RALLYE DE SUEDE. MIKKELSEN EN TETE AVEC SA POLO VW WRC DEVANT NEUVILLE ET OSTBERG!

 

 

SUEDE 2015 - VW POLO WRC -MIKKELSEN -FLOENE

SUEDE 2015 – VW POLO WRC -MIKKELSEN -FLOENE

 

 

La Norvège à l’honneur!

Si une VW Polo WRC est bien en tête ce vendredi soir au terme de la 1ère étape de ce Rallye de Suède, seconde manche du Championnat du monde des Rallyes WRC 2015, ce n’est pas celles que l’on attendait, ni la N°1 des Champions du monde Ogier-Ingrassia, ni non plus la N°2 des Vice-champions, les Finlandais Latvala-Antilla mais à la surprise générale, celle du 3ème équipage, les Norvégiens, Mikkelsen-Floene, lesquels occupent après un crochet par la Norvège au cours de la journée, la tête avec la Volkswagen Polo WRC, la N°9, le tandem Ogier-Ingrassia et le duo Latvala-Anttila, ayant été retardé en fin de journée alors qu’il dominait…

 

DES CONDITIONS DE RÊVE CE VENDREDI EN SUEDE ET EN NORVEGE

WRC 2015 SUEDE VW MIKKELSEN.

WRC 2015 SUEDE VW MIKKELSEN.

 

Rallye de Suède ou Rallye de Norvège ?

Toujours est-il qu’au moment où la deuxième manche du Championnat du monde, s’en est allée faire un crochet chez sa voisine norvégienne, c’est un équipage de cette nationalité qui en est ressorti leader :

Andreas Mikkelsen et son coéquipier Ola Fløene ont terminé la première étape en tête. Après 126 des 308 km au programme, ils possèdent ce soir 19’’1 d’avance sur la Hyundai i20 WRC du Belge Thierry Neuville, et trois dixièmes de secondes supplémentaires sur un autre norvégien, le pilote de la DS3 Citroën, Mad Østberg.

 

 SUEDE 2015 -POLO VW WRC de Seb OGIER.


SUEDE 2015 -POLO VW WRC de Seb OGIER.

 

Pourtant, ce sont bien les trois Volkswagen qui ont animé ce vendredi 13 !

Dès la première spéciale de la journée (ES 2) la paire formée de Sébastien Ogier-Julien Ingrassia s’est portée en tête, position qu’ils ont conservée jusqu’à quelques kilomètres de la fin de l’étape. Dans l’ES 9 (Torsby II), ils ont laissé filer quelques secondes, après avoir tiré droit dans un mur de neige. Ils sont désormais quatrièmes à 24’’7  de Mikkelsen-Fløene, et donc toujours à portée de tir du trio de tête.

 

 WRC 2015 SUEDE - VW POLO WRC de LATVALA


WRC 2015 SUEDE – VW POLO WRC de LATVALA

 

C’est dans cette même spéciale de Torsby II que le rêve d’une quatrième victoire en Suède s’est évanoui pour Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila.

Ils venaient de prendre virtuellement le commandement, lorsqu’à leur tour, ils sont sortis de la route… à quelques centaines de mètres seulement de la fin de la spéciale !

Ils n’ont dû qu’à l’empressement des spectateurs de sortir du fossé, voiture intacte, environ neuf minutes plus tard. Auparavant, l’équipage Finlandais s’était imposé dans « Finnskogen », offrant ainsi à la Polo R WRC sa 350ème victoire en 504 épreuves spéciales.

En tenant compte de la suite de cette journée, Volkswagen a donc signé au total 354 temps scratch sur les 510 départs de spéciales que la marque a pris depuis ses débuts dans le championnat du  monde des rallyes en 2013.

De plus, Volkswagen est invaincu en Suède avec la Polo R WRC. En 2013, Sébastien Ogier-Julien Ingrassia lui ont offert sa première victoire en championnat. Un an plus tard, ce fut le tour de Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila, au terme d’un duel haletant avec leurs équipiers Andreas Mikkelsen-Mikko Markkula.

 

MADS ØSTBERG SUR LE PODIUM PROVISOIRE EN SUÈDE !

 

 SUEDE-2015-Mads-OSTBERG-DS3-CITROEN


SUEDE-2015-Mads-OSTBERG-DS3-CITROEN

 

Troisièmes du Rallye de Suède au terme de la première journée, Mads Østberg et Jonas Andersson sont dans le match !

Avec la DS 3 WRC du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team, le Norvégien et le Suédois ont toujours été parmi les plus performants lors des dix premières spéciales tracées de part et d’autre de la frontière norvégienne.

Kris Meeke et Paul Nagle ont cédé près de trois minutes en heurtant un mur de neige dans l’après-midi.

Depuis plusieurs semaines, la météo promettait de parfaites conditions sur les routes du Rallye de Suède. Mais un soudain redoux modifiait la nature des spéciales depuis hier matin.

Moins de neige, davantage d’humidité, il devenait de plus en plus profitable de partir parmi les premiers dans les spéciales. Dès l’ES1, disputée jeudi soir en ouverture du rallye, l’idée s’est vérifiée. Pontus Tidemand, inscrit dans la catégorie WRC2, bénéficiait de sa position pour signer le scratch devant toutes les WRC !

 

 SUEDE-2015-Kris-MEEKE-et-sa-DS3


SUEDE-2015-Kris-MEEKE-et-sa-DS3

 

Au lever du soleil, la fine couche de glace, brisée au fil des passages ne stabilisait pas les trajectoires. Mads Østberg tentait de résister à ses principaux concurrents en alignant des chronos dans le top 4. Huitième au départ, Kris Meeke affrontait des conditions encore moins régulières. Sixième après l’ES6, il cédait près de trois minutes en étant piégé par un mur de neige durant la seconde boucle.

Avec un deuxième temps dans l’ES7, Mads Østberg continuait de lutter aux avant-postes. Malgré une frayeur causée par un spectateur dans l’ES8, il terminait la journée sur le podium provisoire, à moins d’une seconde de la deuxième place.

Dans la classe RC2, Stéphane Lefebvre occupait ce soir la cinquième position avec sa DS 3 R5. Pour sa première participation en Suède, l’espoir français poursuivait son apprentissage. Avec d’autres DS 3 R5, Robin Friberg et Thomas Thunstrom sont également dans le top 10. En DS 3 R3-MAX, Ole-Christian Veiby est en tête du Championnat FIA WRC3.

 

 PAROLES DE PILOTES

 SUEDE 2015 - Seb OGIER


SUEDE 2015 – Seb OGIER

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

 

« Pour positiver, je dirai que nous sommes passés par des hauts et des bas Julien et moi, mais nous ne nous sommes jamais ennuyés ! Ce matin, tout a bien marché, nous avons pu attaquer à fond, car les conditions étaient parfaites. En particulier sur les 18 km de Röjden (ES3), où nous avons pleinement savouré chaque mètre du parcours. Cet après-midi, en revanche, la situation s’est s’est gâtée….. Tout d’abord, les essuie-glaces ont déclaré forfait. Dans nos efforts pour tenter de réparer, nous avons oublié de bien assurer la fermeture du capot avant, lequel, en s’ouvrant d’un seul coup, est venu frapper et casser le pare-brise. Et dans l’avant-dernière spéciale de la journée (ES9), dans un virage lent, j’ai tiré droit dans un mur de neige, après un freinage au panneau trop tard. La somme de tout cela nous a finalement coûté notre première place, mais le rallye n’est pas terminé. Tous ceux qui nous connaissent, Julien et moi, savent que nous allons tout donner jusqu’à la fin. »

 

Rally Sweden 2015

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Je suis extrêmement déçu. J’allais vite, trop sans doute, car je pensais avoir plus d’adhérence. Mais non. La voiture a tapé le mur de neige de l’arrière et elle a glissé dans le fossé. Elle n’avait strictement rien. Mais sans l’aide prompte et spontanée des spectateurs, nous n’en serions jamais sortis, et je leur dois un grand merci. Maintenant, il ne me reste plus qu’à terminer le rallye de la manière la plus honorable possible. »

 

SUEDE-2015-Andreas-MIKKELSEN-portrait.

SUEDE-2015-Andreas-MIKKELSEN-portrait.

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« C’est formidable de mener le Rallye de Suède à la sortie des spéciales norvégiennes. Mais c’est tout de même une surprise. Car aujourd’hui, nous avons mis du temps à trouver le bon rythme. C’est venu dans l’après-midi. En Norvège, les supporters nous ont littéralement portés, et cela nous a donné un surcroît de motivation. Et c’est vraiment super de pouvoir les remercier de cette façon à l’issue de la première journée, même si nous savons bien que nous devons notre position aux malheurs de nos équipiers. Et puis nous n’en sommes encore qu’à la fin de la première étape. Nous avons encore du pain sur la planche, et il va falloir continuer à piloter avec la tête si nous voulons transformer l’essai. La route est encore longue d’ici à l’arrivée, et je suis sûr que mon équipier Sébastien Ogier, mais aussi Mads Østberg et Thierry Neuville ne vont pas vouloir en rester là. »

 

2015-Andreas-MIKKELSEN-et-JOST-CAPITO

2015-Andreas-MIKKELSEN-et-JOST-CAPITO

 

 

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Des conditions de rêve, une lutte triangulaire pour le commandement entre les équipages Volkswagen au cours de la majeure partie de la journée, et à la fin, un coup de théâtre dont la Suède est familière. Pour le public, que demander de plus ? Pour être franc, je n’aurais rien trouvé à redire si les trois Volkswagen avaient terminé la première journée aux trois premières places… Notre trio a réalisé des prouesses et a longtemps réglé le tempo. Hélas, Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala ont tous deux eu la malchance d’être pris au piège des murs de neige, et d’y laisser un temps précieux. Cela fait partie du jeu ici. Andreas Mikkelsen est en tête – et j’en suis très heureux, car il le mérite largement. Mais Sébastien Ogier reste toujours en lice pour la gagne, tout comme nos rivaux de Hyundai et Citroën. Aucun doute : le deux jours à venir vont être très excitants ! »

 

 SUEDE-2015-Mads-OSTBERG


SUEDE-2015-Mads-OSTBERG

Mads Østberg (DS3 Citroen N°4) :

« Nous avions un rythme élevé ce matin, mais nous nous attendions à voir les premiers sur la route signer de très bon temps. Cet après-midi, nous avons réussi à reprendre des secondes jusqu’à l’ES8, puis il y a eu un incident dans une portion à haute vitesse, avec un spectateur qui marchait sur la trajectoire et qui nous a fait perdre une dizaine de secondes. Chaque année, je cède un peu du terrain dans les spéciales norvégiennes. Habituellement, je suis plus rapide à partir du samedi. Il n’y a que 19 secondes d’écart avec le leader, alors on va attaquer ! »

 

SUEDE 2015 - Kris MEEKE casque

SUEDE 2015 – Kris MEEKE casque

 

Kris Meeke  (DS3 Citroen N°3):

« Les températures grimpent et les murs de neige sont moins durs. En les tapant avec le mauvais angle, il est possible de s’y planter. Aujourd’hui, c’est arrivé à d’autres et à nous aussi. Dans l’ES7, nous avons perdu trois minutes. Mon objectif était d’éviter de faire des erreurs, mais ce rallye est vraiment compliqué. Heureusement, nous avons vite repris le rythme et je me sentais à nouveau bien au volant de la DS 3 WRC en fin de journée.»

 

FILM DU RALLYE

WRC-2015-SUEDE-TIDEMAN-Premier-leader-avec-sa-FORD

WRC-2015-SUEDE-TIDEMAND-Premier-leader-avec-sa-FORD

 

ES1 – Super Special Stage Karlstad 1 (1,90 km) – De nuit, sur l’hippodrome de Karlstad, les équipages s’affrontaient en duel. Les pilotes du WRC2 partant avant ceux du WRC, ils profitaient de meilleures conditions. Le Suédois Pontus Tidemand signait le temps de référence au volant d’une ‘R5’ en devançant la DS 3 WRC de Mads Østberg. Treizième position pour Kris Meeke à seulement 2,6 secondes.

 

ES2 – Torsby 1 (14,76 km) – Les températures légèrement négatives durant la nuit offraient une fine couche de glace aux premiers concurrents. Sébastien Ogier était le plus rapide et prenait la tête du classement. Troisième et quatrième, Kris Meeke et Mads Østberg se plaçaient aux avant-postes.

 

ES3 – Röjden 1 (18,73 km) – Le départ et l’arrivée de la spéciale étaient donnés en Suède, mais une grande partie passait par la Norvège. Avec d’imposants murs de neige, Sébastien Ogier confirmait son avance. Troisième temps pour Mads Østberg et quatrième pour Kris Meeke.

 

ES4 – Finnskogen 1 (20,76 km) – Premier chrono 100 % norvégien. Jari-Matti Latvala était le plus rapide, tandis que Mads Østberg se classait au quatrième rang. Petite erreur de Kris Meeke qui cédait une vingtaine de secondes à cause d’un tête-à-queue.

 

ES5 – Kirkenaer 1 (7,07 km) – L’une des spéciales les plus techniques du rallye était remportée par Sébastien Ogier. Avec le troisième temps, Mads Østberg se rapprochait du podium provisoire. Sixième, Kris Meeke confortait sa position.

 

ES6 – Kirkenaer 2 (7,07 km) – Après un changement de pneus, qui n’impliquait pas d’assistance, les spéciales de la matinée étaient de nouveau parcourues, mais dans l’ordre inverse. De plus en plus rapide au fil des passages, la route permettait à l’Ukrainien Yurii Protasov de signer son premier scratch en WRC. Kris Meeke, sixième, et Mads Østberg, septième, résistaient bien.

 

ES7 – Finnskogen 2 (20,76 km) – Piégé par un mur de neige, Kris Meeke perdait trois minutes. Mads Østberg passait très près d’un meilleur temps, à 1,1 seconde de Latvala.

 

ES8 – Röjden 2 (18,73 km) – Encore dans le rythme pour viser un scratch, Mads Østberg était gêné par des spectateurs en fin de chrono. Le Norvégien lâchait une dizaine de secondes. Tombé au 19e rang du général, Kris Meeke entamait sa remontée avec le deuxième temps derrière Mikkelsen.

 

ES9 – Torsby 2 (14,76 km) – Avant le retour à Hagfors, le classement était bouleversé. Ogier heurtait un mur de neige et laissait une trentaine de secondes, Latvala sortait et cédait plus de huit minutes… Meilleur temps pour Thierry Neuville qui s’emparait de la deuxième place derrière Andreas Mikkelsen, nouveau leader. Mads Østberg récupérait la troisième position devant Ogier. Kris Meeke était déjà revenu au douzième rang.

 

ES10 – Super Special Stage Karlstad 2 (1,90 km) – Second passage dans la super-spéciale tracée sur l’hippodrome de Karlstad. Mads Østberg et Kris Meeke remportaient respectivement leurs duels face à Andreas Mikkelsen et Martin Prokop. Le scratch était pour Ogier devant Østberg, avec Meeke au cinquième rang.

PLUS DE GRIP SUR LA GLACE QUE SUR LA TERRE !

 SUEDE-2015-Les-pneumatiques-cloutés-MICHELIN-des-DS3-CITROEN


SUEDE-2015-Les-pneumatiques-cloutés-MICHELIN-des-DS3-CITROEN

 

Grâce aux fameux clous « Type Suède » mis à disposition par Michelin, les WRC ont encore plus d’adhérence sur la glace que sur la terre ! La saison dernière, au départ des épreuves spéciales du Rallye d’Argentine, il fallait 124.87 mètres aux trois Polo R WRC pour passer de 0 à 100 km/h. Ce vendredi, en Suède, il leur a suffi de 107.32 mètres pour atteindre la même vitesse…

Demain samedi, huit épreuves spéciales sont au programme de la deuxième étape pour un total de 134,82 kilomètres chronométrés.

Ouverture du Parc Fermé à 6h05, assistances à Hagfors à 11h28 et 16h51. L’ordre de départ reste le même qu’aujourd’hui

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

 

LE CLASSEMENT APRÈS 1ére JOURNEE

RC 2015 SUEDE - POLO WRC VW Andreas MIKKELSEN.

RC 2015 SUEDE – POLO WRC VW Andreas MIKKELSEN.

 

  1. Andreas Mikkelsen – Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC), en 1h14’03’’6
  2. Thierry Neuville – Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC, à 19’’1
  3. Mads Østberg – Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC) , à 19’’4
  4. Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC), à 24’’7
  5. Ott Tanak – Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC), à 1’06’’2
  6. Hayden Paddon – John Kennard (Hyundai i20 WRC) , à 1’37’’1
  7. Martin Prokop – Jan Tomanek (Ford Fiesta RS WRC), à 2’00’’5
  8. Yurii Protasov – Pavlo Cherepin (Ford Fiesta RS WRC), à 2’11’’4
  9. Henning Solberg – Ilka Minor (Ford Fiesta RS WRC), à 2’18’’2
  10. Elfyn Evans – Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC), à 2’49’’6…
  11. Kris Meeke – Paul Nagle (Citroën DS3 WRC), à 3’31’’3

 

MEILLEURS TEMPS

 WRC 2015 SUEDE -POLO WRC VW - Seb OGIER


WRC 2015 SUEDE -POLO WRC VW – Seb OGIER

 

Sébastien Ogier : 4, Jari-Matti Latvala : 2, Pontus Tidemand, Yurii Protasov, Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville : 1.

 

LEADERS

ES 1 : Pontus Tidemand

ES 2 à 8 : Sébastien Ogier

ES 9 et 10 : Andreas Mikkelsen

 

 

 

WRC

About Author

gilles