ELMS 2014. CINQ COURSES AVEC … CINQ VAINQUEURS ET LE DOUBLE AU CHAMPIONNAT POUR ALPINE-SIGNATECH

 

ELMS-2014-ESTORIL-Le-depart-de-la-course-des-4-Heures-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-Le-depart-de-la-course-des-4-Heures-Photo-Max-MALKA

 

2014 aura été l’année de la confirmation du bien-fondé de la relance de l’European Le Mans Series.

Alors qu’en 2013, l’ELMS prenait un nouveau départ entre les mains du ‘Le Mans Endurance Management’, la saison 2014, peut être analysée comme une confirmation d’un renouveau stabilisé et en accord avec les volontés des Teams et des pilotes. Faire revivre l’endurance en Europe, était une étape à construire, 2013 a été le premier acte d’une belle aventure que les écuries et les pilotes partagérent avec plaisir.

La saison 2014, a vu plusieurs modifications sur le tableau du Championnat. Après une saison de redécouverte, avec un format inédit de courses de 3 heures, les organisateurs ont été à l’écoute des participants pour faire évoluer le Championnat en prenant en compte les désidératas des participants, et ce dans les meilleures conditions possibles.

Sur des week-ends de deux jours, les courses de 3 heures ont été allongées à 4 heures, pendant que les séances de roulages (essais libres) ont offert aux pilotes plus de temps pour régler les voitures et découvrir les circuits.

Alors que l’European Le Mans Series partageait ses week-ends de courses avec d’autres grandes compétitions en 2013 et offrait son spectacle aux visiteurs le samedi, la série devenait tête d’affiche en 2014 et dévoilait toutes les qualités de l’endurance le dimanche.

 

ELMS-2014-ESTORIL-Le-depart.

ELMS-2014-ESTORIL-Le-depart.

 

Ce nouveau format de course a été synonyme de succès auprès des écuries et des pilotes, mais tout autant auprès des passionnés de l’endurance dans les cinq pays visités cette année (Angleterre, Italie, Autriche, France, Portugal).

Cinq types de voitures, d’écuries de onze nationalités différentes et 150 pilotes, ont pris part à l’European Le Mans Series 2014 dans trois catégories LMP2, LMGTEE et GTC.

Onze teams et 43 pilotes se sont engagés dans la catégorie reine des LMP2, 16 écuries et 49 pilotes ont partagé la piste dans la catégorie LMGTE et 18 voitures pilotées par 58 compétiteurs, se sont livrés bataille en GTC.

Dans chacune des catégories représentées, la bataille pour les titres de Champion d’Europe a fait rage jusqu’aux derniers tours de la dernière course.

 

LMP2 – Des titres chassés jusqu’au bout

 ELMS-2014-ESTORIL-Les-protos-bataillent-dans-l-imposant-trafic-des-GT-Photo-Max-MALKA.


ELMS-2014-ESTORIL-Les-protos-bataillent-dans-l-imposant-trafic-des-GT-Photo-Max-MALKA.

 

La saison des participants dans la catégorie LMP2 a répondu à toutes les attentes des Teams, des pilotes et des spectateurs avisés. En effet, les cinq courses disputées dans cinq pays, ont incroyablement été remportées par cinq Teams différents!

 

Vainqueur à Silverstone (Grande Bretagne)

 ELMS-2014-SILVERSTONE-VICTOIRE-pour-la-MORGAN-du-Team-THIRIET-by-TDS


ELMS-2014-SILVERSTONE-VICTOIRE-pour-la-MORGAN-du-Team-THIRIET-by-TDS

 

7éme – Le Thiriet by TDS Racing et ses pilotes Pierre Thiriet, Ludovic Badey et Tristan Gommendy, a ouvert les compteurs des victoires 2014, sur le circuit de Silverstone, avec sa Morgan-Nissan, à l’occasion de la toute première course de la saison, qui se déroulait en marge de la première manche du Championnat du Monde d’Endurance WEC. L’écurie Montpellieraine a choisi d’innover en cours de saison, pour aligner en piste, le seul proto LMP2 fermé, la toute nouvelle Ligier JS P2. Victime de problèmes de jeunesse, le trio Français terminera la deuxième manche de la saison à la 5éme place, mais ne parviendra pas à obtenir de meilleur résultat. Thiriet by TDS Racing qui avait lutté pour la victoire en 2013, ne terminera la saison 2014 qu’à la 7éme place du classement général, un résultat synonyme de déception pour son Team manager, Xavier Combet. La Ligier étant victime d’une fuite d’huile à Estoril

 

Vainqueur à Imola (Italie)

ELMS-2014-IMOLA-Victoire-pour-le-TEAM-JOTA

ELMS-2014-IMOLA-Victoire-pour-le-TEAM-JOTA

 

2éme – La deuxième épreuve sur le sol Italien et sur l’Autodrome Enzo et Dino Ferrari d’Imola fut remportée par l’écurie britannique JOTA Sport, dont la Zytek Z11 SN Nissan, était pilotée par Simon Dolan, le jeune Harry Tincknell et le Portugais Filipe Albuquerque. Auteur de la pole position de la première manche de la saison à Silverstone, le Team, alors en tête, avait malheureusement été stoppé dans son élan, par une collision spectaculaire avec une autre voiture, une GT. Les quatre autres pole-positions de l’ELMS 2014, étaient toutefois à mettre une fois encore à leur actif et le trio signait trois podiums (1er à Imola, 2éme au Red Bull Ring et 3éme à Estoril). Il signe une 4éme place sur le circuit Paul Ricard à l’occasion de l’avant-dernière course de la saison. Après avoir lutté sans relâche pour s’offrir le titre de la saison 2014, JOTA Sport est deuxième au classement général, gagnant une place sur son résultat de la saison précédente. Harry Tincknell, le ptit nouveau, se voyant remettre la Coupe du « Rookie » 2014, lors de la soirée de remise des prix à Estoril.

 

Vainqueur au Red Bull Ring (Autriche)

 ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANCIATICI-Photo-Eric-REGOUBY


ELMS-2014-RED-BULL-RING-ALPINE-SIGNATECH-Nelson-PANCIATICI-Photo-Eric-REGOUBY

 

1er – Fort de son titre ELMS de Champion LMP2 2013, le Team Français, Signatech Alpine, entamait sa deuxième saison en qualité de l’écurie à battre. Mais sa première victoire de la saison ne devait être obtenu qu’à l’occasion de la troisième manche sur le fabuleux circuit du Red Bull Ring en Autriche. Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Oliver Webb terminant auparavant 5éme à Silverstone, montant sur la 3éme marche du podium à Imola. Puis sur le circuit Paul Ricard, l’Alpine A450b prenait la deuxième place, pour terminer après une course éprouvante, l’épreuve Portugaise en 5éme position, alors qu’elle caracolait facilement au commandement avant que deux Stop&Go, ne la ralentisse et la prive d’un succés bien mérité! Mais la régularité aura payé, puisque dans les points à chaque épreuve, le Team de Philippe Sinault, parvient à conserver la main sur son Trophée. Pour la deuxième année consécutive, le Team Signatech Alpine et son pilote leader, Nelson Panciatici lui aussi de nouveau sacré et intrinséquement le plus rapide en piste, peuvent célébrer une saison de toute beauté en brandissant de nouveau, le Trophée de Champion ELMS.

 

Vainqueur au Paul Ricard (France)

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-La-MORGAN-JUDD-NEWBLOOD-Photo-Max-MALKA.


ELMS-2014-PAUL-RICARD-La-MORGAN-JUDD-NEWBLOOD-Photo-Max-MALKA.

 

3éme – L’écurie Suisse NewBlood by Morand Racing a signé la quatrième victoire 2014 ELMS sur le circuit Paul Ricard. Régulier et performant, le Team helvétique de Benoit Morand, entamait sa saison avec une 3éme place à Silverstone, mais le trio composé de Christian Klien, Gary Hirsch et Romain Brandela, se voyait contraint à l’abandon, malgré une superbe course sur le circuit d’Imola, en vue de l’arrivée. Motivé et soutenu par les spectateurs Autrichiens, Christian Klien, associé à Gary Hirsch et le nouveau venu au sein du Team Pierre Ragues, réalise une très belle prestation. Mais plusieurs soucis ralentissent les performances du trio franco-helvético-autrichien, et la Morgan Judd ne prend au final les points que de la 5éme place. Mais qu’à cela ne tienne, l’équipe de Benoît Morand a des ambitions et se verra récompensé avec la victoire amplement méritée au Castellet. À Estoril, pour la dernière manche, le Team alors encore mathématiquement en mesure de jouer le titre, réalise une autre belle performance pour monter sur la troisième marche du podium. NewBlood by Morand Racing termine la saison 2014 à la troisième place, et Benoît Morand se voit remettre la Coupe de l’Homme de l’année, lors de la soirée de remise des prix.

 

Vainqueur à Estoril (Portugal)

ELMS-2014-ESTORIL-Arrivee-victorieuse-de-l-ORECA-du-LOEB-Racing-de-la-course-des-4-Heures-ESTORIL-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-Arrivee-victorieuse-de-l-ORECA-du-LOEB-Racing-de-la-course-des-4-Heures-ESTORIL-Photo-Max-MALKA

 

4éme – La cinquième et dernière course de la saison sera remportée par un nouveau venu dans la famille ELMS : le Sébastien Loeb Racing. L’Oreca03 Nissan aura été tout au long de la saison, une voiture à la disposition de jeunes talents. Ainsi, outre Vincent Capillaire qui a roulé toute l’année, se sont succédé le Tchèque Jan Charouz (à Silverstone et Imola), l’Italien Andrea Roda et le Français Arthur Pic au Paul Ricard et le Suédois Jimmy Eriksson au Portugal. Ayant fait l’impasse sur la manche du Red Bull Ring, le Sébastien Loeb Racing termine sa première saison ELMS à la 4éme place du classement général, avec une 7éme place à Silverstone, la 3éme marche à Imola, 6éme au Paul Ricard, et la victoire enfin au Portugal, pour la manche de cloture du Championnat.
Si ces cinq victoires différentes ont été la démonstration de la qualité du plateau LMP2 ELMS 2014, il n’en reste pas moins que six autres voitures ont largement contribué au spectacle en piste.

 

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-ORECA-RACE-Performance-Photo-Antoine-CAMBLOR.j


ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-ORECA-RACE-Performance-Photo-Antoine-CAMBLOR.j

 

5éme – Race Performance alignait une Oreca03 Judd cette année en ELMS, pilotée par son propriétaire Michel Frey, lequel s’est vu décerner le Trophée du meilleur Gentleman de l’année et le Français Franck Mailleux. Régulier tout au long de la saison, le duo franco-suisse s’est offert deux podiums cette année (2éme à Silverstone, 3éme au Red Bull Ring) et a marqué des points à chacune des cinq courses. Il faisait encore partie des prétendants en arrivant à Estoril et termine finalement la saison au pied du podium, mais en 5éme position au classement général.

 

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-La-ZYTEK-du-Team-GREAVES-Motorsport-Photo-Antoine-CAMBLOR


ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-La-ZYTEK-du-Team-GREAVES-Motorsport-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

6éme – Le Team britannique Greaves Motorsport alignait deux voitures en LMP2 tout au long de la saison 2014. Les Zytek Z11 SN Nissan étaient pilotées par le plus jeune pilote ayant jamais participé aux 24 Heures du Mans, l’Américain Matt McMurry, Tom Kimber-Smith et Chris Dyson, tous deux impliqués dans la démarche mise en place par Greaves de mettre leur savoir au service des jeunes talents avec la voiture N°41. Pour le Red Bull Ring, l’équipe avait recruté le Sud Africain qui vit aux USA, Mark Patterson et au Paul Ricard, Matt a été rejoint par le Champion ELMS LMGTE 2013, Johnny Mowlem. Pour la dernière manche de la saison, l’écurie britannique a donné sa chance au lauréat de la GT Academy Nissan, Miguel Faisca et au Britannique James Fletcher. Ayant fait l’impasse sur la manche Italienne, et non terminé la Portugaise, la N°28 du même Team, finit la saison à la 8éme place du classement général avec six pilotes à son volant au cours de la saison: James Littlejohn, Anthony Wells, James Walker, Mark Shulzhitskiy et Luciano Bacheta.

 

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Team-MURPHY-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Team-MURPHY-Photo-Max-MALKA

 

9éme – Les Irlandais de l’écurie Murphy Prototypes ont été moins réguliers cette année, mais signent toutefois la pole position de la course du Paul Ricard, grâce au Français Nathanaël Berthon, qui avait déjà montré sa pointe de vitesse lors des essais officiels au mois d’avril. L’Oreca03R Nissan n°48 totalise 28 points cette saison, dont 16 obtenus sur la seule manche Française (pole position avec la 3éme place). Avec le Français, le Brésilien Pipo Derani devait largement contribuer à ces points, mais l’écurie en manque de finances a hélas du faire l’impasse sur la manche Autrichienne, perdant ainsi une occasion importante de recolter de précieux points. James Littlejohn, Anthony Wells, Rodolfo Gonzalez, Karun Chandhok et Alex Kapadia ont tous pris le volant de la voiture, à l’occasion de l’une ou l’autre des cinq manches de la saison 2014.

 

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

10éme – Chez Pegasus Racing, la saison 2014 était synonyme d’un grand retour en endurance, que l’équipe n’avait plus vécu depuis 2011. Avec la Morgan Nissan bleue n°29, Julien Schell, Nicki Leutwiler et Jonathan Coleman ont remis l’équipe en selle, elle termine sa première saison du nouvel ELMS à la 10éme place du classement général.

 

ELMS 2014 SILVERSTONE - La MORGAN du Team LARBRE Photo DPPI.j

ELMS 2014 SILVERSTONE – La MORGAN du Team LARBRE Photo DPPI.j

 

11éme – Larbre Compétition (Morgan Judd n°50 : Gustavo Yacaman – Keiko Ihara) a participé à une seule manche ELMS. Elle complète la liste des teams au classement général 2014.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Max MALKA-Eric REGOUBY- Antoine CAMPBLOR

 

ELMS-2014-ESTORIL-L-ALPINE-A450B-SIGNATECH-termine-5éme-et-conserve-son-titre-de-CHAMPIONNE-D-EUROPE-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-L-ALPINE-A450B-SIGNATECH-termine-5éme-et-conserve-son-titre-de-CHAMPIONNE-D-EUROPE-Photo-Max-MALKA

Classement LMP2 – ELMS Saison 2014

 

1. Signatech Alpine : 78 points
2. JOTA Sport : 74 points
3. NewBlood by Morand Racing : 68 points
4. Sébastien Loeb Racing : 57 points
5. Race Performance : 57 points
6. Greaves Motorsport (N°41): 38 points
7. Thiriet by TDS Racing : 35 points
8. Greaves Motorsport (N°28) : 30 points
9. Murphy Prototypes : 28 points
10. Pegasus Racing : 18 points
11. Larbre Competition : 2 points

 

 ELMS-2014-ESTORIL-Apres-le-titre-de-2013-au-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATCH-de-nouveau-CHAMPION-ELMS-2014-a-ESTORIL-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-ESTORIL-Apres-le-titre-de-2013-au-PAUL-RICARD-ALPINE-SIGNATCH-de-nouveau-CHAMPION-ELMS-2014-a-ESTORIL-Photo-Max-MALKA

ELMS 2014 JEREZ - ALPINE A450 B du Team SIGNATECH - Photo Max MALKA.

ELMS 2014 JEREZ – ALPINE A450 B du Team SIGNATECH – Photo Max MALKA.

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-La-ZYTEK-equipe-JOTA-Sport-Photo-Antoine-CAMBLOR.


ELMS-2014-PAUL-RICARD-La-ZYTEK-equipe-JOTA-Sport-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-MORGAN-du-NEWBLOOD-Photo-Antoine-CAMBLOR


ELMS-2014-PAUL-RICARD-MORGAN-du-NEWBLOOD-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2014-PAUL-RICARD-ORECA-03-Team-LOEB-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-PAUL-RICARD-ORECA-03-Team-LOEB-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-ORECA-equipe-Suisse-RACE-Performance-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-ORECA-equipe-Suisse-RACE-Performance-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-IMOLA-ZYTEK-du-Team-GREAVES-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-IMOLA-ZYTEK-du-Team-GREAVES-Photo-Max-MALKA

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-LIGIER-Equipe-THIRIET-Photo-Antoine-CAMBLOR


ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-LIGIER-Equipe-THIRIET-Photo-Antoine-CAMBLOR

ELMS-2014-ESTORIL-ZYTEL-du-Team-GREAVES-Photo-Max-MALKA

ELMS-2014-ESTORIL-ZYTEL-du-Team-GREAVES-Photo-Max-MALKA

 ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-ORECA-03B-Team-MURPHY-Photo-Antoine-CAMBLOR.


ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-ORECA-03B-Team-MURPHY-Photo-Antoine-CAMBLOR.

 ELMS-2014-IMOLA-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Max-MALKA


ELMS-2014-IMOLA-MORGAN-Team-PEGASUS-Photo-Max-MALKA

LES PODIUMS DE LA SAISON 2014 EN LMP2

ELMS 2014 SILVERSTONE - Le podium avec THIRIET VAINQUEUR - RACE PERFORMANCE second et NEWBLOOB by MORAND.

ELMS 2014 SILVERSTONE – Le podium avec THIRIET VAINQUEUR – RACE PERFORMANCE second et NEWBLOOB by MORAND.

 ELMS-2014-IMOLA-PODIUM-VICTORIEUX-pour-les-pilotes-du-Team-JOTA-DOLAN-TINCKNELL-ALBUQUERQUE.


ELMS-2014-IMOLA-PODIUM-VICTORIEUX-pour-les-pilotes-du-Team-JOTA-DOLAN-TINCKNELL-ALBUQUERQUE.

ELMS 2014 RED BULL RING - Le podium avec les pilotes ALPINE SIGNATECH - Photo Eric REGOUBY

ELMS 2014 RED BULL RING – Le podium avec les pilotes ALPINE SIGNATECH – Photo Eric REGOUBY

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-Le-podium-avec-les-pilotes-victorieux-KLIEN-HIRSCH-RAGUES-et-les-pilotes-ALPINE-seconds-et-Photo-Antoine-CAMBLOR.

ELMS-2014-PAUL-RICARD-Course-des-4-Heures-Le-podium-avec-les-pilotes-victorieux-KLIEN-HIRSCH-RAGUES-et-les-pilotes-ALPINE-seconds-et-Photo-Antoine-CAMBLOR.

ELMS-2014-ESTORIL-Le-Podium-de-la-course-des-4-Heures-Photo-Max-MALKA.
ELMS-2014-ESTORIL-Le-Podium-de-la-course-des-4-Heures-Photo-Max-MALKA.

LES CHAMPIONS LMP2 2014

 ELMS-2014-ESTORIL-Les-CHAMPIONS-ELMS-2014-les-pilotes-Equipe-ALPINE-SIGNATECH-avec-leur-patron-Philippe-SINAULT-Photo-Max-MALKA.


ELMS-2014-ESTORIL-Les-CHAMPIONS-ELMS-2014-les-pilotes-Equipe-ALPINE-SIGNATECH- Paul Lpup CHATIN- Oliver WEBB et Nelson PANCIATICI avec leur patron Philippe SINAULT-Photo-Max-MALKA.

ELMS

About Author

gilles