F1. NICO ROSBERG SIGNE LA POLE DEVANT HAMILTON AU GP D’ABOU DHABI. QUI SERA CHAMPION ?

 

F1 2014 ABOU DHABI - les trois premiers des qualifications - HAMILTON 2 - ROSBERG 1er et BOTTAS 3éme

F1 2014 ABOU DHABI – les trois premiers des qualifications – HAMILTON 2 – ROSBERG 1er et BOTTAS 3éme

 

La Mercedes de Nico Rosberg EN POLE !

Le pilote Allemand dominé en Q1 et Q2 signe pourtant finalement ce samedi aprés-midi, sur la piste de Yas Marina, la pole du dernier GP de la saison décisif pour l’attribution du titre ce dimanche à Abou Dhabi

Avec comme meilleur chrono 1’40″480, il devance la seconde Mercedes de son équipier second à 0″386
Suivent les Williams-Mercedes de Bottas et Massa à 0″545 et 0″639.

Ensuite, on retrouve les Red Bull-Renault de Daniel Ricciardo à 0″787 et de Sebastian Vettel à 1″196.

Puis, la Toro Rosso de Daniil Kvyat à 1″428, suivi de la McLaren-Mercedes de Jenson Button à 1″484.

Les Ferrari de Kimi Räikkonen et de Fernando Alondo, complétant loin, le Top 10, respectivement à 1″756 et 2″386.

 

F1-2014-ABOU-DHABI-HAMILTON-et-ROSBERG-Qio-sera-le-CHAMPION-DU-MONDE ?

F1-2014-ABOU-DHABI-HAMILTON-et-ROSBERG-Qio-sera-le-CHAMPION-DU-MONDE ?

 

Même avec 17 points de retard, Nico Rosberg reste plus que jamais dans la course pour tenter de décrocher ce dimanche son 1er titre de Champion du monde.

Ce samedi, aprés avoir été dominé auparavant par son équipier et leader du classement provisoire du Championnat, Lewis Hamilton, le pilote Allemand de Mercedes a en signé en Q3 sa 10éme pole position de la saison, la 15éme de sa carrière, performance qui va lui permettre de s’élancer devant et de faire la course en tête sur la piste de Yas Marina.

Aprés ?

Même vainqueur, il ne lui reste plus à Nico qu’à espérer que Lewis commette une faute pour être couronné car s’il finit second, c’est bien lui Hamilton qui serait sacré et ce malgré les points attribués qui compteront double à l’arrivée, le Britannique empochant son second toitre aprés celui de 2008 pour… trois p’tits points !

Prétendant au titre mondial, Nico Rosberg a déja fait un pas en décrochant la pole position avec les pneumatiques P Zéro rouge ‘Supersoft’

Nico de retour au stand, indiquait:

« J’étais enfin satisfait des réglages de ma voiture, j’ai pu faire un bon tour sur la fin. Bien sûr, il ne s’agit que d’une 1ére étape car ce week-end, je dois jouer le titre. C’est une bonne chose d’empocher la pole mais ce n’est pas tout. J’espèrais que quelqu’un parvienne à s’intercaler aprés un tour parfait et cela aurait été bien qu’une Williams puisse y parvenir et nous séparer, mais bon on verra bien ce qui va se passer. Le premier virage va être intéressant. Je crois que la trajectoire la plus propre est à l’intérieur et c’est un avantage de s’élancer depuis la pole. »

Pour sa part, Hamilton, pas encore informé de la pole de Rosberg, lâchait à chaud :

« Je ne sais pas ce qu’a fait Nico maispour ce qui me concerne, je n’ai pas fait le meilleur tour possible. Mais comme Nico l’a déja dit, c’est ce qui se passera dimanche qui compte. »

STRATEGIES DE COURSE

 F1-2014-ABOU-DHABI-MERCEDES de Nico ROSBERG


F1-2014- ABOU-DHABI-MERCEDES de Nico ROSBERG

 

Une stratégie à deux pit-stops reste ce soir la plus probable mais effectuer un sprint avec trois arrêts est aussi envisageable !
Même en pleine nuit à Yas Marina, les températures sont supérieures à… 30° !

Le pilote Mercedes Nico Rosberg devance donc son équipier Lewis Hamilton pour le gain de la pole position du Grand Prix d’Abou Dhabi. Le pilote Allemand a réalisé sa performance avec les pneumatiques P Zero Rouge ‘Supersoft’, nominés pour cette finale du Championnat au côté des P Zero Jaune ‘Soft’. Si l’on se réfère aux statistiques des cinq précédentes éditions, le poleman ne s’est imposé qu’à une seule reprise (Sebastian Vettel en 2010), tandis que son second accéda à la première marche du podium en trois occasions. Mercedes, en monopolisant pour la 12éme fois la première ligne de la grille, égalise par ailleurs le record établi en une saison.

A l’image de la veille, les conditions sont toujours aussi chaudes et sèches dans l’émirat. Lorsque les concurrents se sont élancés en qualifications, le thermomètre affichait en effet 31°C sur la piste et 27°C dans l’air. La température de l’asphalte a néanmoins diminué tout au long de la séance. Cela altéra l’évolution habituelle de la piste et il fut dès lors difficile de déterminer à quel moment précis le circuit était le plus rapide.

Valtteri Nottas a été le seul pilote à ne chausser que les gommes tendres en Q1, ses rivaux choisissant d’assurer un chrono avec les super-tendres. Les ‘Soft’ étant néanmoins attendus comme la monte privilégiée en course, les équipes ne se sont pas privées de rouler avec les ‘Supersoft’.

En Q1 comme en Q2, les pilotes Mercedes, ainsi que Daniel Ricciardo et sa Red Bull, n’ont utilisé qu’un train de ‘Supersoft’ pour chaque segment. Les prétendants à la pole position réalisèrent ensuite deux runs en Q3 avec les enveloppes les plus tendres et Rosberg se montra le plus rapide à l’issue du premier grâce à une légère erreur de Hamilton. Le Britannique choisit enfin de s’élancer en dernière position dans cette Q3 mais ne put déloger son équipier, tandis que Bottas compléta le tiercé de tête.

Après avoir dominé les deux premières séances d’essais libres du vendredi, Lewis Hamilton céda son rang à Nico Rosberg, ce matin, dans la troisième session. Sa Flèche d’Argent était là encore chaussée des pneus ‘Supersoft’.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport explique :

« Dans un tel contexte où les enjeux sont énormes, nous avons assisté à des qualifications particulièrement excitantes qui, comme il est de coutume, se sont jouées dans les toutes dernières secondes. La performance des pneumatiques fut conforme à nos attentes et demain, le premier relais bouclé avec les gommes super-tendres sera crucial car il déterminera la longueur des relais pour rejoindre l’arrivée du Grand Prix. Nous nous attendons toujours à observer des stratégies à deux arrêts, mais certains concurrents pourraient être tentés d’en respecter un troisième. »

 

 LA PREVISION DE PIRELLI

 F1-2014-ABOU-DHABI-MERCEDES-W05-de-Lewis-HAMILTON


F1-2014-ABOU-DHABI-MERCEDES-W05-de-Lewis-HAMILTON

 

Une stratégie à deux arrêts est théoriquement la plus efficace pour boucler les 55 tours de course. La plus efficace consisterait à prendre le départ en ‘Supersoft’ puis les remplacer par les ‘Soft’ aux 8éme et 31éme tours.

Trois pit-stops sont également réalisables, au risque de rencontrer du trafic en piste. Pour que cela fonctionne, il faudrait alors s’élancer en pneus super-tendres, puis basculer sur les tendres aux 7éme, 23éme et 39éme passages.

En l’absence de trafic, cette stratégie doit être deux secondes plus rapides au terme des 305,355 kilomètres du Grand Prix. La probabilité d’apparition de la voiture de sécurité n’étant que de 40%, ce paramètre n’est pas essentiel à prendre en compte dans le calcul de la stratégie idéale.

 

LA SEANCE DES QUALIFICATIONS EN DETAIL

F1-2014-ABOU-DHABI-Nico-ROSBERG-en-pole.

F1-2014-ABOU-DHABI-Nico-ROSBERG-en-pole.

 

Q1

C’est au soleil couchant que les pilotes s’élancent sur le tracé de Yas Marina pour la première partie des qualifications avec comme objectif d’éviter les cinq derniers rangs, synonymes d’élimination prématurée. Après avoir manqué les deux derniers Grands Prix, Caterham savait qu’il serait très compliqué d’accéder à la Q2. Si le miracle n’a pas lieu, les débuts de Will Stevens en Formule Un retiennent l’attention, le jeune Britannique terminant à seulement une demi-seconde de son coéquipier Kamui Kobayashi. Les deux monoplaces du Lotus F1 Team s’arrêtent également en Q1, Romain Grosjean échouant à tout juste 22 millièmes du chrono d’Adrian Sutil, dernier pilote qualifié en 15ème position. Pastor Maldonado, pour sa part, signe le 18ème temps, derrière Esteban Gutierrez.

Q2

Toujours aussi disputée, la lutte en milieu de tableau connaît un nouvel épisode haletant lors du deuxième segment des essais chronométrés : seuls six dixièmes séparent les concurrents situés entre la sixième et 14ème place. Principale surprise de cette Q2, l’élimination de Kevin Magnussen qui rate d’un souffle le droit de disputer la pole position parmi les 10 meilleurs. Suivent ensuite Vergne, le duo Force India composé de Sergio Perez et Nico Hülkenberg, et Adrian Sutil.

Q3

Nico Rosberg dégaine le premier dans la lutte qui l’oppose à Lewis Hamilton pour la couronne mondiale. L’Allemand s’adjuge la pole position avec autorité et près de quatre dixièmes d’avance sur son coéquipier. Derrière, Ricciardo semble le seul à pouvoir empêcher les Williams de verrouiller la deuxième ligne. L’Australien se hisse même temporairement au quatrième rang à la faveur d’un solide dernier tour lancé, avant de voir Valtteri Bottas finalement le devancer. Le Finlandais signe le troisième meilleur temps. Pour ses adieux à Red Bull, Vettel, quant à lui, s’élancera depuis la sixième place de grille tandis que Kvyat, son remplaçant au sein de l’écurie autrichienne, termine en septième position, à tout juste 15 millièmes. Les champions du monde Jenson Button (McLaren), Kimi Räikkönen et Fernando Alonso (Ferrari) complètent le top 10.

 

F1-2014-ABOU-DHABI-La-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO

F1-2014-ABOU-DHABI-La-RED-BULL-RENAULT-de-Daniel-RICCIARDO

 

 

Aprés les qualifs, les commissaires techniques du GP d’Abou Dhabi, ont disqualifié les deux monoplaces Red Bull de Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel et ce en raison d’un aileron avant trop flexible.

Les deux pilotes qui avaient décroché les 5éme et 6émes positions lors de séance des qualifications ce samedi aprés-midi se voient donc relégués sue la 10éme et derniére ligne de la grille 3e ligne de la grille du Grand Prix d’Abou Dhabi.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Phoros : TEAMS – RED BULL et PIRELLI

 

LA NOUVELLE  GRILLE DE DEPART

 

 F1-2014-ABOU-DHABI-La-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG


F1-2014-ABOU-DHABI-La-MERCEDES-de-Nico-ROSBERG

 

1. ligne
Nico Rosberg (Mercedes W05) 1’40″480 (Q3)
Lewis Hamilton (Mercedes W05)  1’40″866 (Q3)
2. ligne
Valtteri Bottas (Williams FW36-Mercedes) 1’41″025 (Q3)
Felipe Massa (Williams FW36-Mercedes) 1’41″119 (Q3)
3. ligne
Daniil Kvyat (Toro Rosso STR9-Renault) 1’41″908 (Q3)
Jenson Button (McLaren MP4/29-Mercedes) 1’41”964 (Q3)
4. ligne
Kimi Raikkonen (Ferrari F14-T) 1’42″236 (Q3)
Fernando Alonso (Ferrari F14-T) 1’42”866 (Q3)
5. ligne
Kevin Magnussen (McLaren MP4/29-Mercedes)  1’42″198 (Q2)
Jean Eric Vergne (Toro Rosso STR9-Renault) 1’42″207 (Q2)
6. ligne
Sergio Perez (Force India VJM07-Mercedes) 1’42″239 (Q2)
Nico Hulkenberg (Force India VJM07-Mercedes) 1’42″384 (Q2)
7. ligne
Adrian Sutil (Sauber C33-Ferrari) 1’43″074 (Q2)
Esteban Gutierrez (Sauber C33-Ferrari) 1’42”819 (Q1)
8. ligne
Pastor Maldonado (Lotus E22-Renault) 1’42″860 (Q1)
Kamui Kobayashi (Caterham CT05-Renault) 1’44”540 (Q1)
9. ligne
Will Stevens (Caterham CT05-Renault) 1’45”095 (Q1)
Romain Grosjean (Lotus E22-Renault) 1’42″768 (Q1) *
10. ligne
Daniel Ricciardo (Red Bull RB10-Renault) **
Sebastian Vettel (Red Bull RB10-Renault) **

* Pénalisé pour changement de moteur
** Pénalisé par décision des commissaires

 

F1 Sport

About Author

gilles