TOYOTA RACING DECROCHE LE TITRE MONDIAL PILOTES ET LA VICTOIRE AUX SIX HEURES DE BAHREIN

 

 WEC-2014-BAHREIN-VICTOIRE-ET-TITRE-MONDIAL-POUR-LES-PILOTES-TOYOTA-ce-15-novembre.


WEC-2014-BAHREIN-VICTOIRE-ET-TITRE-MONDIAL-POUR-LES-PILOTES-TOYOTA-ce-15-novembre.

 

L’équipe TMG TOYOTA Racing, a remporté, ce samedi les Six Heures de Bahreïn, sa cinquième victoire de la saison dans le Championnat du Monde d’Endurance WEC, avec l’équipage, le trio au volant de la N°7 et composé de Wurz, Sarrazin et Conway.

Et l’autre, le duo formé d’Anthony Davidson et Sébastien Buemi, s’adjuge, lui, le titre Pilotes au terme d’une course compliquée avec un ennui d’alternateur en début de course.

La TS040 HYBRID N°7 d’Alex Wurz, Stéphane Sarrazin et Mike Conway a remporté sa première victoire de la saison au terme d’une très belle course, signant ainsi le cinquième succès 2014 pour le Team TOYOTA Racing.

 

WEC-2014-BAHREIN-LES-VAINQUEURS-les-3-pilotes-de-laTOYOTA-N°7-WURZ-SARRAZIN-CONWAY

WEC-2014-BAHREIN-LES-VAINQUEURS-les-3-pilotes-de-laTOYOTA-N°7-WURZ-SARRAZIN-CONWAY

 

Anthony et Sébastien terminent, eux, seulement à la 11ème place, après avoir perdu du temps en raison d’un problème technique – alternateur – mais deviennent néanmoins Champions du Monde des Pilotes 2014, disposant d’une avance suffisante au classement général alors qu’une seule course reste à disputer, dans deux semaines à Sau Paulo.

Ce titre est la première couronne mondiale chez les pilotes pour TOYOTA depuis la victoire de Didier Auriol lors du Championnat du Monde des Rallyes en… 1994.

 

WEC-2014-BAHREIN-les-deux-TOYOTA-la-7-devant-la-8

WEC-2014-BAHREIN-les-deux-TOYOTA-la-7-devant-la-8

 

Le résultat d’aujourd’hui renforce également le leadership de TOYOTA au Championnat du Monde des Constructeurs, avec désormais 40 points d’avance sur l’équipe Audi, en sachant qu’un maximum de 44 points reste à distribuer lors de la dernière course, à Sao Paulo, le 30 novembre.
La course a été passionnante de bout en bout, depuis le premier tour quand Alex et Sébastien ont changé de place avec leurs adversaires après s’être élancés respectivement de la quatrième et de la deuxième position.

Bien qu’elles aient perdu du terrain durant le premier tour, les TS040 HYBRID sont vite revenues dans le match, et au bout de sept tours la N°8, a pris la tête grâce au style incisif de Sébastien Buemi.

Même état d’esprit pour Alex était qui s’installait alors à la troisième place.

Un bref drapeau jaune sur tout le tracé, 30 minutes après le départ, a permis aux deux voitures Japonaises de passer assez tôt par les stands pour chausser des pneus Michelin neufs et en profiter pour ravitailler en carburant.

Superbe stratégie car le reste du peloton évoluant à vitesse réduite, le temps perdu dans les stands a donc été réduit au minimum et Sébastien a pu reprendre la piste en troisième position et Alex quatrième.

 

 WEC-2014-BAHREIN-Les-deux-TOYOTA-7-et-8


WEC-2014-BAHREIN-Les-deux-TOYOTA-7-et-8

 

Les deux voitures ont rapidement gagné une place et à l’approche de la première heure de course, ont repris le commandement, trustant les deux premières places, en signant des chronos assez compétitifs pour creuser l’écart.

Après 90 minutes, les deux voitures ravitaillaient dans le même tour, séparées seulement de neuf secondes. Mike a pris le volant de la N°7, alors que Sébastien a laissé le baquet à Anthony, qui a repris la piste en tête.

Cependant, cela n’a pas duré avec l’arrêt inopiné de la N°8 pour changer l’alternateur, ce qui a propulsé Mike sur la 7 en tête.
Anthony reprenait la piste… 30 minutes plus tard, loin dans le classement, à la 26ème place, huitième de la catégorie LMP1, avec 17 tours de retard !

Lourd handicap s’il en est, qui semblait condamner ses pilotes…

Après un nouvel arrêt, très court, pour confirmer que le nouvel alternateur fonctionnait correctement, Anthony a poursuivi avec une mission, celle de terminer la course pour s’adjuger le Championnat du Monde.

 

 WEC-2014-BAHREIN-la-TOYOTA-7-victorieuse.


WEC-2014-BAHREIN-la-TOYOTA-7-victorieuse.

 

L’objectif de la 7 était quelque peu différent. Mike Conway n’a pas relâché ses efforts pour augmenter son avance qui était de près d’une minute lorsque Stéphane Sarrazin, a assuré le relais suivant peu de temps après la mi-course.

Sébastien a repris de son côté le volant de la 8, remontant de façon très régulière et décrochant le meilleur tour en course, au début de son deuxième relais. Stéphane a fait entrer sans prendre de risques la 7 dans la dernière heure de course, avant de passer une dernière fois le volant à Alex Wurz.

 

 WEC-2014-BAHREIN-LA-JOIE-d-Alex-WURZ-a-son-arrivée-victorieuse.


WEC-2014-BAHREIN-LA-JOIE-d-Alex-WURZ-a-son-arrivée-victorieuse.

 

La 8 a rapidement repris des places pour se caler au 13ème rang, à 50 minutes de la fin. Anthony a repris le volant pour assurer son dernier relais.

Les deux voitures sont restées très proches durant les dernières minutes puis Alex a passé la ligne d’arrivée au volant de la 7 avec 50″460 d’avance sur la Porsche classée seconde la N°14 qui s’était élancé en pole, suivi de la 8 d’Anthony, marquant ainsi une double célébration pour TOYOTA Racing:

La victoire dans les Six Heures de Bahrein avec la 7 et la couronne mondiale pour le second équipage, celui de la 8 !

 

 WEC-2014-FUJI-HEUREUX-sur-le-podium-KINOSHITA-le-patrin-du-TEAM-TMG-TOYOTA.


WEC-2014-HEUREUX-sur-le-podium-KINOSHITA-le-patron-du-TEAM-TMG-TOYOTA.

 

Heureux, Yoshiaki Kinoshita, le President du Team TMG Toyota, lâchait :

« Félicitations à Anthony et Sébastien pour ce titre de Champions du monde. Ils le méritent, ce titre n’est pas seulement pour les pilotes eux-mêmes mais il salue un fantastique effort de toute l’équipe. C’est vraiment une belle récompense, en plus cette année était le début d’une nouvelle ère, celle de la gestion de la consommation de carburant. Ce sont les premiers Champions avec ces nouveaux règlements, et nous sommes très fiers que le TOYOTA HYBRID System – Racing ait prouvé son efficacité pour les conduire à ce titre. Merci à tous ceux qui ont participé à l’aventure, toutes les personnes de TOYOTA Motorsport GmbH à Cologne, nos collègues de la division Motor Sport et le département Hybride de TOYOTA Motor Corporation au Japon ainsi que nos amis de chez ORECA et tous nos partenaires. Je tiens aussi à rendre hommage à nos fans, qui ont adhéré depuis le début à notre projet. Bien sûr, un grand bravo également à Alex, Stéphane et Mike pour leur victoire aujourd’hui. Après plusieurs courses durant lesquelles divers incidents ont perturbé la 7, ils se sont montrés très rapides aujourd’hui sur une piste difficile pour les pneus. Ils ont fait de l’excellent travail. »

TS040 HYBRID #7 (Alex Wurz, Stéphane Sarrazin, Mike Conway)
Course : 1er, 195 tours, 6 pit-stops. Meilleur tour : 1’46″377

 WEC-2014-BAHREIN-LA-JOIE-DES-PILOTES-TOYOTA-WURZ-SARRAZIN-et-CONWAY-sui-aspergent-de-CHAMPAGNE-le-President-KINOSHITA.


WEC-2014-BAHREIN-LA-JOIE-DES-PILOTES-TOYOTA-WURZ-SARRAZIN-et-CONWAY-sui-aspergent-de-CHAMPAGNE-le-President-KINOSHITA.

 

Alex Wurz :

« Je suis très heureux pour mes équipiers qui sont devenus Champions du Monde. Ils ont été formidables toute la saison. Nous travaillons très dur ensemble en tant que pilotes et il y a une bonne ambiance entre nous. Maintenant qu’ils sont Champions du Monde, ils doivent en profiter. Nous avons gagné la course et je suis donc très heureux. Je dois dire merci à Stéphane qui nous a orienté dans la bonne direction pour le set-up ce week-end. Nous avions une bonne voiture et c’était une vraie course d’équipe. »

Stéphane Sarrazin :

« Félicitations à Anthony et Sébastien. Ils ont eu une saison incroyable et ils méritent ce moment. Je suis vraiment satisfait de notre course et c’est fantastique de gagner à nouveau, surtout ici à Bahreïn où j’ai gagné la saison dernière sur la # 8. Durant mon relais, je devais m’efforcer d’économiser un peu de carburant pour éviter de repasser par les stands un peu plus tard. Alex et Mike fois ont fait de l’excellent travail, en fait, toute l’équipe a vraiment fait un travail fantastique cette semaine et toute la saison. »

Mike Conway :

« Bravo à Anthony et Sébastien pour cette victoire au Championnat du Monde. Ils ont fait une saison très solide. Aujourd’hui, ce fut aussi pour l’équipage de la #7 un grand moment. Stéphane et Alex ont fait des relais impressionnant et je suis satisfait de ma performance. C’est sympa de pouvoir récompenser la confiance que l’équipe a placée en vous. Gagner ma première course de WEC, durant ma deuxième course seulement avec TOYOTA, c’est un excellent résultat et un grand jour. Je vais me rappeler de ce moment longtemps. »

TS040 HYBRID #8 (Anthony Davidson, Sébastien Buemi)
Course : 11ème, 177 tours, 7 pit-stops. Meilleur tour : 1’45″989

 WEC-2014-FUJI-Les-vainqueurs-avec-la-TOYOTA-TS040-Num-8.


WEC-2014-FUJI-Les nouveaux CHALMPIONS DU MONDE -avec-la-TOYOTA-TS040-Num-8.

 

Anthony Davidson :

« Ce fut une année incroyable. A titre personnel, c’est la plus grande réussite de ma carrière ; c’est donc un grand jour. Je n’ai jamais été Champion du Monde avant ce titre, donc cela signifie beaucoup pour moi et je n’ai toujours pas vraiment réalisé. L’équipe a fait un travail incroyable et nous a donné la voiture la plus rapide. Ce ne fut pas exactement comme nous le voulions pour remporter le titre mais je ne me plains pas. Un grand merci aux mécaniciens aujourd’hui pour avoir remis la voiture en piste, non seulement les gars de la 8 mais aussi l’équipe de la 7 qui nous a aidé à repartir. Ce Championnat a été un véritable travail d’équipe et je suis très reconnaissant. C’est un grand jour, mais il reste encore un travail à accomplir au Brésil, gagner le Championnat du Monde des Constructeurs. »

Sébastien Buemi :

« Je suis vraiment heureux, c’est un sentiment énorme de gagner le Championnat du Monde. Ce n’est pas la manière que nous souhaitions, mais nous sommes vraiment heureux. Gagner un championnat lorsque l’on est face à Porsche et Audi est une réussite fantastique. Nous avions la voiture pour gagner la course mais je suis heureux que ce soit la #7 qui se soit imposée. Merci à l’équipe car pour gagner un championnat, il faut une super voiture et c’est ce qu’ils nous ont donné. Même s’il s’agit du Championnat du Monde des pilotes, c’est un titre qui revient vraiment à l’équipe car sans les gens ici, sur la piste, ceux à Cologne et à Higashifuji, Anthony et moi ne serions pas ici aujourd’hui. Si nous pouvons gagner le championnat des constructeurs au Brésil, ce sera une année fantastique. »

 

WEC 2014- A BAHREIN - Les pilotes TOYOTA SEB BUEMI et Anthony DAVIDSON sont couronnés CHAMPIONS DU MONDE D'ENDURANCE WEC ce samedi 15 novembre

 

Alors que toute l’équipe fête ce week-end, ce double triomphe, un nouveau succés en course et le 1er sacre mondial en circuit pour Toyota, on ose espérer que les dirigeants au Japon, vont  enfin prendre conscience, qu’ils doivent absolument augmenter le budget de leur équipe de course, afin de lui permettre d’aligner en juin prochain, l’indispensable 3éme voiture, afin de lutter à armes égales, avec l’écurie Audi qui chaque année depuis plus d’une décennie, régne en maitre, en remportant l’épreuve reine, les 24 Heures du Mans, car dans l’épreuve Sathoise entre inévitable …panne et accident, tous les plus grands Teams, ont  de tous temps,toujours inscrits au minimum trois bolides, quand ce n’était pas… quatre !

 

 24-HEURES-DU-MANS-2014-ACCIDENT-TOYOTA-Num-8-16-Heures-29


24-HEURES-DU-MANS-2014-ACCIDENT-TOYOTA-Num-8-16-Heures-29

 

 

Le Mans, LA COURSE, au retentisement mondial, qu’il faut absolument gagner et qui naturellement compte pour le Championnat du monde d’endurance WEC…

Les 24 Heures du Mans, restant prés d’un siécle aprés leur naissance en 1923, l’épreuve N°1 de l’endurance !

Celle qu’il faut gagner.

Maintenant que Toyota brille réguliérement dans le Championnat du monde et compte désormais deux de ses pilotes CHAMPIONS DU MONDE, l’écurie doit maintenant GAGNER la plus grande course du monde; dans sa disiplinr, lm’endurance !

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA- Patrick MARTINOLI-Thierry COULIBALY et TEAM

 

 WEC-2014-BAHREIN-la-TOYOTA-8-termine-les-Six-Heures-de-BAHREIN-avec-a-la-clé-le-titre-Mondial-pour-ses-pilotes-BUEMI-et-DAVIDSON


WEC-2014-BAHREIN-la-TOYOTA-8-termine-les-Six-Heures-de-BAHREIN-avec-a-la-clé-le-titre-Mondial-pour-ses-pilotes-BUEMI-et-DAVIDSON

WEC-2014-BAHREIN-la-TOYOTA-8-et-ses-deux-pilotes-BUEMI-DAVIDSON-Deviennent-CHAMPIONS-DU-MONDE.

WEC-2014-BAHREIN-la-TOYOTA-8-et-ses-deux-pilotes-BUEMI-DAVIDSON-Deviennent-CHAMPIONS-DU-MONDE.

WEC 2014 BAHREIN Les pilotes de la TOYOTA 8 CHAMPIONS DU MONDE - REPOS.

WEC 2014 BAHREIN Les pilotes de la TOYOTA 8 CHAMPIONS DU MONDE – REPOS.

RETOUR SUR LA SAISON 2014

24-HEURES-DU-MANS-2014-TOYOTA-8-devant-les-stands

24-HEURES-DU-MANS-2014-TOYOTA-8-devant-les-stands

 24-HEURES-DU-MANS-2014-la-TOYOTA-7-passe-devant-la-ligne-de-depart


24-HEURES-DU-MANS-2014-la-TOYOTA-7-passe-devant-la-ligne-de-depart

24 HEURES DU MANS 2014 - La TOYOTA 7 en tete des le depart - Photo Max MALKA.JPG

24 HEURES DU MANS 2014 – La TOYOTA 7 en tete des le depart – Photo Max MALKA

 24-HEURES-DU-MANS-2014-TOYOTA-7-dans-la-Dunlop-aprés-réparation-Photo-MARTINOLI.

24-HEURES-DU-MANS-2014-TOYOTA-7-dans-la-Dunlop-aprés-réparation-Photo-MARTINOLI.

 WEC 2014 SHANGHAI Le podium avec les deux equipages TOYOTA vainqueurs le 2 novembre.


WEC 2014 SHANGHAI Le podium avec les deux equipages TOYOTA vainqueurs le 2 novembre.

 WEC-2014-FUJI-La-TOYOTA-N°7


WEC-2014-FUJI-La-TOYOTA-N°7

 WEC-2014-FUJI-La-TOYOTA-N°-8-en-pole.


WEC-2014-FUJI-La-TOYOTA-N°-8-en-pole.

 WEC 2014 AUSTIN TOYOTA TS040 Hybrid.j

WEC-2014-AUSTIN-TOYOTA-TS040-Hybrid

ENDURANCE-WEC-2014-AUSTIN-Le-stand-TOYOTA-sous-des-trombes-d-eau-pour-la-seconce-seance-des-essais-libre-jeudi-18-septembre-a-AUSTIN.

ENDURANCE-WEC-2014-AUSTIN-Le-stand-TOYOTA-sous-des-trombes-d-eau-pour-la-seconce-seance-des-essais-libre-jeudi-18-septembre-a-AUSTIN.

 WEC-2014-SPA-La-TOYOTA-N°-7-de-SARRAZIN-WURZ-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA


WEC-2014-SPA-La-TOYOTA-N°-7-de-SARRAZIN-WURZ-NAKAJIMA-Photo-Max-MALKA

WEC-2014-SILVERSTONE-la-TOYOTA-Num-8 file sous la pluie vers la victoire.

WEC-2014-SILVERSTONE-la-TOYOTA-Num-8 file sous la pluie vers la victoire.

FIA WEC

About Author

gilles