ECONOMIE. PIERO LARDI FERRARI NE VENDRA PAS SES ACTIONS

 

 

 PIERO-LARDI-FERRARI-a-la-droite-de-son-pére-ENZO-FERRARI-en-compagnie-de-JEAN-MARIE-BALESTRE-President-de-la-FIA-et-de-BERNIE-ECCLESTONE-le-patron-des-equipes-de-la-FOCA et de Franco GOZZI  PR de FERRARI


PIERO-LARDI-FERRARI-a-la-droite-de-son-pére-ENZO-FERRARI-en-compagnie-de-JEAN-MARIE-BALESTRE-President-de-la-FIA-et-de-BERNIE-ECCLESTONE-le-patron-des-equipes-de-la-FOCA et de Franco GOZZI PR de FERRARI

 

Piero Lardi Ferrari, fils d’Enzo Ferrari, le célèbre et inoubliable Commandatore, fondateur de l’entreprise éponyme, vient d’indiquer et de faire savoir qu’il n’avait aucune intention de vendre la participation de 10 % qu’il détient dans le capital de la maison Ferrari :

 « Je n’ai jamais vendu de parts et je n’en vendrai pas »

C’est en 1969,  qu’il s’est vu remettre en secret, à l’occasion de la vente d’une partie du capital de Ferrari à Fiat, d’un legs de 10 % du capital de l’entreprise Ferrari.

Piero Lardi Ferrari est né le 22 mai 1945 à Modène il est le second et seul fils encore en vie d’Enzo Ferrari, le premier Dino étant décédé, du vivant de l’Ingéniére, le 30 juin 1956, à 22 ans, d’une dystrophie musculaire.

Rappelons que le Groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) doit prochainement procéder à la scission de Ferrari et à son introduction en Bourse.

Le plan prévoit la cotation de 10 % du capital de Ferrari et la redistribution des 80 % restants aux actionnaires, Piero Ferrari conservant sa part de 10 %.

 

Gianpietro CERVONIA

Photo : FERRARI

 

Sport

About Author

gilles