WEC ET 24 HEURES DU MANS. ORDONEZ, MARDENBOROUGH ET KRUMM REJOIGNENT NISSAN

 

 

  ORDONEZ, MARDENBOROUGH ET KRUMM REJOIGNENT NISSAN

 

 

ENDURANCE WEC  ET 24 HEURES DU MANS 2015 - la nouvelle NISSAN LMP1 NISMO

ENDURANCE WEC ET 24 HEURES DU MANS 2015 – la nouvelle NISSAN LMP1 NISMO

 

Du jeu de la console PLAYSTATION au pilotage du prototype NISSAN LMP1 !

C’est la conclusion sde la belle histoire et de la formidable aventure des vainqueurs de la GT Academy,  Lucas Ordonez et Jann Mardenborough qui vont piloter au Mans la toute nouvelle Nissan GT-R NISMO LM

Lauréats en 2008 et 2011, les gagnants de la GT Academy vont en effet se retrouver cette fois en piste en tête-à-tête avec les meilleurs pilotes du monde et courir les très réputées 24 Heures du Mans derrière le volant de la dernière-née des voitures de compétition de chez Nissan

De longue date, déjà pilote NISMO, Michael Krumm rejoint, lui aussi également l’équipe Nissan NISMO LM P1

Vainqueur de la série GP3, Jann Mardenborough (GB) a été révélé comme l’un des conducteurs de la nouvelle voiture de course LM P1 innovante de Nissan au Salon de l’Automobile de Chicago, aujourd’hui.

Dans le même temps à Yokohama, au Japon, il a été annoncé que compatriote lui aussi victorieux de la GT Academy, le pilote Espagnol Lucas Ordonez, a également été sélectionné pour courir dans le baquet de cette Nissan GT-R NISMO LM, avec  également le pilote NISMO, l’Allemand Michael Krumm.

 

 

Le Mans 2015 NISSAN Jan MARDENBOROUGH

Le Mans 2015 NISSAN Jan MARDENBOROUGH

 

Il ya trois ans, Mardenborough était dans une année d’étudiant, se demandant quoi faire avec sa vie. Il a passé son temps à regarder son héros Lewis Hamilton le Champion automobile en F1, en jouant sur sa PlayStation. Puis il entra dans la Nissan GT Academy et sa vie a changé pour toujours quand il a trouvé son emploi de rêve : Devenir à son tour pilote de course !

Se révélant rapide jusqu’à cette saison 2015, Jann est devenu un vainqueur de la série, GP3, en compétition contre les meilleurs talents de la monoplace dans le monde. Sa performance au Mans  aux 24 Heures l’an dernier a fait le reste et a définitivement permis au jeune homme natif de Cardiff de décrocher sa place et de s’asseoir dans le nouveau bolide de Nissan pour le Mans

En 2015, Jann sera en compétition inscrit avec l’équipe Nissan, dans la totalité des courses du World Endurance Championship et il sera tout aussi naturellement au départ des 24 Heures du Mans  avec Nissan.

Mardenborough qui lâche sans complexe :

« Je veux montrer qu’il ya bien un itinéraire différent pour atteindre le sommet du sport automobile, que des années et des années de coûteuses saisons Karting, ne sont pas indispensables et obligatoires, en remportant Le Mans »

Avant d’ajouter :

C’est un réel honneur pour moi d’être choisi pour participer au programme LM P1 pour Nissan. J’ai déjà couru au Mans deux fois en LM P2, donc j’ai vu que les voitures actuelles de la catégorie LM P1, sont finalement très proches sur la piste. De penser que je vais courir sur l’une d’elle cette année est très excitant. La Nissan GT-R NISMO LM promet d’être un bolide de course historique et je vais la conduire!»

 

WEC 2015 NISSAN LUCAS ORDONEZ

 

 

De son côté Lucas Ordonez est le tout premier vainqueur de la GT Academy, le pionnier de la course virtuelle à la réalité dans l’histoire de Nissan.

Il fut le premier vainqueur de la GT Academy à courir au Mans, terminant la grande course sur le podium. Il est donc normal que Lucas soit lui aussi également retenu pour courir avec la Nissan GT-R NISMO LM au Mans.

L’Espagnol rejoindra son partenaire de l’équipe Nissan dans le Championnat Super GT au Japon, Tsugio Matsuda, dans la troisième GT-R qui se sera alignée au Mans en Juin.

Avant qu’il n’arrive au Mans, Nissan lui a donné un nouveau défi. Après avoir terminé sa première saison dans le Championnat Japonais Super GT GT300, Nissan démontre la foi que ses responsables sportifs placent  dans Ordonez en le plaçant dans la catégorie supérieure, le Super GT où il courra au volant de la Nissan GT-R NISMO GT500.

Ordonez confie :

« Quand j’ai reçu l’appel me disant que j’aurais un volant de la Nissan GT-R NISMO LM et également de la Nissan GT-R NISMO GT500, ce fut comme si je gagnais à nouveau la GT Academy. »

Et il enchaine :

« L’année dernière a été incroyable, les courses au Japon où il a fallu tout apprendre sur la culture de course la bas. Maintenant j’arrive  pour courir dans la classe supérieure au Japon et aussi au Mans, je vais disposer de l’ultime GT-R! Je sais que ça sonne comme un cliché, mais la GT Academy n’a pas vraiment transformer les rêves en réalité, car elle donne aux gens, une chance réelle d’obtenir leur emploi de rêve, comme je l’ai fait. Pour sûr, vous devez travailler dur, mais quand vous le faites, les récompenses sont là. Je n’ai jamais été aussi excité au sujet du début d’une nouvelle saison »

 

24 HEURES DU MA?N2015 MICHAEL KRUMM.j

24 HEURES DU MA?N2015 MICHAEL KRUMM.

 

Rejoindre Mardenborough et Ordonez dans le projet LM P1 du Team Nissan NISMO est la aussi parfaitement logique pour Michael Krumm, qui était le premier, à conduire cette Nissan GT-R NISMO LM.

Bien connu pour ses capacités de pilote de développement, Krumm apporte beaucoup d’expérience à l’équipe.

L’escouade finale retenu par Darren Cox et composée de neuf pilotes, fournira le parfait mélange de la jeunesse et de l’expérience et ce afin que Nissan entre dans le champ de bataille de cette catégorie LM P1.

Darren Cox, responsable mondial de la marque, Marketing & Sales, NISMO qui conclut :

« Jann et Lucas ont prouvé leur mérite en tant que professionnel avec le temps et comme des pilotes de course. Leur présence qui ressemble déjà à un succès récompense des années de travail incroyablement difficile, vécues par Jann, Lucas et l’équipe Nissan NISMO et tous les gagnants de Nissan GT Academy. Ces gars-là sont la preuve que si vous voulez vraiment quelque chose et que vous êtes prêt à donner tout ce que vous avez, vous réussirez. Nous avons la même philosophie avec notre programme LM P1. Des pilotes comme Krumm, ajoutent cette indispensable couche supplémentaire d’expérience qui est essentiel dans un tel programme. »

Et, il conclut :

« Nous sommes en course pour concourir au plus haut niveau et nous ne sommes pas ici pour faire de la figuration. »

Avant d’ajouter et de préciser :

« Ce n’est pas par hasard que des gens comme Mark Webber font la course au Mans. C’est là que vous trouverez la course la plus compétitive dans le monde. C’est un champ de bataille difficile, et nous sommes impatients et ne pouvons plus attendre pour rejoindre le combat. »

 

Peter GRISWOLD

Photos : NISSAN

FIA WEC

About Author

gilles