VICTOIRE DE LA PORSCHE 919 HYBRIDE N°14 AUX SIX HEURES DE SAO PAULO. TOYOTA AUSSI CHAMPION DES TEAMS

 WEC-2014-SAO-PAULO-La-PORSCHE-N°14-Photo-Max-MALKA


WEC-2014-SAO-PAULO-La-PORSCHE-N°14-Photo-Max-MALKA

 

La Porsche 919 Hybride N°14, décroche ce dimanche sur la piste d’Interlagos la victoire dans les Six Heures de Sao Paulo, huitième et dernière course du Championnat du Monde d’endurance WEC  2014;

La toute première victoire pour Porsche depuis son retour en endurance en début de saison à Silverstone

 

WEC-2014-SAO-PAULO-Dimanche-30-Novembre-TOYOTA-TS040-N°8-de-BUEMI-et-DAVIDSON-Photo-Max-MALKA

WEC-2014-SAO-PAULO-Dimanche-30-Novembre-TOYOTA-TS040-N°8-de-BUEMI-et-DAVIDSON-Photo-Max-MALKA

 

A l’arrivée, la voiture de l’équipage, formé du Français Romain Dumas de l’Autrichien Marc Lieb et du Suisse Neel Jani, l’emporte et sous régime de drapeau jaune et de safety car, en devançant la Toyota TS040 N°8, de l’équipage déjà sacré Champion du monde, lors de l’épreuve précédente à Bahreïn, la paire formée de Sébastien Buemi et d’Anthony Davidson seconde et qui offre aussi le titre mondial par équipes à la marque Japonaise , l’Audi N°1 avec notamment  le Danois Tom Kristensen qui effectuait sa dernière course, complétant le podium, l’ultime de sa brillante carrière.

 

 WEC-2014-SAO-PAULO-Dimanche-30-Novembre-AUDI-N°1-Derniére-Course-de-TOM-KRISTENSEN  Photo-Max-MALKA.


WEC-2014-SAO-PAULO-Dimanche-30-Novembre-AUDI-N°1-Dernière-Course-de-TOM-KRISTENSEN ponctuée d’un ultime podium Photo-Max-MALKA.

 

A noter qu’a trente minutes de l’arrivée, un violent accrochage entre la Porsche 919 Hybride alors pilotée par l’ancien pilote de F1, Mark  Webber et la Ferrari 458 Italia n°90 de Matteo Cressoni.

 

WEC-2014-SAO-PAULO-La-PORSCHE-919-N°20-de-Mark-WEBBER-apres-son-accident

WEC-2014-SAO-PAULO-La-PORSCHE-919-N°20-de-Mark-WEBBER-apres-son-accident

 

Les deux voitures percutant les rails, a entraîné immédiatement la neutralisation de la course avec l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Fort heureusement, les jours d’aucun des deux pilotes n’étant finalement en danger.

Le staff médical du circuit a vérifié l’état de santé de Cressoni immédiatement après l’accident , le déclarant Ok. Mark Webber, éveillé et alerte lorsque le team médical l’a pris en charge, étant transporté au centre médical du circuit pour des examens approfondis. Le grand Mark faisant un signe du bras pour rassurer sur son état.

 

WEC 2014 SAO PAULO -ORECA Team KCMG - Photo Max MALKA.

WEC 2014 SAO PAULO -ORECA Team KCMG – Photo Max MALKA.

 

 

Triplé des Oreca en LMP2 après la sortie de piste en début de course d’Olivier Pla au volant de la Ligier de l’écurie G-Drive. La N°47 du Team KCMG, basé à Hong Kong, finissant à une belle 6éme place au général et triomphant dans la catégorie.

Mais c’est bien l’ORECA, la n°27 du Team SMP Racing qui emùpoche ce soir le titre mondial dans la catégorie LMP2, Sergey Zlobin étant, lui, sacré Champion de la classe.

 

WEC-2014-SAO-PAULO-ASTON-MARTIN-Vantage-N°97-Photo-Max-MALKA.

WEC-2014-SAO-PAULO-ASTON-MARTIN-Vantage-N°97-Photo-Max-MALKA.

 

En LMGTPO, succès de l’Aston Martin V8 Vantage la N°97 du tandem Stefan Mücke et Darren Turner devant la Porsche 911 RSR N°92 du Team Manthey des Français Fred Makowiecki et Patrick Pilet et les Ferrari F458 de la Scuderia AF Corse,  la N°71 devançant la 51

 

 WEC-2014-SAO-PAULO-ASTON-V8-Vantage-N°98-Photo-Max-MALK


WEC-2014-SAO-PAULO-ASTON-V8-Vantage-N°98-Photo-Max-MALK

 

 

En LMGTAM, la victoire revient également a l’équipe Aston  Martin , le N°98 du trio Lamy,Dalla Lana et Nygaard, devant la N°95, la Ferrari AF Corse N°81, complétant le podium

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA

 

 WEC-2014-SAO-PAULO-Dimanche-30-Novembre-PORSCHE-N°14-de-DUMAS-JANI-et-LIEB-Photo-Max-MALKA


WEC-2014-SAO-PAULO-Dimanche-30-Novembre-PORSCHE-N°14-de-DUMAS-JANI-et-LIEB-Photo-Max-MALKA

LE CLASSEMENT DE LA COURSE

 

1. Dumas-Jani-Lieb (Porsche 919) – Porsche :  249 tours en 6 Heures 01’44 »608

2. Davidson-Buemi (Toyota TS 040) – Toyota, à 0”170
3. Di Grassi-Duval-Kristensen (Audi R18) – Audi, à 1 tour
4. Wurz-Sarrazin-Conway (Toyota TS 040) – Toyota, à 1 tour
5. Fassler-Lotterer-Treluyer (Audi R18) – Audi, à 1 tour
6. Howson-Bradley-Imperatori (Oreca 03R-Nissan) – KCMG, à 24 tours
7. Turner-Mucke (Aston Martin Vantage) – Astofn Martin, à 28 tours
8. Makowiecki-Pilet (Porsche 911) – Manthey Porsche AG, à 28 tours
9. Rigon-Calado (Ferrari 458 Italia) – AF Corse, à 28 tours
10. Bruni-Vilander (Ferrari 458 Italia) – AF Corse, à 29 tours
11. Rees-MacDowall-O’Young (Aston Martin Vantage) – Aston Martin, à 29 tours
12. Bergmeister-Lietz-Tandy (Porsche 911) – Manthey – Porsche AG, à 30 tours
13. Dalla Lana-Lamy-Nygaard (Aston Martin Vantage) – Aston Martin, à 30 tours
14. Poulsen-Heinemeier Hansson-Thiim (Aston Martin Vantage) – Aston Martin, à 30 tours
15. Wyatt-Rugolo-Bertolini (Ferrari 458 Italia) – AF Corse, à 32 tours
16. Ried-Bachler-Al Qubaisi (Porsche 911) – Proton, à 32 tours
17. Perrodo-Collard-Vaxiviere (Porsche 911) – Prospeed, à 35 tours
18. Kraihamer-Belicchi-Leimer (Rebellion R-One-Toyota) – Rebellion, à 38 tours
19. Prost-Heidfeld-Beche (Rebellion R-One-Toyota) – Rebellion, à 42 tours
20. Zlobin-Minassian-Mediani (Oreca 03R-Nissan) – SMP, à 63 tours

NON CLASSES

21. Fittipaldi-Pier Guidi-Segal (Ferrari 458 Italia) – AF Corse,
22. Bernhard-Webber-Hartley (Porsche 919) – Porsche,
23. Roda-Ruberti-Cressoni (Ferrari 458 Italia) – 8Star,
24. Ladygin-Shaitar-Ladygin (Oreca 03R-Nissan) – SMP,
25. Rusinov-Pla-Canal (Ligier JSP2-Nissan) – G-Drive,

Sport

About Author

gilles