de Championne GT  d’angleterre en 1995, avant que deux ans plus tard, une LM 600, toujours propulsée d’un V8 Chevrolet de 6 litres, remporte trois manches du Championnat international GT avec à la clef cinq pole positions !

Très rapides, les Marcos manquent hélas de fiabilité, et lors des trois apparitions aux 24 Heures du Mans, entre 1995 et 1997, se résument toutes par des casses moteurs.

En 2007,  malheureusement Marcos connait un arrêt cette fois définitif avec le dépôt de bilan.

 

John ROWBERG

Photos : CONSTRUCTEUR et DR

 

 MARCOS-1800-GT-de-1965


MARCOS-1800-GT-de-1965

Nécrologie

About Author

gilles