HUITIEME VICTOIRE EN 2014, AU RALLYE DE GRANDE BRETAGNE POUR LA POLO D’OGIER-INGRASSIA

 

WRC-2014-GB-VICTOIRE-pour-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA

WRC-2014-GB-VICTOIRE-pour-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA

 

 

Et une dernière qui fait la douzaine

Volkswagen bat le record de victoires sur une saison

Huitième succès de l’année – en treize rallyes – pour les doubles champions du monde Sébastien Ogier et Julien Ingrassia…

C’est la cerise sur la gâteau de fin de saison. La dernière manche du Championnat du monde des rallyes 2014 a vu Volkswagen battre un nouveau record de victoires en une seule saison.

Le huitième succès de l’année pour les désormais doubles champions du monde, le duo Sébastien Ogier-Julien Ingrassia est aussi le 12éme en 13 rallyes pour le constructeur de Wolfsburg.

Ogier-Ingrassia, qui se sont portés au commandement dès le début, menaient déjà avec plus d’une minute d’avance vendredi soir au terme de la première journée, et ont su gérer intelligemment cet avantage durant les deux autres étapes, samedi et dimanche.
Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila ont finalement terminé en huitième position, après avoir perdu plus de trois minutes, suite à leur erreur de samedi matin.

Andreas Mikkelsen-Ola Fløene ont eux aussi fait les frais des conditions extrêmement difficiles rencontrées en cette fin de semaine au Pays de Galles. Les Norvégiens ont certes été contraints à l’abandon à deux reprises vendredi et de nouveau ce dimanche, mais leur démonstration de samedi, avec cinq temps scratch et quatre deuxièmes places en neuf spéciales, donne malgré tout une idée de ce dont ils étaient capables!

Les chiffres d’une saison au superlatif

WRC-2014-GB-POLO-la-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA.

WRC-2014-GB-POLO-la-VW-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA.

 

Avec cette dernière manche, le rideau est tombé sur ce qui a été pour Volkswagen, qui a battu records sur records en 2014, un vrai conte de fées.

Avec 12 victoires en 13 épreuves, Volkswagen a ainsi effacé des tablettes, l’ancien record de 11 victoires en une saison, détenu par Citroën. La marque a aussi égalé celui de huit doublés en une saison établi par Peugeot en 2002.

Et ce n’est pas tout : Volkswagen est la marque qui a décroché le titre mondial le plus rapidement dans l’année depuis 25 ans, et la deuxième seulement, dans l’histoire du WRC, dont les pilotes ont monopolisé les trois première places au Championnat.

Seul, Lancia avait réalisé un tel exploit auparavant, en 1987 et 1988.

Des résultats impressionnants également par la manière avec laquelle ils ont été acquis :

En 2014, Ogier, Latvala et Mikkelsen ont ajouté 197 victoires en spéciales (sur 249 possibles) à la success story de la Polo R WRC. Ce sont au total 23 podiums qui sont revenus aux équipages Volkswagen en 13 rallyes.

Depuis ses débuts en Championnat du monde au Monte-Carlo 2013, la machine de Wolfsburg a moissonné 22 victoires et 41 podiums en 26 rallyes.

Au total de ces deux dernières saisons, les pilotes maison ont signé 345 temps scratch en 486 épreuves spéciales.

 

Attention, routes glissantes !

 WRC-2014-GB-Seb-OGIER-et-sa-VW-POLO


WRC-2014-GB-Seb-OGIER-et-sa-VW-POLO

 

Le Rallye de Grande-Bretagne n’est pas seulement le « Rallye des Légendes », comme on le surnomme parfois, mais c’est lui-même une légende à part entière. La pluie, omni présente, et le brouillard, systématiquement accroché à la cime des sapins, ont rendu extrêmement périlleuses des épreuves spéciales galloises comme on n’en rencontre nulle-part ailleurs dans le calendrier du WRC. Avec un parcours damé par endroits, en majorité boueux, mais toujours très glissant, la 70éme édition de cette grande classique n’a été tendre ni pour les pilotes, ni pour les coéquipiers, ni pour leurs machines.

 

La déception de Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila

WRC 2014 GB- VW- JARI MATTI LATVALA

WRC 2014 GB- VW- JARI MATTI LATVALA

 

Après environ la moitié des 305.64 km chronométrés du parcours, le Champion et le Vice-Champion du monde 2014 n’étaient séparés que de 6″6. A ce stade, le Rallye de Grande-Bretagne prenait la même physionomie que celle de toute une saison marquée par le duel Ogier/Latvala.
D’ailleurs, le bras de fer entre les deux hommes forts de 2014 a donné lieu à trois des dix arrivées les plus serrées de l’histoire du championnat du monde.

Et si la quatrième n’a pû été comptabilisée, c’est en raison d’une légère faute : piégés par la boue, samedi matin, Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila ont filé au fossé dans l’ES 9, perdant plus de trois minutes dans leur mésaventure. Mais ils sont revenus tambour battant ce dimanche, signant quatre nouvelles victoires en spéciales, dont celle de la Power Stage, et remontant de la dixième à la huitième place.

Course en dents de scie pour Mikkelsen-Fløene

 WRC 2014 GB- VW Polo d'Andreas MIKKELSEN


WRC 2014 GB- VW Polo d’Andreas MIKKELSEN

 

Ce Rallye a revêtu des allures de montagnes russes pour Andreas Mikkelsen et Ola Fløene. Cinq temps scratch et quatre deuxièmes meilleurs temps samedi ont malheureusement été gâchés par deux sorties de route vendredi et dimanche. Les deux Norvégiens ont été la plupart du temps les premiers à s’élancer dans les spéciales, ce qui n’était pas spécialement un cadeau dans ce rallye. Il n’en fallait pas plus pour que leur saison de rêve se terminât en demi-teinte. Ce qui n’enlève rien, cependant, à ceci : Mikkelsen est monté cinq fois sur le podium, avec notamment des places de deuxième sur trois surfaces différentes : neige et glace (Suède), terre (Pologne) et asphalte (France).

 

Des points de bonus pour Latvala dans la Power Stage

 WRC-2014-GB-La-VW-POLO-de-Jari-Matti-LATVALA


WRC-2014-GB-La-VW-POLO-de-Jari-Matti-LATVALA

 

Volkswagen poursuit son hégémonie en Power Stage, dans laquelle sont attribués des points de bonus aux trois premiers (pilotes et coéquipiers). Pour la onzième fois de l’année, le meilleur temps, dans cet exercice, a été l’œuvre d’un pilote maison. Ce fut le tour de Jari-Matti Latvala de prendre les trois points en Grande-Bretagne. Un pilote Volkswagen a décroché au moins un point de bonus en 24 occasions cette saison. Si bien que Volkswagen peut se targuer d’un joli record, depuis que la marque s’est engagée dans le Championnat du monde en 2013 : sur les 25 Power Stage ayant eu lieu jusqu’ici, le pilote le plus rapide était 19 fois au volant d’une Polo R WRC, les hommes de la marque terminant dans les trois premiers à… 44 reprises !

 

PAROLES DE PILOTES

 WRC-2014-GB-Jost-CAPITO-et-Seb-OGIER


WRC-2014-GB-Jost-CAPITO-et-Seb-OGIER

 

Sébastien Ogier

« C’est clairement la meilleure manière de terminer la saison : sur une victoire. Nous n’avions aucune pression, dès lors que le championnat était joué. Nous voulions seulement profiter pleinement du Rallye de Grande-Bretagne. Vendredi, nous avons dû sérieusement attaquer, et la bagarre a été très serrée avec mon équipier Jari-Matti Latvala pour la tête de la course. Ce qui nous a permis à tous les deux de creuser un gros écart par rapport aux autres concurrents. Samedi, l’erreur de Jari-Matti a complètement modifié la physionomie de notre course. Dès lors, je n’avais plus qu’à ramener la voiture jusqu’à la ligne d’arrivée. Ce qui n’était pas une mince affaire, compte tenu des conditions habituelles rencontrées au Pays de Galles. Au bout du compte, ce fut encore une autre saison magnifique pour Julien et moi, avec une équipe formidable derrière nous. Avant de penser aux vacances de Noël, nous avons encore des tests à effectuer et quelques soirées au programme. Un mot pour conclure à propos de Mikko Hirvonen : je suis très heureux pour lui qu’il ait terminé son dernier Rallye de WRC sur le podium. Il a effectué une grande carrière, et il va nous manquer. »

Jari-Matti Latvala

« C’est avec une grande satisfaction que je me retourne sur la saison 2014 : j’ai joué sérieusement le titre pour la première fois, et j’ai prolongé longtemps le dénouement. J’ai également gagné mon premier rallye sur asphalte, ce qui constituait une étape importante pour moi. Le duel avec Sébastien Ogier a été extrêmement excitant. Je continuerai sur le même registre l’an prochain. Ce Rallye de Grande-Bretagne ne s’est pas passé comme je l’aurais espéré. Mon objectif était clairement deb m’imposer au Pays de galles. En dehors de ma glissade, le rythme était bon. C’est pourquoi j’attends la saison prochaine avec impatience. »

Andreas Mikkelsen

« Ce n’est malheureusement pas de cette manière que j’aurais voulu terminer la saison. J’aurais souhaité offrir autre-chose à l’équipe que deux sorties de route. Cependant, les conditions étaient particulièrement difficiles, et les fautes surviennent plus rapidement ici, au Rallye de Grande-Bretagne, que partout ailleurs. Je suis déçu, mais je pense avoir tenu le rythme de mes équipiers, et avoir montré que j’étais capable de me battre pour la victoire. En dépit de cela, nous pouvons tout de même être fiers de ce que nous avons accompli cette saison. Nous avons dépassé nos objectifs en montant sur le podium à cinq reprises. Et la troisième place au championnat du monde est le plus beau résultat de ma carrière. Maintenant, je vais penser à prendre un peu de repos, mais surtout à la saison 2015. Je suis bien décidé à me battre pour des podiums et des victoires, aussitôt que le coup d’envoi sera donné. Tel est mon objectif ! »

Jost Capito (Directeur de Volkswagen Motorsport)

« Douze victoires en un championnat, c’est ce que l’on peut qualifier de saison réussie. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait, et en apprécier chaque instant. Ce Rallye de Grande-Bretagne a aussi été un grand succès, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont fait un sans-faute pour leur huitième succès de la saison. Nous leur devons le respect. De leur côté, Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Andreas Mikkelsen et Ola Fløene n’ont pas terminé l’année comme ils l’espéraient. Ils peuvent néanmoins être fiers de ce qu’il ont accompli. Nous n’avons absolument pas l’intention de nous endormir sur nos lauriers. La saison 2015 débute dans seulement 65 jours, avec le Rallye Monte-Carlo, et nous voulons, une fois encore, nous y présenter aussi bien préparés que possible. Une préparation qui, soit dit en passant, a déjà démarré à fond depuis un bon moment déjà. »

 

Merci Mikko et Jarmo !

 2011-ARGENTINE-HIRVONEN-Portrait


2011-ARGENTINE-HIRVONEN-Portrait

 WRC 2014 GB La FORD de Mikko HIRVONEN qui prend sa retraite en rallye


WRC 2014 GB La FORD de Mikko HIRVONEN qui prend sa retraite en rallye

 

Mikko Hirvonen et son coéquipier Jarmo Lehtinen disputaient au Pays de Galles leur dernier Rallye WRC, après 13 ans de carrière. Volkswagen, engagé en WRC depuis deux ans, tient à les remercier pour ces deux saisons de compétition loyale, et les excitantes bagarres auxquelles elles ont donné lieu avec ce sympathique équipage finlandais.

 

Christian COLINET

Ohotos : TEAM

 

 

WRC-2014-GB-1ére-place-sur-le-podium-pour-la-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA.

WRC-2014-GB-1ére-place-sur-le-podium-pour-la-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA.

 

Rallye de Grande-Bretagne, le classement final

 

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (France) Volkswagen, en 3h 03’ 08’’ 2
2. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (Finlande) Ford, à 37’’ 6
3. Mads Østberg-Jonas Andersson (Norvége-Suède) Citroën, à 1’ 03’’ 6
4. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Belgique) Hyundai, à 1’ 14’’ 9
5. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GB) Ford, à 1’ 24’’3
6. Kris Meeke-Paul Nagle (GB-Irlande) Citroën, à 2’ 03’’0
7. Ott Tänak-Raigo Molder (Estonie) Ford, à 2’ 29’’7;
8. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Finlande), Volkswagen, à 2’ 47’’5
9. Martin Prokop-Jan Tomanek (Tchéquie) Ford, à 3’ 43’’ 3
10. Hayden Paddon-John Kennard (Nouvelle Zélande) Hyundai, à 3’ 48’’ 5
11. Robert Kubica-Maciej Szczepaniak (Pologne) Ford, à 4’ 19’’ 4
12. Jari Ketomaa-Kaj Lindstrom (Finlande), Ford, à 10’ 59’’ 9 (1er WRC2), etc.

 

 WRC 2014 GB- VW- LATVALA Portrait


WRC 2014 GB- VW- LATVALA Portrait

Classement de la Power Stage

 

1. Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (Volkswagen), en 7’ 04’’ 7 (+ 3 pts)
2. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (Hyundai), à 2’’ 3 (+ 2 pts);
3. Mads Østberg-Jonas Andersson (NOR/SUE) Citroën, à 3’’ 1 (+ 1 pt).

 

WRC-2014-GB-Huitième-victoire-pour-la-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-en-2014

WRC-2014-GB-Huitième-victoire-pour-la-POLO-WRC-de-Seb-OGIER-et-Julien-INGRASSIA-en-2014

Championnat du Monde des pilotes 2014

 

1. Sébastien Ogier, 267 pts

2. Jari-Matti Latvala, 218
3. Andreas Mikkelsen, 150
4. Mikko Hirvonen, 126
5. Mads Østberg, 108
6. Thierry Neuville, 105
7. Kris Meeke, 92
8. Elfyn Evans, 81
9. Martin Prokop, 44
10. Dani Sordo, 40
11. Henning Solberg, 26
12. Juho Hänninen, 20
13. Bryan Bouffier, 20
14. Hayden Paddon, 19
15. Ott Tänak, 17
16. Robert Kubica, 14
17. Benito Guerra, 8
18. Chris Atkinson, 7
19. Pontus Tidemand, 6
20. Jaroslav Melichárek, 4
21. Denis Kuipers, 4
22. Nasser Al-Attiyah, 4
23. Yuriy Protasov, 2
24. Matteo Gamba, 2
25. Craig Breen, 2
26. Lorenzo Bertelli, 2
27. Jari Ketomaa, 1
28. Khalid Al Qassimi, 1
29. Karl Kruuda, 1 pt.

 

 WRC-2014-AUSTRALIE-LE-TEAM-VW-CHAMPION-DU-MONDE-DES-CONSTRUCTEURS


WRC-2014-AUSTRALIE-LE-TEAM-VW-CHAMPION-DU-MONDE-DES-CONSTRUCTEURS

Championnat du monde des Constructeurs

 

1. Volkswagen Motorsport, 447 pts
2. Citroën Total Abu Dhabi WRT, 210
3. M-Sport Ltd., 208
4. Hyundai Motorsport, 187
5. Volkswagen Motorsport II, 133
6. Jipocar Czech National Team, 49
7. Hyundai Motorsport N, 28
8. RK M-Sport WRT, 26.

 

 

WRC

About Author

gilles