VdeV 2014. UNE SAISON RICHE EN ÉMOTIONS POUR DAVID ZOLLINGER ET LE TEAM PALMYR

UNE SAISON RICHE EN ÉMOTIONS POUR DAVID ZOLLINGER ET LE TEAM PALMYR

UNE SAISON RICHE EN ÉMOTIONS POUR DAVID ZOLLINGER ET LE TEAM PALMYR

 

 

Sans aucun doute, le quatrième invité de la Norma M20-FC N°1 cette année aura bien été la pluie !

Malgré des conditions météorologiques toujours aussi capricieuses, David Zollinger, Philippe Mondolot et Thomas Dagoneau bouclent ce Challenge Endurance Proto avec un nouveau Top 10 sur la piste d’Estoril alors que Timothé Buret et Christian Vaglio-Giors offrent au team Palmyr, le titre de vice-Champion d’Europe.

Une saison malgré tout difficile pour l’équipage leader du Team Palmyr, sécrée Champion en 2013 sur cette même piste d’Estoril !

David, cette saison n’aura pas été de tout repos pour la N°1. Quelles leçons tirez-vous de cette édition 2014 ?

Je retiens avant tout que nous sommes restés soudés dans la difficulté comme nous l’avons toujours été dans le succès ! Cette année, nous avons du faire face à une grosse hausse de niveau dans ce championnat où certains pilotes professionnels sont venus redistribuer les cartes du jeu. Alors, c’est vrai que nous devons nous adapter à cette nouvelle concurrence, mais il ne faut pas oublier que l’esprit du V de V repose d’abord sur l’accueil et l’épanouissement des gentlemen’s drivers. Je suis sûr que les organisateurs trouveront le bon ajustement du règlement mais quoiqu’il en soit, nous allons devoir hausser notre rythme pour retrouver notre position de chasseur de titre et pour cela, nous allons devoir progresser sur piste humide…

Justement, la pluie est-elle venue jouer un rôle dans votre manque de réussite cette saison ?

Absolument, je pense que cela a clairement été notre talon d’Achille. Cependant, je n’ai jamais vu autant d’eau en 7 ans de Challenge Endurance Proto mais ce n’est certainement pas une excuse à notre manque de performance. Il n’y a qu’une solution maintenant : travailler sur piste humide durant l’hiver afin de progresser et revenir encore plus fort en 2015. Nous avons connu les pires scénarios cette année avec des runs en pneus slicks sous la pluie, dans des conditions dantesques… Cela prouve malgré tout que la M20-FC est une auto très seine et que l’équipe Norma nous offre un produit compétitif. Philippe et Thomas ont ainsi traversé l’apocalypse sans commettre la moindre erreur en piste, et je les en félicite aussi car ils ont vraiment assuré dans des situations extrêmement piégeuses.

 

 VdeV-2014-ESTORIL-Les-VICE-CHAMPIONS-avec-la-NORMA-M20FC-du-Team-PALMYR-Christian-Vaglio-Giors-Timothé-Buret


VdeV-2014-ESTORIL-Les-VICE-CHAMPIONS-avec-la-NORMA-M20FC-du-Team-PALMYR-Christian-Vaglio-Giors-Timothé-Buret

 

 

David, vous avez finalement passé le relais aux avant-postes à Tim et Christian?

C’est vrai, et ce titre confirme toute l’homogénéité des équipages du team Palmyr. Tim et Christian ont fait un travail remarquable. Entouré d’une équipe technique sans faille, ils ont pris chaque course en suivant mes conseils et sans pression pour enchainer les podiums. Ce titre de vice-Champion est vraiment mérité, non seulement pour les pilotes mais aussi pour toute la famille Palmyr qui n’aura pas démérité cette année. Nous sommes maintenant prêts à nous tourner vers 2015 mais avant cela, il est l’heure pour moi de monter dans l’avion et de prendre la direction de Macau pour rejoindre la grande finale du WTCC avec mon poulain, John Filippi.

 

François LEROUX

Photo: PRO PHOTO SPORT et Daniel DELIEN

 

V de V

About Author

gilles