JEAN LOUIS SCHLESSER: « BEAUCOUP DE CONCURRENTS D’AUTRES EPREUVES N’AURAIENT PAS LEUR PLACE SUR L’AFRICA RACE!

 

Il se lâche le « Schless »!

Christophe Caven, lui a posé quelques questions importantes sur l’Africa Race 2015, qu’il ne courra pas, on le rappelle, et il a lâché quelques lances sur le thème « L’Africa Race c’est l’élite du rallye raid, réservée à l’élite des pilotes ».

Il y a seulement quelques années, quand politiques et groupes de pression n’avaient pas encore réussi à interdire l’humour, à l’image de ce qui se passe dans certains régimes parfaitement haïssables d’ailleurs, mais c’est un autre débat, on aurait pu dire que ce n’est pas une course pour les ceci ou les cela…

Ce qui est sûr c’est que l’Africa Race est la course la plus authentique de l’année dans le rallye raid, voici ce qu’en dit un connaisseur…

 

 

Jean Louis, vous venez de sillonner l’Europe : Hongrie, Bulgarie, Belgique, Hollande, Portugal… comment se sont passées les conférences Africa Race? Comment avez vous été accueilli ?

JLS « En effet, j’ai eu une feuille de route assez chargée dernièrement pour la promotion de l’épreuve… Comme à chaque fois les conférences se passent à merveille, l’accueil est toujours aussi chaleureux puis c’est cool de voir d’autre manières de recevoir, d’autres cultures… »

Comment s’annonce la prochaine édition ?….

JLS :

« Elle sera parmi les meilleures depuis la création de ce Rallye, même avec le contexte géopolitique et la désinformation… D’année en année elle ne cesse de prendre de l’ampleur, et je pense que c’est plutôt bien parti pour durer !! »

De nouvelles catégories ont été mises en place pour cette année  ?

JLS :

« Deux nouvelle catégories en Moto, la catégorie « Junior » qui fait son apparition, elle concerne tout motard qui a moins de 25 ans. Puis il y a aussi la catégorie  « + de 1200cc » pour des grosses motos style Yamaha Super Ténéré et BMW GS par exemple, les participants de cette catégorie auront un tracé spécifique dû au poids de leurs machines. »

Quelles sont les nouveautés concoctées par René Metge sur le parcours?

JLS :

« LA grosse nouveauté, c’est une étape supplémentaire en Mauritanie, donc pour cette édition nous compterons 12 étapes au lieu de 11. Le reste du parcours sera à couper le souffle comme à son habitude… Il y a aussi pas mal d’inondations dans le sud du Maroc, donc il se peut que le paysage soit verdoyant… Mais dans tous les cas nous traverserons les plus beaux endroits comme d’hab’. »

Quel rôle allez vous occuper sur le rallye ?

JLS :

« Mon rôle sera de donner un coup de main à l’orga de manière générale, mais je serai dans les airs la plupart du temps. Ce sera à bord d’un ULM équipé d’un relais radio pour assurer et faciliter les communications radio ».

On parle beaucoup « d’Ebola » dans les médias, quel est votre avis sur ce sujet ?

« J’aurais pu donner mon avis si le virus avait touché les pays que nous traversons. Il y a eu un seul Sénégalais contaminé au mois août, qui a été pris en charge dès son entrée dans le pays qui compte plus de 14 Millions d’habitants… Il a été guéri et a quitté l’hôpital. Depuis, l’OMS a déclaré le pays comme « sain » et le gouvernement a été félicité pour sa diligence à mettre fin à la transmission du virus. »

Un mot sur le projet de soutien des écoles de Fabrizio Méoni…

« Chaque année nous aidons diverses associations, cela fait partie d’une des missions que se donne l’Africa Eco Race. Cette année nous avons décidé d’aider la fondation de Fabrizio qui compte 3 écoles à Dakar. Nous allons les aider avec des donations en fournitures scolaires, jeux etc…De plus, c’est l’occasion de commémorer les 10 ans de sa disparition… déjà ! »

Les passionnés rêvent d’un prologue le jour du départ, est ce envisageable dans le futur ?

« Tout est possible ! »

Avons-nous des chances de voir « un people » sur le rallye ?

« L’an dernier il y a eu la rumeur Vincent Lagaf et Alexandre Debanne…. Ce n’est pas d’actualité mais si on sent qu’un people veut s’investir et venir à une course « vraie et authentique » comme la nôtre, il sera le bienvenu ! »

Le team Schlesser sera t’il représenté sur le rallye cette année ?

« Comme annoncé au terme de l’Africa Eco Race 2014, aucune voiture de notre team ne prendra le départ de l’Edition 2015…Une grande bataille s’annonce aux avant-postes et tout le monde va tenter la victoire. »

En quoi se distingue l’Africa Race ?

« L’esprit, la convivialité et l’authenticité, notre épreuve, en ce qui concerne les bivouacs se déroulent exclusivement dans le désert, les 4 et 5 Etoiles on ne connait pas, sauf celles qui sont dans le ciel…. Au niveau sportif, et je ne parle pas de vitesse, beaucoup de concurrents d’autres épreuves n’auraient pas leur place sur l’AER. Cette course n’est pas à la portée du premier venu car rien n’est écrit d’avance. »

 

 Propos recueilli par CHRISTOPHE CAVEN

INTRO : JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos : ORGANISATION

 

 

Rallye-Raid Sport

About Author

jeanlouis