AUX ENCHERES, BENOIT XVI VAUT BEAUCOUP MOINS CHER QUE FRANÇOIS!

 HARLEY-du-pape-HERITAGE-SOFTAIL-CLASSIC


Vente aux enchéres au GRAND PALAIS à PARIS – HARLEY-du-Pape BENOIT XVI – Modéle HERITAGE-SOFTAIL-CLASSIC

 

Bon, entre un pape allemand, bavarois de surcroît, carrément tue l’amour en fait, alors qu’il est le patron d’une religion dont c’est justement le slogan,qui a été enrôlé, dit l’ex Pontifex Maximus, de force dans les jeunesses hitlériennes,  anti-tout ce qu’il y a de moderne d’un côté, démissionnaire pour finir, se refusant à affronter tout ce qu’il peut y avoir de négatif dans une institution, fût-elle sacrée…

De l’autre, un pape argentin qui, lui, prend les problèmes de son église à bras le corps, avec un vrai sens de l’ouverture en plus!

Il n’y a pas photo, que ce soit  chez les aficionados de la place St Pierre à Rome, chez  les journalistes exégètes de la chose religieuse ou d’une façon générale dans l’opinion dite publique, y compris celle qui n’est pas concernée par cette religion là voire par aucune religion…

 

ENTRE LE JEUNE ET LE MOINS JEUNE, C'EST LE JEUNE QUI VAUT DES SOUS.

ENTRE LE JEUNE ET LE MOINS JEUNE, C’EST LE JEUNE QUI VAUT DES SOUS.

 

La mode et les collectionneurs seraient donc suivistes!!!!

Harley Davidson a fait don d’une moto à Benoit XVI, une Heritage Softail Classique,  puis, après sa démission,  François, nouvel élu, s’est vu remettre une Dyna Super Glide.

Bien entendu, personne chez HD n’a pu imaginer que leurs saintetés allaient enfourcher les motos au lieu de s’accrocher aux balcons des « Papa Mobili », mais c’est évidemment un coup commercial génial, quand ces motos vont aux enchères ça fait (enfin ça peut faire) un buzz colossal…

Bien entendu, pour leur donner de la valeur, les papes signent le réservoir de la moto…

 

LA SIGNATURE DE BENOIT XVI

LA SIGNATURE DE BENOIT XVI

 

Le fait est que la Dyna Super Glide de François a fait un tabac (bon, à l’église on fume l’encens, c’est kif kif) lors de sa mise aux enchères chez Bonhams.

244 000€, en effet, il y a de quoi restaurer deux cm2 de la Chapelle Sixtine, financer une chambre de plus dans un hôpital, acheter des tonnes de bouffe pour les villages qui crèvent la dalle dans le monde entier, enfin pas tout ça en même temps, c’est ou bien ou bien ou bien…

Il est vrai aussi que cette Harley avait été offerte au pape à l’occasion du 110 ème anniversaire de la marque.

C’était en février 2014.

Benoît XVI a fait nettement moins fort, son Heritage Softail Classique est partie à seulement .… 46 000€!

A peine le double du prix catalogue de l’engin!
Cinq fois moins cher que la meule de François… !
Autre info étonnante, les deux motos ont été achetées par le même collectionneur, qui habite l’un des paradis fiscaux du sud de la France (Monaco évidemment).
Bon, il y a forcément une explication, peut-être qu’en homme avisé, l’acheteur s’est aperçu qu’il y avait été un peu fort sur le côté émotionnel, pas bon ça l’émotion quand on veut faire une bonne affaire…
Faut être froid, intouchable, blindé c’est sûr mais en plus comme l’acier…
Il se dit aussi que pour la HD de François, beaucoup de sud américains étaient intéressés, on sait que dans cette partie du continent, la vraie religion c’est le vroom vroom…
Et qu’en disent les experts?
Ben Walker est responsable des ventes de motos chez Bonhams…
«Un écart si important pour deux machines si proches techniquement n’a effectivement pas vraiment de sens. En fait, lors de la mise aux enchères de la Harley du Pape argentin François en 2014, beaucoup de Sud-Américains se sont manifestés. L’engouement a provoqué une hausse très sensible des enchères. Cela n’a pas été le cas cette année pour la machine de Benoît XVI».
Ce qui ne nous avance guère, convenons-en…
BEN WALKER

BEN WALKER

 Et Ben de placer l’argument fatal…
« Lors de la vente de la première moto en 2014, son propriétaire le Pape François incarnait une certaine renaissance de l’Église catholique. Nous n’avions pas pour la machine de Benoît XVI, qui n’est plus en exercice, anticipé le même engouement de la part des collectionneurs». 
C’est bien ce que je disais en début de reportage, il y en a un qui craint et l’autre qui se décarcasse, sous l’aspect financier, ça multiplie le coefficient de valeur par cinq.
Bon, vite, il faut se mobiliser chez Ferrari, Maserati, Ducati, Lancia, Aprilia, François est en pleine forme, en haut de la courbe des sondages et il y a là de quoi faire monter la cote des boîtes italiennes, on est quand même à Rome!
Alors laisser les amerlos leur bouffer la laine sur le dos, ça devrait leur donner des idées à nos amis de la botte…
Nous en France, on a compris le truc depuis longtemps, on a trouvé le Palais des Papes qui fait la fortune d’Avignon, on a aussi trouvé le Châteauneuf-du-Pape, auquel pas mal de vignerons doivent leur patrimoine…
On sait vendre des vieilles pierres et du vin, les américains savent vendre des motos, chacun son truc finalement…

Jean Louis BERNARDELLI, sur une sugestion de GILLES GAIGNAULT

Photos : BONHAMS/ARCHIVES

Evenements

About Author

gilles