COLLECTION D’HIVER HARLEY, NO WINTER !

 

C’est simple, il n’y a pas d’hiver……

Ceci pour le côté doudou de la collection « winter » Harley.

La grosse chemise à carreaux du monsieur, je l’ai vue comme ça, sans rien par dessus, dans le grand nord Quebécois, portée par un  mec me faisait le plein d’essence, il faisait moins 34 et un magnifique soleil d’hiver et il me disait qu’il faisait un temps superbe…

Bon c’est sûr, ce très grand chic là est  réservé à ceux qui vivent un peu dans le froid une bonne partie de l’année, mais quand même, juste pour se la péter, ça le fait…

Et puis il y a des mois froids, dans le sud de la France, où la tenue d’hiver des deux angelots  ci-dessus sera largement suffisante…

Et chez Harley, pas d’hiver non plus parce que c’est tellement chicos que l’on n’a pas vraiment l’impression de s’habiller contre le chaud mais pour être bien, éventuellement se la péter.

 

 

Bien sûr, on peut totalement, comme les deux personnages ci-dessus, affirmer bien fort ses convictions motardes, Harley réalise une partie considérable de son chiffre d’affaires avec les produits dérivés.

Mais l’autre raison du succès de ces lignes de vêtements, c’est qu’il n’est pas forcément nécessaire de faire partie du peuple Harley pour aller s’habiller dans les concessions.

C’est que avec  ou sans la moto, c’est franchement tendance!

Il y a en effet derrière cette chapka (en anglais winter cap) un petit dessin pouvant rappeler que l’on fait partie d’une communauté…

Mais surtout, l’ensemble est mignon tout plein,et infiniment moins cher que ses homologues russe ou canadien en fourrure!

69 euro.

Pour être à croquer et s’en foutre des vents d’hiver, c’est donné!

Un cuir effectivement plus marqué Harley que le vêtement précédent, mais discret (je n’ai pas la photo du dos…), chicos en diable et totalement adapté à toutes les occasions les plus mondaines et aux week end en galante compagnie.

On rassure aussi les vrais tarmos, c’est un vrai blouson de moto…

766 euro, pas donné, mais on l’a dit on est dans le tendance…

 

Bon, on pense un peu aux nanas, c’est pas le tout de parler chiffons entre mecs branchés!

Il y a aussi pas loin de 10% de jeunes filles ou de femmes qui sont proprios de Harley, et sûrement encore bien plus que cela dans les concessions, juste pour les fringues, quand on sort entre copines, et ce ne sera pas forcément plus cher que dans les boutiques fashion…

Ci-dessus, un blouson souple, à taille échancrée, à faire pâlir d’envie les copines et à faire tirer la langue aux mâles façon le loup de Tex Avery.

139 euro.

La déco extérieure est dite « python ».

Si vous faites un cadeau comme ça à votre chérie, faut espérer qu’elle ne va pas vous étouffer de remerciements…

 

Ci-dessus, un blouson sans manches zippée assez original, passe partout, mais aussi totalement portable en soirée,j que l’on peut mettre  éventuellement sous un blouson pour faire du ski ou de la moto s’il fait froid, bref beau et utile, mais aussi sans rien par dessus, juste pour le look…

151 euro. Là encore, entre le fait que vous aurez fait un cadeau incroyablement original et que ça va faire ch… toutes ses copines, vous réaliserez le coup absolu.

Quant à vous chères motardes, ou chères « fashion addicts » qui n’ont rien à secouer de la moto, vous savez où se trouve le bon plan…

Bon, on a trouvé dans le catalogue des gants qu’auraient pu porter Alienor d’Aquitaine,  Agnes Sorel ou la Venus de Botticcelli quand elle va faire de la moto. (Il est vrai que dans sa coquille st Jacques, elle n’en a pas besoin mais pour rentrer chez elle un soir d’hiver, elle qui est le modèle du plus beau tableau du monde, elle devra protéger ses sublimes mains. Au fait, elle était la cousine du navigateur Amerigo Vespucci, qui a donné son nom … à l’Amérique!).

Le petit côté Renaissance de ces gants est tout simplement torride!

 

 

On n n’oublie pas non plus q’uen hiver, que l’on soit à moto ou pas, le gant est une élégance et un redoutable ami du confort…

89 euro, vu la qualité et l’originalité du produit encore une fois, c’est une bonne affaire!

 

Enfin, retour aux mecs, j’adore les chemises noires.

C’est aussi l’une des couleurs favorites des Harley fans.

C’est celle d’une équipe de rugby à l’élégance et aux scores redoutables.

C »est hélas,  mais on l’oubliera vite, l’uniforme d’une période indigne de l’Italie.

Le noir est aussi la couleur des Chaussettes du premier groupe d’Eddy Mitchell, et celle des blousons symboles de James Dean et d’Elvis, bref  plus « in » tu peux pas!

109 euro, ce n’est pas donné mais il y a des moments dans la vie où il  faut savoir se laisser aller…

C’est ce que je disais en ouverture de ce reportage, pour se jeter sur cette collection, aucun besoin d’être proprio Harley, ou même fan d’Harley, encore qu’il s’agisse d’un univers très accrocheur…

Bon mais pour voir toute la collec’, on fait quoi?

Simple, on va dans les concessions Harley, ce sera en plus l’occasion pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas ce genre d’endroit d’entrer dans une sorte d’initiation , et faites moi confiance, vous en resterez sur le c…

Au fait comment sait on où l’on trouve des concessions Harley?

Simple: Vous allez chercher ça sur  http://www.harley-davidson.com/content/h-d/fr_FR/dealer-locator.html

Et il y a aussi un catalogue virtuel,  www.Harley-Davidson.eu/motorclothes

Voilà, joyeux Noël !

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS HARLEY DAVIDSON

Life Style Moto

About Author

jeanlouis