ENDURANCE WEC. G-DRIVE VISE LE TITRE MONDIAL A SAO PAULO

 

WEC-2014-SHANGHAI-La-LIGIER-JSP2-Equipe-G-Drive

WEC-2014-SHANGHAI-La-LIGIER-JSP2-Equipe-G-Drive

 

 

L’équipe G-Drive Racing se déplace au Brésil pour l’ultime manche du Championnat du monde d’endurance WEC, avec l’objhectif de décrocher le titre LM P2 sur la piste de Sao Paulo, avec sa Ligier JS P2

Avec six pole positions et quatre victoires à son actif cette saison, le Team G-Drive Racing, débarque à Sao Paulo, en leader du Trophée FIA d’Endurance LM P2.

Une position confortable mais, avec seulement huit points d’avance, insuffisante pour garantir à l’équipe, d’avoir l’assurance d’empocher le titre mondial LM P2.

Au volant de la Ligier JS P2-Nissan N°26 chaussée de pneumatiques Dunlop, le trio Olivier Pla, Roman Rusinov et Julien Canal devra être sur ses gardes et conclure sa belle saison par un week-end sans faute pour être sacrés.

L’ensemble de l’équipe G-Drive, mettra assurément toutes les chances de son côté pour assurer le titre et tentera de le faire avec panache en signant une nouvelle et cinquième victoire.

Dès le début de la saison, G-Drive Racing a affiché ses ambitions, en s’adjugeant les deux premières victoires, d’abord à Silverstone, puis à Spa ensuite, avec alors la Morgan LM P2 de Onroak Automotive.

Le troisième rendez-vous, les redoutables 24 Heures du Mans, ne lui a malheureusement pas souri et lui a fait perdre des points précieux et la tête provisoire du classement général.

 

WEC-2014-AUSTIN-La-LIGIER-G-DRIVE-LMP2

WEC-2014-AUSTIN-La-LIGIER-G-DRIVE-LMP2

 

Mais dès le mois de septembre, après la trêve estivale, G-Drive Racing est revenu sur le devant de la scène et cette fois avec une nouvelle voiture :
La Ligier JS P2.

Après avoir pris ses marques dans le Championnat à Austin au Texas, le châssis fermé Onroak Automotive, s’est imposé succesivement au Japon à Fuji, puis ensuite en Chine, à Shanghai.

Malgré une course plus difficile lors de la dernière manche qui s’est disputée sur la piste du circuit de Sakhir à Bahreïn, l’équipe G-Drive a repris l’avantage au classement du Trophée FIA d’Endurance des Equipes LM P2, avec huit points d’avance sur le Team Russe, SMP Racing.

La réussite et la compétitivité de l’association de G-Drive Racing et des châssis LM P2 Onroak Automotive, tous deux équipés du moteur Nissan et chaussés de pneumatiques Dunlop, ont été confirmées avec l’obtention de six pole positions sur les sept qualifications déjà disputées.

Forte de ces succès, l’équipe arrive donc au Brésil, en position de leader, pour disputer l’ultime manche de la saison.
Et décisive…

Mais les hommes de G-Drive, devront cependant rester concentrés pour que le résultat du week-end leur permette de concrétiser le travail effectué tout au long de la saison et de décrocher le titre tant convoité.

Et franchement mérité sur l’ensemble de la saison!

Une victoire ou une deuxième place au terme de ce dernier rendez-vous, les Six Heures de Sao Paulo, assurerait à G-Drive Racing et au trio Pla-Rusinov-Canal la victoire aux Trophées FIA d’Endurance Equipes et Pilotes LM P2.

Et si la Ligier JS P2-Nissan N°26, devait franchir le drapeau à damier en troisième ou quatrième position, les titres seraient alors acquis, si l’Oreca N°27 de chez SMP, ne gagnait pas la course!

 

PAROLES DE PILOTES

WEC-2014-bahrein-Les-pilotes-de-la-LIGIER-G-DRIVE-LMP2-CANAL-RUSINOV-et-PLA

WEC-2014-bahrein-Les-pilotes-de-la-LIGIER-G-DRIVE-LMP2-CANAL-RUSINOV-et-PLA

 

Olivier Pla :

« Le tracé du circuit d’Interlagos devrait très bien convenir à notre Ligier JS P2, avec quelques virages rapides mais surtout beaucoup de virages lents. Au terme de la course très animée à Bahreïn, les positions au classement LM P2 ont été inversées en notre faveur et nous arrivons à Sao Paulo en tête. C’est bien sûr la position la plus confortable mais, comme nous l’avons vu lors de la dernière manche, tout peut basculer jusqu’au drapeau à damier. Nous devrons donc nous concentrer jusqu’au bout pour faire une course sans faute et décrocher le titre LM P2 ! »

Roman Rusinov :

« Ca sera la course la plus difficile de l’année pour les trois équipes LM P2 engagées car le titre mondial est en jeu. Quoiqu’il se passe au Brésil, nous savons que nous avons été l’équipe la plus forte en LM P2 et nous avons vécu une aventure humaine incroyable que je suis heureux d’avoir partagée, au sein de G-Drive Racing, avec Olivier (Pla), Julien (Canal), Philippe (Dumas) et Jacques (Nicolet). Nous ferons tout notre possible pour décrocher une victoire de plus au Brésil, comme nous le méritons.»

Julien Canal :

« Je suis plus motivé que jamais pour cette dernière course et je me réjouis de retourner sur ce circuit que j’apprécie beaucoup et où j’ai déjà roulé deux fois en GT. Après les difficultés que nous avons connues à Bahreïn où l’équipe a travaillé dur, nous voulons ce week-end renouer avec le succès. Je continue moi-même à m’entrainer physiquement et nous mettons toutes les chances de notre côté pour remporter ce titre mondial. »

Philippe Dumas, Team Principal :

« Nous sommes à la fois très concentrés et impatients d’arriver à Sao Paulo pour disputer cette finale du WEC. L’objectif que nous nous étions fixé dès le début de saison reste le même : gagner le championnat. Et je souhaite que nous le fassions avec panache, en décrochant une cinquième victoire sur huit courses disputées. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA et DR

 

MORGAN-NISSAN-N°26 du Team G Drive

MORGAN-NISSAN-N°26 du Team G Drive

Classement provisoire du Trophée FIA d’Endurance Equipes LM P2

 

1- N°26 – G-Drive Racing – 136 pts
2- N°27 – SMP Racing : 128 pts
3- N°47 – KCMG : 105 pts
4- N°37 – SMP Racing : 60 pts

 

FIA WEC

About Author

gilles