A SHANGHAI, NOUVEAU DOUBLE DES DEUX TOYOTA TS040 HYBRID. VICTOIRE POUR BUEMI-DAVIDSON

 

WEC 2014 SHANGHAI Les deux TOYOTA 8 et 7  VICTORIEUSES le 2 novembre

WEC 2014 SHANGHAI Les deux TOYOTA 8 et 7 VICTORIEUSES le 2 novembre

 

L’écurie TMG TOYOTA Racing, a signé ce dimanche, son deuxième doublé consécutif, en remportant les Six Heures de Shanghai et l’équipage victorieux et deja leader du classement provisoire, le duo formé de Sébastien Buemi et d’Anthony Davidson, augmente ainsi son avance au Championnat du Monde d’Endurance WEC de la FIA.

La paire Anthony Davidson et Sébastien Buemi décroche une superbe victoire au volant de la TS040 HYBRID N°8, sa quatrième cette saison, et porte ainsi son avance au Championnat du Monde Pilotes à 42 points.

 

WEC 2014 SHANGHAI Anthony DAVIDSON apres sa victoire avec Seb BUEMI avec leur TOYOTA 8.

WEC 2014 SHANGHAI Anthony DAVIDSON apres sa victoire avec Seb BUEMI avec leur TOYOTA 8.

 

Les 1000 ch quatre roues motrices de la TS040 HYBRID, qui avaient déjà dominé tout récemment la dernière manche, au Japon, sur le circuit du Fuji, s’est encore une fois à nouveau montré à son avantage, en l’emportant en devançant la voiture-sœur, la N°7, du trio que forme le Français Stéphane Sarrazin, l’Autrichien Alex Wurz, et le Nippon Kazuki Nakajima qui offre ainsi un nouveau doublé en grimpant sur la deuxième marche du podium.

Ce magnifique résultat permet à l’équipe Toyota de porter son avance au Championnat du Monde Constructeurs à 29 points, et ce alors qu’il reste encore deux courses à disputer, à Bahrein le 15 novembre puis enfin à Sao Paulo, le 30 novembre.

La course a débuté sous un magnifique soleil, avec Sébastien et Alex respectivement en deuxième et quatrième positions au passage des premiers virages avant qu’un accident, à l’arrière du peloton, ne nécessite dejà l’entrée en piste de la voiture de sécurité.

Alors que tous les concurrents se rangeaient lentement derrière ce safety-car, les deux Toyota en profitaient et repassaient par les stands pour chausser de nouveaux pneumatiques et ravitailler en carburant, éliminant ainsi immédiatement l’inévitable nécessité d’un indispensable court ravitaillement en fin de course et donc la perte d’un temps précieux.

Lorsque la course a enfin repris après 25 minutes, Alex Wurz était au volant sur la première des deux TS040 HYBRID alors que Sébastien Buémi avait du passer une deuxième fois par les stands pour ravitailler en carburant car la première fois il y avait eu un problème…

En arrivant dans le Top 6, Sébastien a alors dépassé Alex et les deux voitures Japonaises se sont rapprochées des leaders, qui devaient précisons – le, désormais assurer un pit stop de plus que les deux TS040 HYBRID.

Signant au passage le meilleur temps en course, Sébastien s’est bagarré pour prendre les commandes et laisser le volant à Anthony, en tête. Alex suivait de près et a opéré deux dépassements décisifs pour se glisser de la quatrième à la deuxième place.

Après deux heures de course, les TS040 HYBRID avaient augmenté leur avance et peu de temps après, lors de l’arrêt suivant, Stéphane passait le volant de la N°7 à Alex alors que Anthony enchainait, lui, un deuxième relais.

La course se poursuivait sans nuage et à l’approche du cap des 100 tours, Sébastien remontait dans la 8, conservant un solide avantage sur la 7.
Alors que Sébastien enchaînait un deuxième relais sur la 8, Stéphane confiait la 7 à Kazuki, permettant ainsi à l’équipe Toyota Racing, de maintenir le contrôle sur la course.

 

 WEC 2014 SHANGHAI La TOYOTA 8 victorieuse.


WEC 2014 SHANGHAI La TOYOTA 8 victorieuse.

 

Au moment où Sébastien passait pour la dernière fois le volant à Anthony, la 8 disposait d’une avance d’un tour sur toutes les autres voitures à l’exception de la voiture-sœur, la 7.

Ainsi, Anthony et Kazuki s’envolaient vers une nouvelle victoire, flanquée d’un nouveau doublé et permettaient à l’équipe TMG, de signer pour la troisième fois de la saison, succès et doublé!

La bataille pour le Championnat du Monde rentre à présent dans sa phase finale alors que seulement deux courses restent à disputer, on l’a dit, à Bahreïn le 15 novembre et Sao Paulo le 30 novembre.

 

WEC 2014  KINOSHITA. Le Président de TOYOTA TMG

WEC 2014 Yoshiaki  KINOSHITA. Le Président de TOYOTA TMG

 

Questionné Yoshiaki Kinoshita, le Président de l’écurie Toyota, confiait :

« Nous avons tous travaillé dur pour obtenir ce résultat, donc merci à tout le monde dans l’équipe, les mécaniciens, les pilotes et les ingénieurs qui ont fait de l’excellent travail, en particulier sur la gestion des pneus. La voiture a été tout de suite rapide ici, à Shanghai. Nous avons été déçus de rater la pole position avec un écart aussi faible mais le gros morceau, c’était bien la course d’aujourd’hui. C’est exactement le résultat que nous voulions pour le Championnat du Monde et cela nous positionne très bien pour les courses restantes. A présent, nous aimerions vivre le même moment à Bahreïn et Sao Paulo. »

 

PAROLES DE PILOTES

WEC 6 Hours of Shanghai

TS040 HYBRID N°8 (Anthony Davidson, Sébastien Buemi)
Course: 1er, 188 tours, 7 arrêts au stand. Meilleur tour : 1’48″694

 

Anthony Davidson :

« Aujourd’hui, toute l’équipe a fait de l’excellent travail avec une bonne stratégie et de bons arrêts au stand. Tout le monde est resté calme et concentré sur le résultat à viser. Nous avions prouvé à Fuji que nous avions la voiture la plus rapide et nous l’avons fait une nouvelle fois à Shanghai. Nous n’avons pas voulu prendre beaucoup de risques, tout spécialement dans le trafic, ce fut donc une course relativement tranquille pour moi car c’est Seb qui a offert un incroyable spectacle en début de course. Obtenir un tel résultat à ce moment de la saison est super pour nous et à présent, notre but est de continuer comme cela sur les deux dernières courses. »

Sébastien Buemi :

« Je suis vraiment très heureux car c’est un pas de plus vers le titre. Réaliser un doublé rend la victoire plus douce, c’est le meilleur résultat que nous puissions imaginer aujourd’hui. Le team a vraiment bien travaillé, tout comme Anthony. Globalement, ce fut une très bonne course et la voiture a été parfaite du début à la fin. C’est notre troisième doublé cette saison après Silverstone et Fuji et à présent, je suis impatient d’être à Bahreïn. J’espère que nous continuerons sur notre lancée. »

 

WEC 2014_Shanghai TOYOTA

WEC 2014 -SIX Heures de Shanghai – Seconde place pour la TOYOTA N°7

 

TS040 HYBRID N°7 (Alex Wurz, Stéphane Sarrazin, Kazuki Nakajima)
Course : 2ème, 188 tours, 6 arrêts au stand. Meilleur tour: 1’49″216

Alex Wurz : 

« C’est un super résultat pour nous. Un nouveau doublé ne pouvait pas mieux tomber pour l’équipe. Après les premiers tours, je n’aurais pas imaginé que nous serions en mesure de signer un tel résultat car nous avions un problème de capteur sur la voiture. Nous n’étions pas en mesure d’utiliser la puissance maximale car un des capteurs ne fonctionnait pas correctement. Tout le monde a encore fait du très bon travail pour ramener la 7 à la maison à la deuxième place, je suis donc très heureux. »

Stéphane Sarrazin :

« Ce fut une très bonne course pour l’équipe. Un doublé, c’est tout simplement incroyable, comme à Fuji. Nous avons marqué de gros points aujourd’hui pour le Championnat du Monde des Constructeurs, ce qui était l’objectif premier. Je n’ai pas pris de risques inconsidérés pendant mon relais, je faisais attention au trafic tout en essayant de garder un rythme régulier. La voiture s’est bien comportée et je suis heureux de la façon dont la course s’est déroulée. Le Championnat du Monde est l’objectif principal pour nous et nous avons atteint notre objectif en tant qu’équipe. »

Kazuki Nakajima :

« Félicitations à l’équipe qui a fait de l’excellent travail aujourd’hui. Un nouveau doublé signifie que nous marquons le maximum de points possible aujourd’hui, ce qui est excellent pour nous dans les deux championnats du monde. Je suis vraiment heureux. Je n’ai pas pu trop me relâcher pendant mon relais car la Porsche était assez proche et il n’était pas certain que nous puissions terminer deuxièmes. Donc, j’ai attaqué et je suis heureux d’avoir pu construire un écart plus important en fin de course. »

 

WEC 2014 SHANGHAI La TOYOTA N°7

WEC 2014 SHANGHAI Les TOYOTA ici la N°8 surclassent les AUDI victorieuses aux 24 Heures du MANS mais depuis…

 

A l’analyse de la saison en Championnat du monde, sur que chez Toyota, on dispose actuellement de la voiture pour gagner.

Et au vu des récentes courses, Fuji et Shanghai, l’équipe Toyota semble bien placée et sur orbite pour viser et décrocher les deux titres mondiaux, celui des pilotes et celui aussi des constructeurs.

De quoi nourrir sincérement d’énormes regrets de n’avoir pu remporter l’épreuve Reine, les très prestigieuses 24 Heures du Mans, en juin dernier !

Une chose est sure, la Toyota TS040 Hybrid est bien actuellement le bolide pour gagner.

Reste maintenant à Yoshiaki Kinoshita, le Président de l’équipe Toyota à obtenir des dirigeants au Japon, l’indispensable budget pour aligner la nécessaire 3éme voiture en Sarthe.

Car pour gagner au Mans, de tous temps, toutes les grandes équipes (Ferrari-Ford-Matra-Porsche-Renault-Jaguar-Audi) ont toujours engagées au moins trois voitures !

Toyota a payé cher en juin dernier de n’avoir aligner que deux autos, l’une étant prématurément éliminée par un accrochage, inévitable au Mans, vu le trafic…

D’ l’obligation de faire rouler trois bolides !

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : TEAM

FIA WEC

About Author

gilles