F1. MAX MOSLEY ATTAQUE GOOGLE POUR FAIRE RETIRER DES PHOTOS ET VIDEOS COMPROMETTANTES

 

 

 

Max MOSLEY devant le siège de la FIA à PARIS. Photo Bernard BAKALIAN

Max MOSLEY devant le siège de la FIA à PARIS. Photo Bernard BAKALIAN

 

 

Après avoir eu gain de cause dans plusieurs procès remportés en France et en Allemagne, l’ancien Président de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) le Britannique Max Mosley, vient d’indiquer qu’il attaquait désormais Google en Grande-Bretagne, exigeant le retrait de photos compromettantes à son égard.

Mosley estime en effet que le moteur de recherche Google, porte atteinte à sa vie privée. Et il souhaite obtenir le retrait des clichés compromettants, le montrant dans des parties sado masochistes à connotations nazies !.

 

 RAPPEL DES FAITS

 

Max-Mosley-en-colere

Max-Mosley-en-colere

 

C’est en 2007, (Voir lien) que ce qu’il convient d’appeler, ‘l’affaire Mosley’ débute !

A Londres, ‘News of the World’ diffuse une vidéo et également plusieurs photos, montrant le Président de la FIA, Max Mosley participant à une orgie sadomasochiste, à connotation nazie, en compagnie de prostitués, effectivement toutes vêtues d’uniformes de prisonnier, des tenues nazis

Et de faire immédiatement le rapprochement avec l’attitude de son père, Oswald Mosley qui avait créé le   BUF (British Union of Fascist), un parti politique d’extrême droite, en 1932.

Oswald Mosley, étant accusé en Angleterre d’être proche, de hauts responsables et dignitaires nazis comme Joseph Goebbels et Mussolini… fut contraint de fuite la Grande Bretagne pour se réfugier en France, s’établissant au sud de Paris, dans la Vallée de la Biévre.

Sa propre mère Diana et sa tante, dénommées les sœurs Mitford , étant elles membres du mouvement fasciste anglais.

Attaqué, News of the World, fut finalement condamné à verser 60.000£  l’équivalent de 78.500 € de dommages et intérêts, à Max Mosley.

Et depuis, ce jugement, Max Mosley, tente de faire disparaître  toutes les traces de cette sale ‘affaire de mœurs’ qui figurent toujours sur internet.

Successivement en Allemagne et en France, Mosley a porté ensuite ‘ l’affaire ‘ devant les tribunaux !

En janvier 2014, après un premier jugement en sa faveur en France, un tribunal à Hambourg, lui a donné aussi raison, exigeant que Google retire les photos montrant Mosley en compagnie d’un groupe de prostitués.

Google faisant appel de ces décisions !

Dorénavant, Mosley veut contraindre Google à retirer ces photos que la Haute Cour de Londres, à reconnue comme illégales

C’est la raison pour laquelle une nouvelle audience  vient de s’ouvrir ce lundi 12 janvier en Angleterre  s qui contrôle l’accès à internet», rapporte le Guardian.

Reste à connaitre l’avis du juge John Mitting et de connaitre ses intentions, à savoir si cette nouvelle ‘affaire Mosley ‘ débouchera oui ou non, sur un nouveau procès !

 

John BLOWBERG

Photos : Bernard  BAKALIAN

 

NOS ARTICLES PRECEDENTS SUR L’AFFAIRE MOSLEY

 

 

http://www.autonewsinfo.com/2013/11/06/%EF%BB%BF-f1-la-justice-francaise-donne-raison-a-max-mosley-face-a-google-108704.html

 

MAX-MOSLEY- chez lui a-MONACO

MAX-MOSLEY- chez lui a-MONACO

NOS ARTICLES PRECEDENTS

Evenements Sport

About Author

gilles