RETROMOBILE. NICOLAS JAMBON : L’HOMME AUX DOIGTS D’OR OU LA NAISSANCE D’UNE PASSION POUR LES MERCEDES 300 SL

 

 

 MERCEDES-300SL-Plaque-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA


MERCEDES-300SL-Plaque-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 

La belle histoire et l’aventure de Nicolas Jambon Bruguier, monté en 2009 s’installer à Paris depuis 2010 d’une petite ville Gordes et située au coeur du Lubéron en Provence, dans le sud de la France, a été orientée par une ambition mais aussi une folle passion pour prouver et démontrer que l’axe d’un très haut niveau de restauration des Mercedes classic n’était pas nécessairement ancré entre l’Allemagne et la Californie, où les Mercedes d’antan sont légions!

Cinq ans plus tard, il a largement developpé son entreprise, qu’il a nommé ‘Classic Sport Leicht’, basée aux portes de Paris, près de la Seine, et actuellement semble être en plein essor !

C’est le moins que l’on puisse dire lorsqu’on entr’ouve la porte des ateliers

 

Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-UNE-VERITABLE-CAVERNE-D-ALI-BABA-PLEINE-de-MERCEDES-D-antan-photo-Max-MALKA

Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-UNE-VERITABLE-CAVERNE-D’ALI-BABA et pleine de MERCEDES d’antan-photo-Max-MALKA

 

D’une manière discrète, certainement voulue et pour cause, ‘Classic Sport Leicht’ ne possède pas de vitrine d’exposition vitrée et comme nous, lors de notre première visite, les futurs clients qui y viennent pour la toute première fois seront peut-être surpris de constater que la caverne d’Ali-baba se trouve discrètement installée au fond d’une cour d’un immeuble chic et cossu.

D’ailleurs, le ‘ Maitre ‘ vit avec sa famille, au-dessus de ce petit musée Mercedes.

 

MERCEDES-300-SL-STIRLING-MOSS-JOJO-HOUEL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300-SL-STIRLING-MOSS-JOJO-HOUEL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 

Mais quel local de luxe que cet atelier !

Une fois que vous avez réalisé que, oui, dans cette rue résidentielle, vous vous retrouvez bien à la bonne adresse, devant une porte banalisée qui une fois ouverte, vous introduit vers les portes de l’atelier dans la cour derrière.

Et, là, vous aurez assurément comme nous, la 1ere fois, le cœur qui fait ‘ Boum-boum’…

Car vous vous retrouverez  face à une multitude de sublimes Mercedes d’antan, impeccablement alignées et pour la plupart stockées la, par leurs richissimes propriétaires.

 

 MERCEDES-300-SL-et-190SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA.


MERCEDES-300-SL-et-190SL-Au premier plan la 300 SL de STIRLING MOSS et JOJO HOUEL seconde du TOUR AUTO en 1956 – Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA.

 

Il y a la bon nombre de 300SL et de 300SL Gullwing, les célèbres Roadsters ‘ porte papillon’, dont plusieurs exemplaires historiques du glorieux passé des voitures à l’étoile de la firme de Stuttgart.

Et toutes, soit en parfaite condition ou en train d’être restaurées.

 

 MERCEDES-300SL-PAUL-OSHEA-PHIL-HILL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA


MERCEDES-300SL de PAUL O SHEA et PHIL HILL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 

Il y a là, péle-mèle les 300 SL de l’acteur, le regretté Paul Newman, celle de Paul O Shea et Phil Hill et sacrée Championne des USA, en 1956, ou bien encore celle – qui porte le N°149- qui termina seconde du trés prestigieux Tour Auto, cette même année de 1956, avec le tandem que formait la paire, composée du Britannique Stirling Moss plusieurs fois – cinq – Vice champion du monde de Formule 1 et le célèbre, à l’époque pilote motocycliste, Georges alias Jojo Houel.

 

MERCEDES-300SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-MOSS-et-HOUEL-photo-Max-MALKA.

MERCEDES-300SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-MOSS-et-HOUEL-photo-Max-MALKA.

 

Dans sa façon de gérer son entreprise, Nicolas Jambon Bruguier, aime que les choses se fassent et se passent de manière tout à fait décontracté, et ce  contrairement à l’approche beaucoup plus formelle des entreprises de restauration en Allemagne, et qui ont fait la grandeur de l’entreprise Mercedes-Benz,

Avec en point d’orgue, le Centre classique Fellbach en Allemagne ou celui d’Irvine, en Californie.

Chez  Classic Sport Leicht, il n’y a aucune limite entre la zone ou on pénètre, proche de l’entrée ou se situe le bureau et celle qui délimite, la partie où l’atelier commence.

L’épicentre du Classic Sport Leicht, effectivement n’est pas un bureau comme une alcôve comme c’est partout le cas, car le bureau de Nicolas Jambon Bruguier, entouré d’un fouillis attrayant d’innombrables souvenirs Mercedes, ainsi que de diverses boîtes pleines de CD de jazz et de rock, Nicolas étant aussi un fan de musique, passion qui pourrait peut-être avoir un lien avec sa femme, Marie, travaillant en tant que présentatrice de la musique dans une station de la radio Française.

 

LA NAISSANCE D’UNE VOCATION

MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Nicolas-JAMBON-BRUGUIER-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Nicolas-JAMBON-BRUGUIER-photo-Max-MALKA

 

Ayant analysé le marché, et découvrant assez rapidement qu’il y avait un sérieux vide en France dans le secteur des entreprises de restauration des plus prestigieuses des Mercedes classic, cette découverte a donc poussé Nicolas, à se lancer    et à donner naissance à Classic Sport Leicht.

Rapidement, l’enseigne nouvellement créée a bénéficiée d’une vraie crédibilité car outre sa parfaite connaissance de ce type de voitures que sont les 300SL, son enthousiasme, sa passion et son réel talent ont très vite comblés ce vide.

Nicolas nous explique et nous fait à juste titre remarquer :

« Beaucoup de gens en France s’occupaient des Mercedes Classic, mais il n’y en avait absolument aucun de spécialisé pour les modèles 300SLS. »

Il nous précise :

« Avant que je ne commence à travailler avec les 300SLS, tout semblait inaccessible, mais en 2007, j’ai rencontré un collectionneur de voitures anciennes qui voulait réduire sa collection et je l’ai convaincu de me laisser vendre ses 300SL Gullwing. Ce fut un moment très important pour moi, un rêve devenu réalité. »

A partir de là, les acheteurs ont commencé à lui demander de leur trouver des voitures.

Et, il nous confie :

« En fait, il ya 18 mois lorsque Classic Sport Leicht s’est acheté une 300 SL Roadster. L’une des très rares 300SLS d’origine et qui se trouvait en France, et j’ai alors constaté qu’il s’agissait d’un modèle de fin 1961 bénéficiant de freins à disque, et qui avait eu en tout et pour tout un seul et unique propriétaire. Ce fut un moment magique et une récompense pour tout ce que j’avais fait et entrepris au cours des dernières années »

Ce Roadster n’avait jamais été restaurée, d’où son intérieur, avec son cuir rouge joliment patiné, contrastant nettement avec celui de la plupart des 300SLS, maintenant remis à neuf et en parfait état de concours pour les Salons de voitures anciennes.

 

ITINERAIRE D’UN PASSIONNE

MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-La-LAMBRETTA-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT- La 1ére LAMBRETTA TV 175 entiérement restaurée  -photo-Max-MALKA

 

L’histoire de Nicolas a débuté il ya près de deux décennies, lorsque encore adolescent, il a commencé à restaurer de scooters dans le Luberon, où il a grandi.

« Vivant dans le sud de la France, il m’était facile de me déplacer et de me rendre en Italie, et je m’y rendais fréquemment pour y acheter les Lambretta et Vespa très prisées à l’époque.»

Et de se souvenir

« La célèbre Lambretta TV175 des années 1960, représentait en ce temps-là l’équivalent à ce jour de la Golf GTI dans le monde de scooter. J’en possédais  environ  une petite trentaine en même temps. »

Alors qu’il n’avait que 23 ans, il acheté sa première pagode, pour l’équivalent d’environ 5000€. Laquelle appartenait à un cousin d’un ami.

Il se souvient:

« Je l’ai entièrement démonté et restauré. Deux semaines après que j’ai terminé, je me suis fait interpelé et arrêté par quelqu’un qui voulait me l’acheter. Je lui ai dit que je venais de passer deux ans à la restaurer et qu’il n’était pas à vendre, mais il m’a laissé sa carte et m’a dit : Votre prix sera mon prix ! »

A cette époque, au début des années 2000, Nicolas venait de se marier avec Marie. Laquelle lui conseille de ne pas hésiter à le vendre et qu’il en dénichera bien un nouveau.

« Elle m’a dit, ‘Vous avez un certain talent pour trouver des voitures, vous devriez aller dans cette direction’ »

Et de reconnaitre aujourd’hui que c’est très probablement comme cela que tout a commencé , non sans noud rappeler le célèbre dicton : ‘ On a souvent tendance à dire que derrière chaque homme qui réussit, il ya une femme !»

Ainsi est née et a réellement débutée sa passion pour les Mercedes.

 

Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-MERCEDES-PAGODE-photo-Max-MALKA

Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-MERCEDES-PAGODE de 1969 -photo-Max-MALKA

 

Au cours des mois qui suivirent, il a un récupéré cet préparé d’autres pagodes et une 190SL.Et puis est venu le temps de s’intéresser à son premier projet de 300SL, avec l’aide d’un mécanicien chevronné, Gérard Carlier possédant une expérience de 55 années en tant qu’ingénieur motoriste.

Rapidement Nicolas a commencé à voyager aux États-Unis.

Et puis, Marie a décroché un job à Paris comme animatrice d’une émission de radio, et du coup cela, l’a   définitivement persuadé que le Luberon n’était plus une base appropriée pour poursuivre l’histoire.  Il décide donc de fermer l’atelier.

C’est ainsi qu’a débutée une nouvelle aventure, en 2009, après que le couple ait déménagé à Paris.

 

SPECIALISTE DES 300SL

 MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA


MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 

Le temps a passé. Les années se sont écoulées et dorénavant Classic Sport Leicht s’adresse à tous les propriétaires et collectionneurs des Mercedes Classic. On trouve ainsi pêle-mêle une 190SL et un SL Pagode parmi les autres voitures dans l’atelier. Mais les 300SLs sont sa spécialité, et avec seulement deux techniciens, il s’affaire bosse et s’attelle à la restauration d’une seule Gullwing ou d’un seul Roadster à la fois.

Dans l’effectif du personnel figure un certain Bernard Tendero, un spécialiste du moteur possédant une  incroyable expérience de 40 années. Présence qui fait que ce sorcier de la mécanique est clairement un atout pour l’entreprise

 

MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Moteur-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Moteur  en cours de restauration avec le specialiste le celebre motoriste Bernard TANDERO – photo-Max-MALKA

 

Mais on découvre aussi, Gérard Carlier, un autre gros calibre que Nicolas a connu du temps où il se passionnait encore pour les scooters,  époque ou Carlier était directeur technique chez Motobécane.  Avant de rejoindre plus tard l’écurie Ligier de F1 devenant l’ingénieur de course du pilote de Grand Prix, Jacques Laffite.

Actuellement les hommes de  Classic Sport Leicht terminent la restauration de la sublime 300SL Gullwing datant de 1954, affichant 143 494 miles au compteur. Superbe voiture qui a appartenu à l’acteur le regretté Paul Newman – numéro de châssis, 1980404500071 – et qui Nicolas a été déniché dans un musée en Grèce.

Chaque restauration peut prendre entre deux et trois ans. C’est la raison pour laquelle les clients doivent absolument se montrer patients.

Nicolas s’en explique :

« La différence entre nous et d’autres restaurateurs de voitures anciennes, c’est que chez nous, nous ne travaillons pas sur plusieurs grands projets à la fois, et j’explique toujours aux  éventuels futurs clients que nous ne pouvons travailler qu’une seule façon car nous voulons réaliser le boulot de la meilleure façon possible»

Et de nous lâcher très serieusement :

« Si quelqu’un veut que l’intervention soit moins coûteuse, je lui suggère toujours qu’il aille ailleurs. »

 

 MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA


MERCEDES-300-SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 

Croulant sur les demandes, il faut patienter de longs mois avant que Nicolas accepte de voir intégrer de nouvelles voitures dans son atelier, et reconnait que ce n’est pas le travail qui manque mais… la main d’œuvre!

Il est vrai que la clientèle de Classic Sport Leicht est désormais constituée, non plus de riches collectionneurs Parisiens ou Français mais aussi de bon nombre d’étrangers de toutes nationalités car la notoriété a vite franchi les frontiéres!

 

 MERCEDES-190SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA.


MERCEDES-300S de 1956- Voiture exposée sur le stand MERCEDES du SALON de PARIS au GRAND PALAIS – Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA.

 

Quoiqu’il en soit, c’est un réel bonheur que de découvrir et admirer toutes ces fabuleuses et magnifiques Mercedes 300SL, religieusement alignés dans les ateliers de Nicolas Jambon Bruguier

‘L’Homme aux doigts d’Or’

 

 CLASSIC-SPORT-LEICHT-RETROMOBILE-2015-Nicolas-JAMBON-REGUIER-et-Bernard-CONSTEN-Mardi-3-fevrier-Photo-autonewsinfo


STAND CLASSIC-SPORT-LEICHT-SALON RETROMOBILE-2015-Nicolas JAMBON-REGUIER et Bernard CONSTEN-le propriétaire de cette sublime 300 SL – Mardi-3-fevrier-Photo-autonewsinfo

 

En tout cas des l’ouverture du Salon Retromobile, son stand ce mardi soir lors de la soirée de Gala, a immédiatement attiré les fans des Mercedes 300SL.Et dieu sait s’ils sont légions… Et bien évidemment tous les fans et autrez inconditionnels des belles Mercedes d’antan.

A commencer par l’un des heureux propriétaires de l’une de ces innombrables Mercedes 300 SL exposées sur le superbe stand, l’ancien brillant pilote et aussi ex Président de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) et dont il reste à ce jour, le plus jeune Président, alors qu’il avait à l’époque 36 ans !

 

RETROMOBILE-Stand-CLASSIC.

RETROMOBILE-Stand-CLASSIC SPORT LEICHT- Bernard CONSTEN au volant de sa 300 SL MERCEDES- Photo autonewsinfo

 

Lequel, alors que nous demandions de prendre la pose devant sa sublime 300SL immaticulée … 300SL  75 et comme le lui autorise sa carte grise, nous confiait :

 » Sais-tu depuis combien de temps j’en suis le propriétaire ? … eh bien, figures toi, Gilles depuis trés exactement cinquante ans !  »

Quoiqu’il en soit, une chose est sure et certaine, sa 300 SL bleue marine est un vrai bijou. Dans un état EXCEPTIONNEL. Tant, côté carrosserie que mécanique !

D’ailleurs, toutes ces merveilles que sont ces inoubliables 300SL qui sortent des ateliers de Nicolas Jambon Bruguier, aprés une totale remise en état et qui peut durer jusqu’à deux ans, sont dans le même état : IMPECCABLE

 

SALON RETROMOBILE 2015- Stand MERCEDES 300 SL -  Mercedes Classic Sport Leicht Photo Patrick MARTINOLI

SALON RETROMOBILE 2015- Stand MERCEDES 300 SL – Mercedes Classic Sport Leicht Photo Patrick MARTINOLI

 

C’est la raison pour laquelle, nous ne saurions que trop vous inviter à vous rendre sur le stand de Sport Classic Leicht, ou une bonne demi douzaine de ces sublimes Mercedes d’antan, sont exposées

Croyez-moi, vous ne le regretterez pas cr vous allez avoir le coeur qui fait Boum-boum. Vous allez en prendre plein les mirettes, plein les yeux et plein le coeur!

Tant ce stand vaut assurément le détour…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA et Patrick MARTINOLI

 

ALON-RETROMOBILE-2015-Stand-Classic-Sport-Leicht-avec-ses-MERCEDES-300SL-Photo-Patrick-MARTINOLI

ALON-RETROMOBILE-2015-Stand-Classic-Sport-Leicht-avec-ses-MERCEDES-300SL-Photo-Patrick-MARTINOLI

MERCEDES-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Le-Royaume-MERCEDES-photo-Max-MALKA.

MERCEDES-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Le-Royaume-MERCEDES-photo-Max-MALKA.

MERCEDES-300SL-Paul-SHEA-et-PHILI-HILL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300SL de Paul O SHEA et PHIL HILL sacrée CHAMPIONNE des ETATS UNIS en 1956 -Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300SL-de-PAUL-SHEA-PHIL-HILL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300SL-de-PAUL-SHEA-PHIL-HILL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 MERCEDES-300SLN°149-de-MOSS-HOUEL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA.


La MERCEDES 300SL N°149 de MOSS-HOUEL seconde du Tour AUTO 1956 derriére de PORTAGO -Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA.

 MERCEDES-190SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA1.jpg 4 février 2015


MERCEDES 300SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 

MERCEDES-190SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

MERCEDES-190SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

MERCEDES 300 SL  Atelier CLASSIC SPORT LEICHT -- photo Max MALKA

MERCEDES-190SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Vue-intérieure-photo-Max-MALKA

MERCEDES-300SL-Atelier CLASSIC-SPORT-LEICHT-Vue-intérieure-photo-Max-MALKA

 MERCEDES-190SL-Vue-interieure-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA


MERCEDES-300SL-Vue-interieure-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 MERCEDES-300SL-Moteur-voiture-PAUL-SHEA-P¨hil-HILL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA


MERCEDES-300SL-Moteur-voiture-PAUL-SHEA-P¨hil-HILL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-photo-Max-MALKA

 MERCEDES-300SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Le-moteur-photo-Max-MALKA.


MERCEDES-300SL-Atelier-CLASSIC-SPORT-LEICHT-Le-moteur de la voiture de MOSS HOUEL -photo-Max-MALKA.

 MERCEDES 300 SL Atelier CLASSIC SPORT LEICHT Moteur de la 300 SL - photo Max MALKA.


Atelier CLASSIC SPORT LEICHT Moteur de la 300 SL – photo Max MALKA.

Salons

About Author

gilles