CHAMPIONNAT ENDURANCE WEC. A SHANGHAI, VICTOIRE DE LA LIGIER EN LMP2

 

 WEC-2014-SHANGHAI -La-LIGIER-G-DRIVE-LMP2


WEC-2014-SHANGHAI -La-LIGIER-G-DRIVE-LMP2

 

 

Victoire brillante pour la Ligier JS P2 G-Drive Racing à Shanghai

Le Team G-Drive Racing a signé une nouvelle victoire en catégorie LM P2 aux 6 Heures de Shanghai, sixième manche du Championnat du monde d’endurance WEC.

Au volant de la Ligier JS P2-Nissan-Dunlop de l’équipe Russe, G-Drive Racing, l’impressionnant trio formé de Roman Rusinov, Olivier Pla et Julien Canal, a offert au constructeur Sarthois Onroak Automotive, une deuxième victoire consécutive à son nouveau châssis LM P2 fermé.

Après leur triomphe à Fuji, ils ont mené cette course de six heures, du début à la fin, une performance obtenue sans aucune erreur des pilotes.
Malgré le brouillard qui a perturbé les séances d’essais libres, rien n’a pu empêcher l’équipe Mancelle de décrocher sa cinquième pole position LMP2 de la saison. Olivier Pla a d’ailleurs signé le meilleur tour des LMP2, seul pilote à faire un chrono en dessous de 1’54, et ses deux meilleurs temps ajoutés à ceux de Roman Rusinov leur ont permis de signer la pole position.

 

 WEC-2014-SHANGHAI-La-LIGIER-JSP2-Equipe-G-Drive-mène-la-catégorie-P2


WEC-2014-SHANGHAI-La-LIGIER-JSP2-Equipe-G-Drive-mène-la-catégorie-P2

 

Le départ de cette course de 6 heures a été donné sous le soleil qui brillait enfin sur le circuit Shanghai. Un incident au cours du premier tour a malheureusement contraint à l’abandon l’Oreca-Nissan LM P2, la N°47 du Team de Hong Kong, KCMG, un sérieux concurrent de G-Drive Racing dans ce Championnat, et a de ce fait, engendré la sortie du safety car durant vingt bonnes minutes.

Olivier Pla qui avait pris le départ au le volant la Ligier JS P2-Nissan N°26, a effectué un double relais très efficace, en tête des LM P2. Il a creusé l’écart tour après tour, allant presque jusqu’à obtenir une minute d’avance sur le reste du peloton. Le pilote Toulousain étant l’auteur également du meilleur tour en course des LM P2 avec un temps de 1’55″900.

Après près de deux heures de course, Olivier Pla a alors passé le volant à Julien Canal. Celui-ci a poursuivi le travail commencé par son coéquipier et a continué à augmenter l’écart sur ses rivaux en LM P2. Il a effectué un relais régulier et sans incident, un très bon travail du pilote ‘licence argent’ qui a ainsi pu donner le volant au 3éme larron, le Russe Roman Rusinov avec plus d’un tour d’avance sur l’une des Oreca-Nissan, la N°27 de l’écurie SMP Racing.

Troisième pilote à prendre le volant, Roman Rusinov s’est ensuite et comme précédemment ses co-équipiers, maintenu en tête du peloton, et, profitant de la fiabilité et de la régularité de la Ligier JS P2-Nissan, a continué à creuser l’écart sur ses poursuivants. Au moment de rendre le volant à Olivier Pla pour le dernier relais, la G-Drive Racing N°26, menait la course de deux tours !

 

 WEC-2014-SHANGHAI-La-LIGIER-G-Drive


WEC-2014-SHANGHAI-La-LIGIER-G-Drive

 

Entre les mains d’Olivier Pla et pour un dernier relais sans encombres, la Ligier JS P2 a franchi la ligne d’arrivée en tête de la catégorie LM P2, G-Drive Racing marquant ainsi des points précieux dans la course au titre, l’écart au classement général étant maintenant réduit à huit points par rapport au leader SMP Racing alors qu’il reste deux manches à disputer, celles de Bahrein et de Sao Paulo.

 

WEC-2014-SHANGHAI-La-MORGAN-OAK-Racing

WEC-2014-SHANGHAI-La-MORGAN-OAK-Racing

 

La deuxième voiture Onroak Automotive engagée aux Six Heures de Shanghai, la Morgan-Judd LM P2 N°35 de OAK Racing, a connu quelques difficultés ce weekend, avec notamment des problèmes de balance de freins qui ont perturbé la seconde moitié de la course.

Les Chinois, David Cheng et Ho-Pin Tung, rejoints par l’expérimenté gentleman driver Américain, Mark Patterson pour cette épreuve devant leur public, n’ont malheureusement pu répéter le succès décroché par la voiture N°35 aux six Heures de Fuji, ni leur propre victoire remportée il y a quelques semaines sur ce même circuit en Asian Le Mans Séries.

Toute l’expérience et le travail fourni par l’équipe et les pilotes ce week-end, n’auront malheureusement pas été suffisants pour trouver le chemin du podium.

 

PAROLES DE PILOTES

 

Roman Rusinov :

« C’était une course difficile. Nous avons vu au Japon que, même avec 50 secondes d’avance, ce n’était pas garanti de gagner, donc nous avons attaqué comme des fous durant toute la course. Nous avons pris pas mal de risques. Le plus difficile était de gérer les pneus. Je crois que nous avons réussi à les gérer et, tout en conservant une voiture très compétitive. C’est très bien pour G-Drive Racing, cette quatrième victoire et cinquième pole position de la saison. Nous étions les plus rapides dans les essais libres, nous avons fait la pole puis gagné la course ! »

Olivier Pla :

« Une course parfaite du début à la fin, dès le commencement du week-end. Je pense que nous ne pouvions pas mieux faire. La voiture était très bien et très constante sur l’ensemble de mes relais. Notre avantage est que nous dégradons nos pneus moins que les autres. Il faut continuer comme ça, le championnat est loin d’être gagné encore. Il faut rester humble et travailler dur et nous ferons les comptes à la dernière course. »

Julien Canal :

« C’était une course parfaite sur un circuit très compliqué et très physique. C’était un peu difficile pour moi au niveau physique, avec des grandes courbes et des virages très techniques. Selon moi, c’est le tracé le plus technique de l’année. La voiture a su rester constante du début à la fin de mes deux relais. Je pense que tout le monde a fait du bon travail, et nous n’avons pas fait une seule erreur. C’est notre quatrième victoire de l’année, et je pense que nous la méritons. J’espère que nous allons poursuivre sur cette lancée ! »

Quant à Philippe Dumas, le Team Principal, lui, il concluait :

« Je ne vais pas dire encore une fois que l’équipe a bien travaillé, que les pilotes ont bien roulé et que la voiture est magnifique. C’est la réalité pourtant! Voiture parfaite, équipe parfaite, pilotes parfaits! Suite au prochain épisode mais même avec la pole position nous ne reprenons que huit points sur notre rival direct. Nous grignotons petit à petit des points au classement général LM P2 et il va falloir nous battre jusqu’au bout. »

Gilles GAIGNAULT
Photos : TEAM

 

Classement LM P2 des 6 Heures de Shanghai, Chine:

 

1. Ligier JSP2-Nissan : G-Drive Racing
2. HPD-Honda : Extreme Speed Motorsports
3. Oreca Nissan : SMP Racing
4. Oreca Nissan : SMP Racing
5. HPD-Honda : Extreme Speed Motorsports
6. Morgan-Judd LM P2 : OAK Racing Community

 

Classement Trophée FIA d’Endurance Equipes LMP2, après SHANGHAI

 

1. SMP Racing : 128 pts
2. G-Drive Racing : 120 pts
3. KCMG : 80 pts
4. SMP Racing : 42 pts

 

FIA WEC

About Author

gilles