SALON JPMS 2015 : LA RENAISSANCE, L’ENTHOUSIASME, LE RÊVE, C’EST REPARTI!

 

 

JPMS LOGO 2015

 

 

INCROYABLE CE QUE LA MOTO EST… PORTEUSE!

 

Douzième édition des JPMS en quatorze années me dit son créateur Stéphane Clair.

Ce qui veut dire qu’il ya eu interruption!

Ce qui veut dire qu’il ya eu résurrection…

Autonewsinfo fait le tour de ces Jounées Professionnelles  de la Moto et du Scooter, révèle ses coups de cœurs et trouvailles avec d’abord la vraie première info.

 

 

 

Pour sa toute première venue à Paris au Parc Floral de Vincennes aprés des années au Palexpo de Lyon, dans un marché paraît-il à l’agonie, dans une ville où paraît-il, on ne peut rien organiser si l’on n’a pas mille ans de légitimité, ces JMPS sont une vraie réussite.

Dimanche satisfaisant, moins couru que le lundi, idéal pour aller discuter avec les stands intéressants, lundi on se bousculait tellement il y avait de monde.

Les JPMS en fait, c’est une île aux trésors.

 

 

Donc on y prend ce qui nous intéresse et on le partage avec vous.

Pas facile car il y a 120 stands, certains très pros comme des ponts élévateurs pour réparer les motos, et bien entendu, nous on cherche toujours le truc marrant, intelligent, bien fichu, sortant quand même un peu de l’ordinaire…

Les gros constructeurs ne sont pas là, les défilés de mode que sont devenus les Salons de la moto (Paris, Milan, Cologne) ont suffi à la surexposition des superstars…

La moto c’est aussi un monde, au-delà de la fashion!

 

 

Les JPMS, c’est une sorte de Rungis de la moto.

Le truc où les professionnels trouvent tout, à condition de chercher un peu.

Et nous aussi on a cherché les trésors…

Et on a trouvé!

 

MOTO SAMU : ENFIN PINPON !

 

D’abord la première rencontre de la journée, celle qui fait que l’on commence par un sourire, une joie, une bonne nouvelle, ou qui peut vous mettre de mauvaise humeur durant les heures qui suivent…

Le concept s’appelle ECB, Emergency City Bikes

C’est une moto chargée de matos d’urgence comme un camion du Samu ou des pompiers, avec un motard pro aux commandes et un médecin urgentiste en  siège passager.

Les motos sont des Honda Goldwing ou des BMW 1200 GS, jaunes ou rouges, c’est la concession BMW de Périgueux Moto Passion qui a développé les motos allemandes.

 

 

Et c’est un bonheur : Raymond Loiseau, l’ancien motard, spécialiste des Dakar d’antan, les vrais, est aux anges, lui qui se bat depuis trois ans pour faire avancer ce projet de Moto Samu.

Il a emmené dans cette super idée des gens admirables.

Son système permettra de sauver des dizaines de vie en zone urbaine simplement parce qu’une moto pilotée par un pro emmenant en selle un médecin et son matériel d’urgence sera plus vite sur place en cas d’urgence absolue, pour dispenser justement les soins de survie.

 

VERSION BMW NOCTURNE

VERSION BMW NOCTURNE

 

 

Elle permettra aussi d’économiser  un paquet d’oseille car si le médecin se rend compte qu’il s’agit d’une fausse alerte ou que le cas n’est pas une urgence absolue, le camion des urgences ne se déplacera pas et sera disponible pour une autre urgence ou restera à la base car un camion qui sort pour rien ça coûte une blinde…

 

LA VERSION BMW DIURNE

LA VERSION BMW DE PROFIL

Bref idée géniale qu’autonewsinfo soutient depuis son lancement, et il manque encore juste l’autorisation de la préfecture de police, Raymond sera ensuite en alerte à l’Hôpital Lariboisière, le plus gros de Paris (25 000 sorties par an !) prêt à emmener un médecin urgentiste et tout son matos à travers le trafic parisien…

Les motos sont très reconnaissables, on en voit une sur la photo avec Raymond Loiseau, initiateur du projet. La PHP, les professionnels de santé sont séduits par le projet, bref tout va bien et dans le bon sens !

Infos sur

http://www.emergencycb.com/

 

TRAQUEUR RIDER ANTI VOL

 

Bon, des chiffres inquiétants sur le vol, chaque jour, 200 deux roues ou trois roues sont volés en France, seuls 28% des motards utilisent un antivol mécanique, 75% des véhicules volés étaient pourtant équipés d’un antivol mécanique et seuls 40% des deux roues volés sont retrouvés…

Le système Traqueur Rider sert à localiser votre moto si elle est volée, c’est un boîtier VHF autonome, qui ne fonctionne pas sur la batterie, qui est détectable en sous sol. Le réseau de détection dépend du constructeur. Le boîtier est détectable en sous sol, en container etc…

Le Traqueur Rider I Link est carrément un GPS satellitaire après vol interactif, qui vous permet de suivre les mouvements de votre moto sur votre Iphone, qui vous permet aussi de tracer une zone autorisée quand par exemple vous faites conduire la moto par un futur acheteur.

 

 

Si vous constatez que la moto est volée, vous appelez Traqueur qui active la cellule de recherche par les forces de l’ordre.

Il ya aussi un e service d’abonnement qui vous assiste en cas de vol, vous paie le taxi pour rentrer chez vous, vous prête un véhicule durant sept jours, vous rapatrie si ça vous arrive loin, restitue le deux roues une foi qu’il est retrouvé à l’endroit de votre choix, et vous verse une indemnité toute votre installation, boîtier, pose et abonnement si la moto n’est pas retrouvée dans un délai de sept jours.

Le système est évidemment adaptable sur une auto.

Le boîtier est évidemment invisible, le constructeur a refusé que l’on fasse une photo de l’appareil,  inutile de donner une indication quelconque au voleur…

La pose se fait en concessions.

L’appareil Traqueur Rider Spot coûte 299€, le Rider I Link  350€, avec un an d’abonnement offert, la pose coûte entre 50 et 80€, l’abonnement est ensuite à 250€ par an.

Le calcul de rentabilité est vite fait…

Infos sur

http://www.traqueur.fr/

 

ICA : ANTIVOL PAR GRAVAGE

 

Ici, le système est dissuasif…

Le gravage, c’est préventif, le voleur va voir que les pièces importantes de la moto sont gravées et donc repérables et donc invendables.

De façon non accessoire, le gravage est obligatoire chez certains assureurs.

 

ET HOP! ON TOUCHE PAS!

ET HOP! ON TOUCHE PAS!

 

ICA le propose en simple (70€) ou carrément sur onze points recommandés sur la moto 110€, ce qui est une bonne idée quand on possède une moto un peu chère, il y avait sur le stand une Panigale Ducati pour convaincre du bien fondé du gravage en plusieurs points, vu le prix de chaque pièce !

Infos sur

http://www.ica-security.com/public/I-C-A-Gravage

 

NECO C’EST RIGOLO

 

Les petits constructeurs ont ici droit de cité, ils peuvent par exemple sur un salon comme les JPMS chercher de nouveaux concessionnaires ou se faire connaître des journalistes qui n’ont pas eu le temps de les voir sur les grand salons internationaux.

NECO, ce sont de très jolis scooters, avec une bonne idée, le gabarit du 125 est identique à celui du 50, c’est dessiné en Italie, importé en Italie et évidemment fabriqué en Chine.

 

 

C’est en fait une énorme boîte qui fait des benefs par millions de dollars dont le PDG est un fou de motos et de scooters, il a donc lancé ce projet Baptisé MOOOF NV qui distribue plusieurs marques dont NECO.

Comme son truc c’est de se faire plaisir, peut-être enfin a-t-on trouvé un endroit où les patrons ne sont plus les comptables mais des passionnés.

 

 

Et les résultats sont très probants avec des dessins assez vintage des tableaux de bord, le coffre avant qui servait dans les années soixante à mettre la roue de secours, ce qui a un chic fou, est bien là mais c’est un coffre, la marque vend déjà 4000 scooters par an en Belgique et fait des progrès considérables en France, genre + 180% sur ses 125, +58% sur ses 50, mais il est vrai que l’on démarre, la marque cherche d’ailleurs des revendeurs.

Et vu la tronche mignonissime et pour tout dire très « Dolce vita » ces engins, c’est un vrai plaisir des yeux.

 

 

Et un plaisir à 2000€, ne pas se ruiner en est un autre…

Pour les 50, c’est un un peu moins cher quand c’est du chicos mais il ya un modèle à moins de 1000€.

Info et liste des revendeurs sur

http://www.neco.fr/

 

EDGUARD, UN CASQUE FOLLEMENT RETRO

 

J’ai craqué…

En plus les mecs qui vendent ça sont à St Trop’, rayon de soleil qui fait du bien quand à l’extérieur du salon il fait trois degrés…

Quand j’ai vu leur casque Dirt Ed Visor, j’ai d’abord pensé à Buck Danny, ou aux vilains pilotes russes que faisaient rien qu’à l‘embêter avec ses potes, la boîte qui vend ça s’appelle « Tribe », tout un programme !

Ils ne font que des casques Jet, et oui, c’est l’avantage d’être dans le sud…

Ils sont enthousiastes comme pas possible, fiers de ce qu’ils vendent, c’est en polycarbonate, c’est français (fabriqué à Taïwan quand même…) c’est beau comme une dans BD de Charlier, ça vaut 169 euro.

C’est bien évidemment homologué et c’est un petit plaisir comme on les aime, un casque que l’on ne met pas tout le temps…

 

 

Seulement les jours où il fait bon vivre et rouler, les jours où la vie est belle…

En plus, à la maison, quand il ne sera pas sur la tête du proprio, ce sera un vrai objet de déco !

Nostalgie quand tu nous tiens…

Ils sont évidemment très branchés VTT et vendent des marques très à la mode.

Bref, grande bouffée de bonheur ce stand…

Infos sur http://www.tribesportgroup.com

 

MOTECH : LA PEAU DES FESSES… KOLOSSAL !

 

C’est schpountz, c’est super bien pensé, c’est costaud et pas donné.

C’est de la bagagerie et de la protection.

Mais des bagages que même tu ne les imagines pas tellement c’est astucieux, tu finis par avoir l’impression que sur une moto tu as de la place comme dans un autocar !

Chez Motech, dès qu’il y a deux cm libres quelque part, il y a un bagage.

 

 

Carré, cylindrique, en rigide ou en souple, on sent que c’est fait par des mecs qui roulent…

Le coup de la boîte cylindrique (tool tube box) pour outils de première nécessité qui se glisse à un endroit démentiel, au dessus de la roue arrière, déporté pour ne pas en prendre un coup sur une grosse bosse, entre la roue arrière et les accrochages des valises, fallait le faire !

 

 

Chez Motech, dès qu’il y a un truc qui dépasse, il y a une protection.

Bon, pour avoir une idée de l’immensité de leurs idées, il faudra  regarder nos photos en détail et surtout aller fouiner sur leur site.

 

DES PARE-CYLINDRES EN CARBONE, DES OEUVRES D'ART!

DES PARE-CYLINDRES EN CARBONE, DES OEUVRES D’ART!

 

Ils présentaient en particulier des pare-cylindres pour les BMW  en carbone, mat ou brillant, du 13 couches (mazette !) j’étais avec mon ami Arnaud Delmas Marsalet, qui signe les photos de ce reportage, et qui est aussi concessionnaire BMW à Périgueux et très grand préparateur de motos de voyage (Sa RS1200 GS TT est un rêve à elle seule !

Voir http://www.moto-passion-bmw.fr.

Le coup des pare-cylindres en carbone, de vrais objets d’art en plus, il a adoré.

Bon, pas en vente pour l’instant, le prix de vente en serait de 1000 euro et donc quasi invendable…

J’ai comme d’habitude choisi l’insolite, l’inattendu…

Je dédie cet objet à une remarque très pertinente de Thierry Sabine,  caractéristique de son humour à froid…

 

THIERRY SABINE,ALIAS "SIERRA" SUR LE PARIS DAKAR, MAIS MOTARD PASSIONNÉ

THIERRY SABINE,ALIAS « SIERRA » SUR LE PARIS DAKAR, MAIS MOTARD PASSIONNÉ

 

Je courais les 24 heures de Bretagne ou le Bol d’Herbe, je ne sais plus, avec les journalistes du team Foutrex, et nos stands étaient voisins.

Il est quatre heures du mat’ et Thierry descend de moto pour la passer à son coéquipier Just Jackin (mazette !)  et me dit … « J’ai tellement mal au cul, je suis tellement à vif que je n’ai plus besoin de feu rouge à l’arrière de la moto ! »

Quel rapport ?

Le voici…

Chez Motech, j’ai trouvé des protège-culs, alias protège-fesses, anti « aïe ! aïe ! aïe ! » dont le principe vient des hôpitaux où l’on essaie, quand un malade est allongé durant de longues semaines, de lui éviter ces saloperies d’escarres.

 

 

Cela se pose sur la selle, et dès lors vous pouvez avaler des milliers de km de route ou de piste en chantant « Même pas mal »…

Une version de luxe dite confort en néoprène à 230 euro, une autre plus économique dite Relax en polyuréthane à 130 euro, il ya deux tailles, pour que madame la passagère  puisse aussi se protéger la peau fessière.

 

POUR RÉGLER EN DURETÉ, ON SOUFFLE OU ON DÉGONFLE

POUR RÉGLER EN DURETÉ, ON SOUFFLE OU ON DÉGONFLE

 

Alors, oui, ça coûte la peau des fesses !

Ach !

Kolossal rikaulateu !

Mais demandez aux vieux motards ou aux jeunes long routards ce qu’ils pensent des hémorroïdes et des fesses à vif, et vous trouverez que c’est un bon investissement…

Qui veut voyager loin ménage sa fessure…

Le système s’appelle AirHawk.

Un seul inconvénient : On perd un cm en hauteur de selle, mais qu’importe, le cul c’est sacré !

Infos sur 

http://shop.sw-motech.com/fr/start.htm

 

RACER : UN CALCIF QUI TE PROTEGE LES HANCHES…

Bon, on va imaginer que je suis obsédé par le cul, ou ce qu’il y a autour !

C’est évidemment le fruit du hasard si je présente ici une autre trouvaille, du même acabit… (Ouaf !)

On est  cette fois chez Racer, qui propose un paquet de trucs intéressants, j’ai retenu un slip façon boxer moulant en lycra, que l’on peut porter à même la peau, sans coutures pour ne jamais faire mal par frottement, qui convient aussi bien aux routards qu’aux tout terraineux, qui existe en taille M-L-XL.

 

 

Avec des protections sur les hanches, sur le coccyx et sur les cuisses.

Des protections qui ne rigolent pas, c’est fait dans un matériau anglais, un truc magique qui s’appelle le D3O et qui absorbe incroyablement les chocs.

 

 

Pour nous le prouver, le vendeur « racer », Cédric, a sorti le produit brut d’une boîte, non encore traité pour être mis en forme dans ses caleçons, mais aussi ses gants par exemple, se l’est étalé sur les doigts et s’est tapé dessus avec un merlin !

 

 

Prêts à tout les mecs mais ils croient à leur produit et ils ont raison !

Infos sur  http://www.racergloves.com/gants-ski-gloves, aller à la rubrique « protection ».

 

DR « HOUSSE »

 

 

Il y a comme ça de petites trouvailles rigolotes…

Ces housses de rétroviseurs par exemple, en silicone, résistant aux UV, fabriquées selon le principe du water printing, bref ça tient par tous les temps.

Elles existent en taille ovale et ronde puisque les rétros ne sont pas tous les mêmes.

 

 

Elles s’enfilent comme… des housses, qui agrémentent votre quotidien roulant et ce pour 25 euro la paire.

Avantage, votre scooter n’est plus le même que celui des autres, et ça, devenir unique pour vingt cinq balles, c’est quand même grosse et belle idée !

 

 

La boîte, Urban Accent, qui a aussi pensé son nom, propose aussi des habillages de selle en trois tailles, drapeau anglais mais il y a aussi l’italien !

 

 

Votre selle devient unique pour 35€.

Au fait, les housses de rétros, ça marche aussi pour la bagnole !

http://urban-accent.fr/

 

LI-300 PRO USER JUMP START: LA TROUVAILLE TOTALE !

 

Un nom bien mystérieux, pas poétique du tout pour un truc qui va vous dépanner comme vous ne l’imaginez pas !

C’est une station d’aide au démarrage et d’énergie mobile…

C’est grand comme un Iphone, un peu plus épais, un peu plus lourd mais question encombrement queue dalle par rapport à ce qui se faisait auparavant…

 

 

Cela fonctionne sur une batterie au lithium mais très très révolutionnaire !

La station en question coûte entre 130 et 150 euro selon les revendeurs.

Tenez vous bien, elle vous permet de démarrer à la suite quatre moteurs diesel, c’est dire la puissance du truc, pour un si petit volume, et  c’est bien entendu livré avec les pinces crocodiles.

Mais ça permet aussi de prolonger l’autonomie d’objets dont on ne peut plus se passer comme   enceinte nomade, ordinateur portable, GPS, téléphone, Iphone…

 

 

Le système peut aussi servir de lampe d’éclairage blanc, ou rouge, ou rouge clignotant…

On peut le recharger sur un allume cigare, ou par le câble micro USB…

Infos sur https://www.pro-user.com c’est le site allemand

L’objet est vendu par ETC, infos sur

http://www.european-trading-company.fr/

 

« CARBI » VEND LES MOTOS D’ENDURO ASIA WING

 

Thierry Charbonnier est un ancien champion d’enduro et de rallye raid, qui importe des véhicules originaux, il a par exemple introduit le Predator dans les rallyes raids de ce côté de l’Atlantique, des buggies capables du meilleur, on l’a vu dur l’Africa Race 2015.

Il présente ses nouveaux bébés aux JPMS, de très belles motos d’enduro,  fabriquées en Chine, mais qu’il a mises au point et développées lui-même, voici donc la gamme Asia Wing.

 

"CARBI" ET SES CHINOISES

« CARBI » ET SES CHINOISES

 

Thierry me dit qu’il n’a pas changé le nom original de la fabrication, masquer l’origine asiatique d’un produit sous un nom de terroir est, pense t’il, une absurdité.

Il me rappelle qu’il est organisé 400 épreuves d’enduro par an en France, il y a donc un vrai marché, une niche mais c’est là que le business se fait, les grosses marques ont été avalées par des groupes financiers ou industriels colossaux…

Il veut en vendre 150 par an, dispose déjà de 15 concessionnaires, qui sont, me dit il, plus des complices que des partenaires, mais l’idée est simple, là où au hasard une 250 autrichienne d’enduro vaut 9000 euro, la siEnne, est à la moitié, 4470 euro.

 

SUPERMOTARD A LA CHINOISE

SUPERMOTARD A LA CHINOISE

 

Il propose aussi une moto de Supermotard , en 450 cc, à 5190€, là aussi, comparez…

Et il a fait faire un proto de désert qu’il propose à 12 000€

Encore un joli moment de bonheur …

Infos sur:

http://www.asiawing-france.fr

 

WEST EURO BIKES: LA NOUVELLE ZÉLANDE!

jp nz 1

 

Il y a des tas de boîtes qui organisent des voyages à moto, j’aime bien celle-là, qui propose des parcours intéressants, que vous retrouverez sur le site ci-dessous.

Dans les nouveautés proposées lors de ce salon JPMS, la Nouvelle-Zélande!

Exactement à l’opposé de chez nous sur le globe terrestre, le pays des All Blacks,  l’absolu du rugby, de la voile, de l’alpinisme,  Sir Edmund Hillary, vainqueur de l’Everest, était néo-z’…

 

 

C’est surtout un pays sublime, sauvage, de montagne et de mer imbriqués, une sorte de petit paradis du bout du monde.

Bien sûr, on y va en avion et les motos sont fournies sur place.

Dans le tarif indiqué, figure bien sûr la fourniture de la moto.

Le voyage dure 22 jours, dont 17 de roulage, (le reste c’est en avion, c’est loin que même pas tu peux imaginer!), on roule 2700 km, on visite les deux îles qui composent le pays.

 

BEAUCOUP PLUS DE MOUTONS QUE D'HABITANTS EN NOUVELLE ZÉLANDE

BEAUCOUP PLUS DE MOUTONS QUE D’HABITANTS EN NOUVELLE ZÉLANDE

 

Il existe deux formules, en liberté ou avec accompagnateur.

Cela coûte 4289€, bref une blinde mais ce sera vraiment un des voyages de votre vie!

Ce prix comprend :

  • Les vols France – Auckland / Chrischurch – Paris (ou province) sur vol régulier
  • Les taxes aéroports (495€ / pers au 2 aout 2014)
  • 17 nuits en hôtel 3 et 4*
  • 17 petits déjeuners
  • 17 jours de location de moto 650 V STROM
  • L’assurance tierce collision
  • Les casques et anti-vol
  • Le kilométrage illimité
  • Le ferry entre les 2 îles
  • les transferts

 

Bon, indispensable quand même, quand vous rencontrerez les Maoris, apprenez le « Haka »!

Infos sur  http://www.westeurobikes.com/

 

 STEPHANE CLAIR: UN PATRON CONTENT

jp clair

 

Le créateur des JPMS , Stéphane Clair, est un grand monsieur dans le monde de la compète auto et moto.

Il est le  boss du circuit Paul Ricard.

Il dirige aussi avec Emma, son épouse, NPO qui organise les rallyes du Maroc et de Tunisie.

D’ailleurs, pour la Tunisie, où l’on comprendra aisément que le rallye n(‘ait pas eu lieu depuis quelques temps, bonne nouvelle, ce mois de mai 2015, il se passera quelque chose, les deux complices vont tâter le terrain dans quelques jours mais ça sent bon…

 

EMMA ET STÉPHANE CLAIR

EMMA ET STÉPHANE CLAIR

 

Bon , la renaissance des JPMS…

 » Un salon pro avec 1110 exposants, c’est clairement une réussite en chiffres pour un organisateur.  Reste à savoir si le reste suit! Parce que le marché a beau reprendre, il est encore un peu atone. En ce qui concerne le contenu de ce salon, la réponse est oui. Sur la qualité de la présentation des stands, encore oui.   Pour la fréquentation, nous sommes en préréservations sur les chiffres que nous avions à Lyon, lors de nos derniers JPMS. Ce qui est sûr c’est que sur le marché, il y a aujourd’hui  moins d’acteurs, donc moins d’exposants, mais autant de visiteurs, donc les acteurs de ce marché répondent. Le climat des JPMS, ce côté famille de la moto, la complicité, tout cela est intact, retrouvé. L’envolée des JPMS existe encore! Chose intéressante, c’est aussi un lieu de rassemblement. Le sport, le marché, la famille, le business, la passion sont là. On voit par exemple un manager comme Christophe Guyot, Champion du Monde d’endurance,  qui vient pour remercier ses partenaires,  c’est une idée à creuser ».

Il y a aussi plein de nouveautés destinées aux concessionnaires et autres acteurs de la moto…

 

HUSKY VOLE DE JOIE!

HUSKY VOLE DE JOIE!

 

 » Nous avons monté une salle de conférence qui fait de la formation. parce que le milieu n’est pas encore totalement au point sur la gestion, par exemple c’est le le revers de la passion! Par ailleurs, c’est ici que la chambre syndicales des importateurs va faire sa réunion actuelle, autrement dit les grands décideurs du milieu se réunissent au milieu de leurs distributeurs et de leurs sportifs, encore un signe de retrouvailles de la famille! et puis, il ya de bonnes nouvelles. Tu te rends compte, Husqvarna, aujourd’hui propréiét personnelle du patron de KTM, annonce qu’on y a vendu 16 000 motos, du coup ils ont monté un stand car ils recherchent des concessionnaires! « 

 

 Alors, si l’on considère que si les JPMS sont un peu à la moto ce que le marché de Rungis est à la bouffe, c’est au début d’une saison un superbe indice de satisfaction, d’optimisme des uns et des autres, et on n’oublie pas que nouvelles idées, nouveaux concepts y fourmillent et que nombre de revendeurs viennent y faire leur marché de l’année! 

Ils sont tous très conscients que la « reconquista » ne va pas se faire toute seule, mais que ça peut se faire;

Un signe qui ne trompe pas…

En une journée entière plus les contacts sans les couloirs, je n’ai pas entendu une seule fois quelqu’un se plaindre.

Ces temps-ci, un monde qui en veut, ça fait un bien fou…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : ARNAUD DELMAS MARSALET et CONSTRUCTEURS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Moto - Divers Salons

About Author

jeanlouis