RALLYE MONTE CARLO 2015. SEB LOEB PART A LA FAUTE DANS L’EPREUVE SPECIALE 8. OGIER SOLIDE ET FACILE LEADER

 

 

MONTE-CARLO-2015-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-leader-vendredi-soir-23-janvier

MONTE-CARLO-2015-La-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-leader-vendredi-soir-23-janvier

Alors qu’il avait brillamment entamé jeudi soir son grand retour en Championnat du monde des Rallyes WRC, Sébastien Loeb, rejoignant Gap en tête du  83éme Monte Carlo, Sébastien Loeb, est malheureusement parti à la faute ce vendredi lors de la Huitième et ultime épreuve spéciale de cette journée, perdant ainsi toutes ses chances de triompher dimanche sur le port de Monaco et de décrocher une huitième victoire en Principauté

 

Sébastien Loeb au volant de sa DS3 Citroën officielle, est en effet parti à la faute vendredi après-midi, laissant désormais le pilote de l’équipe Volkswagen et double Champion du monde en titre, l’autre Seb, Sébastien Ogier seul en tête du classement général provisoire après les six épreuves spéciales de la cette seconde journée. Car derrière le pilote de la Polo WRC, les écarts avec ses suivants immédiats, ses deux équipiers au sein  du Team VW sont impressionnants, Latvala son plus proche rival, pointant déjà à … 1’45’’4, et Mikkelsen, le 3éme, à …2’34’’8

Autrement dit, la route vers un 3éme succès au Monte Carl ‘ pour Ogier semble dorénavant bien dégagée après les pépins rencontrés par Loeb, le ‘seul’ à s’être montré capable de lutter avec lui  et même de le devancer jusqu’à la sixième spéciale ce vendredi en début d’après-midi

Ensuite, avant  de connaitre une grosse désillusion lors de l’ES8, le nonuple Champion du monde, lui avait déjà cédé la 1ére pmlavce à l’issue de la septiéme, Ogier le devançant au classement de    avant cette maudite huitième spéciale, celle dénommée ‘Les Costes-Saint Julien en Champsaur’, heurtant une pierre avec pour conséquence de tordre la roue arrière gauche de sa DS3, le condamnant à perdre plusieurs minutes, le faisant du même coup dégringoler et plonger au classement général provisoire !

Et comme un malheur ne vient jamais seul, c’est Ogier, l’enfant du pays, lui, le Gapençais, lui, le double Champion du monde en titre et vainqueur sortant du Monte Carlo qui profitait de l’aubaine et des malheurs de Loeb et signait son … premier temps scratch du jour, sur ses terres du Champsaur, conservant ainsi la tête du rallye qu’il avait récupéré à l’issue de la précédente, la septième, au terme de laquelle il pointait en leader avec huit secondes d’avance sur Loeb.

Ogier qui déclarait :

« C’était une bonne spéciale, c’était gras et piégeux, c’était une bonne journée pour nous. »

Loeb, lui, lâchait :

« On va essayer de rejoindre l’assistance, j’ai tapé un rocher dans une portion glacée. On perd six minutes, il fallait tenter d’attaquer car les conditions étaient trop difficiles en partant de derrière. »

 

 Gilles GAIGNAULT

Photos : Jean François THIRY ET TEAMS

Le Classement général provisoire vendredi soir 

 

  1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (Volkswagen Polo-R) en 1 h 52’07’’4
  2. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (Volkswagen Polo-R) à 1’45’’4
  3. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (Volkswagen Polo-R) à 2’34’’8
  4. Ott Tänak-Raigo Mõlder (Ford Fiesta RS WRC) à 2’44’’4
  5. Mads Østberg- Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC) à 3’02’’9
  6. Elfyn Evans- Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 3’15’’2
  7. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 3’29’’9
  8. Dani Sordo-Marc Marti ((Hyundai i20 WRC) à 4’03’’
  9. Martin Prokop-Jan Tománek (Ford Fiesta RS WRC) à 4’59’’6
  10. Henning Solberg-Ilka Minor (Ford Fiesta RS WRC) à 6’38’’9
  11. Stéphane Lefebvre- Stephan Prévot (Citroën DS3 R5) à 7’42’’7
  12. Sébastien Loeb-Daniel Elena (Citroën DS3) à 10’08’’
  13. Julien Maurin-Nicolas Klinger (Ford Fiesta RRC) à 10’17’’7
  14. Craig Breen-Scott Martin (Peugeot 208 T16) à 10’33’’
  15. Kris Meeke- Paul Nagle (Citroën DS3 WRC) à 12’02’’3

Sport

About Author

gilles