WEC 2015. NAISSANCE DU TEAM SARD MORAND ET ENGAGEMENT DE DEUX MORGAN

 

 WEC-2015-la-MORGAN-JUDD-Team-MORAND-SARD.


WEC-2015-la-MORGAN-JUDD-Team-MORAND-SARD.

 

MORAND Racing et SARD, s’associent et créent une nouvelle entité :

Le TEAM SARD MORAND

 

 ELMS 2014 - ESTORIL - MORGAN Equipe NEWBLOOD by MORAND- Photo Max MALKA.j


ELMS 2014 – ESTORIL – MORGAN Equipe NEWBLOOD by MORAND- Photo Max MALKA.j

 

Après deux belles saisons en ELMS (European Le Mans Series), le Suisse Benoît Morand, rejoint le Championnat du monde d’endurance WEC en catégorie LMP2, en compagnie des Japonais de SARD, qui effectuent ainsi, eux, leur grand retour dans une compétition mondiale.

Le TEAM SARD-MORAND, mènera sur le long terme un défi passionnant, qui va commencer en 2015 par une présence importante dans le plateau LMP2 du WEC, avec l’engagement de deux Morgan EVO SARD.

 

 ELMS 2014 IMOLA BENOIT MORAND Team NEWBLOOD


ELMS 2014 IMOLA BENOIT MORAND Team NEWBLOOD

 

Dans cette catégorie très relevée, Benoît Morand et sa Morgan-Judd, ont remporté une victoire en 2014 en ELMS, terminant sur le podium du classement général final de l’European Le Mans Series  2014 et franchi à deux reprises, le drapeau à damier des très prestigieuses 24 Heures du Mans.

Fondé en 1972, Sigma Automotive Co Ltd, s’est lancé en compétition sous le nom de SARD (acronyme de Sigma Advanced Racing Development) au milieu des années 1980, en établissant une relation à long terme avec Toyota, notamment en endurance.

SARD et Toyota, ont décroché leur meilleur résultat commun aux 24 Heures du Mans en 1994, décrochant la deuxième place du prototype 94 CV piloté par le trio, Jeff Krosnoff-Eddie Irvine-Mauro Martini.

 

WEC 2015 - la MORGAN JUDD du MORAND SARD

WEC 2015 – la MORGAN JUDD du MORAND SARD

 

Katsuyuki Sato, le Président de SARD RACING TEAM, explique :

« Benoît Morand a la volonté de gagner, et aussi la connaissance nécessaire pour être une équipe forte. Cela semble une évidence pour un team manager mais ce n’est pas si fréquent dans le sport automobile d’aujourd’hui. Nous voulons également faire la démonstration de notre nouvelle technologie dans le FIA WEC et aux 24 Heures du Mans. »

Benoît Morand, Team Principal, ajoute :

« Pour un jeune team comme le nôtre, c’est un honneur  de pouvoir lier notre destin à celui de SARD. La longue histoire de SARD a démontré que cette équipe a toujours été à la recherche de nouveaux défis, en combinant un esprit professionnel et une ambiance familiale. »

 

TEAM SARD-MORAND a choisi un engagement d’envergure internationale dans la catégorie LM P2 du WEC, un Championnat du Monde en pleine expansion qui séduit dans toutes les catégories de plus en plus d’équipes et de pilotes de grande réputation. Pour faire face à une concurrence qui s’annonce acharnée, TEAM SARD-MORAND alignera deux voitures en 2015, avec l’objectif de se battre le plus rapidement possible au plus haut niveau de la catégorie LM P2.

Shin Kato, le fondateur de SARD RACING TEAM, explique :

« Notre meilleur résultat au Mans est une deuxième place, alors on peut facilement deviner notre prochain objectif. Pour ce que j’en sais, la catégorie LM P2 sera très compétitive en 2015, notamment grâce à un nombre croissant d’engagés. »

Et, Benoît Morand, enchaine :

« TEAM SARD-MORAND  est né pour gagner des courses, c’est dans nos gênes ! Après plusieurs discussions avec notre partenaire Onroak Automotive, il s’est vite avéré qu’avec les différentes applications qui peuvent être apportées sur la Morgan, elle va conserver un très bon niveau de compétitivité. Nous connaissons maintenant parfaitement la Morgan. Pour le TEAM SARD-MORAND ce choix représente la meilleure solution pour 2015. »

Toujours en collaboration avec Onroak Automotive, les deux Morgan EVO SARD engagées en WEC bénéficieront des évolutions 2015 élaborées par l’équipe de Jacques Nicolet. Elles seront équipées de moteurs V8 SARD 3.6 litres. Dunlop, qui accompagne Benoît Morand depuis les débuts de son team, poursuivra l’aventure en tant qu’équipementier privilégié.

Hideki Noda, Directeur Général de SARD RACING TEAM, précisant :

« Benoît Morand a fait courir le châssis Morgan ces deux dernières saisons en le menant à la victoire. Courir en endurance n’est pas seulement une question de vitesse, il y a beaucoup de conditions à remplir pour la victoire. Je pense que la Morgan est vraiment très fiable et facile à conduire, ce qui est très important pour nos pilotes. »

Benoît Morand, indiquant, lui :

« SARD RACING TEAM est devenu un team de réputation mondiale grâce à ses liens avec Toyota, mais ils sont très humbles malgré toute cette grande histoire. La compréhension globale du sport automobile de Hideki Noda, qui a évolué à très haut niveau en tant que pilote hors du Japon, sera d’un aide précieuse. »

Quant à Jacques Nicolet, le Président de Onroak Automotive, lui, il conclut :

« Je suis ravi et fier de poursuivre notre collaboration avec l’équipe de Benoît Morand qui nous renouvelle sa confiance en engageant un deuxième châssis Onroak Automotive pour son passage en FIA WEC. Nous avons développé un nouveau kit aérodynamique pour la Morgan LM P2 EVO qui sera encore plus performante et qui, je l’espère, les conduira au plus vite vers de nouveaux succès. »

 

UNE BELLE BROCHETTE DE PILOTES TALENTUEUX

 

ELMS 2014 PAUL RICARD - Course des 4 Heures -Le podium avec les pilotes victorieux KLIEN-HIRSCH-RAGUES et les pilotes ALPINE seconds et -Photo Antoine CAMBLOR.

ELMS 2014 PAUL RICARD – Course des 4 Heures -Le podium avec les pilotes  du Team MORAND, victorieux :  KLIEN-HIRSCH-RAGUES et les pilotes ALPINE seconds dont Oliver WEBB nouveau pilote MORAND SARD -Photo Antoine CAMBLOR.

 

 

Pour piloter ses deux Morgan EVO SARD, TEAM SARD-MORAND a réuni un subtil cocktail d’expérience et de talent venu du monde entier. L’Autrichien Christian Klien (ancien pilote de Formule 1 et LM P1 chez Peugeot, déjà présent en European Le Mans Series avec Benoît Morand en 2013 et 2014) et le Japonais Koki Saga (habitué de la Super Formula et du Super GT au Japon) piloteront la n°39. Le troisième pilote sera annoncé prochainement.

Le Français Pierre Ragues et le Britannique Oliver Webb (respectivement titrés CHAMPION en LM P2 en ELMS en 2013 et 2014) seront au volant de la n°43. Ils seront rejoints par le vainqueur du show « Race to 24 » pour les 24 Heures du Mans et le reste de la saison 2015. Le coéquipier du duo Ragues-Webb pour les deux premières manches de Silverstone et Spa-Francorchamps sera annoncé prochainement.

Christian Klien :

« C’est une belle satisfaction d’avoir vu une équipe privée débutante en ELMS en 2013 monter en puissance pour devenir victorieuse en 2014. Je suis fier d’avoir contribué à cette progression et j’ai beaucoup apprécié de travailler étroitement avec Benoit Morand, son épouse Gladys et les autres membres du team. Mon but était d’intégrer le FIA WEC et y parvenir avec l’équipe avec laquelle j’ai couru ces deux dernières années, c’est encore mieux. SARD dispose d’une incomparable expérience en sport-prototypes, tandis que Benoît Morand a démontré son talent en ELMS et aux 24 Heures du Mans. L’association de ces deux équipes passionnées offre une belle occasion de devenir un top-team du FIA WEC. J’aime mettre mon expérience de la Formule 1 et de pilote d’usine LM P1 au service d’une équipe privée afin de construire quelque chose. L’endurance, c’est une affaire de précision et de régularité, et toute l’équipe doit aller dans cette direction. Grâce à mon expérience, j’aiderai mes coéquipiers et les ingénieurs du mieux possible. Au bout du compte, c’est un sport d’équipe et c’est en travaillant tous ensemble que nous serons forts et que nous nous battrons pour la victoire. Je suis très impatient de voir débuter cette saison FIA WEC. »

Koki Saga : « Je crois que le FIA WEC est l’un des championnats les plus relevés au monde. En fait, pendant toute la saison, on voit une compétition séduisante à chaque course. Je compte bien saisir cette grande chance pour conquérir le titre LM P2 2015. Au Japon, nous pensons que les 24 Heures du Mans sont l’une des courses les plus prestigieuses au monde. Je sais que, dans le monde, beaucoup de pilotes veulent courir au Mans. Y participer sera un honneur, mais aussi un défi. »

Pierre Ragues :

« Un Championnat du Monde, c’est une autre approche. La saison est plus longue, tout comme les courses qui se déroulent sur 6 heures. En point d’orgue de la saison il y a bien sûr les 24 Heures du Mans, que je disputerai pour la neuvième fois. Le FIA WEC est un challenge très relevé et j’ai vraiment hâte d’y être ! J’y ai de très bons souvenirs de ma saison 2012. A partir de la seconde partie de saison en Allemagne, le rythme sera très soutenu avec cinq courses qui s’enchainent en moins de trois mois ! Mon objectif sur la 43 sera d’amener expérience et performance. Comme d’habitude, il faudra travailler en équipe, ce qui représente une des clefs du succès en endurance. Je me suis senti très bien au sein du team la saison dernière et je suis convaincu que l’on pourra de nouveau faire du très bon travail ensemble. Nos essais d’avant-saison seront très importants et il faudra être prêt et compétitif dès la première manche de Silverstone. »

Oliver Webb :

« C’est pour moi la meilleure étape : après avoir remporté le titre ELMS et terminé troisième au Mans – dans les deux cas à ma première tentative – je suis prêt à passer au niveau mondial. Je franchis ce pas avec une belle équipe de deux voitures et la combinaison de talents, de professionnalisme et de connaissances de TEAM SARD-MORAND, ce sera une belle année de succès, où nous allons nous retrouver sur des circuits étonnants. Après l’ELMS, je suis impatient de disputer des courses plus longues et de découvrir des endroits fabuleux où aller courir dans le monde entier, et aussi de démontrer nos capacités en tant qu’équipe sur la plus belle scène qui soit, celle du FIA WEC. C’est une belle occasion de montrer ce que nous pouvons faire ensemble pour remporter le titre LMP2. »

 

Pour TEAM SARD-MORAND, 2015 sera l’année de la découverte du BWEC et de ses circuits, mais avec d’emblée l’objectif de se battre pour le podium, avant de viser encore plus haut en 2016.

Une annonce concernant le show « Race to 24 », dont le vainqueur rejoindra Pierre Ragues et Oliver Webb au volant de la Morgan EVO SARD n°43,  sera faite le mercredi 4 février.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : VISION SPORT et Max MALKA

 

 

About Author

gilles