RALLYE MONTE CARLO 2015 : TRIPLE DES VW POLO QUI TERMINENT 1er, 2e, 3e…

 

 

MONTE CARLO 2015- TRIPLE POUR LES PILOTES du TEAM VW avec les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA sur le podium final et leurs dauphins LATVALA et MIKKELSEN

MONTE CARLO 2015- TRIPLE POUR LES PILOTES du TEAM VW avec les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA sur le podium final et leurs dauphins LATVALA et MIKKELSEN

 

 

La firme Volkswagen entre dans l’histoire du Monte-Carlo en étant seulement le cinquième constructeur à réaliser le triplé, sa Polo R WRC de deuxième génération effectuant des débuts de rêve au légendaire Rallye Monte-Carlo avec la victoire d’Ogier-Ingrassia devant Latvala-Anttila et Mikkelsen-Fløene

Seul bémol mais d’importance, aucun des trois pilotes de ces VW Polo R WRC, n’est parvenu à remporter la moindre spéciale, ni Ogier, ni Latvala, ni Mekkelsen, ne s’étant imposé dans l’une des quinze spéciales !

Volkswagen entame cependant sa troisième saison de en WRC sur un succès historique. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, Jari­Matti Latvala-Miikka Anttila et Andreas Mikkelsen-Ola Fløene, signant malgré tout un sensationnel triplé des Polo R WRC dans le Rallye le plus célèbre du monde.

Ce triomphe, répétons-le, fait de Volkswagen le cinquième constructeur seulement à réaliser un tel exploit dans l’histoire du « Monte ».

 

 MONTE CARLO 2015 - Dr Heinz-Jakob Neußer - Sébastien Ogier et Jost Capito.


MONTE CARLO 2015 – Dr Heinz-Jakob Neußer – Sébastien Ogier et Jost Capito.

 

Le Dr Heinz-Jakob Neußer, Membre du Directoire de Volkswagen, en charge du Développement Technique, lâchant à l’arrivée :

« Ce 1­2­3 au Rallye Monte­Carlo est une formidable performance de tout le team Volkswagen, et je suis très heureux de nos hommes. Démarrer la saison ainsi, avec une nouvelle voiture, et dans d’aussi difficiles conditions, dépasse de très loin nos attentes. Tous les membres de notre équipe ont travaillé en parfaite harmonie. Chacun était là l’un pour l’autre, savait ce qu’il ­ ou elle ­ devait faire, et en fin de compte, Volkswagen méritait de gagner. Ce team est maintenant, et à juste titre, au niveau des plus grands. »

 

Débuts de rêve pour la Polo R WRC phase II

MONTE CARLO 2015- Les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA terminent la derniere Speciale dimanche 25 janvier

MONTE CARLO 2015- Les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA terminent la derniere Speciale dimanche 25 janvier

 

Le Rallye Monte­Carlo a marqué la première sortie en compétition de la nouvelle Polo R WRC, qui a pris d’emblée des allures de Success story. Ogier-Ingrassia et Latvala-Anttila en disposaient, tandis que Mikkelsen-Fløene étaient à bord de la double Championne du monde des années précédentes, et ne toucheront leur Polo R WRC phase II qu’à partir du Rallye du Portugal.

La quatre roues motrices (318 chevaux désormais) a réussi son entrée en scène : 1ere et 2eme à son premier Rallye, c’est encore plus fort que les débuts de sa devancière en 2013 et 2014 !

 

Volkswagen rejoint le gratin de la spécialité

 MONTE CARLO 2015- La VW POLO WRC des vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA.


MONTE CARLO 2015- La VW POLO WRC des vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA.

 

Le triplé du Monte­Carlo marque la 23émefois que le constructeur a la satisfaction de placer plus d’un équipage sur le podium, depuis ses débuts en 2013. Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sont montés sur la plus haute marche pour la 25éme fois de leur carrière, et pour la deuxième année d’affilée au Monte­Carlo. Ogier rejoint ainsi le regretté Colin Mc Rae au nombre de victoires en championnat du monde.

Premier, deuxième et troisième au Monte­Carlo, voilà qui revêt un caractère exceptionnel, dès lors que cela ne s’est produit que cinq fois auparavant. Ainsi, Volkswagen est devenue la cinquième marque automobile, depuis 1973, à enregistrer un triplé en Principauté, rejoignant au palmarès des Lancia, Audi et Citroën.

 

Typique du « Monte » : pneus et météo-loterie.

 MONTE-CARLO-2015-Un-grand-choix-de-pneumatiques-avec-ou-sans-clous-chez-MICHELIN.


MONTE-CARLO-2015-Un-grand-choix-de-pneumatiques-avec-ou-sans-clous-chez-MICHELIN.

 

Asphalte sec – enfin, relativement pour des routes du Monte­Carlo – offrant une adhérence maximale, plaques de verglas, neige et boue : cette année, les équipes en ont vu de toutes les couleurs ! Les conditions changeaient constamment d’un kilomètre à l’autre, amenant le casse-tête habituel du choix des pneumatiques.

Chaque équipage devait en effet choisir parmi les 82 enveloppes Michelin mises à leur disposition, réparties ainsi : 8 gommes dures, 16 tendres, 24 super tendres, 10 « neige » et 24 pneus cloutés.

 

Séb contre Séb : un duel haletant, mais trop court

MONTE-CARLO-2015-Les-deux-SEB-Seb-LOEB-et-Seb-OGIER

MONTE-CARLO-2015-Les-deux-SEB-Seb-LOEB-et-Seb-OGIER

 

Au cours des deux premières journées, le public a été tenu en haleine par le duel qui a fait rage entre les deux Sébastien. Ogier, sur la Polo R WRC d’un côté, Loeb, sur la Citroën, de l’autre, se sont empoignés dans une fantastique bagarre en tête du Rallye.

A mi­course, au sortir de l’épreuve spéciale n° 7, Ogier a pris le commandement, avec 8 secondes d’avance sur Loeb, lequel est ensuite parti à la faute, plongeant du même coup au classement général. La belle bagarre tournait court, au moment où elle devenait la plus intéressante…

Pour Ogier, la menace du nonuple champion du monde disparaissait, mais pas celle de ses équipiers, sur ses talons, Jari­Matti Latvala et Andreas Mikkelsen.

 

Exploits personnels pour Latvala et Mikkelsen

 MONTE CARLO 2015 VW POLO WRC de Andreas MIKKELSEN


MONTE CARLO 2015 VW POLO WRC de Andreas MIKKELSEN

 

La deuxième place de Jari­Matti Latvala-Miikka Anttila et la troisième d’Andreas Mikkelsen-Ola Fløene constituent à ce jour leurs meilleurs résultats respectifs au Monte­Carlo. L’an dernier, les premiers nommés s’étaient classés cinquièmes, tandis que Mikkelsen, alors co­piloté par Mikko Markkula, avait terminé septième de son premier « Monte ». Lors de cette édition, Latvala-Anttila se sont hissés en deuxième position à l’issue de l’ES 8, et s’y sont maintenus jusqu’à la fin, dans les difficiles conditions que l’on sait. Mikkelsen-Fløene se sont installés au troisième rang après la même ES.

 

500 épreuves spéciales : un record exceptionnel

 MONTE CARLO 2015-VW POLO WRC de LATVALA


MONTE CARLO 2015-VW POLO WRC de LATVALA

 

La Power Stage finale de ce Monte­Carlo a constitué la 500éme de la carrière de la Polo R WRC, depuis ses débuts en championnat du monde, au Monte-Carlo 2013. Depuis lors, la World Rally Car de Wolfsburg affiche le meilleur rapport participations-victoires jamais constaté en WRC. Non seulement 85.2% de toutes les victoires possibles sont revenues à Wolfsburg, mais Volkswagen a aussi gagné 347 de ces 500 épreuves spéciales !

 

Cerise sur le gâteau : bonus pour Jari-Matti Latval

 WRC 2015 MONTE CARLO VW POLO WRC LATVALA


WRC 2015 MONTE CARLO VW POLO WRC LATVALA

 

Jari­Matti Latvala-Miikka Anttila ont eu la satisfaction de terminer ce Monte­Carlo de manière presque parfaite, en signant le troisième temps de la Power Stage. Les Finlandais ont ainsi pu marquer un point de bonus au championnat.

PAROLES DE PILOTES

MONTE CARLO 2015 - Portrait des trois pilotes du TEAM VOLKSWAGEN LATVALA-OGIER-MIKKELSEN.

MONTE CARLO 2015 – Portrait des trois pilotes du TEAM VOLKSWAGEN LATVALA-OGIER-MIKKELSEN.

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

 

« Quelle manière fantastique d’entamer la saison ! Je suis sur une autre planète. Pour n’importe lequel d’entre nous, gagner le Monte­Carlo est déjà immense, mais pour moi, ça l’est plus encore car c’est ‘mon’ rallye. Les amis, la famille, le public m’ont littéralement porté, et cela m’a donné une confiance inébranlable. Je suis si heureux de pouvoir leur offrir ma joie en retour. Du point de vue des conditions atmosphériques, cette 83éme édition du Rallye Monte­Carlo est l’une des plus dures que j’aie jamais connues. Au départ, les choix de pneus ont été particulièrement ardus. Puis il y a eu le piment de notre excitant duel avec Sébastien Loeb, qui nous a tous deux amenés à nous surpasser. Je voudrais adresser un très grand merci à toute mon équipe et à mes ouvreurs. Il va sans dire que je suis encore plus comblé par cet extraordinaire résultat d’ensemble du team Volkswagen. Jari­Matti Latvala et Andreas Mikkelsen sont ceux avec lesquels j’ai le plus de plaisir à partager un podium ! »

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

 

« Nous ne pouvions pas rêver d’une plus belle entrée en matière. Notre objectif à Miikka et moi était de terminer dans les quatre premiers, et nous avons fait mieux. J’en suis très heureux. C’est un poids en moins sur ma conscience, car aucun de mes Monte­Carlo précédents n’avait été bien fameux. Comme vous le savez, les conditions ne nous ont pas gâtés, et il a bien fallu faire quelques compromis en termes de performance pour rester sur la route. Après avoir construit à tous les trois une belle avance à mi­course, nous nous sommes contentés d’assurer le résultat. Sans plus chercher à faire des scratches. Ce triplé est la plus belle récompense pour l’ensemble de l’équipe, qui s’est tellement investie, et avec quelle motivation, dans le développement de la nouvelle Polo. »

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

 

« Pour l’ensemble du team, c’est clairement un départ sur les chapeaux de roues. Ce n’est pas tous les jours que vous réalisez un triplé au Monte­Carlo. Je suis très fier d’y avoir ma part. Mais je suis aussi très heureux que ma propre saison démarre de la sorte. Avant le départ, j’aurais signé pour n’importe quelle place dans le top 5. La troisième dépasse toutes mes espérances. Nous allons fêter ce podium 100% Volkswagen comme il se doit, vous pouvez le croire. C’est la première fois que je participe à un Monte­Carlo avec pareille alternance de neige, de glace, de portions humides et sèches. Aussi, dès le départ, je n’ai eu qu’une idée en tête, celle de rejoindre l’arrivée, et cela a payé. J’ai beaucoup appris sur ce rallye. En un mot, cela a été un départ de rêve. »

 

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

 

« C’est un magnifique résultat pour Volkswagen, mais aussi pour nos pilotes. Aucun rallye n’est aussi exigeant qu’un Monte­Carlo. Ici, le facteur humain revêt beaucoup plus d’importance que n’importe où ailleurs. Aussi suis­je particulièrement fier de Sébastien Ogier, de Jari­Matti Latvala et d’Andreas Mikkelsen. En terminant premier, deuxième et troisième, ils ont offert à Volkswagen le début de saison parfait. Et pourtant, il fallait conserver tout son sang­froid, compte tenu du niveau de la concurrence et de l’état des routes. Je suis tout aussi fier de l’ensemble de l’équipe, solidaire dans ses efforts à renvoyer chaque jour dans les spéciales des Polo R WRC en parfait état. »

 

L’autre régional de l’étape. Une fois descendu de Gap à Monte­Carlo

MONTE CARLO 2015 ANDREAS MIKKELSEN Portrait.

MONTE CARLO 2015 ANDREAS MIKKELSEN Portrait.

 

Sébastien Ogier a cédé son statut de « régional de l’étape » à Andreas Mikkelsen, résident… monégasque. Le parc d’assistance Volkswagen Motorsport était situé sur le Quai Antoine 1er, qui n’est autre que l’adresse du pilote norvégien. Lequel ne se trouvait qu’à une cinquantaine de mètres de son appartement à chaque retour à l’assistance. Malgré cela, Mikkelsen est descendu à l’hôtel avec les autres membres de l’équipe, laissant son domicile à ses amis et à sa famille. Sébastien Ogier s’est lui aussi offert une visite éclair chez les siens le deuxième jour, lorsque le rallye est passé à Forest­St Julien, son village natal, à quelques mètres de la maison de ses parents.

 

Christian COLINET

Photos :  Gregory PERROT – Jean François THIRY- TEAM

 

Rallye Monte-Carlo, classement final 

MONTE CARLO 2015- Dimanche 25 janvier Les trois équipages VOLKWAGEN aux trois premieres places avec Sebastien OGIER -Jari Matti LATVALA et Andreas MIKKELSEN et leurs équipiers

MONTE CARLO 2015- Dimanche 25 janvier Les trois équipages VOLKWAGEN aux trois premieres places avec Sebastien OGIER -Jari Matti LATVALA et Andreas MIKKELSEN et leurs équipiers

 

  1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (France) Volkswagen, en 3h 36’ 40’’ 2;
  2. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Finlande) Volkswagen, à 58’’
  3. Andreas Mikkelsen-Ola Fløene (Norvége) Volkswagen, à 2’12’’3
  4. Mads Østberg-Jonas Andersson (Norvége-Suède) Citroën, à 2’43’’6
  5. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Belgique) Hyundai, à 3’12’’1
  6. Dani Sordo-Marc Marti (Espagne) Hyundai, à 3’12’’9
  7. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GB) Ford, à 5’23’’7
  8. Sébastien Loeb-Daniel Elena (France-Monaco) Citroën, à 8’34’’7
  9. Martin Prokop-Jan Tomànek (Tchèquie) Ford, à 9’54’’8
  10. 10.Kris Meeke-Paul Nagle (GB-Irlande) Citroën, à 10’55’’6

 

MONTE CARLO 2015 LATVALA Portrait.

MONTE CARLO 2015 LATVALA Portrait.

Classement

de la Power Stage 

 

  1. Kris Meeke-Paul Nagle : Citroën DS3, en 6’30’’5 (+ 3 pts)
  2. Sébastien Loeb-Daniel Elena (Citroën DS3), à 0’’2 (+ 2 pts)
  3. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Volkswagen), à 1’’9 (+ 1 pt).

 

Classement provisoire du Championnat du Monde des Pilotes

 MONTE CARLO 2015- Les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA avec leur VW POLO WRC


MONTE CARLO 2015- Les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA avec leur VW POLO WRC

 

  1. Sébastien Ogier, 25 pts
  2. Jari­Matti Latvala, 19 pts
  3. Andreas Mikkelsen, 15 pts
  4. Mads Østberg, 12 pts
  5. Thierry Neuville, 10 pts
  6. Dani Sordo, 8 pts
  7. Sébastien Loeb, 6 pts
  8. Elfyn Evans, 6 pts
  9. Kris Meeke, 4 pts
  10. Martin Prokop, 2 pts

 

MONTE CARLO 2015- Les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA fetent leur victoire en compag,ie du PRINCE ALBERT de MONACO.

MONTE CARLO 2015- Les vainqueurs Sebastien OGIER et Julien INGRASSIA fetent leur victoire en compagnie du PRINCE ALBERT de MONACO

WRC

About Author

gilles