WEC ET 24 HEURES DU MANS. 2015 : L’HEURE DE LA CONFIRMATION POUR PORSCHE

 

 WEC-2015-Test-PORSCHE-ABOU-DHABI-21-janvier-la-PORSCHE-919-HYBRIDE-2015.


WEC-2015-Test-PORSCHE-ABOU-DHABI-21-janvier-la-PORSCHE-919-HYBRIDE-2015.

 

 

La Porsche 919 Hybrid au Mans et en Championnat du monde d’endurance WEC, ou l’heure de la confirmation en 2015 !

Pour son grand retour dans la discipline et après une  1ére saison d’apprentissage et de découverte marqué par un début malgré tout triomphant, lors de la manche finale de la saison 2014 au Brésil, où l’une de ses deux 919, a remporté la course de Sao Paulo sur la piste d’Interlagos, le Team Porsche s’est fixé pour objectif en 2015, de décrocher d’autres places sur les podiums en Championnat du monde d’endurance WEC de la FIA.

 

WEC-2014-SAO-PAULO-La-PORSCHE-N°14-de-DUMAS-JANI-LIEB-Photo-Max-MALKA

WEC-2014-SAO-PAULO-La-PORSCHE-N°14 victorieuse de DUMAS-JANI-LIEB- Photo-Max-MALKA

WEC 2014 SAO PAULO Les pilotes PORSCHE fetent leur 1ere victoire en WEC en 2014

WEC 2014 SAO PAULO Les pilotes PORSCHE fetent leur 1ere victoire en WEC en 2014 – Photo Max MALKA

 

Avec aussi l’objectif de briller au Mans, longtemps chasse gardée de la firme de Stuttgart qui y compte 16 succès, ce qui en fait toujours la firme la plus victorieuse en Sarthe !

C’est à l’occasion de la conférence de presse annuelle donnée ce jeudi 5 fevrier, à Paris par l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), organisateur des 24 Heures du Mans, que la firme de Sttuttgart, nous a dévoilé ses ambitions.

Pour répondre à ce cahier des charges, la 919 Hybrid, apparue en compétition au début de la saison 2014, a fait l’objet de nombreux ajustement et perfectionnements.

De plus, Porsche alignera, on le sait, un troisième prototype aux 24 Heures du Mans les 13 et 14 juin, ainsi qu’aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, le 2 mai.

Lors de la conférence de presse Parisienne, le constructeur allemand a également dévoilé le nom des deux pilotes qui prendront le volant de la troisième voiture, aux côtés du pilote de Formule 1, l’Allemand Nico Hülkenberk, déjà annoncé fin 2014.

Il s’agit du Néo-Zélandais Earl Bamber (24 ans) et du Britannique Nick Tandy (30 ans).

L’un comme l’autre ont déjà pu tester la 919 Hybrid et restent par ailleurs pilotes d’usine Porsche au sein de l’équipe GT.

 

 WEC-2015-PORSCHE-WOLFGANG-HATZ


WEC-2015-PORSCHE-WOLFGANG-HATZ

 

Wolfgang Hatz, membre du Directoire Porsche AG en charge de la Recherche et Développement, également responsable du département Compétition résume ainsi les attentes :

 « l’objectif premier de notre engagement en LMP1 réside dans la recherche et le développement de technologies d’avenir pour nos voitures de route. Le constructeur de voitures de sport Porsche a un credo : le maximum de sportivité avec la plus grande efficacité possible. De ce point de vue, le règlement révolutionnaire du WEC en matière de consommation offre un champ d’expérimentation idéal. En 2014 , le pari audacieux tenté avec l’architecture moteur de la 919 Hybrid a payé d’entrée de jeu. »

Il poursuit :

« C’est pourquoi la deuxième génération de notre prototype n’est pas le fruit d’une révolution complète, mais d’une évolution profonde. Pour 2015, nous voulons un trio de voitures capables de gagner. »

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-La-PORSCHE-N°20-Antoine-CAMBLOR


24-HEURES-DU-MANS-2014-La-PORSCHE-N°20-Antoine-CAMBLOR

 

Pour sa 1ere saison et ses débuts en 2014, l’innovante 919 Hybrid s’est placée à six reprises sur le podium des huit épreuves du Championnat du monde d’endurance, dont la 1ére place sur la plus haute marche lors de course finale au Brésil.

Lors du point de presse Parisien, l’Automobile Club de l’Ouest a confirmé les numéros de départ souhaités pour les Porsche 919 Hybrid. Ainsi, le trio Timo Bernhart, Brendon Hartley et Mark Webber, s’est vu attribuer le numéro 17. Le numéro 18 a été attribué, lui, à l’équipe – inchangée par rapport à 2014 – de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb. Enfin, le nouveau trio formé d’Hülkenberg, Bamber et Tandy à qui seront confiées les clés de la troisième 919 Hybrid à Spa et au Mans , lui, il s’alignera sous le numéro 19.

 

 PORSCHE-LMP1-2014-les-patrons-assistent-aux-1ers-tours-de-roue-a-WEISSACH-Fritz-Enzinger-Wolfgang-Hatz-et-Matthias-Müller-Photo-PORSCHE-AG


PORSCHE-LMP1-2014-les-patrons-assistent-aux-1ers-tours-de-roue-a-WEISSACH-Fritz-Enzinger-Wolfgang-Hatz-et-Matthias-Müller-Photo-PORSCHE-AG

 

Le directeur du programme LMP1 Fritz Enzinger nourrit les plus grands espoirs dans les pilotes de la nouvelle saison :

« Il va de soi que chacun d’entre eux est rapide et intelligent, c’est une condition sine qua non. Mais en WEC, et tout particulièrement au Mans, d’autres valeurs sont indispensables : un niveau de concentration et de performance au plus haut niveau et sans défaillance. Autre point important : la faculté de s’intégrer et de travailler en équipe. Ce sport n’est pas fait pour les individualistes. Chaque pilote doit concourir en ayant ses coéquipiers à l’esprit, car le chrono de chacun compte pour l’équipe  et donc pour les autres. Il faut également beaucoup de doigté au moment de dépasser les voitures moins rapides sur les sections les plus chargées du circuit. Ce genre de situation n’est pas fait pour les égoïstes, les pilotes doivent se retenir et se concentrer sur l’essentiel. J’ai la plus grande confiance dans notre équipe de pilotes »

 

 PORSCHE-LMP1-2014-les-patrons-assistent-aux-1ers-tours-de-roue-a-WEISSACH-Fritz-Enzinger-Wolfgang-Hatz-et-Matthias-Müller-Photo-PORSCHE-AG


PORSCHE-LMP1-2014-les-patrons-assistent-aux-1ers-tours-de-roue-a-WEISSACH-Fritz-Enzinger-Wolfgang-Hatz-et-Matthias-Müller-Photo-PORSCHE-AG

 

Directeur sportif de l’équipe Porsche, Andreas Seidl ajoute :

« Nous sommes très heureux de pouvoir aligner une troisième voiture dès la deuxième année de notre participation. Cela montre une fois de plus le soutien dont bénéficie le programme LMP1 au sein de l’entreprise. Dans le même temps, nous avons le plus grand respect pour la mission qui consiste à régler le ballet de ces trois prototypes complexes placés aux commandes de neuf pilotes et alignés à Spa et au Mans. De ce point de vue aussi, il faut saluer la décision de ne pas modifier les deux trios de pilotes alignés en 2014 et qui ont fait toutes leurs preuves. Ces six pilotes connaissent désormais tous les circuits du calendrier WEC.»

Et, il précise :

« Si l’an dernier, la totalité de l’équipe faisait ses grands débuts, nous pourrons cette année profiter des expériences accumulées en 2014. »

Avant de conclure :

« C’est pourquoi nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux pour notre deuxième saison. Pour Nico Hülkenberg et Earl Bamber, le circuit du Mans sera entièrement inédit. Nous allons les entourer de la meilleure façon possible ».

 

 WRC-2015-Premier-roulage-de-la-PORSCHE-919-Hybride-


WRC-2015-Premier-roulage-de-la-PORSCHE-919-Hybride-

 

La Porsche 919 Hybrid, nouvelle version, qui a déja tourné sur la piste privée de Porsche à Weissach aux portes de Stuttgart et roulé ensuite à Portimao au Portugal puis à Yas Marina à Abou Dhabi, sera présentée officiellement le 26 mars 2015, sur le circuit Varois du Paul Ricard dans le sud de la France.

Où se dérouleront des le lendemain le 27  puis le 28 mars, les premiers essais communs des concurrents du WEC 2015, connus sous le nom de prologue.

Porsche, on l’imagine, attend avec une grande impatience les premiers affrontements avec les voitures d’usine des concurrents.

Dont celui avec le petit dernier, le Team Nissan qui comme Porsche, l’an passé, à Son tour, fait son come-back en endurance et au Mans et ce  après de nombreuses années d’absence…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA et TEAM

 

 WRC-2015-Premier-roulage-de-la-PORSCHE-919-Hybride


WRC-2015-Premier-roulage-de-la-PORSCHE-919-Hybride

 

FIA WEC

About Author

gilles