DECES DU PILOTE ALLEMAND LE VETERAN RALLYMAN KLAUS FRITZINGER

 

 

 

KLAUS FRITZINGER : UN SPORTIF POLYVALENT

KLAUS FRITZINGER - portrait

KLAUS FRITZINGER – portrait

 

 

Il avait 17 ans lorsque sa ville natale, Kaiserslautern, la plus importante cité du Palatinat Rhénan devint tout à coup célébre via les frères Fritz et Ottmar WALTER qui avait largement contribué au premier titre de Champion du monde en football de l’Allemagne en 1950 en Suisse, à Berne.

Un sport qu’il pratiqua assidûment, en tant que joueur professionnel et jusqu’à frapper à la porte de l’équipe nationale!

C’est suite à une longue blessure due à un accident de voiture qu’il raccrocha les crampons au profit d’un baquet d’une voiture de course et ce dès 1966.

Au début, Klaus participa a tout ce qui pouvait lui procurer du plaisir de conduite, c’est-à-dire, à des épreuves en circuit, en côte ou en tout-terrain, du moment qu’il puisse s’exprimer à un volant, maîtriser des chevaux-vapeur et mettre la gomme !!!

Sur une Ford Capri privée en 1972, au Championnat Allemand Tourisme , le DRM futur DTM, il tint la dragée haute à un certain Hans-Joachim STUCK sur une Ford Capri d’usine et termina comme Vice-champion derrière, ce même STUCK, en fin d’année.

Cela décupla encore plus la motivation chez ce multi-talent qui après avoir disputé quelques manches de l’ETCC (Championnat d’Europe des Voitures de Tourisme) et changé ses montures, des FORD contre des TOYOTA CELICA ou COROLLA, trouva néanmoins son terrain de prédilection, le rallye, discipline à laquelle il gardera fidélité jusqu’à sa fin de carrière, au début des années ’90.

 

KLAUS FRITZINGER.

KLAUS FRITZINGER.

 

Grâce à sa grande sensibilité mécanique de metteur au point, il parvint à conquérir de nombreux lauriers sur des TOYOTA préparées par ses soins dans l’atelier familial et l’appui du constructeur Japonais.

En 1978 sur le Rallye de Bavière comptant pour le Championnat d’Allemagne, épreuve qu’il remporta, Klaus parvint même à devancer, tenez-vous bien, ni plus ni moins qu’un certain Walter RÖHRL et sa Lancia ! Un Rohrl, pilote exceptioonnel et  au sommet de sa forme !

Entre 1978, 1979 et 1985, Fritzinger réussit le triplé au Rallye TOUR D’EUROPE qui restera le couronnement de sa carrière.

A l’époque, cette épreuve nécessitait parfois un temps de conduite allant jusqu’à 60 heures d’affilée à travers l’Europe !

 

KLAUS FRITZINGER -TOYOTA.A FRANCORCHAMPS

KLAUS FRITZINGER -TOYOTA.A FRANCORCHAMPS

 

Bien évidemment, la reine des épreuves de rallyes, le MONTE CARLO, a naturellement aussi fait partie de son répertoire puisqu’il y participa à 9 reprises et avec comme meilleur résultat, un 12ème rang final en 1982, au volant de sa TOYOTA CELICA 2000 GT.

En 1985, on le vit aussi deux fois à Spa au Rallye « BOUCLES DE SPA » et aux « 24 HEURES DE SPA-FRANCORCHAMPS » sur des TOYOTA COROLLA 1600 GT au look identique.

Chez cet infatigable bosseur ,il n’y avait pas que les mains au volant qui travaillaient, il savait également utiliser son cerveau.

Ainsi, eu -t-il l’idée dans les années ’90, en plus de sa concession automobile, de créer une société de recyclage, à partir de laquelle il produira et commercialisera des barrières de sécurité en matière synthétique à usage exclusif pour les pistes de karting et pour lesquelles un de ses premiers clients fut la piste de karting de Michaël SCHUMACHER à Kerpen.

Et en matière de sport automobile, il participait encore régulièrement à des épreuves historiques de rallye, son nouveau hobby comme il aimait le souligner, mais que la maladie qui l’a emporté en cette fin 2014, malheureusement l’empêchera désormais de poursuivre.

Klaus restera l’un des derniers Gentlemen rallyman de talent avant que la discipline ne se professionnalise entièrement.

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

Nécrologie

About Author

gilles