WRC. AU VOLANT D’UNE DS3 CITROEN, SÉBASTIEN LOEB LANCE LA SAISON 2015 AU RALLYE MONTE-CARLO !

 

 WRC 2015 MONTE CARLO Test LOEB CITROEN au Col du NOYER photo Gregory


WRC 2015 MONTE CARLO Test LOEB CITROEN au Col du NOYER photo Gregory PERROT

 

 

C’est l’événement de cette première manche de la saison 2015 : Sébastien Loeb et Daniel Elena seront au départ du Rallye Monte-Carlo au volant d’une Citroen DS 3 WRC.

Lors de cet engagement unique, l’équipage nonuple Champion du monde, pourra marquer des points pour le Citroën Total Abu Dhabi WRT, comme leurs équipiers, Kris Meeke et Paul Nagle.

Une troisième DS 3 WRC est alignée pour  les Norvégiens Mads Østberg et Jonas Andersson.

Champion WRC Junior en titre, Stéphane Lefebvre – copiloté par Stéphane Prévot – commence sa saison en DS 3 R5.

 

WRC-2015-La-nouvelle-deco-des-DS3-CITROEN-usin

WRC-2015-La-nouvelle-deco-des-DS3-CITROEN-usine

 

Les DS 3 WRC arborent une nouvelle décoration célébrant les 60 ans de DS.

A nouvelle saison, nouvelles couleurs…

Et retour aussi, on l’a dit, d’un duo mythique !

Sébastien Loeb et Daniel Elena se retrouveront à bord d’une DS 3 WRC pour disputer le Rallye Monte-Carlo. L’équipage aux neuf titres mondiaux et 78 victoires (dont sept à Monaco) crée l’événement avec l’équipe Citroën.

 

 WRC-2015-MONTE-CARLO-LOEB-en-essai-dans-le-DEVOLUY-le-vendredi-10-Janvier. Photo Jose GARRIDO


WRC-2015-MONTE-CARLO-LOEB-en-essai-dans-le-DEVOLUY-le-vendredi-10-Janvier. Photo Jose GARRIDO

 

Pour débuter cette saison, les trois DS 3 WRC engagées bénéficient de multiples évolutions : moteur, suspension, aérodynamique, boîte de vitesses …

Xavier Mestelan-Pinon, Directeur Technique de Citroën Racing, explique. :

« La DS 3 WRC est aboutie et nous avons travaillé pour la rendre encore plus compétitive. Par exemple, nous avons porté nos efforts sur le moteur afin qu’il délivre davantage de puissance et de couple tout en offrant une meilleure fiabilité. En profitant de la réglementation, nous réintroduisons les palettes au volant pour les changements de vitesses. D’autres progrès notables ont été faits sur l’aérodynamique, avec un nouvel aileron, et une nouvelle face avant qui apparaitra prochainement, ainsi sur la répartition des masses grâce à un travail d’allègement. Enfin, nous avons modifié la cinématique de la suspensi on arrière. Le travail se poursuit et, dans les prochains mois, nous présenterons une autre évolution aérodynamique. »

Le règlement sportif a également été modifié pour 2015. Lors de chaque épreuve, les équipages s’élanceront dans l’ordre du classement du championnat le vendredi et le samedi. Pour la dernière journée, l’ordre inverse du classement du rallye (pour les pilotes P1 et P2) prévaudra. En Rally2 (retour en course après un abandon), la pénalité passe de 5 à 7 minutes par ES manquée. Et les voitures autorisées à repartir ouvriront la route.

Autre point important : il est désormais interdit de transmettre des informations et des temps intermédiaires aux équipages pendant les spéciales !

 

UN RENDEZ-VOUS IMPORTANT POUR CITROËN RACING

 

WRC MONTE CARLO LOEB pose devant la DS3 CITROEN.

WRC MONTE CARLO LOEB pose devant la DS3 CITROEN.

 

Le Rallye Monte-Carlo ouvre à nouveau, cette nouvelle saison de Championnat du Monde des Rallyes. Manche mythique – bien au-delà du microcosme des sports mécaniques – l’épreuve monégasque est un rendez-vous à part en WRC.

Avec les DS dans les années 1950 et 1960, puis les Xsara, C4 et DS 3 ces dernières années, Citroën Racing est l’une des équipes les plus présentes au palmarès. Quant à Sébastien Loeb et Daniel Elena, ils possèdent le record du nombre de victoires avec sept succès entre 2003 et 2013 !

Troisième du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) en 2014, Sébastien Loeb, effectue son grand retour en WRC après plus d’un an d’absence. Toujours accompagné par Daniel Elena, l’Alsacien n’a pas hésité un seul instant lorsque Yves Matton, lui a proposé de reprendre le volant de la DS 3 WRC.

 

 WRC-2014-MONTE-CARLO-GAP-SISTERON-DS3-de-KRIS-MEEKE-dans-le-petit-tapis-de-neige


WRC-2014-MONTE-CARLO-GAP-SISTERON-DS3-de-KRIS-MEEKE-dans-le-petit-tapis-de-neige

 

Le couple le plus fameux de l’histoire de la discipline est engagé pour marquer des points pour l’écurie Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team avec Kris Meeke et Paul Nagle. Le pilote Irlandais va participer à son septième Monte-Carlo… Mais seulement son second sur une WRC. Ce déficit d’expérience ne l’avait pas empêché de conquérir un podium en 2014 avec la DS 3 WRC !

 

WRC-2014-MONTE-CARLO-La-CITROEN-DS3-de-Mads-OSTBERG-dans-le-TURINI-SAMEDI-18-Janvier

WRC-2014-MONTE-CARLO-La-CITROEN-DS3-de-Mads-OSTBERG-dans-le-TURINI-SAMEDI-18-Janvier

 

Présents sur toutes les manches du calendrier 2015, Mads Østberg et Jonas Andersson seront à bord d’une troisième DS 3 WRC entre Gap et Monaco. Le Norvégien ne compte que deux départs sur cette épreuve : 6éme en 2013 et 4éme en 2014, juste derrière son équipier !

 

Anciens vainqueurs du Citroën Top Driver et animateurs du Championnat FIA WRC2 l’an passé à bord d’une DS 3 R5, Sébastien Chardonnet et Thibault de la Haye seront au départ de cette première épreuve de la saison sur une DS 3 WRC privée.

Engagés dans le Championnat FIA WRC2, le vainqueur du FIA WRC Junior 2014, Stéphane Lefebvre, secondé par Stéphane Prévot, pilotera une DS 3 R5. Trois DS 3 R5 sont d’ailleurs alignées dans cette catégorie.

 

PAROLES DE PILOTES

 

 WRC-2013-MONTE-CARLO-SEBASTIZN-LOEB-Leader-1ere-journée


WRC-2013-MONTE-CARLO-SEBASTIZN-LOEB-Leader-1ere-journée

 

Sébastien Loeb :

« Quand Citroën Racing m’a proposé de participer à ce rallye, je n’ai pas hésité longtemps ! Le Monte-Carlo se dispute sur les routes françaises. J’aime l’ambiance et la proximité avec nos supporters. Je suis aussi heureux de retrouver de telles sensations au volant de la DS 3 WRC ! Lors de la première journée d’essais, j’ai du me remettre dans le rythme, mais c’est vite revenu ! Le style de pilotage est très différent de ce que je connais désormais avec la C-Elysée WTCC. Avec les quatre roues motrices et sur des routes normales, il faut beaucoup plus improviser. Ces tests ont été bénéfiques, mais il est toujours compliqué de préparer un Rallye Monte-Carlo. On ne peut pas prévoir les conditions que nous aurons le jour J. Mon ambition est d’être compétitif, mais il faut garder à l ’esprit que je n’ai pas roulé depuis un an. À chaque fois que je suis au départ d’une course, je donne le meilleur de moi-même. Ce sera encore le cas et si on peut se battre pour la victoire, tant mieux ! »

 

WRC-2014-SUEDE -Kris-MEEKE-portrait

WRC-201 -Kris-MEEKE-portrait

 

Kris Meeke :

« Je suis heureux de commencer une nouvelle année avec le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. En 2014, je devais découvrir une grande majorité des rallyes du calendrier. J’ai beaucoup appris et j’ai mesuré à quel point il était important d’engranger des kilomètres. Tous les pilotes ont progressé durant leur seconde saison complète et j’espère ne pas déroger à la règle. D’autre part, je pense que le travail effectué sur la DS 3 WRC va nous permettre d’être encore plus performants. Au Monte-Carlo, Citroën Racing a toujours fait de grands résultats et possède une solide expérience de l’épreuve. Et s’il est impossible de prévoir ce qu’il se passera sur ce rallye, pouvoir compter sur une telle équipe est forcément un atout. Mon objectif sera de me battre pour les premières places . »

 

 WRC-2014-MONTE-CARLO-GAP-SISTERON-MADS-OSTBERG


WRC-2014-MONTE-CARLO-GAP-SISTERON-MADS-OSTBERG

 

Mads Østberg :

« J’ai terminé la saison 2014 avec un bon feeling. Poursuivre avec le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team est très positif. J’ai beaucoup appris l’an passé avec une nouvelle voiture et une nouvelle équipe. Même s’il est toujours difficile de se fixer des objectifs en début d’année, je veux continuer à progresser. Je vais prendre les courses les unes après les autres et j’espère que cette stratégie portera ses fruits. Le Monte-Carlo est potentiellement le rallye le plus compliqué de l’année. Si la météo s’en mêle, on peut avoir de l’asphalte sec, de l’asphalte mouillé, des plaques de verglas, de la glace et de la neige… Parfois avec les mêmes pneus ! C’est un vrai défi. Pour réussir son Monte-Carlo, il faut les bons pneus, les bonnes notes, les bons ouvreurs et la bonne à ©quipe ! »

 

 RALLYE MONT BLANC 20124 - Stephane LEFEBVRE.JP


RALLYE MONT BLANC 2014 – Stephane LEFEBVRE

 

Stéphane Lefebvre :

« C’est un tout nouveau défi pour moi. Au volant d’une voiture à quatre roues motrices, tout va plus vite. Durant la pause, j’ai commencé à travailler sur l’adaptation de mes notes à ce rythme avec Stéphane Prévot. Ma fin de saison 2014, avec deux courses en DS 3 R5, m’a permis de gagner du temps sur cet apprentissage. Je suis prêt à aborder le Monte-Carlo. J’ai déjà disputé ce rallye une fois, mais le parcours était différent. Je pense être parfaitement entouré avec Citroën Racing, l’équipe PH Sport, Stéphane Prévot à mes côtés et Alexandre Bengué en ouvreur. À moi de bien me servir de tous ces atouts pour être compétitif. »

 

Yves-Matton-le-patron-Citroën-©-Manfred-GIET

Yves-Matton-le-patron-Citroën-©-Manfred-GIET

 

Quant à Yves Matton, le Directeur de Citroën Racing, lui, il confie :

« Le Monte-Carlo est un rallye très important pour Citroën Racing. Le contexte de ce début de saison, avec le retour ponctuel de Sébastien Loeb et Daniel Elena, est encore plus particulier ! Nous savons qu’ils seront très observés et que leur présence crée, à elle seule, l’événement. Pour toute l’équipe, cette première manche est attendue avec impatience. Nous allons voir ce que nous apporteront plusieurs mois de travail. Les DS 3 WRC ont évolué avec l’objectif de gagner de la performance. Nos concurrents progressent aussi, il faut donc réussir à conserver notre compétitivité. Notre ambition est de rester parmi les meilleurs et les efforts de l’équipe, son expérience, le retour de Sébastien Loeb et la progression de Kris Meeke et de Mads Østberg sont nos atouts. »

 

 

 

MONACO – GAP – MONACO EN PASSANT PAR LE COL DE TURINI

 

 WRC 2013 MONTE CARLO LOEB ELENA AVEC LA DS3 CITROEN.J


WRC 2013 MONTE CARLO LOEB ELENA AVEC LA DS3 CITROEN.J

 

Le shakedown est programmé le mercredi 21 janvier de 16h00 à 20h00 à Chateauvieux, à six kilomètres au sud de Gap.

Départ du rallye le lendemain depuis la Place du Casino de Monaco à 18h30 pour une première étape destinée à renvoyer les concurrents à Gap. Après deux spéciales de nuit (Entrevaux – Rouaine et Norante – Dignes les Bains), la première voiture entrera à l’assistance à 23h26.

La journée de vendredi commencera dès 8h10 pour deux boucles inédites de trois spéciales (La Salle en Beaumont – Corps et Aspers les Corps – Chauffayer puis Les Costes – St Julien en Champsaur) séparées d’une assistance à Gap à 12h37. Retour au Parc Fermé à 18h02.

Le samedi, les équipages partiront de Gap pour rejoindre Monaco avec quatre spéciales plus classiques au programme : deux passages dans Prunières – Embrun, les 51,70 kilomètres de Lardier et Valenca – Faye et les 36,85 kilomètres de la fameuse Sisteron – Thoard.

Dimanche, l’arrivée sera jugée après une unique boucle…

Début de journée par Col St Jean – St Laurent avant la version longue du Col de Turini au cœur des 31,66 kilomètres de La Bollène Vésubie – Sospel.

Le second passage dans Col St Jean – St Laurent servira de Power Stage à partir de 12h08. Les équipages quitteront la dernière assistance pour se rendre au podium à 13h49.

A noter : contrairement aux années précédentes, le Rallye Monte Carlo autorise le ‘Rally2’ mais uniquement pour les deux premières journées. En revanche, en cas d’abandon sur la journée du samedi, l’équipage concerné ne serait plus autorisé à repartir le dimanche.

 

Christian COLINET

Photos : Manfred GIET- Jo LILLINI  Gregory PERROT – José GARRIDO – DPPI- TEAM

 

Sport WRC

About Author

gilles