RALLYE MONTE CARLO 2015. UN MONUMENT D’ENTREE…

 

 

WRC-2014-MONTE-CARLO-La-VW-POLO-WRC.

WRC-2014-MONTE-CARLO-La-VW-POLO-WRC. Victorieuse avec Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA

 

 

 

Les grands débuts de la VW Polo R WRC, deuxième génération vont se dérouler la semaine prochaine, avec le très prestigieux Monte Carlo.

Un monument, d’entrée pour entamer une nouvelle saison en Championnat du monde des Rallyes WRC !

Il s’agira en effet du baptême du feu pour la nouvelle Polo R WRC ‘phase 2’ . Et sacrées Championnes du monde en 2014, les Volkswagen ouvriront la route, avec à tout Seigneur, tout Honneur, Ogier devant Latvala et Mikkelsen

Ogier, le Champion du monde en titre qui à Gap, court sur ses terres devant ses premiers supporters !

 

 WRC-2015-MONTE-CARLO-Jost-CAPITO-Team-VW-POLO-WRC


WRC-2015-MONTE-CARLO-Jost-CAPITO-Team-VW-POLO-WRC

 

Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport, s’impatiente :

« Il nous tarde de voir comment va se comporter la nouvelle Polo R WRC au Rallye Monte-Carlo »

Il poursuit :

« D’emblée, sa devancière – en 2013- a remporté sa première spéciale à son premier essai, avant de s’imposer par la suite dans le deuxième rallye de l’année. Voilà qui a incontestablement placé la barre très haut, mais nous avons bon espoir de voir la nouvelle Polo surfer sur la vague du succès de l’ancienne. C’est vrai que le Rallye Monte-Carlo peut parfois prendre la tournure d’une loterie, compte tenu des conditions délicates et changeantes dans lesquelles il se déroule généralement. Mais avec Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen, nous pouvons compter sur trois pilotes parfaitement rompus à cet exercice. Cela ne fait même pas l’ombre d’un doute, nous sommes impatients d’entamer cette nouvelle saison ! »

 

Gap-Monte Carlo express : 15 ES et 355.48 km contre la montre

 

 

MONTE CARLO 2015 Plaque

 

 

Le parcours du Rallye Monte-Carlo va une nouvelle fois s’étirer entre la Principauté de Monaco et Gap, Préfecture des Hautes Alpes. Respectant la tradition, l’arrivée sera jugée à Monte-Carlo, avec un contrôle horaire final, Place du Palais.

Ce qui implique de longues liaisons routières : le samedi 24 janvier, au moment où les équipages mettront le cap au sud-est pour disputer des spéciales emblématiques comme celle de Sisteron-Thoard par le col de Font-Belle, les parcs d’assistance devront être déménagés. Après l’intervention de Gap à la mi-journée, la suivante est en effet programmée sur le port de Monaco le lendemain matin dès 7h30 !

Une fois le départ donné de Monaco jeudi 22 janvier (18h30), le programme prévoit deux épreuves spéciales de nuit en remontant vers Gap, soit 40.99 km de chronos. Le vendredi, deux tours d’une toute nouvelle boucle au nord de Gap seront au menu. Retour au classique samedi, avec, outre Sisteron déjà évoqué, le morceau de bravoure : les 51.70 km entre Lardier-et-Valença et Faye, la plus longue spéciale de tout le rallye. « Final » de choix, dimanche 25 janvier dans l’arrière-pays, constitué du Turini (version longue) et de deux passages dans le col de Braus (Col St Jean – St Laurent), le second faisant l’objet de la Power Stage, dans laquelle les trois équipages les plus rapides marqueront les points de bonus.

 

Casse-tête du choix de pneus, ouvreurs et caprices de la météo

 WRC-2014-MONTE-CARLO-La-VW-Polo-WRC-de-OGIER-INGRASSIA-dans-le-TURINI-SAMEDI-18-Janvier


WRC-2014-MONTE-CARLO-La-VW-Polo-WRC-de-OGIER-INGRASSIA-dans-le-TURINI-SAMEDI-18-Janvier

 

Chaque concurrent engagé dans la catégorie-reine dispose règlementairement de 82 pneus pour tout le rallye. Dotation qui se décompose de la façon suivante : 8 slicks durs, 16 tendres et 24 gommes super-tendres. S’y ajoutent 24 pneus neige cloutés et 10 non cloutés. Cet assortiment colle à merveille avec ce temple du jeu qu’est Monte-Carlo : compte tenu du fait que les routes peuvent être tour à tour sèches, détrempées, enneigées ou verglacées, sélectionner un maximum de 30 pneumatiques de l’un des cinq types différents revient à jouer à la roulette. Surtout lorsque l’on sait que les conditions peuvent changer d’un kilomètre à l’autre et de minute en minute sur chaque ES !

Dans ce cas, l’avantage revient toujours à ceux qui peuvent compter sur les bons ouvreurs, les bonnes informations météo et… la bonne intuition lorsqu’il faut se décider pour ses pneus.

 

Lutte de prestige : Séb contre Séb dans le plus célèbre des rallyes

BICHE AVEC LOEB ET OGIER MONTE CARLO 2013

BICHE AVEC LOEB ET OGIER MONTE CARLO 2013

 

Neuf titres mondiaux d’un côté, deux de l’autre, Sébastien contre Sébastien : l’affiche du Rallye Monte-Carlo édition 2015, annonce un duel haletant.

Citroën retrouve sa paire magique, le célèbre duo que forme, Sébastien Loeb-Daniel Elena, qui s’apprête donc à affronter les Champions en titre, le tandem Sébastien Ogier-Julien Ingrassia.

Les uns et les autres peuvent se prévaloir de jouer à domicile dans cette classique des classiques.

Loeb-Elena l’ont épinglée sept fois à leur palmarès, tandis qu’Ogier-Ingrassia y comptent déjà deux succès, l’un en IRC, l’autre en WRC.

Les deux « Séb » sont d’ailleurs les seuls anciens vainqueurs en WRC au départ de cette édition. Tous deux sont considérés comme particulièrement efficaces dans les pires conditions, ce qui augure d’un époustouflant duel au sommet. Ce n’est pas pour rien que le Monte-Carlo est considéré comme l’une des courses automobiles les plus célèbres au monde, avec les 24 Heures du Mans, les 500 Miles d’Indianapolis, et le Grand Prix de Monaco F1.

 

Ordre de départ, temps partiels : une nouvelle règlementation

 WRC-201-6-La-nouvelle-VW-POLO-WRC-2015.jpg 17 janvier 2015


WRC-201-6-La-nouvelle-VW-POLO-WRC-2015.jpg
17 janvier 2015

 

Ce Rallye Monte-Carlo va marquer l’entrée en application d’une nouvelle règlementation en WRC. Alors que, jusqu’ici, le leader du championnat du monde ne devait ouvrir la route qu’au cours de la première des trois journées de course, le voici maintenant contraint, en 2015, à s’y plier pendant deux jours, les départs au cours du troisième et dernier s’effectuant selon le classement général… en ordre inversé.

Au Monte-Carlo vendredi et samedi, les trois premiers du Championnat 2014 s’élanceront donc en tête sur la route.

A noter également une modification du règlement concernant les communications entre les teams et les équipages : la transmission des temps intermédiaires – « split times » – est désormais interdite.

 

PAROLES DE PILOTES

 

 WRC-2015-MONTE-CARLO-Seb-OGIER-Team-VW-POLO-WRC


WRC-2015-MONTE-CARLO-Seb-OGIER-Team-VW-POLO-WRC

 

Sébastien Ogier (Volkswagen Polo R WRC n° 1)

« Les vacances m’ont fait du bien. A la rentrée, je suis toujours particulièrement impatient de remonter dans la voiture de course. Je tiens clairement à reprendre les choses là où je les ai laissées fin 2014, avec le plus de succès possible. Pour moi, le Monte-Carlo est le rallye idéal pour démarrer une nouvelle saison. Les environs de Gap, c’est chez moi. C’est là où je suis né, là où j’ai grandi. Mes supporters le savent, et cela me donne un gros avantage psychologique. Au Monte-Carlo, le soutien du public est incroyable. Les pilotes le constatent facilement au parc d’assistance et sur les liaisons routières. Ici, mes supporters me portent littéralement depuis le début de ma carrière, y compris lorsque j’étais en Championnat de France. Le duel avec Sébastien Loeb va être un autre temps fort de ce rallye. J’attends ces retrouvailles avec impatience. Les spectateurs vont se régaler, c’est sûr. »

 

 

Jari-Matti Latvala (FIN) Volkswagen WRC Kick-off 2015

 

Jari-Matti Latvala (Volkswagen Polo R WRC n° 2)

« La nouvelle voiture a l’air vraiment bien, et le moment est enfin venu d’attaquer la nouvelle saison. Cette année, nous disposons de la commande de boîte de vitesses par palettes au volant, et cela me plait beaucoup. Dans l’ensemble, cette auto est plus rapide, je dirais même meilleure que celle de 2014. Je ne suis pas le seul à le constater : Sébastien et Andreas partagent totalement mon opinion. Mais il n’y a pas que notre voiture qui évolue : la règlementation – et l’ordre des départs – aussi. Je pense que cela va rendre les courses plus tactiques. Personnellement, je vise le titre en 2015. C’est mon rêve le plus cher. Je tiens à décrocher la couronne à la fin de cette saison. C’est pourquoi mon objectif sera de terminer dans les quatre premiers de ce Monte-Carlo. Ce serait déjà une victoire pour moi, dans les conditions difficiles où cette épreuve se déroule, alors que je n’ai jamais fait mieux que cinquième ici. Je ne tenterai certainement pas le diable pour tenter de gagner à tout prix. Pour être franc, j’ai toujours été content d’être à l’arrivée d’un Monte-Carlo. »

 

 WRC-2015-MONTE-CARLO-Andreas-MIKKELSEN-Team-VW-POLO-WRC


WRC-2015-MONTE-CARLO-Andreas-MIKKELSEN-Team-VW-POLO-WRC

 

Andreas Mikkelsen (Volkswagen Polo R WRC n° 9)

« Je tiens à accumuler le plus d’expérience possible au Monte-Carlo. Mon meilleur résultat jusqu’ici a été une septième place, l’an dernier. Le fait d’être résident monégasque n’est pas spécialement un avantage, car je ne connais pas si bien que çà les Alpes et l’arrière-pays. Dans ce rallye, les conditions sont toujours assez incertaines, si bien qu’un résultat en amont de la septième place serait déjà un succès pour moi. En tout cas, mon objectif est de terminer dans les points, et d’aborder ensuite le Rallye de Suède dans un bon état d’esprit. Ce serait construire de bonnes bases pour le reste de la saison. J’aimerais la terminer à nouveau en troisième position, tout en titillant mes coéquipiers un petit peu plus souvent que je ne l’ai fait l’an dernier. Qui sait, peut-être pourrai-je même faire un peu mieux cette fois ?»

 

Le saviez-vous ?

WRC 2014  MONTE CARLO  Plaque

 

 

Finlandais et Français sont les seuls à avoir remporté le Monte-Carlo depuis 1999. Tommi Mäkinen l’a gagné quatre fois d’affilée entre 1999 et 2002, Sébastien Loeb de 2003 à 2005 puis en 2007, 2008, 2012 et 2013. Marcus Grönholm – aujourd’hui consultant pour Volkswagen Motorsport – s’est imposé en 2006. Mikko Hirvonen a été le dernier Finlandais au palmarès en 2010, tandis que Sébastien Ogier compte deux succès en 2009 et 2014.

 

A l’origine, le « Monte » n’était pas prévu pour être réellement une compétition. Il avait été mis sur pieds, au début du 20e siècle, pour attirer les touristes en Principauté pendant les mois d’hiver…

La vitesse n’était pas tout au terme du premier Monte-Carlo de l’histoire. En rejoignant le port, les voitures étaient chronométrées, certes, mais le jury était appelé à se prononcer sur leur silhouette, leur confort, et l’état dans lequel elles étaient parvenues en Principauté.

Premier vainqueur du Rallye Monte-Carlo, en 1911 sur une Turcat-Mery de 24CV, le Marseillais Henri Rougier était aussi coureur cycliste et aviateur.

Comme Volkswagen, une autre marque du Groupe, Audi, a goûté aux joies de la victoire en Principauté. Walter Röhrl-Christian Geistdorfer se sont imposés en 1984 sur la légendaire Quattro.

Le Monte-Carlo a constitué la manche d’ouverture du championnat du monde des rallyes de 1973 à 2008, et c’est à nouveau le cas depuis 2012. Entre 2009 et 2011, il a compté pour l’Intercontinental Rally Challenge (IRC).

L’ACM (Automobile Club de Monaco) organise le Rallye depuis 1911 et célèbre son 125éme anniversaire en 2015, qui marque la 83éme édition de l’épreuve.

C’est la 2éme année que Gap est la plaque tournante du « Monte ». La préfecture des Hautes Alpes est régulièrement choisie comme ville-étape du Tour de France.

 

Le Chiffre: 68

 

En nombre de jours – C’est la durée de l’intersaison, depuis la fin du championnat 2014 jusqu’au début du Championnat 2015. 68 jours, depuis l’arrivée du Rallye de Grande-Bretagne le 16 novembre, et le départ du Monte-Carlo le 22 janvier. A noter que 296 jours sépareront la première de la dernière épreuve spéciale cette année.

 

Christian COLINET

Photos : TEAM 

 

WRC-2014-AUSTRALIE-LE-TEAM-VW-CHAMPION-DU-MONDE-DES PILOTES et aussi des CONSTRUCTEURS.

WRC-2014-Le TEAM VW-CHAMPION DU MONDE des PILOTES et aussi des CONSTRUCTEURS.

RAPPEL DU CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES PILOTES 2014

 

1. Sébastien Ogier, 267 pts
2. Jari-Matti Latvala, 218
3. Andreas Mikkelsen, 150
4. Mikko Hirvonen, 126
5. Mads Østberg, 108
6. Thierry Neuville, 105
7. Kris Meeke, 91
8. Elfyn Evans, 81
9. Martin Prokop, 44
10. Dani Sordo, 40, etc.

 

WRC 2014 - TEAM POLO  -  Julien INGRASSIA.

WRC 2014 – TEAM POLO – Julien INGRASSIA.

 

 RAPPEL DU CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES COPILOTES 2014

 

 

  1. Julien Ingrassia, 267 pts
  2. Miikka Anttila, 218
  3. Jarmo Lehtinen, 126
  4. Jonas Andersson, 108
  5. Ola Fløene, 106
  6. Nicolas Gilsoul, 105
  7. Paul Nagle, 92
  8. Daniel Barritt, 81
  9. Mikko Markkula, 48
  10. Jan Tomanek, 44, etc.

WRC

About Author

gilles