VdeV. A ESTORIL PATRICE ET PAUL LAFARGUE SACRES CHAMPIONS GT 2014

 

 VdeV-2014-ESTORIL-Affiche.


VdeV-2014-ESTORIL-Affiche.

 

Le titre GT-Tourisme pour la famille Lafargue, la victoire pour le Team Italien Ombra SRL

 VdeV-2014-ESTORIL-La-PORSCHE-du-Team-de-Jean-Claude-RUFFIER-de-Francis-et-Paul-LAFFARGUE


VdeV-2014-ESTORIL-La-PORSCHE-du-Team-de-Jean-Claude-RUFFIER-de-Patrice-et-Paul-LAFARGUE

 

Au bout du suspense à Estoril, théâtre de l’ultime épreuve de la saison, Patrice Lafargue et son fils Paul sont sacrés Champions 2014 du Challenge Endurance GT-Tourisme.

Une récompense méritée pour l’équipage de la Porsche 911 GT3-R N°17 du Ruffier Racing qui aura vécu un week-end éprouvant, d’abord marqué par un accident aux essais privés, vendredi, qui a contraint le Team de Jean-Claude Ruffier à se rabattre sur une voiture de réserve – un modèle 2012 – avant les qualifications!

Après 2h15 dans l’épreuve de six heures, la Porsche rentre aux stands avec un pneu éclaté et Paul Lafargue, une heure plus tard, se fait ensuite une frayeur en partant en tête à queue sous la pluie torrentielle qui vient de faire son apparition. Enfin, parce que le cadet n’a pas respecté le temps de repos de 60 minutes imposé sur les épreuves de six heures, leur 3éme place sous le drapeau à damier est finalement devenu la 11éme.

Qu’importe et incroyablement  malgré leur score vierge, les Laffargue père et fils, coiffent cette couronne que seule la Ferrari F458 GT2, la N°2 du Team Visiom, aux mains de Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet, était encore en mesure de leur contester.

A l’arrivée, Patrice Lafargue reconnaissait:

« J’ai vécu de longues heures d’angoisse »

Et son fils Paul, tout autant ému, poursuivait:

« Et moi je n’ai pas les mots pour exprimer ce que je ressens »

Avant d’enchaîner:

« J’ai du mal à réaliser, mais c’est une année de boulot de la part de toute une équipe qui est devenue au fil des mois ma deuxième famille. Ils se donnent à fond, et parfois la chance est de notre côté, car il fallait avoir du flair pour choisir de mettre une deuxième voiture dans le camion avant de venir ici. Chapeau à tout le team, c’est une véritable fierté de rouler chez eux ! »

 

 VdeV-2014-ESTORIL-La-FERRARI-N°60-Photo-Maurice-CAMUS

VdeV-2014-ESTORIL-La-FERRARI-N°60 de l’équipe OMBRA -Photo-Maurice-CAMUS

 

 

 

Pour espérer être sacrés, les pilotes de la Ferrari N°2 devaient en effet impérativement s’imposer. Dès le départ, Jean-Bernard Bouvet, positionné en deuxième ligne sur la grille, imprime ainsi un rythme effréné qui vaut à l’Italienne de mener les deux premières heures, d’abord devant la Porsche 997 Cup S N°65 de l’équipe Alméras de Côme Ledogar, large leader du GTV2 qui mena brièvement après la première intervention de la voiture de sécurité, puis devant la Ferrari F458 GT3 N°60 Ombra SRL, alors confiée à Mario Cordoni.

La pluie fait son apparition après 2h15 et chamboule la hiérarchie. En effet, tandis que la Porsche N°17, aux portes du podium, regagne les stands avec une roue arrière gauche crevée, la N°60 caracole en tête devant la N°2 et l’impressionnante Porsche 997 Cup N°56 du Team RMS du duo Richard Feller-Manuel Nicolaidis, première du classement GTV3 !

A cet instant, la Porsche 911 GT3-R N°007 Lorient Racing de Frédéric Ancel, Gilles Blasco et Pascal Gibon s’affirme comme une prétendante au podium, mais abandonne une heure plus tard, en raison d’une sortie de piste, à la réapparition de la pluie, juste après la figure de Paul Lafargue, parti en aquaplaning dans la ligne droite des stands.

La suite ?

Une marche en avant triomphale de la Ferrari GT3 du trio Cordoni-Andréa Montermini-Marco Zanuttini, devant la Ferrari GT2 de Pagny-Perrier-Bouvet. La Ginetta G55 du Team LNT de Mike Simpson, Steve Tandy et Tom Oliphant, ralentie en début de course par une courroie d’alternateur défectueuse, remonte en 3éme position, mais doit malheureusemenyt, se retirer pour le compte à 45 minutes de l’arrivée!

Voilà qui ouvre alors une opportunité de podium au Porsche Lorient Racing, dont la 997 Cup S N°63 de Frédéric Lelièvre, Philippe Polette et Jean-Michel Neyrial saura tirer profit pour, en outre, s’imposer en GTV2 devant la 997 Cup N°29 Bullfight Graff de Pierre Fontaine – Christophe Decultot et la 997 Cup S du Team Alméras de Ledogar, Gérard Tremblay et Pierre Martinet.

Quatrième de la catégorie, Franck Thybaud s’assure cependant du titre de classe, pour trois points devant Tremblay, et partage son bonheur chez AB Sport Auto avec ses équipiers de week-end, Thierry Proust et Michel Wegelin.

Suspense également en GTV3, avec la couronne qui échoue sur la tête de Manuel Nicolaidis, 2éme de la catégorie au Portugal et qui roulait avec Richard Feller.

Un véritable carton plein pour RMS, d’ailleurs, qui monopolise le podium, avec la victoire de Laurent Giansanti-Thierry Guitton et la 3éme place de Franco Piergiovanni-Reto Steffen.

En S1, enfin, succès pour la GC 10 V8 du GC Automobile de Lionel Amrouche-Eric Van de Vyver, mais sacre et pour la plus grande joie de l’ingénieur Hugues Baude de la SF V8 Solution F de Philippe Charriol, associé ce week-end à Claude Ollivier !

 

Texte : Stéphane ENOUT
Photos : Maurice CAMUS

V de V

About Author

gilles