F1 DU RIFIFI A MARANELLO. DEPART DE PAT FRY ET DE NIKOLAS TOMBASIZ, LES PLEINS POUVOIRS A JAMES ALLISON

 

Logo-Ferrari-600x312

 

L’hémorragie continue et se poursuit à Maranello !

Après le départ de l’emblématique patron Lucas Cordero di Montezemolo, après celui du directeur de la Scuderia, Marco Mattiacci, la purge n’était visiblement pas terminée chez Ferrari…

Maurizio Arrivabene, le tout récent Directeur General de la Gestion Sportive et Team Principal de la Scuderia, poursuit le ménage…

 

 F1-2014-PAT-FRY-Scuderia-FERRARI


F1-2014-PAT-FRY-Scuderia-FERRARI

 F1-2014-NIKOLA-TOMBASIZ.


F1-2014-NIKOLA-TOMBASIZ.

 

En effet, on vient d’apprendre tard ce mardi soir, les départs ou plutôt les limogeages de deux figures, d’une part de Pat Fry, le directeur de l’ingénierie et d’autre part de Nikolas Tombazis, le responsable du design.

Deux piliers qui quittent la Scuderia Ferrari.

 

 F1 2014 - JAMES ALLISON.


F1 2014 – JAMES ALLISON.

 

C’est donc désormais James Allison qui officiera au  poste de Directeur Technique de l’équipe de F1, dorénavant épaulé par Simone Resta, le nouvel homme en charge du  département design.

A noter enfin que Mattia Binotto, responsable du Power Unit depuis le départ de Luca Marmorini, reste à ce poste.

Parmi les autres décisions, on retiendra tout d’abord que la direction des activités sportives liées à la Formule 1 sera dirigée par Massimo Rivola, tandis que pour les courses GT et le departement client, la responsabilité est attribuée à Antonello Coletta.

La Ferrari Driver Academy étant, elle, dirigée par Luca Baldisserri, qui rendra compte directement à Maurizio Arrivabene qui va, pour assurer l’intérim, confier la responsabilité de la nouvelle Direction Commerciale de la Scuderia, en tant que Directeur Marketing et Renato Bisignani, actuel attaché de presse.

Le bureau de presse étant, lui confiée à Alberto Antonini, journaliste depuis longtemps engagé en Formule 1 et notamment comme commentateur à la télévision d’abord à la Rai puis sur Sky Italie.

Aprés la déconfiture de la saison 2015 sans aucune victoire, visiblement )à Maranello, on a pris le taureau par les cornes et on chamboule tout pour tenter de repartir sur des bases saines afin de redonner à la Scuderia les moyens de briller, de regagner des GP et de viser le titre mondial .

Alonso parti aprés cinq années ou il n’a cessé de lutter de se battre, sans jamais décrocher la couronne de champion du monde, Ferrari a recruté pour lui succéder le quadruple Champion du monde Allemand, Sebastian Vettel.

Avec cette réorganisation, il faut simplement espérer et souhaiter qu’à Maranello, on retrouve au plus vite, la bonne trajectoire !

 

Gianpietro CERVONIA

Photos : FERRARI

 

F1

About Author

gilles