F1 – GP2. STOFFEL VANDOORNE OU L’ESPOIR FAIT VIVRE !

 

 

F1-Stoffel-VANDOORNE-le-favori-pour-le-titre-en-GP2-cette-année-©-Manfred-GIET

F1-Stoffel-VANDOORNE-le-favori-pour-le-titre-en-GP2-cette-année-©-Manfred-GIET

 

 

La  traditionnelle période des vœux  pour 2015 se terminant, si une majorité n’y attache pas trop d’importance, certains entretiendront cependant l’espoir que ceux-ci se concrétisent tout au long de l’année.

Et dans cette dernière catégorie figure incontestablement l’espoir Belge de la monoplace, le roularien Stoffel VANDOORNE, Vice-champion de la série GP2 et considérée comme l’antichambre de la F1.

Dans la foulée d’une excellente première saison en GP2, catégorie qu’il découvrait, terminant dauphin du vainqueur final, le Britannique Jolyon PALMER, le courtraisien qui depuis 2014, fait partie du sérail Mc Laren et de son Young Driver Program, espère bien cette année remporter la timbale pour le Team  Français  de GP2, l’écurie ART GRAND PRIX, véritable succursale du prestigieux Team de Woking.

Pour Stoffel VANDOORNE, qui aura 23 ans le 26 mars prochain, tous les espoirs sont permis, afin qu’il redore à brève échéance les couleurs Belges et de la sorte permette de perpétuer la longue tradition de pilotes Belges de renom sur le plan international et de la F1 en particulier.

 

ANNEE CHARNIERE

 

 GP2-2014-SPA-VANDOORNE-EN-POLE


GP2-2014-SPA-VANDOORNE-EN-POLE

 

 

Depuis 2014, le jeune Vandoorne fait, on l’a dit, partie du Mc Laren Young Driver Development Programme et à ce titre, il disputera sa deuxième saison entièrement financée par l’écurie Mc Laren, dans l’antichambre de la F1, les GP2 SERIES.

En parallèle, il continuera, tout comme déjà l’année dernière, à participer au programme de développement, sur piste mais surtout sur simulateur, de la nouvelle Mc Laren Honda MP4-30, au McLaren Technology Centre à Woking.

 

F1-2015-Ron-Dennis-est-revenu-aux-affaires-après-un-an-d-absence-©-Manfred-GIET

F1-2015-Ron-Dennis-est-revenu-aux-affaires-après-un-an-d-absence-©-Manfred-GIET

 

Toutefois pour sa deuxième expérience au sein du Team, à nouveau dirigé par Ron Dennis, la donne sera quelque peu modifiée, suite à l’arrivée de Fernando Alonso et au maintien de Jenson Button – souhaité par le nouvel arrivant, le motoriste Japonais Honda –  pour ce qui est des pilotes titulaires en 2015.

Ceci implique que le Danois Kevin Magnussen, pilote titulaire en 2014, repasse au statut de pilote réserve cette année, prenant du coup cette fonction confiée jusqu’alors à Stoffel Vandoorne, qui lui, se voit « dégradé » en sa qualité de pilote réserve, à celui de pilote essayeur et de développement !

Ainsi va la vie pour ces deux grands espoirs… et contraints de s’effacer !

En d’autres termes, si un des deux pilotes titulaires doit déclarer forfait ou devait quitter le navire McLaren, Kevin Magnussen, serait alors le remplaçant désigné en sa qualité de réserviste.

 

F1-2014-MCLAREN-

F1-2014-MCLAREN-Kevin MAGNUSSEN

 

Ce dernier serait d’ailleurs probablement resté pilote titulaire si le deal de sponsoring entre le leader mondial de fabrication de jouets modulaires, la société Danoise Lego Group, et Mc Laren, avait pu se conclure au détriment du groupe SAP, leader mondial dans la conception de logiciels, de systèmes de gestion et de maintenance.

Il est fort probable aussi que le revenant Fernando Alonso, préférait avoir l’expérimenté mais plus … ‘corvéable’ Jenson Button à ses côtés, plutôt qu’un jeune et talentueux ‘requin’ et aux dents longues, tel Kevin Magnussen, et que son avis, aura été évidemment déterminant dans le choix d’équipier !

Cette décision ne favorise donc guère la situation de Stoffel Vandoorne, au sein de l’empire McLaren, pour ce qui est de conquérir un baquet de pilote titulaire à brève échéance, même en parvenant à s’imposer avec panache en GP2 Séries au terme de la saison.

La liste est longue d’espoirs vite oublié …

Qui se souvient d’un Davide Valsecchi, le jeune Italien ou du Suisse Fabio Leimer, les Champions sacrés pourtant en 2012 et 2013 ?

Sans remonter jusqu’à un autre Italien, Giorgio Pantano, le lauréat GP2 de la saison 2008 !

Preuve qu’être titre n’est nullement synonyme d’accession à la F1 !

 

 F1-2014-ABIOU-DHABI-Premiers-tours-de-roue-de-la-nouvelle-McLaren-Honda-en-essai-en-GP


F1-2014-ABIOU-DHABI-Premiers-tours-de-roue-de-la-nouvelle-McLaren-Honda-en-essai-en-GP. Plus souvent a son stand que sur la piste !

 

En parallèle, il faudra aussi que Vandoorne, parvienne  à marquer le terrain en sa qualité de pilote essayeur et de développement chaque fois que le team Mc Laren-Honda, fera appel à lui, une tâche qu’il est parfaitement capable d’assumer, comme il a déjà pu le démontrer tout au long de la saison écoulée et qui lui a permis en novembre dernier d’effectuer un premier galop d’essais de  la future McLaren -Honda MP4-30, à Abu Dhabi

Mais un premier roulage qui fut, on s’en souvient, perturbé, voire trop rapidement interrompu, suite à une kyrielle d’ennuis, le laissant finalement sur sa faim.

Bloqué au stand McLaren.

Malheureusement dans l’état actuel des choses, pour accéder à la F1, il ne suffit pas seulement d’avoir du talent et des ambitions, la plupart du temps, il faut aussi avant tout, pouvoir disposer des indispensables soutiens financiers nécessaires, pour se forger une place parmi l’élite.

Et il arrive parfois qu’un pilote avec ces sponsors chipe et subtilise un volant et ce au détriment d’un réel talent, pas toujours hélas bien soutenu et épaulé financièrement…

Chienne de vie, n’est-ce-pas !!!

A moins, à moins d’avoir la chance de se faire recruter par la célèbre marque de boissons énergisantes qui donne des ailes !

Mais la aussi parfois, la vie se montre bien ingrate avec les apprentis-champions qui n’ont souvent pourtant pas démérités, loin de là.

La liste est longue des espoirs trop rapidement déçus chez Red Bull :

Bourdais, Buemi, Alguarsuari, Da Costa, Hartley et le plus récent, Jean-Éric Vergne !

 

GP2 2014 - ABOU DHABI test 27 novembre- Stoffel VANDOORNE ART GP.

GP2 2014 – ABOU DHABI test 27 novembre- Stoffel VANDOORNE ART GP.

 

Et pour le jeune Belge Vandoorne, la solution ne viendrait-t-elle tout simplement pas de Honda, qui après une première saison comme motoriste exclusif de McLaren, pourrait très bien décider d’équiper une deuxième écurie dès 2016, ce qui pour le jeune Stoffel, fraîchement élu ‘PILOTE DE l’ANNEE’ en Belgique, entrouvrirait dès lors peut-être une porte ailleurs que chez McLaren ?

Et dans ce cas, pourrait-il compter sur l’appui de son compatriote, le Belge William De Brackeleer, Motorsport Manager de Honda Motor Europe, actuellement impliqué dans le WTCC…

Qui sait ce que l’avenir lui réserve au talentueux Vandoorne ?

Il reste à lui souhaiter plus de chances que le grand espoir Hollandais, complétement publié aujourd’hui et pourtant considéré comme une ‘ pépite ‘ il y a encore deux ans…

Robin Frijns, couronné Champion en Eurocup Formule Renault en 2011, sacré Champion des World Séries Renault en Formula 3.5, un an plus tard.

Retenu ensuite comme pilote de réserve chez Sauber en 2013, puis Caterham en 2014

Et actuellement sans aucun volant !

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

 GP2-2014-MONZA-Le-podium-de-la-1ére-course-le-6-septembre-avec-Stoffel-VANDOORNE-le-Vainqueur


GP2-2014-MONZA-Le-podium-de-la-1ére-course-le-6-septembre-avec-Stoffel-VANDOORNE-le-Vainqueur

F1 Formule 2

About Author

gilles