EVENEMENT. LE NUMERO… 2000 DU MAGAZINE AUTO HEBDO

 

 

 

AUTO HEBDO N°2000

 

 

Le magazine AUTOhebdo, lancé en février 1976 par Michel Hommell, fait son numéro !

Et oui, l’équipe rédactionnelle du très réputé hebdomadaire des sports mécaniques, nous propose cette semaine, depuis ce lundi  23 février en version numérique et depuis ce mercredi 25 en kiosques, un magazine très ‘ SPECIAL’, puisqu’il s’agit tout simplement du N°2000 d’AUTOhebdo !

104 pages de ce N° tout à fait EXCEPTIONNEL, sont au programme.

Que de chemin parcouru depuis le N°1 et qui faisait suite à un autre magazine du Groupe des Editions Hommell, et dénommé SCRATCH !

A l’époque, l’équipe rédactionnelle d’AUTOhebdo, était dirigée par notre ami, Etienne Moity – désormais en retraite dans son domaine de l’Indre, du côté de Levroux entre Valencay et Châteauroux – entouré de ses nombreux animaux – mais que nous continuons de rencontrer régulièrement. Et notamment, annuellement et d’abord à l’occasion de la finale du Volant EuroFormula du circuit de La Châtre

 

UN PEU D’HISTOIRE…

AUTO HEBDO N°1

AUTO HEBDO N°1

 

Février 1976. AUTOhebdo fait son apparition dans les kiosques  le 1er février, alors que la saison de Grands Prix s’ouvre sur la victoire de la Ferrari de Niki Lauda au Brésil.

Février 2015. L’ancien pilote Autrichien, découvre avec amusement les pages qui relatent son succès sur la piste d’Interlagos, à Sao Paulo tandis que l’heureux copropriétaire de l’actuelle écurie Mercedes, donne de la voix sur le devenir de la F1.

Un entretien exclusif.

L’une est une icône des 24 Heures du Mans, l’autre aspire à le devenir, mais les Porsche 962 C et 919 Hybrid partagent, à trente ans d’intervalle, ce dénominateur commun et qui assurément a fait la réputation de Porsche dans la Sarthe :

Rouler le plus vite et en brûlant le moins de carburant. Les temps changent, l’esprit et la légende demeurent!

Avec trente-trois participations pour l’un et neuf victoires pour l’autre aux 24 Heures du  Mans – deux records qui ne sont pas près d’être égalés –  le Danois Tom Kristensen et le Français Henri Pescarolo symbolisent à eux deux l’univers de l’Endurance depuis quatre décennies.

AUTOhebdo, les a réunis pour un rendez-vous exceptionnel.

Autre sujet digne d’un réel intérêt, à l’invitation d’AUTOhebdo, le nonuple Champion du monde, Sébastien Loeb et l’actuel directeur sportif de l’équipe Citroën Racing, Yves Matton, ont, pendant plus d’une heure, devisé et échangé sur le passé, le présent et l’avenir du sport automobile.

Et, comment ne pas évoquer celui qui allait devenir, à quatre reprises, le seul et unique Champion du monde de Formule 1 Français !

Alain Prost, naturellement qui est un pilote de la génération AUTOhebdo, magazine qui ne l’a jamais perdu de vue et le surveillait, même, de très près avec ses experts, les excellents Didier Braillon et Patrick Camus !

Et pour cause… Alain Prost, qui ne pouvait pas, ne pas apparaître dans ce numéro, a bien évidemment accordé un entretien .

En 1976, il est encore copilote professionnel en rallye. Mais, très vite, il va devenir le directeur de Peugeot Talbot Sport, offrant au constructeur Français ses plus grandes heures de gloire, sur tous les terrains du monde. Ferrari le débauche en 1993 et grâce à l’organisation qu’il met en place à Maranello, la Scuderia va dominer comme jamais, la Formule 1.

 

LOGO AUTO HEBDO

 

Pour ce numéro 2000, l’actuel rédaction a donc demandé à l’un de ses lecteurs les plus assidus, Pierre Pagani, lui-même ancien rédacteur en chef d’un autre mag du Groupe Hommell, Échappement, et qui connaît Jean Todt depuis 1969, de s’entretenir avec celui qui préside dorénavant la FIA (Fédération International Automobile).

Le premier Français Champion du monde des rallyes, on s’en souvient, fut le Cévenol de Millau, Didier Auriol. Sacré en novembre 1994, le pilote de l’équipe Toyota, ne pouvait pas imaginer qu’il allait servir … d’ouvreur pour une génération étincelante et dominatrice. Avec à sa suite, les Delecour, Bugalski, Loeb et Ogier !

Alors, forcément, une visite à Millau s’imposait pour saluer ce 1er héros, né dans l’Hérault, pilote qui a toujours dit ce qu’il pensait.

 

LIVRE MICHEL HOMMELL avec la collaboratio de Christian COURTEL

 

Bref, ce N° 2000 d’AUTOhebdo, est comme on a parfois usage de dire pour l’EXCEPTIONNEL, un ‘’ Sacré N° ‘’

Qu’il faut absolument lire et conserver car ce sera assurément un Collector…

L’occasion de féliciter son illustre créateur, Michel HOMMEL.

HOMMELL, un passionné, ancien pilote de la non moins célèbre, à l’époque ‘Coupe GORDINI’ et qui est et à l’image des plus grands noms du sport automobile Français, une CATHEDRALE, un MONUMENT.

Au même titre qu’ALPINE, MATRA, LIGIER, BELTOISE, CEVERT, PROST et quelques autres encore, tous INCONTOURANBLES…

Alors que ‘ son cher ‘ AUTOhebdo, fête son 2000éme numéro,  il méritait vraiment ce COUP DE CHAPEAU.

Et aussi et surtout, tout notre RESPECT!

Michel qui écrit en conclusion de ce N°2000 :

« A Auto Hebdo, nous avons su résister à toutes les crises. Et cela dure depuis quarante ans. Un chiffre qui donne le vertige. »

Et il ajoute :

«  Depuis deux ans, la version numérique  permet aux passionnés  du monde entier  de découvrir AutoHebdo dès le lundi soir. Cette option ne  cesse  de prendre de l’importance, ouvrant à notre passion une nouvelle porte dans l’inconnu de l’avenir. »

Et ? Michel Hommell, conclut :

«  Aujourd’hui, j’ai 71 ans et je suis optimiste. »

Bravo Michel pour ta folle passion qui t’a ensuite fait donner vie au sublime musée du Manoir de l’Automobile dans ton cher village Breton de Lohéac.

Encore une magnifique réussite signée Michel HOMMELL!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Emmanuel LEROUX

 

 AUTO-HEBDO-N°-2-1976.


AUTO-HEBDO-N°-2 du 26 février 1976.

AUTO-HEBDO-N°3-De-mars-1976.

AUTO-HEBDO-N°3-Du 4 mars-1976.

 

 

Magazines

About Author

gilles