RETROMOBILE 2015 : UN SACRE CRU VRAIMENT EXCEPTIONNEL

RETROMOBILE 2015 affiche

 

 

Le Salon Rétromobile 2015  qui vient d’ouvrir ses portes est absolument magnifique et en fait un événement qui propose tout simplement l’équivalent de … quatre Salons pour le prix d’un

 

 Rétromobile-2015-vue-générale


Rétromobile-2015-vue-générale

 

Depuis l’année dernière, Rétromobile occupe désormais le grand Hall 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris.  Ainsi, le Salon bénéficie d’un plus grand espace, et la répartition des stands satisfait dorénavant à peu près tout le monde.

En particulier les  commerçants qui vendent pièces, miniatures, vêtements d’époque et autres produits dérivés, que l’on retrouve plus facilement  aujourd’hui qu’à l’époque, où il fallait changer de hall pour tenter de les dénicher et de les trouver.

Du coup, les délimitations entre les grands thèmes sont maintenant faciles à identifier :

 

 Rétromobile-2015-Espace-commercial-Photo-Patrick-MARTINOLI


Rétromobile-2015-Espace-commercial-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Une partie dédiée à ces commerçants, une deuxième dans laquelle on trouve les constructeurs, avec derrière eux les clubs, toujours très actifs, une troisième où les plus grands marchands de voitures anciennes, la vente aux enchères de la célèbre Maison Artcurial et les ateliers de rénovation des Belles d’antan, se retrouvent et enfin une quatrième dédiée à l’art autour de l’automobile.

 

 RETROMOBILE-2015-Bouchon-de-radiateur-Lalique-chez-le-carrossier-LECOQ-Photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo.


RETROMOBILE-2015-Bouchon-de-radiateur-Lalique-chez-le-carrossier-LECOQ-Photo-Patrick-MARTINOLI-autonewsinfo.

 

Et, cette année, le stand de la très réputée, célèbre et prestigieuse Carrosserie Lecoq est le grand rendez-vous ‘ IN’  l’endroit où se retrouvent les pilotes, journalistes, photographes, attachées de presse et naturellement bon nombre de …collectionneurs !

Il est vrai que Max Alluni, l’heureux propriétaire de la Maison Lecoq et ses deux fils, proposaient sur leur stand, de délicieux  produits Italiens pour se restaurer.

Pour en revenir à l’esprit Rétromobile, tout cela est parfait tant qu’un certain équilibre est conservé. Et cette année, la troisième partie, celle des marchands de voitures anciennes, a pris une place prépondérante.

Et ces établissements marchands ont tellement à proposer et à offrir à la vente que l’on se retrouve souvent devant deux extrêmes.

 

SALON-RETROMOBILE-2015-Stand-MERCEDES-300-SL-Mercedes-Classic-Sport-Leicht-Photo-Patrick-MARTINOLI

SALON-RETROMOBILE-2015- Le superbe Stand des MERCEDES-300-SL- de Mercedes-Classic-Sport-Leicht-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Les premiers ne présentent que quelques  voitures de prestige somptueusement rénovées, avec un grand salon VIP pour discuter ‘Business ‘ et ‘affaires’ dans une atmosphère de grand luxe et de raffinement.

Les seconds regroupent un maximum de voitures d’occasion dans le peu d’espace obtenu, présentant ainsi un stand, où l’amateur ne peut plus voir grand-chose, et encore moins faire une belle photo de son modèle fétiche…

Et comme tous ces stands sont entourés de cordages que seuls quelques ‘happy-few’ dont fort heureusement pour nous, autonewinfo, peuvent franchir, il en ressort une étrange impression d’élitisme pas toujours agréable.

Mais comme me le confiait le boss de votre site préféré, l’ami Gilles Gaignault :

‘ Ainsi va la vie’

Et comme nous sommes des privilégiés, bien accueillis partout, profitons-en et faisons un max de belles photos, pour en faire bénéficier et profiter nos innombrables lecteurs fans et passionnés des Belles d’antan’

 

 Rétromobile-2015-Horch-Auto-Union-chez-Artcurial


Rétromobile-2015-Horch-Auto-Union-chez-Artcurial

 

Et ce n’est pas l’exposition des voitures mise en vente par Artcurial qui arrange les choses !

La majorité des visiteurs ne peuvent pas accéder à cet espace et ne peuvent ainsi voir que le premier rang des voitures exposées.

Mais que l’on ne s’y trompe pas. Les voitures exposées sont rares, splendides, parfois plus neuves que neuves. Les grandes  et sublimes GT des années 50, 60 et 70 se taillent d’ailleurs la part du lion.

 

 RETROMOBILE-2015-Une-Jaguar-D-Street-version.


RETROMOBILE-2015-Une-Jaguar-D-Street-version.

 

Aston Martin (le charme des DB5 et DB6), Lamborghini (Ah, l’Espada et la Miura), Ferrari et Maserati (les officines italiennes font toujours autant rêver), Mercedes (on reste étonné par le nombre de 300 SEL disponibles par rapport au nombre de voitures produites), Porsche (essentiellement des 911 et des 956, mais peu ou pas de PMA – Porsche à moteur avant).

Toutes ces ventes ne s’adressent qu’à des collectionneurs fortunés ayant de gros budgets disponibles.

On ne retrouve curieusement pas ou peu de populaires plus ou moins abordables, qu’elles soient anglaises, françaises, allemandes ou italiennes, et qui ont bercé notre enfance sur les routes d’Europe.

On cherche vainement des routières Ford, BMW, Rover, Alfa, Renault, Citroën, Simca, Peugeot, Opel, Fiat.

Pourtant, énormément d’amateurs, ceux que l’on retrouve dans les rallyes touristiques, dans la désormais classique ‘Traversée de Paris’, dans les rassemblements et balades dominicales, auraient assurément aimé retrouver aussi ces voitures-là.

Alors, naturellement, ces amateurs se dirigent essentiellement dans la deuxième partie du Salon Rétromobile, explorer les stands des constructeurs.

 

 RETROMOBILE-2015-Stand-RENAULT-une-etude-de-R16-en-1965


RETROMOBILE-2015-Stand-RENAULT-une-etude-de-R16-en-1965

Rétromobile-2015-Peugeor-204-phase-I.

Rétromobile-2015-Peugeor-204-phase-I.

 

Les Français dévoilent une partie de leur patrimoine : Renault fête les 50 ans de la R16 (dommage que l’étude du coupé R16 soit restée à l’état de maquette), Peugeot met en avant les différentes versions de sa 204 née un an plus tard alors que Citroën continue à surfer sur la vague de la DS, dans l’année de son ‘Soixantenaire’.

Côté étranger, Mercedes (la C111 reste inoubliable) et Porsche (on ne se lasse pas de la 936) ont traditionnellement de très beaux stands, un peu épurés, trouveront certains.

Rétromobile-2015-Toujours-en-bonne-compagnie-de-Redec-Chef-chez-Skoda-avec-Olga-Krejci-du-Musée-Skoda-de-Mlada-Boleslav

Rétromobile-2015-Toujours-en-bonne-compagnie-de-Redec-Chef-chez-Skoda-avec-Olga-Krejci-du-Musée-Skoda-de-Mlada-Boleslav

Rétromobile-2015-Skoda-Supersport-de-1953-1200cc-2carbus-Solex-4-vitesses-Photo-Patrick-MARTINOLI

Rétromobile-2015-Skoda-Supersport-de-1953-1200cc-2carbus-Solex-4-vitesses-Photo-Patrick-MARTINOLI

 

Ils sont rejoints cette année encore par Skoda dont certains modèles inconnus surprennent mais restent vraiment intéressants comme leur Supersport, datant de 1953 et habituellement exposée dans leur musée de Mlada Boleslav et dont seulement trois exemplaires furent construits.

On trouve également une belle exposition d’Alfa Roméo, études de styles et concept cars entre 1930 et 1960,

Une autre dédiée aux Matra, de la 530 au Rancho sans oublier les Bagheera et Murena à trois places à l’avant !

 

 RETROMOBILE-2015-Stand-MATRA-la-530


RETROMOBILE-2015-Stand-MATRA-la-530

 RETROMOBILE-2015-Stand-MATRA-Le-RANCHO

RETROMOBILE-2015-Stand-MATRA-une-MURENA
RETROMOBILE-2015-Stand-MATRA-une-MURENA et BAGHEERA

 

Sans oublier bien sûr évidemment les trois splendides, que dis-je, SUBLIMES, SUBLISSIMES Bugatti Royale, propriété de la non moins prestigieuse Collection Schlumpf du Musée de l’Automobile de Mulhouse – prêtées par le conservateur Richard Keller accompagné du très réputé carrossier-restaurateur Hubert Haberbusch – dont la Majesté et l’Immensité, rappellent qu’autrefois la France savait produire des voitures d’exception…

 

 RETROMOBILE-2015-Stand-des-BUGATTI-ROYALE.

RETROMOBILE-2015-BUGATTI-ROYALE-du-Musee-de-la-Collection-SCHLUMPF
RETROMOBILE-2015-BUGATTI-ROYALE-du-Musee-de-la-Collection-SCHLUMPF

RETROMOBILE-2015-Stand-BUGATTI-ROYALE-Coupe-ESDERS-du-Musee-Collection-SCHLUMPF.

RETROMOBILE-2015-Stand-BUGATTI-ROYALE-Coupe-ESDERS-du-Musee-Collection-SCHLUMPF.

 RETROMOBILE-2015-Stand-BUGATTI-ROYALE-du-Musee-Collection-SCHLUMPF


RETROMOBILE-2015-Stand-BUGATTI-ROYALE-du-Musee-Collection-SCHLUMPF

 RETROMOBILE-2015-BUGATTI.


RETROMOBILE-2015-Le célèbre radiateur BUGATTI.

 

Une chose est certaine, derrière ces constructeurs, ce même amateur pourra se perdre dans les stands occupés par les Clubs.

Il y en a de presque toutes les marques, tenus par des passionnés, absolument incollables sur l’histoire de leur constructeur ou modèle préféré et qui n’hésitent jamais à partager un moment autour d’une histoire, d’une anecdote, d’une pièce recherchée ou d’un conseil avisé.

De vrais puits de science !

Hélas, ils n’exposent en général qu’un seul modèle par manque de place…

Et juste à côté, sur la gauche commence ce que j’ai nommé la première partie, l’espace dédié aux commerçants, qu’ils soient vendeurs de pièces, d’outillage divers et variés, de miniatures, de journaux ou livres, actuels ou d’époque, de notices techniques introuvables, de vêtements d’époque pour correspondre à sa voiture de collection, etc.

On y croise que des passionnés, s’extasiant sur un enjoliveur, un chrome ou un autoradio d’époque ! Ou encore une miniature ou un livre, et trouvant toujours  des  commentaires éclairés ou amusants autour de chaque objet déniché.

 

RETROMOBILE-2015-Stand-des-PEGASO-Espagnoles

RETROMOBILE-2015-Stand-des-PEGASO-Espagnoles

 

Pour terminer ce tour d’horizon, n’oublions pas l’exposition Pegaso, cette marque Espagnole peu connue mais qui a été le fleuron de l’automobile ibérique, en produisant de jolis coupés et cabriolets luxueux et aux lignes si particulières et identifiables.

 

 RETROMOBILE-2015-Exposition-PEGASO


RETROMOBILE-2015-Exposition-PEGASO

 RETROMOBILE-2015-Stand-PEGASO


RETROMOBILE-2015-Stand-PEGASO

 

Elle se trouve juste devant la quatrième partie du Salon, celle des artistes.

Peintures et sculptures s’y côtoient, avec curieusement beaucoup de représentation des INOUBLIABLES Steve McQueen et Ayrton Senna.

 

RETROMOBILE-2015-Patrick-MORISEAU-Max-MAMERS-Gilles-GAIGNAULT-et-Bernard-BAKALIAN-Photo-Jean-Paul-CALMUS

RETROMOBILE-2015-Patrick-MORISEAU-Max-MAMERS-Gilles-GAIGNAULT – Pascal BOUTTIER et-Bernard-BAKALIAN-Photo-Jean-Paul-CALMUS

 

Avec des espaces où l’on retrouve une foule d’artistes de renom, célèbres photographes automobiles et collaborateurs d’autonewsinfo, les deux Bernard, Asset et Bakalian, dont les stands jouxtent ceux de deux autres de nos proches, Jacques Cochin et Bruno des Gayets

 

Collection Baillon

 

 Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon


Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon

 Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon


Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon

 Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon


Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon

 Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon


Rétromobile-2015-La-Collection-Baillon

 Rétromobile-2015-Collection-Baillon-Facel-Vega


Rétromobile-2015-Collection-Baillon-Facel-Vega

 

Un peu à l’écart, signalons encore dans le hall 2.1, l’Exposition de la sinistre collection Baillon, cet industriel du transport de la région Niortaise en Vendée et qui curieusement, a laissé … pourrir littéralement des pièces magnifiques et de toutes époques, dans des granges ou sous de simples auvents.

Nombre d’entre elles seront vendues en l’état, aux enchères à des prix parfois abordables, mais auquel il faudra rajouter parfois jusqu’à dix fois la mise de départ pour une restauration complète obligatoire.

L’exposition de ces véhicules, couverts de poussière ou de saletés inavouables, dont les ouvrants ne ferment plus, dont les capotes (pour les décapotables) ne laissent voir que le squelette de l’armature et quelques lambeaux de toile pendante, dont les pneus sont au mieux dégonflés, et au pire dévoilant leur carcasse…

D’aucun se sont extasiés sur ces sorties de grange et ont fait de larges reportages lors de la remise au jour de cette collection.

Pour ma part je n’y ai trouvé qu’un spectacle plutôt déprimant, renforcé par une ambiance crépusculaire dans le hall, et les éclairages intérieurs des voitures les rendant fantasmagoriques.

 

 RETROMOBILE-2015-Stand-TALBOT


RETROMOBILE-2015-Stand-TALBOT

 

Mais sans aucun doute un paradis pour les grandes officines de rénovation qui vont pouvoir exercer leur talents sur, par exemple des Citroën des années 20, des Delahaye, Delage, Facel, Jaguar, Panhard et autres Talbot d’avant et d’après-guerre, et autres Ferrari ou Maserati…

Nous avons même surpris quelques coups de téléphone surexcités de personnes, s’emballant pour tel ou tel modèle, auprès de leurs correspondants, imaginant déjà quel pourrait être le montant de la remise en état.

Car la Maison Artcurial, va assurer ce vendredi soir 6 fevrier, la dispersion  et la vente aux enchères de toutes ces voitures !

A coup sûr les pièces présentes entièrement rénovées vont augmenter singulièrement d’ici quelques mois ou quelques années, le parc d’ancêtres disponibles à la vente.

Mais on devrait mettre un rectangle blanc à cette exposition : attention aux amateurs sensibles, certaines scènes (voitures) peuvent choquer….

A en pleurer disait à juste titre une dame en sortant du Hall…

Il est vrai qu’à Rétromobile, il y en a pour tous les gouts et de toutes les couleurs, comme le rappelle souvent, un célèbre dicton !

Notons enfin pour rester dans la bonne humeur, que l’une d’entre ces Belles d’antan, une Peugeot type 176S datant de 1926, a d’ailleurs reçu mercredi soir le 1er Prix de la Fondation du Patrimoine, avec le soutien de Motul

Cette voiture appartient au Musée Automobile de Vendée propriété de la famille Giron. Musée qui possède 136 véhicules allant d’une De Dion Bouton de 1885 jusqu’à des modèles des années 70, se trouve à Talmont-Saint Hilaire en Vendée et créé en 1976 par Gaston Giron

De nos jours, ce sont son fils Valentin et ses petits-enfants,   Magaly et Tanguy, qui assurent le développement du musée.

 

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Jacques SAMALENS- Thierry THOMASSIN – Patrick MARTINOLI

 

 RETROMOBILE-2015-Porsche-917-LH-de-1971-de-Vic-Elford-et-Gerard-Larrousse.


RETROMOBILE-2015-Porsche-917-LH-de-1971-de-Vic-Elford-et-Gerard-Larrousse.

 RETROMOBILE-2015-Stand-CITROEN-Une-traction.


RETROMOBILE-2015-Stand-CITROEN-Une-traction.

 RETROMOBILE-2015-Stand-SIMCA


RETROMOBILE-2015-Stand-SIMCA

 RETROMOBILE-2015-Stand-ROLLS-ROYCE


RETROMOBILE-2015-Stand-ROLLS-ROYCE

 RETROMOBILE-2015-Stand-PEUGEOT


RETROMOBILE-2015-Stand-PEUGEOT

 RETROMOBILE-2015-Stand-RENAULT-Classic


RETROMOBILE-2015-Stand-RENAULT-Classic

 RETROMOBILE-2015-Stand-Mercedes-une-190-Break-de-1965


RETROMOBILE-2015-Stand-Mercedes-une-190-Break-de-1965

 RETROMOBILE-2015-Stand-PANHARD.jpg 5 février 2015


RETROMOBILE-2015-Stand-PANHARD.jpg
5 février 2015

 RETROMOBILE-2015-Le-Stand-MERCEDES


RETROMOBILE-2015-Le-Stand-MERCEDES

 RETROMOBILE-2015-Stand-LANCIA


RETROMOBILE-2015-Stand-LANCIA

 RETROMOBILE-2015-Lamborhini-Miura


RETROMOBILE-2015-Lamborhini-Miura

RETROMOBILE-2015-Superbe-et-tres-jolie-DELAHAYE.

RETROMOBILE-2015-Superbe-et-tres-jolie-DELAHAYE.

RETROMOBILE-2015-Une-tres-belle-DELAGE.

RETROMOBILE-2015-Une-tres-belle-DELAGE.

RETROMOBILE-2015-Une-GREGOIRE.

RETROMOBILE-2015-Une-GREGOIRE.

 RETROMOBILE-2015-Stand-SAston-Martin


RETROMOBILE-2015-Stand-SAston-Martin

Salons

About Author

gilles