LE DERNIER DEPART DE JEAN-PIERRE BELTOISE

 

 

JEAN PIERRE BELTOISE Portrait Photo Manfred GIET.

JEAN PIERRE BELTOISE Portrait Photo Manfred GIET.

 

Une page de l’Album du sport automobile Français s’est refermée et définitivement fermée ce lundi 12 janvier 2015 à Saint Vrain dans l’Essonne, au sud de Paris

Et la présence de plus d’un millier de fans, venus de tous les horizons, prouve et démontre que le défunt qu’ils étaient tous venus honorer, l’immense pilote que fut Jean-Pierre Beltoise – décédé le 5 janvier 2015 à Dakar – et à qui ils étaient tous venus dire un ultime et dernier adieu, était bien  une CATHEDRALE, l’un des MONUMENTS du Sport Automobile Français.

 

 CLASSIC-DAYS-2014-Jean-Pierre-BELTOISE-Photo-Emmanuel-LEROUX

CLASSIC-DAYS-2014-Jean-Pierre-BELTOISE-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

A tel point que pour le dernier départ de l’idole de notre enfance, la petite église de Saint Vrain n’était pas assez grande et que prévoyante, la mairie avait fait installée,  craignant la pluie, une immense tente, juste en face de l’entrée et pleine à craquer, tant il y avait de monde…

Entourant sa famille, sa femme Jacqueline, ses enfants Anthony et Julien, on reconnaissait dans l’assistance bien des têtes connues.

A commencer par Jean Todt, le Président de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) victorieux autrefois en compagnie de Jean-Pierre Beltoise et de Patrick Depailler – un autre grand disparu – et avec la Matra du Mans, du Tour de France Automobile en 1970.

Mais il y a avait une foule de pilotes bien entendu. Et notamment ses potes de cette grande équipe Matra, Henri Pescarolo et Jean-Pierre Jaussaud, Jean-Pierre Jarier.

A leurs côtés, on reconnaissait évidemment l’ancien triple Champion du monde de Formule 1 (1969-1971-1973) et équipier de Beltoise en Grand Prix justement chez Matra, le pilote Ecossais Sir Jackie Stewart.

Et bien des champions de toutes les disciplines comme les Rallymen, Jean Claude Andruet, Jean Pierre Nicolas, Jean Vinatier ou François Chatriot.

Et encore plusieurs générations de pistards, parmi lesquels Jean Pierre Jabouille, Philippe Alliot, Jacques Laffite, Paul Belmondo, Philippe Streiff, Christian Ethuin, François Mazet, Michel Leclére, Pierre de Thoisy,  René Ligonnet, Chrstian Bonnal, Thierry Perrier, Marie Odile Desvignes, Etienne Vigoureux, Pierre-François Rousselot.

Parmi les personnalités, le Président de la FFM (Fédération Française de Motocyclisme) Jacques Bolle, le chanteur Philippe Lavil, le metteur en scène Just Jaeckin (le film Emmanuelle), le cascadeur Rémi Julienne, l’éditeur Michel Hommell (Auto Hebdo-Echappement) le plus grand des photographes Français des années durant sur les GP, Manou Zurini, et tant d’autres… parmi lesquels de très nombreux représentants des écuries et des constructeurs

Sans oublier, une foule d’anonymes, tous jadis supporters de l’immense Champion que fut Jean-Pierre Beltoise

Tous présents pour l’accompagner dans son dernier voyage !

Parmi les hommages qui lui furent rendus, trois étaient particulièrement émouvants.

A commencer par celui de son frère Michel, lequel concluait par cette très belle phrase :

«  Comme vous êtes naturellement tous ses fils, je vous présente mes sincères condoléances »

Auparavant, il avait lâché :

« Jean-Pierre, tu étais mon frère mais mon pote et mon idole. Quand j’invitais des copains, tous me disaient ‘ Jean Pierre sera là ?’ Et assurés de ta présence, tous rappliquaient ! »

De son côté l’ancien brillant rallyman – victorieux du Monte Carlo en 1973 et Champion du monde avec la grande équipe Alpine, Jean-Claude Anduet, reconnaissait :

« Tu as été le symbole du renouveau du sport automobile en France. Et je te dois ma carrière car c’est toi qui m’as permis d’entamer celle-ci. »

De son côté, notre ami Philippe Monneret, le fils de l’immense Champion moto que fut Georges Monneret alias ‘ JOJO la Moto ‘ précisait :

« Je t’ai connu gosse alors que tu entamais ta formidable carrière de pilote moto et que mon père te prodiguait ses précieux conseils. Tu as par la suite constamment été à mes côtés lorsque j’ai débuté en course. Aujourd’hui, je perds mon père spirituel. » 

Après l’inhumation dans le petit cimetière de Saint-Vrain, la journée s’est terminée autour de la famille Beltoise, Michel nous ayant ensuite conviés et réunis avant de se séparer.

 

Gilles GAIGNAULT et Jean-Louis BERNARDELLI

Photos : Thierry COULIBALY et autonewsinfo   

 

Jean Pierre BELTOISE. Adieu en musique a l'église de Saint Vrain

Jean Pierre BELTOISE. Adieu en musique a l’église de Saint Vrain – Photo Thierry COULIBALY

Le cercueil quitte l'église de Saint Vrain - photo autonewsinfo

Le cercueil quitte l’église de Saint Vrain – photo autonewsinfo

Jacqueline BELTOISE soutenue par ses deux fils

Jacqueline BELTOISE soutenue par ses deux fils, Anthony et Julien – photo Thierry COULIBALY

Sir JACKIE STEWART quittant l'église de St Vrain - Photo Thierry COULIBALY

Sir JACKIE STEWART quittant l’église de St Vrain – Photo Thierry COULIBALY

Jean TODT le Président de la FIA Photo autonewsinfo

Jean TODT le Président de la FIA Photo autonewsinfo

Derniers adieux à Jean Pierre BELTOISE

Derniers adieux à Jean Pierre BELTOISE Photo autonewsinfo

SA monoplace BRM  victorieuse du GP de MONACO en 1972 et reconstituéee en flrurs  photo autonewsinfo fleursd

SA monoplace BRM victorieuse du GP de MONACO en 1972 et reconstituéee en fleurs photo autonewsinfo

Sa monoplace la BRM  victorieuse du GP de MONACO en 1972 et reconstituée en fleurs  photo autonewsinfo

Sa monoplace la BRM victorieuse du GP de MONACO en 1972 et reconstituée en fleurs photo autonewsinfo

 

 

Nécrologie

About Author

gilles