VIDEO ANNONCE « ON ANY SUNDAY », ACTE II, SÉANCE UNIQUE DANS TOUTE LA FRANCE LE MÊME JOUR !

on any sunday Affiche_OAS-BD

Haw! It’s so fucking hard to be old…”

Oh là là, quelle chierie d’être vieux »  

Il fait nuit noire à La Paz au Mexique, au bout sud de la presqu’île de Baja California et Malcolm Smith qui a fait la course en « Ironman », donc tout seul au volant de son buggy, s’en extrait difficilement après onze heures de pilotage à donf…

 

MALCOLM SMITH

MALCOLM SMITH

 

Voilà comment, alors journaliste à Moto Verte, j’ai fait la connaissance de l’un de mes héros, celui qui est le maître à piloter de Steve Mc Queen dans « On Any Sunday », dont la première version est sortie en 1971…

Le film culte était né, on est d’ailleurs dans une époque culte, où les cailloux chantent (Album » Sticky Fingers », 1971), Les Doors et Jim vont bientôt cesser de chanter pour entrer dans la légende (1973),  Pierre William Glenn sort le « Cheval de fer » (1975), Laperrousaz sort « Continental Circus » (1970) etc…

 

STEVE MCQUEEN A ROULÉ POUR LES USA EN ISDT EN 1964

STEVE MCQUEEN A ROULÉ POUR LES USA EN ISDT EN 1964

 

Voici donc la deuxième version du film, intitulée « On Any Sunday the newt chapter », tournée par Red Bull avec des moyens considérables et l’on sait que le com de la boîte s’est spécialisée dans l’image de folie !

 

LE DIRT EST TOUJOURS SPECTACULAIRE 45 ANS APRES!

 

 

Cette deuxième version, dont un court extrait est en vidéo ci-dessous, n’aura évidemment pas l’âme de la première, qui a montré l’extrême dextérité de Smith au guidon d’une moto d’enduro pour passer un obstacle, il a inventé la progression en arrière sans mettre le pied à terre, le « trick » qui sera l’un des secrets, beaucoup plus tard, du trial indoor.

 

LE TOUQUET 1976, JEAN CLAUDE OLIVIER VA TERMINER SECOND DERRIERE PEAN;

LE TOUQUET 1976, JEAN CLAUDE OLIVIER VA TERMINER SECOND DERRIERE PEAN;

 

C’est aussi en 1971 qu’au vu des images du tsunami de centaines de motos prenant ensemble le départ de la fameuse course d’Elsinore qu’un certain Thierry Sabine eut l’idée phénoménale de l’Enduro du Touquet, créé en 1975, devenu aujourd’hui avec l’Enduropale une copie assez loupée de ce qu’étaient à l’époque  l’esprit et le spectacle de cette course.

Mais bon, l’âme est un truc de vioques, l’image choc en revanche est devenue cultissime et ce n’est pas une mauvaise chose, quand il s‘agit de sport extrême en tous cas.

Et comme en 1971, le film nous emmène dans les univers les plus fous de la moto.

Le  MotoGP bien sûr où Marquez étant membre de la communauté du taureau rouge, on le verra faire des trucs mathématiquement impossibles (qui finissent quand même parfois au tas, Archimède avait donc raison !).

 

 

Le cross, le free ride, les courses sur routes en Ulster et au TT de l’Île de Man, rien que ce moment là vaudra sans doute d’aller voir le film,  c’est le truc le plus dingue de la moto que je connaisse depuis trente ans…

Comme Red Bull a toujours des idées marketing un peu pointues, le film sera visible dans toute la France en même temps et une seule fois !

De grands champions participent au film, Marquez et Pedrosa bien sûr, Travis Pastrana (Free Style), Dani Pedrosa, James Stewart (Motocross), Kenny Roberts, Robbie Maddison (saut d’un tremplin à ski), Doug Henry (Motocross), on aura vraiment droit à tout ce qu’il y a de plus spectaculaire dans la moto.

 

TRAVIS PASTRANA

TRAVIS PASTRANA

 

Filmé en 4K ultra HD, bien entendu, on n’a pas lésiné sur les moyens, c’est Dana Brown qui a réalisé le film, il est le fils de Bruce Brown, auteur du premier « On Any Sunday »…

Donc projection unique dans toute la France le même jour, le 27 mars en soirée.

Réservations et liste des cinémas qui diffuseront le film sur

http://onanysunday.fr/

 

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS PRODUCTIONS/X GAMES/YAMAHA 

Ci-dessous, une des vidéos bande annonce du film, c’est en anglais.

On s’en fout ça déménage!

 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis