MONTE CARLO 2015. LOEB –ELENA PREMIERS VAINQUEURS DE L’ES1 AVEC DE GROS ECARTS

 

WRC 2015 MONTE CARLO - DS3 de LOEB-ELENA

 

Superbe performance de l’équipage ‘ vedette ‘ de ce 83éme Rallye Monte Carlo, les nonuples Champions du monde de retour aux affaires et qui au volant de leur DS3 Citroën ‘usine‘ s’offrent le luxe d’entamer par une victoire cette épreuve inaugurale du Championnat du monde des Rallyes 2015, creusant d’entrée des écarts énormes et impressionnants !

Loeb qui lançait :

« La spéciale était complètement glacée. J’ai dit à Daniel que j’étais complètement arrêté à trois kilomètres de l’arrivée mais on dirait que ce n’était pas trop mal, je suis content de ce chrono. »

Effectivement, avec un chrono de 15’53’’5, ils relèguent leurs dauphins, les surprenants Estoniens Ott Tänak Ott et Raigo Mõlder, seconds au volant de l’une des Ford Fiesta RS WRC ‘ officielle ‘ en 16’15’’5, à … 22’’

Tanak qui confiait :

« C’est vraiment très difficile, cette position -12éme- sur la route nous a bien aidé, il y avait plus d’adhérence. »

Avec un chrono de 16’24’’4, les doubles Champions du monde Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, au volant de leur Volkswagen Polo R WRC et qui ouvraient la route de cette ES1, celle entre Entrevaux et Rouaine et longue de 21,31 km, avec la montée du col de Laval, se classent 3émes, à … 30’’9.

Pour info, rappelons que Sébastien Loeb s’est élancé lui plus loin, en quatorzième position.
Cette 1ére spéciale était verglacée essentiellement avant et après le col, les clous se montrant, naturellement fort utiles !

Ogier qui indiquait :

« Cette mise en jambe était complètement glacé, il y avait une adhérence très mince. Nous n’avons pas voulu prendre trop de risques. Peut-être que le temps ne sera pas très bon mais le rallye est encore long. »

Ensuite, à 32’’6, on pointe Kris Meeke et sa DS3 Citroën qui lâchait :

« J’ai bien aimé mais c’était vraiment très délicats. Nos ouvreurs ont fait du très bon boulot, je suis content. »

Mais son équipier, le Norvégien Ostberg, 5éme à 36’’1, précisait, lui :

« Nous n’avons pas de mots pour décrire cette spéciale. J’ai essayé d’éviter les erreurs. »

Cela est clair et prouve l’entame difficile de ce 83éme Monte Carlo!

Suivent et dans l’ordre, la 1ére Hyundai i20 WRC du Belge Thierry Neuville, à 37’’6, la Ford Fiesta RS WRC du Français Bryan Bouffier à 41’’7, puis la seconde VW Polo WRC du Finlandais Latvala à 43’’ , la Ford Fiesta RS du Norvégien Henning Solberg à 44’’9 et celle d’Elfyn Evans à 46’’7 qui compléte ce 1er Top 10 et précéde une autre Ford du Polonais Robert Kubica 11éme, lui, à 47’’9

Prochaine Spéciale : l’ES2 entre Norante et Digne-les-Bains et ses 19,68 km et à partir de 21h29 ce jeudi 22 Janvier

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Jean François THIRY

Flash Infos

About Author

gilles