WSBK 2015 : ESSAIS PRIVÉS SOUS LA PLUIE ET DANS LE FROID POUR KAWA, HONDA, APRILIA, SUZUKI.

SYLVAIN GUINTOLI ROULE PAR TOUS LES TEMPS

SYLVAIN GUINTOLI ROULE PAR TOUS LES TEMPS

 

Honda a roulé d’abord à Portimao, au Portugal, d’abord une belle journée puis sous la pluie.

Ensuite Guintoli et Van der Mark ont rejoint les Kawasaki boys Sykes et Rea sur le circuit d’Aragon, en Espagne, où il faisait tellement froid qu’il était impossible de monter les pneus en température, les verts ont plié les gaules quasiment tout de suite.

Guintoli se fait à la Honda, on sait qu’il avait été appelé par Aprilia pour piloter sa moto de GP mais d’une part, la moto 2015 proposée est une ART juste améliorée, d’autre part Honda proposait des sous, et une moto capable de gagner en WSBK et un coéquipier lui aussi champion du monde, en Supersport.

 

VAN DER MARK

VAN DER MARK

 

Ce qui explique que finalement, en deuxième choix si l’on ose dire, le guidon de MotoGP ait été proposé à Melandri qui a accepté la mitraillette dans les reins…

Certes  il y aura encore des Aprilia en WSBK en 2015, mais en équipe privée, ce qui n’intéressait plus du tout ni Guintoli ni Melandri.

Donc, au Portugal, les Honda ont beaucoup roulé, sur le sec et sur le mouillé, on sait que Guintoli aime bien les surfaces glissantes, il était important de voir ce que donnait la moto dans ces conditions.

En Aragon, d’abord la pluie puis  grand soleil mais température au sol à la limite du gel !

C’est là que Sykes a dit « Ras l’bol, je m’casse à la maison », en anglais of course, et il n’a pas sorti la moto une seule fois du garage, capricieux le godon !

 

JONATHAN REA

JONATHAN REA

 

Rea est nouvel arrivant chez Kawasaki, il faut qu’il roule et il a roulé.

Les deux Honda ont attendu que la piste se réchauffe, il ya eu quelques heures roulables et ils ont limé le bitume comme des malades.

C’est évidemment l’avantage d’avoir deux champions du monde en équipe, ce sera peut être la merde dans les courses mais l’égo de chacun fait aussi que les motos roulent quoi qu’il arrive !

 

GUINTOLI CONTENT

GUINTOLI CONTENT

 

Sylvain Guintoli : « Depuis le test à Portimao je me sens bien sur la CBR. Aussi le test en Aragon était bon – mais il faisait vraiment froid. Néanmoins, nous avons travaillé sur la puissance, le frein moteur et l’équilibre et j’ai maintenant une bonne connaissance de la moto. J’ai hâte d’aller en Australie, il fera plus chaud ! »

 

VAN DER MARK APPREND

VAN DER MARK APPREND

 

Michael Van der Mark : «  Il faut que je m’habitue à la moto et donc que je roule beaucoup. J’ai expérimenté  une géométrie de fourche modifiée, comme Sylvain l’a déjà fait au Portugal. Bien sûr, les conditions de piste n’étaient pas idéales pour les pneus, mais mardi après-midi, j’ai pu rouler conduire beaucoup de tours et essayer des choses différentes. Avec de bons chronos. « 

Il s’agit de tests privés, les chronos sont restés secrets.

Les teams  Kawasaki Racing,  Pata Honda et Pedercini seront en piste les 26 et 27 janvier à Jerez de la Frontera, pour le dernier test de pré-saison européen.

Les teams Red Devils Aprilia, Aruba.it – Ducati et Crescent Suzuki rouleront cette semaine à Portimao, ce mercredi et jeudi.

 

BIAGGI EST A LA FOIS DEVELOPPEUR DE LA MOTOGP ET DE LA MOTO WSBK APRILIA

BIAGGI EST A LA FOIS DEVELOPPEUR DE LA MOTOGP ET DE LA MOTO WSBK APRILIA

 

C’est Biaggi qui fait rouler l’Aprilia du team Red Devils, De Puniet est sur  la Suzuki mais avec un moteur de 2014.

Le tout sur une piste détrempée.

 

 

Guintoli a raison, vivement Phillip Island, la course a lieu le 22 février!

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS WSBK ET CONSTRUCTEURS

 

 

Moto Moto - Superbike Sport

About Author

jeanlouis