LEGERE CHUTE DU MARCHE AUTOMOBILE FRANCAIS EN OCTOBRE

 

 TWINGO-2014-Essai-port-de-La-TURBALE.


TWINGO LA VOITURE LA PLUS VENDUE EN FRANCE.

 

 

François Roudier, le porte-parole du  CCFA (Comité des Constructeurs Français Automobile) vient d’annoncer ce lundi 3 novembre, les chiffres des immatriculations de voitures neuves en octobre.

Lequel a reculé de 3,8 % en France.

Alors que le début d’année s’était montré optimiste, avec six mois de hausse entre le mois de janvier et le mois de juillet, depuis le marché est devenu beaucoup plus difficile.

Avec un Mondial de l’auto – début octobre – très fréquenté avec plis d’un million de visiteurs en deux semaines, conjugué à la sortie de nouveaux modèles les constructeurs Français semblent mieux lotis que leurs homologues les importateurs étrangers !

Car si en octobre, les marques Françaises reculent, elles limitent la ‘casse’ comparé aux étrangers !

Avec 160.162 immatriculations en octobre 2014, le marché Français des voitures particulières neuves a diminué de 3,8 % à nombre de jours ouvrables identique (23 jours).

Sur dix mois, les immatriculations se sont établies à 1.497.477 unités, en hausse de 1,4 % en données brutes (+ 1,9 % à nombre de jours ouvrables comparable ; 210 jours en 2014, contre 211 de janvier à octobre 2013).

En octobre, le marché des véhicules utilitaires légers – 34 624 unités – a reculé de 4,5 % à nombre de jours ouvrables identique. Au cours des dix premiers mois de l’année, il a augmenté de 0,9 % en données brutes, à 305.831 unités (+ 1,3 % à nombre de jours ouvrables comparable).

Avec 3 506 immatriculations de véhicules industriels au mois d’octobre, le marché français des véhicules de plus de 5 tonnes a chuté de 20 %. Au cumul, il a baissé de 10,2 %, à 30 838 unités.

Les ventes de voitures de PSA Peugeot Citroën ont baissé de 2,2 % en octobre, à 51 188 unités (- 3,4 % pour Citroën, à 22 336 unités, et – 1,2 % pour Peugeot, à 28 852 unités), et celles du groupe Renault de 0,4 %, à 37 898 unités (– 2,1 % pour la marque Renault, à 30 143 unités, et + 6,8 % pour Dacia, à 7 755 unités).

Les marques Françaises ont enregistré une baisse de 1,5 % en octobre, à 89 211 unités, tandis que les marques étrangères ont reculé de 6,5 %, à 70 951 unités

(- 4,8 % pour le groupe Volkswagen, à 20 534 unités ; – 6,8 % pour le groupe Ford, à 6 954 unités ; + 16,6 % pour le groupe Nissan, à 6 269 unités ; -15,3 % pour le groupe Toyota, à 6 174 unités ; + 2,2 % pour le groupe Fiat, à 5 748 unités ; – 12,2 % pour le groupe BMW, à 5 609 unités ; – 21,5 % pour GM Europe, à 5 335 unités ; – 8 % pour le groupe Hyundai, à 4 770 unités ; – 1,8 % pour le groupe Mercedes, à 4 280 unités).

Depuis le début de l’année, les ventes de PSA ont progressé de 3,8 %, à 454 858 unités (+ 0,6 % pour Citroën et + 6,4 % pour Peugeot), et celles du groupe Renault de 8,8 %, à 383 903 unités (+ 5,9 % pour Renault et + 19,8 % pour Dacia).

Sur dix mois, les marques Françaises ont enregistré une hausse de 6,1 %, à 839.816 unités, tandis que les marques étrangères ont reculé de 3,9 %, à 657.661 unités

Avec 8 941 immatriculations, Clio est, pour le 9éme mois consécutif, le véhicule le plus vendu en France. Ainsi, avec Captur, Scénic et Mégane, la marque Renault place 4 véhicules aux 8 premières places du marché VP.

ZOE enregistre 692 immatriculations en octobre et plus de 1 000 commandes. Elle représente à elle seule près des 2/3 du marché du véhicule électrique en France.

En octobre, les volumes VP de Dacia progressent de 6,8 %, soutenus notamment par le succès continu de Duster, avec 3 109 immatriculations (+61,8 %). Dacia, 5éme marque du marché automobile Français, détient 4,8 % du marché VP (+ 0,5 point).

 

Aurélie ELBAZ

Photo : Christian THOMAS

 

Sport

About Author

gilles