MONSIEUR TOM KRISTENSEN DIT ADIEU A LA COURSE, DIMANCHE A SAO PAULO

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-AUDI-Tom-KRISTENSEN-Presentation-circuit-des-24-Heures-le-mardi-25-mars-Photo-Thierry-COULIBALY.

24-HEURES-DU-MANS-2014-AUDI-Tom-KRISTENSEN-Photo-Thierry-COULIBALY.

Le pilote Danois a fait partie intégrante de l’univers de l’endurance depuis plus de vingt ans, il en est devenu une icone.

Avec un palmarés impresionnant et notamment ses dix succés aux trés célébres 24 Heures du Mans, triomphes à répétition qui au fil des ans, ont peu à peu construit sa légende

Sa carrière étant riche et variée, voici quelques moments forts.

Tom Kristensen – le Maître absolu du Mans

24-HEURES-DU-MANS-2014-Sébastien-LOEB-et-Tom-KRISTENSEN-Photo-autonewsinfo

24-HEURES-DU-MANS-2014- Deux légendes de la course automobile  : Sébastien-LOEB-et-Tom-KRISTENSEN- Photo-autonewsinfo

 

Tout commence un certain dimanche 16 juin 1997, lorsque Tom Kristensen a accompli un des rares exploits pour un pilote de course, c’est-à-dire, de remporter les prestigieuses 24 Heures du Mans alors qu’il participait pour la toute première fois à la fameuse épreuve mancelle !

Avec ses deux équipiers, le regretté pilote Italien Michele Alboreto et le Suédois Stephan Johansson – tous deux brillants anciens pilotes de F1 et notamment chez Ferrari – le Danois terminait sur la plus haute marche du podium ayant triomphé au volant de la Porsche TWR du Team de Reinhold Joest.

À, à peine trente ans, Tom avait déjà 13 ans d’expérience automobile derrière lui, mais c’est réellement au Japon en qualité de gaijin au début des années 90, qu’il devenait un pilote complet.

Ses débuts en compétition remontent à 1992 au Japon, alors qu’il partageait sa Toyota TS010 Group C à Mine, avec les futures stars de la F1, Eddie Irvine et Jacques Villeneuve, où ils terminaient 4éme.

 

WEC-2014-AUDI-Stand-Le-Dr-ULLRICH-avec-deux-des-CHAMPIONS-du-monde-2013-Tom-KRISTENSEN-et-Loic-DUVAL

WEC-2014-AUDI-Stand-Le-Dr-ULLRICH-avec-deux-des-CHAMPIONS-du-monde-2013-Tom-KRISTENSEN-et-Loic-DUVAL

 

Tom Kristensen à Fuji le mois dernier, se souvenait avec émotion de cette époque:

« Je garde de très bons souvenirs de cette période au Japon avec Eddie et Jacques »

Et il enchainait :

« Le Japon, c’était un peu comme une université géante pour nous pilotes européens. Nous faisions tout ensemble, les essais, les entrainements sportifs, les courses… Nous avions des amis et des rivaux comme Mika (Salo), Anthony (Reid), Roland (Ratzenberger), Jeff (Krosnoff), Paolo (Carcasci) et tant d’autres… »

Si Tom a eu un grand nombre de pilotes talentueux à ses côtés durant sa carrière automobile, il en est un dont il parle avec le plus grand respect.

« Kazuyoshi Hoshino. C’est une vraie légende de la compétition au Japon, et il m’a appris tout ce qu’un pilote professionnel doit connaitre, comment être performant au plus haut niveau semaines après semaines. Il fait partie des personnes clés, de ceux qui m’ont vraiment aidé à percer en tant que pilote et à grandir. Je me suis beaucoup inspiré de lui. »

Dans sa carrière, Hoshino a non seulement remporté de nombreux titres japonais, mais il a également terminé les 24 Heures du Mans 1998 à la troisième place du classement général.

En 1993, Tom remportait le Championnat de F3 Japonais, et dans le même temps, avec Nissan, il remportait une victoire dans une course du Championnat de Grand Tourisme japonais (JTCC – Japanese Touring Car Championship). Ces performances l’emmenait ensuite vers le Super Tourisme japonais en 1994, au volant d’une Toyota Corona T190. Il remportait cinq courses, mais laissait le titre d’un point seulement à Masanori Sekiya.

Il poursuivait sa carrière en JTCC en 1995, signant trois victoires. Pendant ce temps là, il faisait également une incursion dans le Championnat de GT japonais au volant d’une Toyota Supra sur une épreuve en 1994, et toute la saison 1996. Son meilleur résultat étant une quatrième place à Fuji alors qu’il roulait avec Bertrand Gachot. En 1997, après sa victoire au Mans, il reprenait la route du Japon pour y disputer le championnat GT avec une Supra.

Mais Tom poursuivait parallèlement sa carrière en monoplace. En 1994 et en 1995, il roulait dans le Championnat Japonais de F3000, signant une victoire avec le Team Cerumo en 1995. Il jonglait ensuite également avec le Championnat International de F3000 en 1996 et 1997, remportant une course à Silverstone.

Avec son approche de la compétition et ses connaissances de l’endurance, peu de personnes pensaient que sa victoire au Mans en 1997 n’était que le début d’une carrière remarquable dans la discipline. Typiquement « Kristensen », l’endurance c’était pas mal, mais il y avait toujours une série en GT à conquérir. Mis à part quelques essais en qualité de pilote d’essai pour Tyrell, Williams et Michelin, Tom s’est toujours concentré sur le pilotage de voitures fermées.

Si l’on connaît Tom Kristensen avant tout pour ses performances en endurance, sa carrière en GT compte également de très beaux et nombreux records. En 2000, il pilotait une Accord pour le Team Redstone Honda dans le Championnat de GT britannique, pour lequel il signait plusieurs victoires. Il a également participé aux 24 Heures de Spa-Francorchamps, c’était sa dernière course en GT.

 

 TOM-KRISTENSEN-AUDI-DTM-en-2006


TOM-KRISTENSEN-AUDI-DTM-en-2006

 

Après être devenu définitivement pilote d’usine pour Audi, il prenait part au Championnat DTM. Il roulait au volant d’une Audi A4 GTM sur plusieurs manches entre 2004 et 2010. Ses meilleures saisons furent 2005-2006, lors desquelles il prenait la troisième place au classement général, remportant quatre manches de DTM.

Avant Audi toutefois, Tom avait été pilote d’usine chez BMW en 1998 et 1999. Mais ses performances en endurance au volant de voiture de sport prototype étaient limitées, car la discipline revenait tout doucement sur le devant de la scène. Il était moins chanceux en 1998, la BMW V12 LM de Kristensen, Steve Soper et Hans Stuck était en effet contrainte à l’abandon.

Mais qu’à cela ne tienne, en 1999, associé à JJ Letho et Jörg Müller au volant d’une BMW, il remportait les 12 Heures de Sebring… la première des sept victoires du Danois sur le célèbre circuit de Floride. Comme au Mans, il gagnait dès sa première participation. Après un autre abandon au Mans, Tom Kristensen rejoignait Audi en 2000.

Depuis, l’endurance n’a plus jamais été la même, Tom commencant à inscrire son nom sur le grand livre des records.
Ainsi aprés la victoire de 1997 , Tom en ajoutera … huit autres dont six d’affilée !

Entre 2000 et 2005, rattrapant ainsi puis le dépassant, un autre pilote mythique du Mans, le Belge Jacky Ickx, victorieux lui à six reprises de l’épreuve Sarthoise (1969-1975-1976 -1977-1981 et 1982)

 

24 HEURES DU MANS 2013- CONF PRESSE -Jeudi 20 JUIN- JACKY ICKX et TOM KRISTENSEN- 14 Victoires a eux deux -- Photo Patrick MARTINOLI.

24 HEURES DU MANS 2014 –  DEUX LEGENDES DU MANS :  JACKY ICKX et TOM KRISTENSEN- 15 Victoires a eux deux – Photo Patrick MARTINOLI.

 

Le 9éme et dernier succés manceau de Tom, n’est pas si éloigné, car il remonte à l’édition 2013.

Année où Tom, associé à l’Ecossais Allan McNish et au Français Loic Duval, est également devenu – couronnement de sa prodigieuse carriére – Champion du monde d’endurance.

C’est donc un GRAND, un tres GRAND ‘ Monsieur ‘ de l’endurance qui quittera la scéne ce dimanche à 47 ans, étant né le 7 juillet 1967 à Hobro au Danemark

Aprés ses anciens équipiers, tous Ambassadeurs pour Audi, les Franck Biela, Emanuele Pirro, Dindo Capello et Allan McNich, l’an dernier, Tom tire à son tour sa révérence…

Il sera difficile de l’oublier, tant ce pilote était charismatique et attachant.

 

MICHELIN-3-DECEMBRE-2010-VISITE-EQUIPE-AUDI-CATAROUX-AVEC-TOM-KRISTENSEN

MICHELIN-3-DECEMBRE-2010-VISITE-EQUIPE-AUDI- Usine CATAROUX -TOM-KRISTENSEN traverse l’usine devant les employés trés impressionnés

 

 

A titre personnel, je conserverais un souvenir qui m’a marqué.

Le 3 décembre 2010, à l’invitation de Michelin nous devions avec toute l’équipe Audi, nous rendre à Clermont Ferrand (Voir lien) pour visiter le service compétition de Bibendum et l’atelier de fabrication des pneumatiques de course.

Or ce jour-là, Les aéroports Français étaient bloqués par d’abondantes chutes de neige…

Nous sommes avec mon confrére Bruno Palmet du Maine Libre et en compagnie de … Tom Kristensen, restés trois bonnes heures en bout de piste à attendre les instructions d’autorisation de décolage.

Jamais au cours de ces 180 minutes, Tom n’a montré le moindre signe d’énervement, d’agacement, se montrant bien au contraire plein d’humour sur la situation désepérée et qui était la notre dans cet Airbus devenu inutilisable.

Rigolant, plaisantant, nous racontant moult histoires sur sa carriére. Ce jour-là nous en avons assurément appris plus qu’en… vingt ans sur les circuits!

Tant, Tom était cool et bavard comme une pie !

 

24-HEURES-DU-MANS-2014-Test-1er-juin-AUDI-Num-1-de-DUVAL-Di-GRASSI-KRISTENSEN-Photo-Max-MALKA

24-HEURES-DU-MANS-2014- Dimanche 15 juin -AUDI- Num 1 de Tom KRISTENSEN- Lucas di GRASSI et Marc GENE Photo-Max-MALKA  – Ses dernières 24 Heures du Mans -Photo Max MALKA

 

Sur que ce dimanche, la fin de course chez Audi n’aura pas la même intensité que d’habitude.

Toute l’équipe du Docteur Ullrich ayant assurément le coeur qui fait boum boum, lorsque Tom franchira la ligne pour la toute derniére fois et ce quel que soit sa position en course.

Quant à Kristensen, on ose imaginer la séquence émotion, qui s’en suivra…

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA- Patrick MARTINOLI -Thierry COULIBALY- MICHELIN -AUDI

 

NOTRE ARTICLE SUR LA VISITE CHEZ MICHELIN EN 2010 AVEC TOM KRISTENSEN

 http://www.autonewsinfo.com/2010/12/03/endurance-le-team-audi-en-visite-chez-michelin-a-clermont-ferrand-3871.html

 

 

 SAISON 2014

24 HEURES DU MANS 2014 - AUDI 1 di GRASSI - GENE-KRISTENSEN - Photo Antoine CAMBLOR

24 HEURES DU MANS 2014 – AUDI N° 1 de Tom KRISTENSEN – Photo Antoine CAMBLOR

AUDI N°1 Lucas DI GRASSI, Louic DUVAL, Tom KRISTENSEN

24 Heures du Mans 21014 – AUDI N°1 Lucas DI GRASSI, Loic DUVAL, Tom KRISTENSEN -Photo Thierry COULIBALY

 WEC-2014-SPA-AUDI-N°1-de-DUVAL-DI-GRASSI-KRISTENSEN-Photo-Max-MALKA


WEC-2014-SPA-AUDI-N°1-de Tom KRISTENSEN-Photo-Max-MALKA

WEC-2014-SILVERSTONE-DI-GRASSI-DUVAL-KRISTENSEN-AUDI-Num-1

WEC-2014-SILVERSTONE-DI-GRASSI-DUVAL-KRISTENSEN-AUDI-Num-1 – Photo Max MALKA

SAISON 2013

 24-HEURES-DU-MANS-2013-ARRIVEE-VICTORIEUSE-DE-LAUDI-N°-2-DUVAL-KRISTENSEN-MCNISH.


24-HEURES-DU-MANS-2013-ARRIVEE-VICTORIEUSE-DE-L’AUDI-N°-2-DUVAL-KRISTENSEN-MCNISH. Photo Thierry COULIBALY

 24-HEURES-DU-MANS-2013-le-trio-vainqueur-sur-le-toit-AUDI-N°2-victorieuse-Photo-Patrick-MARTINOLI


24-HEURES-DU-MANS-2013- Le-trio avec Tom KRISTENSEN vainqueur-sur-le-toit-AUDI-N°2-victorieuse-Photo-Patrick-MARTINOLI

 24-HEURES-DU-MANS-2013-ARRIVEE-VICTORIEUSE-DE-L'AUDI-N°-2 de Tom KRISTENSEN


24-HEURES-DU-MANS-2013-ARRIVEE-VICTORIEUSE-DE-L’AUDI-N°-2 de Tom KRISTENSEN victorieux pour la 9éme fois

WEC-2013-SHANGHAI-le-trio-nouveau-CHAMPION-du-monde-2013-Kristensen-McNich-Duval

WEC-2013-SHANGHAI-le-trio-nouveau-CHAMPION-du-monde-2013-Kristensen-McNich-Duval

 WEC-2013-SHANGHAI-Les-pilotes-de-Audi-N°2-KRISTENSEN-DUVAL-MC-NISH-sont-CHAMPIONS-DU-MONDE-2013


WEC-2013-SHANGHAI-Les-pilotes-de-Audi-N°2-KRISTENSEN-DUVAL-MC-NISH-sont-CHAMPIONS-DU-MONDE-2013

 ALLAN-MC-NISH-24-HEURES-DU-MANS-2013-1er-avec-LOIC-DUVAL-et-TOM-KRISTENSEN-Jacky-ICKX-lui-adresse-une-petite.


24-HEURES-DU-MANS-2013-1er-TOM-KRISTENSEN Sa 9éme victoire cette fois avec Allan McNISH et Loic DUVAL.  Jacky-ICKX lui-adresse une petite tape amicale. Photo Thierry COULIBALY

ALLAN-MC-NISH-24-HEURES-DU-MANS-2013-1er-avec-LOIC-DUVAL-et-TOM-KRISTENSEN

24-HEURES-DU-MANS-2013-1er-TOM-KRISTENSEN avec Loic DUVAL et Allan McNISH – Photo Thierry COULIBALY

4-HEURES-DU-MANS-2013-PODIUM- 1e -TOM-KRISTENSEN avec Loic DUVAL et Allan McNISH - Photo Thierry COULIBALY

4-HEURES-DU-MANS-2013-PODIUM- 1e -TOM-KRISTENSEN avec Loic DUVAL et Allan McNISH – Photo Thierry COULIBALY

FIA REMISE DES PRIX Ve,ndredi 6 Decembre 2013 a PARIS - DUCAL-KRISTENSEN et MCNISH et les GIRLS du MOULIN ROUGE.

FIA REMISE DES PRIX Vendredi 6 Decembre 2013 a PARIS – DUVAL-KRISTENSEN et MCNISH  sont sacrés CHAMPIONS DU MONDE D’ENDURANCE WEC entourés par les GIRLS du MOULIN ROUGE.

FIA 2013 Remise des Prix a PARIS les pilotes AUDI CHAMPIONS du Monde  avec Jean TODT et le Dc ULLRICH.j

FIA 2013 Remise des Prix a PARIS les pilotes AUDI CHAMPIONS du Monde WEC avec Jean TODT et le Dc ULLRICH.

FIA REMISE DES PRIX Ve,ndredi 6 Decembre 2013 a PARIS - LOIC DUVAL - TOM KRISTENSEN et ALLAN MCNISH les CHAMPIONS DU PONDE D'ENDURANCE WEC avec AUDI.j

FIA REMISE DES PRIX Vendredi 6 Decembre 2013 a PARIS – LOIC DUVAL – TOM KRISTENSEN et ALLAN MCNISH, les CHAMPIONS DU MONDE D’ENDURANCE WEC avec AUDI.

 

Evenements FIA WEC Sport

About Author

gilles