F1. PRESENTATION DU GRAND PRIX DU BRESIL A SAO PAULO

 

 

 F1-2013-SAO-PAULO-MERCEDES-de-NICO-ROSBERG


F1-2013-SAO-PAULO- La MERCEDES de NICO ROSBERG qui doit impérativement gagner s’il veut conserver une infime chance de devenir CHAMPION du monde à ABOU DHABI !

 

Une semaine à peine après le Grand Prix des Etats-Unis qo s’est déroulé ce dimanche à Austin sur le circuit du COTA au Texas, la F1 va se retrouver au Brésil pour y disputer l’avant dernière des dix-neuf manches de la saison 2014 du Championnat du monde de Formule 1

Pour cette épreuve, le manufacturier Pirelli, propose les pneumatiques ‘MÉDIUMS’ et ‘TENDRES’ nominés pour l’un des circuits les plus courts de la saison mais aussi des plus intenses

Des conditions météo très variables sont attendue à Sao Paulo et tout au long du week-end…

Le Brésil reste un marché important pour l’entreprise Italienne et un riche héritage en F1 !

 

 F1-2013-SAO-PAULO-le-dernier-GP-de-MARK-WEBBER-avec-sa-RED-BULL-RENAULT-photo-RENAULT


F1-2013-SAO-PAULO-le dernier GP de MARK WEBBER avec sa RED-BULL-RENAULT- photo-RENAULT

 

Le circuit d’Interlagos, situé sur les collines qui domine au cœur de la mégalopole de Sao Paulo, est le deuxième tracé le plus court du calendrier après celui de Monaco. Il se caractérise par son enchaînement de courbes et son relief très marqué qui offre un challenge fascinant pour les pilotes, mais également pour les pneumatiques.

Les enveloppes P Zero Blanc ‘Medium’ et P Zero Jaune ‘Tendres’ ont été sélectionnées pour affronter cette piste où la pluie est traditionnellement au rendez-vous…

Selon les premières prévisions météorologiques, les averses sont d’ailleurs attendues durant une bonne partie du week-end !

Le nombre important de virages sur un développement aussi court – 4,309 kilomètres – ne laisse aucun répit aux pneumatiques et la faible longueur des lignes droites, ne leur offre que peu de possibilités de refroidissement. De plus, le revêtement est réputé pour sa nature bosselée et ses faibles dégagements dans les courbes rapides, ce qui nécessite une attention permanente de la part des pilotes.

Mais par-dessus tout, Interlagos est célèbre pour l’enthousiasme de ses fans et son atmosphère unique. Beaucoup de titres de Champions du monde ont été décernés en ce lieu mais avec le doublement des points lors de la finale à Abou Dhabi, ce ne sera pas le cas ce week-end !

 

F1-2014-Paul-HEMBERY-de-PIRELLI-et-Gilles-GAIGNAULT

F1-2014-Paul-HEMBERY-de-PIRELLI-et-Gilles-GAIGNAULT

 

Questionné, Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, explique :

« Le Brésil représente l’un des marchés les plus importants pour Pirelli, c’est donc un plaisir d’y retrouver nos amis et nos supporters. En raison de la succession de virages, la plupart négociés à hautes vitesses, le tour du circuit constitue une véritable épreuve pour les pneumatiques. Tirer le meilleur parti de la gomme et définir une bonne stratégie sera donc vital pour la course. Nous avons assisté à de nombreux Grand Prix disputés sous la pluie dans le passé et cette probabilité est encore très élevée cette année. Cela ajoute à la réputation du GP du Brésil qui est souvent le théâtre de courses passionnantes, où personne ne sait réellement à quoi s’attendre. Nous devons donc nous préparer à vivre un week-end de toute beauté, face à une foule de spectateurs véritablement passionnés par la F1 ! »

 

 F1-2014-Jean-ALESI-Ambassadeur-de-PIRELLI-Motorsport


F1-2014-Jean-ALESI-Ambassadeur-de-PIRELLI-Motorsport

 

De son côté, Jean Alesi, Ambassadeur Pirelli, précise :

« J’ai couru à Interlagos à douze reprises et j’adore ce circuit. C’est toutefois l’un des plus difficiles, physiquement parlant, car la voiture est en mouvements constants et le pilote est sujet à des contraintes importantes. Les muscles du cou sont les plus sollicités et c’était encore plus éprouvant dans le passé, lorsque ce Grand Prix figurait en début de saison car nous n’étions alors pas encore au meilleur de notre forme physique. Je me souviens que la piste est bosselée et que le vendredi, elle n’offre qu’une faible adhérence qui ne cesse de croître tout au long du week-end. C’est aussi une particularité de l’asphalte qui est assez abrasif. Nous observerons s’il en est toujours ainsi aujourd’hui. »

 

Le circuit du point de vue des pneumatiques 

 F1-2013-SAO-PAULO-La-TORO-ROSSO-de-Jean-Eric-VERGNE.


F1-2013-SAO-PAULO-La-TORO-ROSSO-de-Jean-Eric-VERGNE.

 

Avec le Circuit des Amériques, à Austin, et Yas Marina, à Abou Dhabi, Interlagos est l’un des rares circuits du calendrier tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Cela signifie donc que les trois derniers tracés de la saison possèdent cette caractéristique pourtant très peu répandue.

La gomme ‘Medium’ offre la fenêtre de performance la plus réduite, capable du meilleur même en cas de basses températures. La ‘Soft’, au contraire, se caractérise par une fenêtre de fonctionnement plus large et des performances en hausse lorsque le thermomètre grimpe. Un paramètre important à prendre en compte au moment de définir la stratégie optimale.

Les pneumatiques subissent divers types de contraintes simultanées, latérales et longitudinales, qui peuvent engendrer une surchauffe de la gomme. Les appuis généralement élevés et le grip – aérodynamique et mécanique – doit être de ce fait équitablement réparti.

L’an passé, le vainqueur avait respecté une stratégie à deux arrêts. Sebastian Vettel et sa Red Bull-Renault s’étaient en effet élancés en ‘Medium’, de nouveaux chaussés au 24éme tour avant de basculer sur les ‘Durs’ au 47éme passage.

Avant que ne soit donné le départ du Grand Prix, aucune séance ne s’était déroulée sur piste sèche et cela compliqua, comme on l’imagine, le calcul des stratégies…

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : PIRELLI et RENAULT 

 

TROIS SOUVENIRS DE SAO PAULO EN 2013

 F1-2013-SAO-PAULO-Le-TEAM-RED-BULL-remercie-son-pilote-Mark-WEBBER-qui-se-retire-de-la-F1


F1-2013-SAO-PAULO-Le-TEAM-RED-BULL remercie son pilote Mark-WEBBER qui se retire de la F1

F1 2013 - SAO PAULO - Victoire de Sebastien VETTEL dimanche 24 Nivembre dernier succes du V8 RENAULT

F1 2013 – SAO PAULO – Victoire et 4éme titre de Sebastien VETTEL dimanche 24 Novembre 2013 – Le dernier succès du V8 RENAULT aussi

 F1 2013 SAO PAULO- DERNIER SUCCES A SAO PAULO POUR LE MOTEUR V8 RENAULT ce dimanche 24 novembre 2013 sur la piste INTERLAGOS.


F1 2013 SAO PAULO- DERNIER SUCCES A SAO PAULO POUR LE MOTEUR V8 RENAULT ce dimanche 24 novembre 2013 sur la piste INTERLAGOS.

F1

About Author

gilles