ISDE 2014 : LA FRANCE TIENT BON EN TETE DU TROPHEE, LES JUNIORS REMONTENT D’UN CRAN

JEREMY CARPENTIER

 

Les International Six Days Enduro qui se déroulent cette année en Argentine, dans la région aride de San Juan, voient les six pilotes de l’équipe de France enTrophée tenir la tête depuis le premier jour, les quatre Juniors étaient en troisième position et sont montés d’un cran sur le podium virtuel.

Pascal Haudiquert nous envoie texte et photos fidèle, comme chaque jour depuis le début de l’épreuve.

 

JOUR 4 : LES JUNIORS SUR LES PAS DE LEURS AINÉS !

ANTHONY GESLIN

 

Quatrième journée de course aux ISDE en Argentine.

Aujourd’hui encore, les Français ont assuré l’essentiel en ramenant toutes les motos au parc fermé malgré la chaleur et les conditions difficiles.

L’Équipe de France Trophée Mondial reste largement en tête de la course alors que les Juniors ont repris du poil de la bête en remontant à la seconde place du scratch alors qu’il reste deux jours de course.

Vexé d’avoir pris une minute de pénalité mercredi soir après avoir connu un problème technique lors de la séance de mécanique, Loic Larrieu a signé tout au long de la journée de sacrées performances entraînant dans son sillage ses trois équipiers de l’Équipe de France Trophée Junior.

LOÏC LARRIEU

LOÏC LARRIEU

 

 

Dans les onze premiers des cinq spéciales du jour, avec en point d’orgue deux places parmi les quatre premiers, Loic assume à merveille son statut de capitaine et montre l’exemple à ses jeunes équipiers qui découvrent cette épreuve.

Champion de France Junior et Vice-Champion d’Europe 2014 dans la discipline, Jérémy Carpentier est entré parmi les trente premiers du scratch.

« Ce fut une bonne journée pour moi. Je n’ai fait qu’une erreur dans la spéciale n°4 sinon mes temps chronos étaient bons. J’ai joué avec la moto. On gagne la journée ce qui nous permet de reprendre la seconde place du classement provisoire en Trophée Junior. Maintenant, il va falloir gérer les deux derniers jours de course et voir si on peut refaire notre retard sur les Américains. Aujourd’hui, les organisateurs avaient allégé le parcours après la difficile journée de mercredi. Ils ont bien fait car avec la chaleur ce fut encore compliqué. » analysait en fin de journée le poulain de Michel Mérel.
Souffrant de maux de ventre à compter de la quatrième spéciale, Anthony Geslin a serré les dents pour terminer la journée.

Sans pouvoir réellement s’exprimer dans les deux dernières spéciales du jour alors qu’il venait de signer un excellent huitième temps dans sa catégorie avec sa petite 125cc !

 

THEO BAZERQUE

THEO BAZERQUE

 

Les «bleus» ont encore de la ressource et vont pouvoir hausser le ton demain pour l’avant dernière journée de course.

« Aujourd’hui encore, il fallait faire attention à la mécanique même si ce n’est pas évident de se retenir sur la moto alors qu’on aurait envie d’attaquer. On a sorti des temps corrects sans faire trop d’erreurs. De son côté, Loic  Larrieu nous aide beaucoup en roulant dans le groupe de tête. Tous ensemble, on gagne la journée ce qui nous permet de reprendre du temps aux Américains et aux Suédois. Ce soir, hommes et motos sont prêts pour les deux dernières journées. J’étais un peu fatigué après la seconde journée mais plus les jours passent et mieux je me sens. On a derrière nous un staff efficace ce qui nous permet chaque soir de récupérer au mieux. » confie Theo Bazerque, Vice-Champion de France Juniors d’Enduro 2014.

En tête du Trophée avec plus de seize minutes d’avance sur les USA, les six pilotes de l’Équipe de France ne sont pas tombés dans le piège tendu par les Américains qui jettent toutes leurs forces dans la bataille pour essayer de les faire craquer.

Evitant de trop solliciter les mécaniques dans le sable et la poussière, les tricolores ont laissé filer trois minutes au général mais mènent toujours la danse pour compter désormais plus de douze minutes d’avance sur les USA et cinquante minutes sur l’Espagne.

Seule équipe de pointe à être encore au complet avec les Allemands, les Français se tiennent tous les six dans les quinze premiers du classement individuel.

Demain, ils découvriront de nouvelles spéciales situées au Nord de San Juan sur des surfaces plus classiques que celles de ces deux derniers jours.

Classements après 4 jours de course

Trophée
1. France, 15h33’41’’20
2. USA, 15h46’29’’05 (+12’47’’85)
3. Espagne, 16h24’11’’02 (+50’29’’82)
4. Allemagne, 16h29’02’’48 (+55’21’’28)
5. Argentine, 18h53’11’’20 (+3h19’30’’00)

Junior
1. USA, 9h37’11’’28
2. France, 9h38’33’’32 (+1’12’’04)
3. Suède, 9h39’23’’32 (+2’19’’58)
4. Australie, 9h42’36’’82 (+5’25’’54)
5. Allemagne, 10h13409’’19 (+35’57’’91)

On note que l’équipe de France Junior est à un peu plus d’une minute des amerlos, tout est  évidemment faisable.

 

PASCAL HAUDIQUERT AVEC JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS PASCAL HAUDIQUERT

Motocross Sport

About Author

jeanlouis