F1. LES EQUIPES VEULENT DES MOTEURS PLUS PUISSANTS POUR 2016

 

RENAULT-F1-Conf-Usine-VIRY-25-fevrier-2013-Le-banc-moteur-futur-MOTEUR-V6-RS34-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

RENAULT-F1-Conférence visite Usine VIRY-CHATILLON le 25 fevrier 2013-Le banc moteur du futur MOTEUR-V6-RS34-photo-Gilles-VITRY-autonewsinfo

 

Les trois motoristes actuels présents en Grand Prix, les firmes Mercedes, Renault, Ferrari, auxquels il convient d’ajouter le dernier arrivé, le motoriste Japonais Honda, sont en train  de plancher et d’étudier la possibilité d’augmenter la puissance et aussi le bruit des moteurs qui équipent actuellement les monoplaces de Formule 1.

S’ils parviennent à se mettre d’accord, le projet pourrait voir le jour assez rapiodement pour entrer en vigueur au début de la saison 2016.

Les représentants de ces quatre acteurs se sont d’ailleurs déjà réunis cette semaine à Genève pour évoquer le sujet.

L’idée est de tenter de trouver des solutions pour modifier la réglementation actuelle concernant les moteurs de F1.

Les patrons des écuries de GP s‘inquiétant du cout très élevé des V6 turbo introduits en 2014 et jugés beaucoup trop coûteux et aussi bien peu performants et souhaitant donc l’introduction et le développement de moteurs plus puissants.

L’idée lancée étant de parvenir à une évolution du V6 turbo actuel

Le projet serait effectivement de conserver l’actuel V6 turbo en lui insufflant beaucoup plus de puissance. On évoque la bagatelle de 1 000 chevaux !

Pour y parvenir, l’une des solutions envisagées serait de ne plus limiter le débit de carburant instantané maximum autorisé qui était cette année fixé à 100 kg d’essence par heure.

Avec des blocs devenus plus puissants, les monoplaces seraient, du coup, bien plus bruyantes.

Mais pas question que ces futurs nouveaux moteurs augmentent les coûts d’exploitation !

Les quatre motoristes Mercedes, Renault, Ferrari et Honda sont bien d’accord sur cette épineuse question s’il en est, souhaitant absolument une maîtrise des budgets

En tout cas, ils se sont entendus pour proposer la conclusion de leurs démarches et établir un rapport de leur étude avant la fin du mois de janvier prochain !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Gilles VITRY pour autonewsinfo

 

NOS ARTICLES PRECEDENTS

http://www.autonewsinfo.com/2014/03/16/f1-les-explications-sur-le-nouveau-moteur-renault-turbo-118589.html

7

Evenements F1 Sport

About Author

gilles