FEU VERT POUR LE GP DE BELGIQUE DE F1 JUSQU’EN 2018

 

 

 

F1 2014 - Le Circuit de Spa-Francorchamps date de 1921-© Manfred GIET-.

F1 2014 – Le Circuit de Spa-Francorchamps date de 1921-© Manfred GIET-.

 

 

En date du 6 janvier, la Région Wallonne vient de confirmer via son « Grand argentier  » le Ministre de l’Economie, Jean-Claude MARCOURT, que le GRAND PRIX DE BELGIQUE DE F1, aura bien lieu sur le circuit mythique de SPA-FRANCORCHAMPS, jusqu’en 2018.

 

F1-2014-SPA-les-panneaux-qui-menent-vers-le-circuit-de-FRANCORCHAMPS

F1-2014-SPA-les-panneaux-qui-menent-vers-le-circuit-de-FRANCORCHAMPS

 

Un bon bol d’oxygène pour la région touristique située autour de l’anneau Ardennais, et même au-delà, compte tenu des retombées économiques que ce type d’évènement génère, malgré les déficits récurrents de la société organisatrice, SPA GRAND PRIX, finalement épongés par la Région Wallonne, soit par la collectivité !

Selon certaines sources, le GP de F1 génère à lui tout seul quelque 10 Millions d’€ de rentrées annuelles en taxes cumulées pour l’état fédéral Belge et la région Wallonne, tandis que que les retombées globales se chiffrent à quelques 45 Millions d’€ pour la région.

Seul point noir récurrent depuis 2007 : les pertes cumulées pour le gestionnaire du GP de Belgique de F1, la société SPA GRAND PRIX, se chiffrent à quelques 47 Millions d’€, on l’a dit, lesquels ont été épongés annuellement par le gouvernement Wallon !

Pour être rentable, le GP de BELGIQUE de F1 devrait en effet accueillir quelque 68.000 spectateurs chaque année, ce qui n’est plus le cas depuis les années 1994 à 2004, où Michaël SCHUMACHER était un important  pourvoyeur de spectateurs Allemands, pour le circuit Ardennais.

Depuis cette époque bénie, l’érosion perdure et malgré un prix préférentiel fixé à plus ou moins 16 Millions d’€non indexés– par le magnat de la F1, le Grand argentier Bernie ECCLESTONE, pour faire défiler le prestigieux plateau F1 à Spa-Francorchamps, la barre des 55.000 spectateurs est devenu un obstacle difficilement franchissable dans le contexte actuel.

Une situation qui n’est  cependant pas propre au seul GP de BELGIQUE, puisque d’autres évènements sous le même label, comme le GP d’ALLEMAGNE à Hockenheim ou bien le GP d’ITALIE dans le temple de Monza, ont connu en 2014, un spectaculaire recul d’assistance….

Qui ne manque pas d’inquiéter !

 

CIRCUIT-DE-SPA-la-descente-vers-le-raidillon

CIRCUIT-DE-SPA-la-descente-vers-le-raidillon

 

D’où une recapitalisation annuelle nécessaire par la Région Wallonne, via son bras financier SOGEPA, afin d’assainir la société SPA GRAND PRIX, dirigée par André MAES et dont l’activité se résume exclusivement à l’organisation du GP de F1 et à ne pas confondre avec la société qui gère les infrastructures du circuit de Spa-Francorchamps, la SA CIRCUIT DE SPA-FRANCORCHAMPS.

Cette dernière en effet, présidée par François CORNELIS et dirigée par Pierre-Alain THIBAUT, voit son chiffre d’affaire annuel dégager des bénéfices substantiels, grâce à un taux d’occupation de la piste atteignant la saturation et aux excellentes rentrées publicitaires.

Son chiffre d’affaires en constante augmentation s’établissait à fin 2014, à environ 7,5 Millions d’€ et auxquels s’ajoute une subvention régionale annuelle d’environ 3,5 Millions d’€, lui permettant de réaliser des travaux infrastructurels, visant la sécurité et l’amélioration du confort des spectateurs sur le site.

 

 F1-2014-SPA-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG-dans-le-raidillon1.jpg 24 août 2014


F1-2014-SPA-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG-dans-le-raidillon1.
24 août 2014

 

En 2015, le circuit de Spa-Francorchamps sera par ailleurs le théâtre du 29ème GP de BELGIQUE  consécutif dans les Ardennes belges et reste sans concurrence nationale depuis que la piste NIVELLES-BAULERS se retrouve transformée en zoning industriel et que le circuit Limbourgeois de TERLAEMEN-ZOLDER, se soit vu retirer l’homologation en 1984.

Cette année le GP de BELGIQUE fêtera sa 60ème édition depuis la création du Championnat du Monde de F1, où il a toujours figuré à six exceptions près pour raisons diverses, dont boycott, travaux ou loi anti-tabac, et lors des éditions de 1957-1959-1969-1971-2003-2006 alors qu’il était programmé à Spa-Francorchamps.

Actuellement, il fait partie de l’inventaire des GP mythiques figurants au calendrier de la FIA et des plus petits pays organisateurs, avec MONACO et l’AUTRICHE qui s’y maintiennent ou s’y retrouvent grâce au statut spécial pour la Principauté Monégasque ou avec l’appui, en AUTRICHE, de la firme RED BULL, laquelle est propriétaire de l’ancien circuit de ZELTWEG, d’ailleurs rebaptisé RED BULL RING !

Ceci expliquant cela…

A Spa, le principal atout ?

Un tracé situé dans son cadre unique et naturel et se prêtant parfaitement aux scénarios de duels épiques et qui a l’art de déplacer son curseur du virtuel au réel, contrairement à pas mal d’autres sites exotiques ou artificiels et situés au milieu de nulle part !

Et cela, Bernie ECCLESTONE, le tout puissant promoteur de la F1 l’a bien compris aussi depuis longtemps.

C’est la raison pour laquelle, SPA bénéficie assurément de sa bienveillance…

 

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

 

F1-2014-SPA-le-circuit-de-FRANCORCHAMPS-Vue-aerienne

F1-2014-SPA-le-circuit-de-FRANCORCHAMPS-Vue-aerienne

Circuits F1

About Author

gilles