RALLYE MONTE CARLO 2015. OGIER ET LES PILOTES DES TROIS VW POLO AU COMMANDEMENT

 

MONTE-CARLO-2015-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-leader-vendredi-soir-23-janvier

MONTE-CARLO-2015-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-leader-vendredi-soir-23-janvier

 

Après la touchette ce vendredi lors de la huitième et dernière spéciale de la journée de Sébastien Loeb dont la DS3 Citroën, a malheureusement du coup, dégringolé et plongé dans le classement jusqu’au 14éme rang, les trois pilotes de l’équipe Volkswagen, caracolent en tête du 83éme Rallye Monte Carlo, occupant ce vendredi soit les trois premières places avec dans l’ordre, Ogier 1er, Latvala 2éme et Mikkelsen, 3éme !

Reste à savoir vu les inévitables surprises permanentes que réservent souvent les routes piégeuses à souhait, souvent verglacées et parfois enneigées qui d’Ogier solide leader avec   , de Latvala son actuel dauphin et de Mikkelsen, craquera le premier ?

Si toutefois, l’un des trois venait à commettre l’irréparable, une bévue et comme en a été victime Sébastien Loeb, qui bataillait depuis le départ face à Ogier, avant…

Car sinon, vu les écarts derrière les trois pilotes des Polo WRC, l’équipe Volkswagen peut parfaitement viser et s’offrir un sensationnel triplé dimanche à l’arrivée sur le port de Monaco.

En effet, Loeb HS pour la victoire finale et une place sur le podium, tout comme le Polonais Robert Kubica pourtant auteur de deux temps scratchs ce vendredi, les seuls à lutter devant, parmi les autres prétendants, aucun n’est en mesure de rivaliser et de détrôner des trois premières places, les pilotes VW.

Les écarts étant considérables !

Ogier-Ingrassia, Latvala-Anttila, Mikkelsen-Floene en lice pour le podium

 MONTE CARLO 2015- La VW POLO WRC de Jari Matti LATVALA.

MONTE CARLO 2015- La VW POLO WRC de Jari Matti LATVALA.

 

Ordre de départ, choix de pneus, risques calculés au menu de la journée de vendredi

Un polar à suspense le matin, un beau roman en fin d’après­midi. A mi­parcours du Rallye Monte­Carlo, l ’écurie Volkswagen occupe les première, deuxième et troisième positions !

Le début de la deuxième journée de cette manche d’ouverture du Championnat du monde des Rallyes a été marqué par le duel que se sont livrés les deux Sébastien, Ogier contre Loeb, Ingrassia contre Elena, Volkswagen contre Citroën.

A la faveur des épreuves spéciales N° 3, 4, 5 et 6, le duo Ogier-Ingrassia, à peu à peu pris la mesure de tous ses adversaires, et a fini par s’installer en tête, avec 8 secondes d’avance sur la paire Loeb-Elena à l’issue de la septième spéciale.

C’est dans la dernière ES de la journée, la huitième qu’est survenu le coup de théâtre qui a ouvert une voie… Princière au trio des Volkswagen !

 

 MONTE CARLO 2015 -La VW POLO WRC de Andreas MIKKELSEN.


MONTE CARLO 2015 -La VW POLO WRC de Andreas MIKKELSEN.

 

Loeb out, après 175.09 km sur les 355.48 au total, Jari­Matti Latvala-Miikka Anttila et Andreas Mikkelsen-Ola Flœne ont touché les dividendes de leur course intelligente, en s’installant alors respectivement aux deuxième et troisième places loin derrière leurs équipiers, les doubles Champions du monde en titre !

Ce vendredi, les concurrents ont été confrontés ­ comme on pouvait s’y attendre – à des conditions de route extrêmement changeantes et délicates. Les trois spéciales de la journée, à parcourir deux fois chacune, proposaient un parcours en forme de casse-tête chinois, alternant bitume noir, de la neige et de la glace, avec en prime, par endroits, un brouillard à couper au couteau…

Une situation débouchant sur la problématique habituelle, quant à la question du choix des pneus dans la gamme Michelin : Slicks ? Neige ? Neige cloutés ?

Au premier passage, vendredi matin, les trois équipages Volkswagen optaient pour une dotation de quatre pneus cloutés plus deux « neige ». Au second, l’après-midi, Ogier-Ingrassia, se décidaient pour quatre cloutés et deux slicks, tandis que Latvala-Anttila et Mikkelsen-Flœne optaient pour deux slicks, deux pneus cloutés et deux « neige » !

 

PAROLES DE PILOTES

MONTE-CARLO-2015-Sebastien-OGIER-Arrivee-a-GAP-dans-la-nuit-de-jeudi

MONTE-CARLO-2015-Sebastien-OGIER-Arrivee-a-GAP-dans-la-nuit-de-jeudi

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« La journée a été dure, elle s’est déroulée dans des conditions extrêmement difficiles. Je dois féliciter mes ouvreurs (Nicolas Vouilloz et Jack Boyère)  qui ont fait un super boulot. Le duel avec Sébastien Loeb n’a pas seulement été intense pour les spectateurs, mais aussi pour Julien et moi dans l’habitacle de notre voiture. Ce fut du « à toi, à moi » toute la journée. Le dénouement a prouvé que j’ai bien fait de conserver mon calme en toutes circonstances, y compris lorsque l’écart a atteint son maximum. Lorsque nous sommes passés en tête à l’issue de la septième et avant-dernières spéciale, j’ai pu enfin respirer profondément. La touchette de Loeb dans la dernière ES est évidemment regrettable pour le public, car cela a signifié la fin de notre duel. Néanmoins, malgré notre position confortable, les deux jours à venir seront tout sauf faciles. Les conditions de route, avec ce mélange de glace, de neige et de routes sèches, restent extrêmement difficiles. Cela va exiger de notre part une concentration absolue jusqu’à l’arrivée. Mais j’espère que tout se terminera bien, de façon à pouvoir rendre au centuple à mes supporters l’incroyable enthousiasme qu’ils me témoignent dans ce rallye qui se déroule devant chez moi. »

 

 MONTE-CARLO-2015-Jari-Matti-LATVALA-et-Jacky-ICKX


MONTE-CARLO-2015-Jari-Matti-LATVALA-et-Jacky-ICKX

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« Au départ, mon objectif était de terminer dans les quatre premiers, et rien n’a changé depuis. Je n’ai jamais eu de bons résultats au Monte­Carlo, et j’ai encore beaucoup à apprendre sur la question du choix des pneus en fonction de la météo et de l’état de la route. Je suis donc satisfait de ma position et de ce que j’ai appris aujourd’hui. Dans l’optique du championnat, il est plus important de marquer un maximum de points ici que d’aller tenter le diable en essayant de gagner à tout prix. Comme le dit souvent notre ingénieur François-Xavier Demaison, Dakar est encore loin. Et je ne veux pas perdre la destination finale de vue. »

 

 MONTE CARLO 2015 - Portrait MIKKELSEN


MONTE CARLO 2015 – Portrait MIKKELSEN

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Nous avons fait le pari de la sécurité aujourd’hui. S’agissant de nos choix de pneus, je pense que nous n’avons pas fait de gaffe, ni ce matin ni cet après-midi. Cela nous a permis de rejoindre Gap vendredi soir sans bobo. Et croyez-moi, ce n’était pas spécialement facile, avec notamment l’épais brouillard que nous avons rencontré ce matin. A certains moments, on ne voyait pas plus loin qu’à cinq mètres devant le capot de la voiture ! Il n’était pas aisé non plus d’évaluer l’adhérence, car la route changeait tout le temps. C’est vraiment une belle satisfaction de terminer la journée en troisième position, même si je sais bien que cette place est due en grande partie à ce qui est arrivé à Kris Meeke et à Sébastien Loeb. Mais rien n’est encore acquis. Il y a encore un long chemin jusqu’à Monte­Carlo, et nous devons continuer comme nous l’avons fait jusqu’ici sur un mode calculé pour assurer un bon résultat.»

 

 WRC-2015-MONTE-CARLO-Jost-CAPITO-Team-VW-POLO-WRC


WRC-2015-MONTE-CARLO-Jost-CAPITO-Team-VW-POLO-WRC

 

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Je suis sûr qu’il y a eu des cœurs brisés dans le public, aujourd’hui. Les deux Séb ont fait le show dans ce Monte­Carlo, jusqu’à ce que l’un des deux commette un faux pas sur sa Citroën. Jusque-là, ce fut un grand et beau combat. Sébastien Ogier et ses ingénieurs ont fait un bon choix de pneus aujourd’hui. Au volant de sa Volkswagen, il s’est inexorablement frayé un chemin jusqu’à la tête de la course. C’est un scénario typique du Monte­Carlo, auquel nous avons assisté aujourd’hui, avec ces conditions changeantes ne permettant pas d’évaluer correctement le niveau d’adhérence. Respect à nos pilotes. Nous avons tout autant apprécié les performances de Jari­Matti Latvala et d’Andreas Mikkelsen, qui tous deux ont mené leur barque avec intelligence et circonspection, en observant patiemment la bagarre pour la victoire devant eux. Leurs deuxième et troisième places respectives font de ce vendredi une merveilleuse journée pour Volkswagen. »

 

Dans le jardin de Séb !

 MONTE-CARLO-2015-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-en-parcours-de-liaison-

MONTE-CARLO-2015-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-en-parcours-de-liaison-

 

La 5e et 8e spéciale du Rallye Monte­Carlo, « Les Costes­St Julien », s’est terminée aux portes de Forest­St Julien, quasiment sur le perron de la maison de la famille Ogier, où Sébastien a vu le jour, il y a 31 ans.

Un Rallye du Championnat du monde peut-il se dérouler plus près du domicile de l’un de ses grands favoris ?)

Rappelons que ce fut déjà le cas en Alsace à Haguenau pour Sébastien Loeb !

 

Christian COLINET

Photos : Jean François THIRY et TEAMS

 

 

Le Classement général provisoire vendredi soir 

 MONTE-CARLO-2015-La-POLO-VW-WRC-de-Jari-Matti-LATVALA

MONTE-CARLO-2015-La-POLO-VW-WRC-de-Jari-Matti-LATVALA

 

 

  1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (Volkswagen Polo-R) en 1 h 52’07’’4
  2. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (Volkswagen Polo-R) à 1’45’’4
  3. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (Volkswagen Polo-R) à 2’34’’8
  4. Ott Tänak-Raigo Mõlder (Ford Fiesta RS WRC) à 2’44’’4
  5. Mads Østberg- Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC) à 3’02’’9
  6. Elfyn Evans- Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 3’15’’2
  7. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 3’29’’9
  8. Dani Sordo-Marc Marti ((Hyundai i20 WRC) à 4’03’’
  9. Martin Prokop-Jan Tománek (Ford Fiesta RS WRC) à 4’59’’6
  10. Henning Solberg-Ilka Minor (Ford Fiesta RS WRC) à 6’38’’9
  11. Stéphane Lefebvre- Stephan Prévot (Citroën DS3 R5) à 7’42’’7
  12. Sébastien Loeb-Daniel Elena (Citroën DS3) à 10’08’’
  13. Julien Maurin-Nicolas Klinger (Ford Fiesta RRC) à 10’17’’7
  14. Craig Breen-Scott Martin (Peugeot 208 T16) à 10’33’’
  15. Kris Meeke- Paul Nagle (Citroën DS3 WRC) à 12’02’’3

 

MEILLEURS TEMPS
Sébastien Loeb et Robert Kubica 3, Sébastien Ogier 2.

 

LEADERS
ES1 à 6 : Sébastien Loeb

ES7 et 8 : Sébastien Ogier

WRC

About Author

gilles