SEBASTIEN OGIER ET LA POLO REMPORTENT LE RALLYE DE SUEDE

 

 

SUEDE 2015 -POLO VW WRC de Seb OGIER

SUEDE 2015 -POLO VW WRC de Seb OGIER

 

 

Quel suspense !

A l’issue de l’ES21, Värmullsåsen 2 (Power Stage) (15,87 km)  ultime spéciale de ce Rallye de Suède, ce dimanche en fin de matinée, Sébastien Ogier remporte le Rallye de Suède, seconde manche du Championnat du monde des Rallyes WRC 2015 et triomphe pour la 26éme en WRC, décrochant une seconde victoire en Suède, seul pilote ‘ non  Scandinave’ à avoir réussi cet exploit !

Victorieux de cette Power stage en 8’05 »6, il devance de 4 »8, la Hyundai i 20WRC du Belge Thierry Neuville et de 9 »9 la DS3 Citroen du Norvegien Mads Ostberg

Leader avant cette derniére spéciale, le Norvegien Andreas Mikkelsen qui est sorti, perd gros, ne se classant que … 13éme à 42 »8

Au classement général final, Ogier-Ingrassia gagnent avec 6 »4 d’avance sur la Hyundai i20WRC du duo Neuville-Gilsoul et 39 »8 sur la VW Polo de Mikkelsen-Floene.

L’Estonien Ott Tanak terminant 4éme avec sa Ford Fiesta WRC, à 2’26 »

Ensuite et dans l’ordre, on pointe la seconde Hyundai i20WRC de Hayden Paddon à 3’31 »5, la Ford Fiesta WRC de Elfyn Evans à 3’53 », la DS3 Citroen de Kris Meeke à 4’05 »8, la Ford Fiesta WRC de Martin Prokop à 4’26 », la deuxième DS3 de Mads Ostberg à 6’59’‘ et la troisième Hyundai i20WRC de Kevin Abbring qui complete le Top 10 à 7’55 »6

Jari-Matti Latvala, se clzassant, lui, 11éme à 9’11’9 devant Hening Solberg à 9’32 »7 et Robert Kubica, 13éme à 14’35 »4

Vainqueur satisfait, Ogier expliquait :

« J’ai tout donné du départ à l’arrivée, j’étais à l’attaque maximale. C’est une incroyable victoire. »

Thierry Neuville, confiait :

« Pour être honnête, j’ai pris d’énormes risques, je ne pouvais pas faire mieux. J’ai attaqué fort tout le week-end, c’est très bien pour l’équipe. On va attendre maintenant pour voir. »

Et, Andreas Mikkelsen arrivé le dernier, partant derrière la meute, et en situation de décrocher sa toute première victoire en WRC, lâchait à l’arrivée de la Power stage :

 

« J’ai attaqué très, très fort et nous avons tapé un mur de neige. Nous avons essayé, c’est dommage. J’espère que nous aurons plus de chance la prochaine fois. »

Dommage pour le jeune Norvégie qui avait une occasion en Or sur son terrain de prédilection… neige et glace!

Christian COLINET

Photos : TEAM

 

 

Sport

About Author

gilles