MAGAZINE. AUTO DIVA LE N° 22 EST SORTI

 

MAGAZINE AUTODIVA Trimestriel N°22 Janvier fevrier mars 2015

 

 

Le dernier numéro du toujours très apprécié magazine AUTODIVA, le N°22 est sorti.

Au sommaire de ce 22, Gérard Gamand, le Rédacteur-en-Chef, nous propose toute une série de sujets franchement tous aussi passionnants, les uns que les autres.

Tout d’abord, on attaque par l’histoire de l’écurie Williams en Grand Prix. Les années 1969 à 1976, les années terribles pour la jeune écurie naissante de celui qui allait  plusieurs décénies plus tard, devenir Sir Franck, anobli par sa Majesté la Reine Elisabeth II!

Entre temps après les saisons de plomb, sujet de l’article fort bien documenté de ce N°22 d’Autodiva, le Team Williams, a connu la gloire, accumulant les victoires en Formule 1 -114 succès –  et les titres mondiaux –seize en tout dont sept pour les pilotes et neuf constructeur -, depuis le tout 1er en 1980 avec l’Australien Alan Jones et jusqu’au dernier, fin 1997 avec le Canadien Jacques Villeneuve!

Autre sujet, celui consacré au regretté pilote Suédois Gunnar Nilsson. Un brillant pilote, victorieux sur le circuit de Zolder, le 5 juin 1977, du Grand Prix de Belgique, au volant de la Lotus-Ford Cosworth. Sa seule et unique victoire en Formule1!

Et qui fut beaucoup trop tôt, alors qu’il n’avait pas encore atteint la trentaine, rapidement emporté un an plus tard, le 20 octobre 1978, par un cancer foudroyant, après n’avoir disputé que 31 GP.

Egalement et tout aussi intéressant, la 1ère partie du reportage évoquant la formidable histoire et l’aventure des inoubliables Chaparral. Ces sublimes voitures de course, conçues par un Texan un peu fou mais extrêmement talentueux, ayant débuté aux côtés d’un ‘ monstre sacré ‘ celui qui allait devenir le très talentueux Carroll Shelby, un certain Jim Hall! Rejoint ensuite par Harp Shap

Chaparral ? Du nom de l’oiseau du désert et mangeur de serpents !!! et dont le tout premier modéle dénommé 1#001, après avoir été dévoilé une semaine plus tôt, sur la piste de Riverside, débuta en compétition lors d’une épreuve disputée sur le circuit Californien de Laguna Seca près de Monterey, début juin en 1961. Jim Hall s’y classant second derrière la Maserati de Chuck Sergent. Début réussi de ce qui allait amener Chaparral quelques années plus tard au départ des très prestigieuses 24 Heures du Mans.

A lire et à découvrir encore, l’histoire de l’écurie Belge  VDS. L’aventure de Monsieur le Comte Rodolphe van der Straten Ponthoz, plus connu en réalité sous le nom de Ruddy van der Straten. Un Belge, extrêmement fortuné , lequel aura entre 1965 et 1984, fait vivre et entretient une écurie éponyme, entièrement financée par son argent personnel…

A retenir enfin, parmi bien d’autres sujets d’intérêts, le récit sur la vie d’un homme aux doigts d’or, Michel Mallier. Depuis ses débuts au milieu des années 60, aux cotés de Jean Pierre Cassegrain et d’Adam Potocki, le Comte Polonais, lui. Jusqu’à nos jours, où il continue de préparer et restaurer dans son atelier de Bois d’Arcy, les plus belles voitures de course. Comme la superbe Matra Djet, bolide avec lequel, il a disputé il y a deux ans, le Tour de Corse Historique, en compagnie d’Henri Pescarolo.

 

Bref, vous l’aurez compris, comme pour chaque numéro, ce 22 est a lire absolument pour le inconditionnels des courses d’antan.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : François HAASE

 

 Tour-de-CORSE-HISTO-2011-PORTO-PESCAROLO-MATRA-610-Photo-autonewsinfo


Tour de CORSE HISTORIQUE 2011- Au dessus du Golfe de PORTO- Equipage Henri PESCAROLO- Michel MALLIER AVEC LA MATRA 610-Photo François HAASE

 

Magazines

About Author

gilles